X
Work.com en détails

News Partenaire

Work.com en détails

Guillaume Aurine, directeur marketing produits au sein de Salesforce France, détaille les différents modules et usages de la suite Work.com


Facebook exonéré, mais surveillé

La FTC annonce la résolution de la procédure ouverte à l’encontre de Facebook, celui-ci acceptant de verser 5 milliards de dollars et de se plier à de nouvelles règles… règles auxquelles il était pourtant déjà soumis. Mais cette fois-ci, le régulateur promet une surveillance accrue quant aux pratiques du géant. Avec la même efficacité qu’entre 2012 et 2019 ?

Voilà la décision de la FTC confirmée : pour avoir violé l’accord à l’amiable signé en 2012 avec le régulateur, Facebook… règle de nouveau l’affaire à l’amiable et se voit exonéré de toute mise en cause dans les scandales antérieurs à la signature de ce nouvel accord. Le montant qu’il accepte de verser est un record pour le gendarme américain, quand bien même cette somme de 5 milliards de dollars représente moins d’un onzième des revenus publicitaires annuels du géant.

Mais au-delà de la sanction financière, l’accord introduit plusieurs mécanismes afin de garantir chez Facebook le respect de la vie privée et la protection des données personnelles de ses utilisateurs. La première de ces mesures, qui fait déjà couler énormément d’encre outre-Atlantique, consiste en la création d’un « comité indépendant en charge de la privacy » au niveau du conseil d’administration de Facebook, « supprimer le contrôle absolu du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, sur les décisions affectant la confidentialité des utilisateurs ».

Ses membres seront indépendants de Facebook, désignés par un autre comité, lui aussi indépendant, et ne pourront être limogés qu’à la majorité absolue du conseil d’administration. En outre, l’entreprise devra désigner des « compliance officers », des personnes responsables du programme de confidentialité de Facebook. Le nouveau comité devra valider les nominations et lui seul sera en mesure de remplacer un de ces responsables, « pas le PDG ou les employés de Facebook » explicite la FTC.

Surveillance interne et externe

Ces « compliance officers », de même que Mark Zuckerberg en personne, auront l’obligation de soumettre à la FTC des certifications trimestrielles et annuelles attestant que l'entreprise respecte le programme de confidentialité défini par la décision du régulateur. « Toute fausse attestation les exposera à des sanctions civiles et pénales individuelles » ajoute la FTC, soulignant qu’en cas de défaillance, Mark Zuckerberg pourra être personnellement tenu responsable devant la justice.

Du côté de la surveillance externe, la FTC désignera un auditeur tiers chargé d’évaluer tous les deux ans « l’efficacité du programme de confidentialité de Facebook et d'identifier les lacunes éventuelles », sur la base de faits collectés et de tests effectués par ce tiers, et non pas sur les affirmations de l’entreprise. Cet auditeur externe devra en outre faire un rapport trimestriel au comité indépendant.

Sur l’aspect « produits », là encore la décision de la FTC dicte un certain nombre d’obligations, notamment de procéder à un examen de chaque produit, service ou pratique nouveau ou modifié avant sa mise en œuvre en termes de confidentialité et de protection des données. Chacune de ses décisions devra de plus être documentée. En cas d’incidents concernant 500 utilisateurs ou plus, Facebook se voit exiger de communiquer sous trente jours toutes les informations en sa possession à la FTC et à l’auditeur.

Combien de temps faudra-t-il à Facebook pour reprendre ses mauvaises habitudes ?

Enfin, une batterie de mesures supplémentaires viennent réguler l’accès aux API par des développeurs tiers ou encore l’usage des données des utilisateurs par Facebook, notamment « chiffrer les mots de passe des utilisateurs » et ne pas utiliser les numéros de téléphone obtenus pour activer une fonction de sécurité à des fins publicitaires. De même, il est interdit à Facebook de demander des mots de passe de courrier électronique à d'autres services lorsque les consommateurs souscrivent à ses propres services. Autant de points sur lesquels le géant a été pris en défaut ces derniers mois.

En théorie, tout un ensemble de nouvelles obligations pèse sur Facebook mais, en pratique, un certain nombre d’entre elles s’appliquaient déjà, quoique l’entreprise de Mark Zuckerberg les a dans une certaine mesure royalement ignorées. Le principal changement reste la surveillance accrue, tant interne qu’externe. Du moins sur le papier. Reste à savoir si le réseau social s’y tiendra et si la FTC sera réactive. Certains aux Etats-Unis pointent que la décision du régulateur de blanchir les dirigeants de Facebook de toute responsabilité dans les scandales survenus avant le 12 juin 2019, notamment la violation répétée de l’accord de 2012, ne rassure guère quant à la capacité de la FTC à contrôler les agissements du géant.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

L’emploi aux temps du Corona

L’emploi aux temps du Corona

Bien que moins sinistré que d’autres par la Covid-19, le secteur de l’IT a lui aussi connu de profonds changements durant le confinement et devrait en tirer quelques enseignements.

No Code / Low Code

No Code / Low Code

Le No Code / Low Code ne cesse de faire parler de lui en ce moment avec des outils comme Appian, Intrexx, Lightning, Unqork et autres Microsoft Flow. Est-ce le début de la fin pour les développeurs ? Peut-être, peut-être...

