X
TIXEO : la French Frog de la visioconférence sécurisée

News Partenaire

TIXEO : la French Frog de la visioconférence sécurisée

Unique acteur français proposant une solution de visioconférence certifiée par l’Anssi, Tixeo a pris le virage du 100 % Home Office il y a cinq ans. La PME exploite sa propre solution sécurisée pour organiser le télétravail de son équipe, avec comme bénéfices : la qualité de vie, une réduction des coûts et des recrutements facilités. Rencontre avec un pionnier de l’espace de travail virtuel.

Licence libre, un contrat comme un autre

Le tribunal de Grande Instance de Paris a rendu son verdict dans une affaire opposant depuis 2011 Orange à Entr’ouvert, un éditeur de logiciels libres. Ce dernier accusait l’opérateur de contrefaçon quant à son utilisation d’un programme sous licence GNU, mais le juge lui a donné tort, estimant que sa relation avec Orange est « de nature contractuelle » et déclarant son action en justice irrecevable.

La licence d’un logiciel libre relève-t-elle de la propriété intellectuelle ou du régime contractuel ? C’est l’épineuse question à laquelle a répondu le TGI de Paris dans un jugement en date du 21 juin. Pour comprendre la nature de l’affaire, il faut remonter à 2005. A l’époque, l’ADAE, Agence gouvernementale de l’Administration électronique, lance un appel d’offre pour la réalisation du portail en ligne Mon Service Public. Orange emporte une partie de la réalisation, à savoir « la fourniture d’une solution informatique de gestion d’identité et des moyens d’interface, à destination des fournisseurs de service ».

Pour développer sa plate-forme logicielle IDMP (Identity management Platform), Orange a recours à Lasso, une bibliothèque de gestion d’identité libre sous licence GNU GPL v.2. Celle-ci a été conçue par Entr’ouvert, une société française éditrice de solutions de gestion d’identité numérique et d’authentification, dont le fameux Publik.

Du non-respect des termes d’une licence

Quant à Lasso, il « a fait l’objet de modifications en quantité et importance considérables, afin d’assurer sa compatibilité avec l’appel d’offres. L’expert relève qu’il existe des liens de dépendance extrêmement forts entre IDMP et Lasso et que IDMP est totalement dépendant de Lasso » écrit le tribunal. Ce faisant, Entr’ouvert a considéré que « la mise à disposition de la bibliothèque libre Lasso à la DGME par Orange » enfreignait les articles 1 et 2 de la licence. Le 29 avril 2011, l’entreprise assigne l’opérateur devant le TGI de Paris « en contrefaçon de droit d’auteur ».

Entr’ouvert fonde son action sur la responsabilité délictuelle d’Orange, qualifiant l’utilisation et l’encapsulage de Lasso dans IDMP d’atteinte au droit d’auteur, ce qui relève du régime de la contrefaçon. « En l’espèce selon la société Entr’ouvert, les défenderesses qui ne contestent pas avoir utilisé la bibliothèque Lasso, n’établissent pas avoir exploité le logiciel dans les termes de licence » continue le tribunal. La licence exigeait notamment d’Orange qu’il publie le code source de Lasso « dès lors qu’elle en a fait une distribution ».

Un contrat entre l’éditeur et l’utilisateur

Ce à quoi l’opérateur et sa branche Orange Application for Business rétorquent que le litige « se situe dans le cadre d’une responsabilité contractuelle », la licence GNU GPL v.2 étant « un contrat d’adhésion ». Une position rejointe par la juge sur la base de l’alinéa 2 de l’article L122-6-1 du code de la propriété intellectuelle, selon lequel « les modalités particulières d’usage pour permettre l’utilisation du logiciel sont aménagées par contrat entre les parties ».

Or, selon le tribunal, « la société Entr’ouvert poursuit en réalité la réparation d’un dommage généré par l’inexécution par les sociétés défenderesses d’obligations résultant de la licence et non pas la violation d’une obligation extérieure au contrat de licence ». Car relevant du régime contractuel, Entr’ouvet donne à Orange l’autorisation d’utiliser Lasso, tandis que l’opérateur s’engage de respecter les modalités d’usages décrites par la licence.

Ce faisant « seul le fondement de la responsabilité contractuelle est susceptible d’être invoqué par la demanderesse [Entr’ouvert], qui doit donc être déclarée irrecevable en son action en contrefaçon et en ses prétentions accessoires, fondées exclusivement sur la responsabilité délictuelle ». Par ce jugement, le tribunal estime donc que l’utilisation d’un programme sous licence libre relève du droit des contrats