Gestionnaire de mots de passe

Gestionnaire de mots de passe

Enregistrer ses mots de passe dans un coffre-fort numérique plutôt que les noter sur un carnet, un post-it ou un fichier Excel… Tel est le principe des gestionnaires de passwords qui ne cessent de gagner de nouveaux...

Datacenters sur le grill

Datacenters sur le grill

Véritable usine de production de l’économie numérique, le datacenter focalise les critiques des associations environnementales. Ces installations dont les plus grosses peuvent consommer jusqu’à une centaine...

RSS
Afficher tous les dossiers

IT DU MONDE D'APRÈS, IT DE DEMAIN (1) : automatisation, gestion de l'info, mobilité, sécurité - Health Data Hub - Le VPN meilleure solution pour le télétravail ? - Project Reunion Microsoft : retour des apps universelles - Power Over Ethernet, une avancée discrète - Pourquoi Apple choisit ARM plutôt qu'Intel ? - La Silicon Valley dans tous ses états - Produits high tech de loisirs du moment...

 

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

COMMUNICATIONS UNIFIÉES : une convergence accrue entre communication et collaboration - Réussir StopCovid ! - Énergie : les datacenters sur le grill - Le lourd poids de la dette technique - GitLab comme solution DevSecOps - Les femmes, avenir de la filière IT ? - Apps de messagerie, attention danger ? - Pôle IA Toulouse...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
L'application chinoise de vidéos divertissantes TikTok, au cœur des tensions sino-américaines, fait l'objet d'investigations de la CnilL'application chinoise de vidéos divertissantes TikTok, au cœur des tensions sino-américaines, fait l'objet d'investigations du gendarme des données personnelles, qui s'interroge sur plusieurs points, dont les modalités de son établissement dans l'Union européenne, a indiqué la Cnil à l'AFP, confirmant des informations de Bloomberg. [Lire la dépêche...]

Photo diffusée le 22 juin 2020 par Apple du PDG d'Apple Tim Cook lors d'une conférence en ligneNeuf ans après avoir été nommé à la tête d'Apple et au moment où le groupe n'a jamais valu aussi cher en Bourse, Tim Cook a rejoint le club très fermé des milliardaires, selon l'agence Bloomberg. [Lire la dépêche...]

Facebook, Amazon, Netflix et d'autres piliers des technologies tentent de faire valoir leurs arguments contre le gel des visas décidé en juin par le président Donald TrumpFacebook, Amazon, Netflix et d'autres piliers des technologies tentent de faire valoir leurs arguments contre le gel des visas décidé en juin par le président Donald Trump, qui nuit selon eux à tous les acteurs de l'économie américaine. [Lire la dépêche...]

Un robotaxi Didi Chuxing circule dans les rues de Shanghai, le 20 juillet 2020A Shanghai, des clients-cobayes s'installent sans crainte à l'arrière d'un taxi sans chauffeur qu'ils ont commandé en ligne: les géants locaux de la voiture autonome tentent de généraliser cette technologie futuriste auprès de Chinois friands d'innovation. [Lire la dépêche...]

Twitter a, selon le Wall Street Journal, entamé des discussions préliminaires pour un éventuel regroupement avec TiktokTwitter a, selon le Wall Street Journal, entamé des discussions préliminaires pour un éventuel regroupement avec Tiktok, une application que Donald Trump accuse d'espionnage au profit de la Chine et menace d'interdire aux Etats-Unis. [Lire la dépêche...]

Une interdiction des populaires applications mobiles chinoises Tik Tok et WeChat aux Etats-Unis pourrait fragmenter encore plus un internet mondial déjà fragile, redoutent des spécialistes du secteurUne interdiction des populaires applications mobiles chinoises TikTok et WeChat aux Etats-Unis pourrait fragmenter encore plus un internet mondial déjà fragile, redoutent des spécialistes du secteur. [Lire la dépêche...]

WeChat, qui appartient au géant chinois Tencent et est omniprésente dans la vie des Chinois (messagerie, paiements à distance, réservations...)Malgré les raisons avancées par Donald Trump, le tour de vis contre les plateformes TikTok et WeChat, joyaux chinois de l'internet, ne présente pas un intérêt "majeur" pour la sécurité des Etats-Unis, estiment les experts du secteur qui soupçonnent le président-candidat d'avoir d'autres motivations. [Lire la dépêche...]

Bernard Stiegler le 20 novembre 2003 à DouaiBernard Stiegler, philosophe très critique du système capitaliste qui avait consacré ses recherches aux mutations provoquées dans la société par le numérique, est mort à l'âge de 68 ans, a annoncé le Collège international de philosophie. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

HEXATRUST

6ème université d'été de l'association Hexatrust sur le thème "Vers une autonomie stratégique européenne" le 3 septembre 2020 à Paris (CCI). Sur invitation. Organisée par Hexatrust.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 14 et 15 septembre 2020 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par Corp Agency.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Porte de Versailles les 14 et 15 septembre 2020. Organisé par Corp Agency.

DOCUMATION

Congrès et exposition Documation du 22 au 24 septembre 2020  à Paris Porte de Versailles (Pavillon 4.3). Organisé par Infopromotions.

AP CONNECT

La 3ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 22 et 23 septembre 2020 à Espace Grande Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Organisation.

RSS
Voir tout l'AgendaIT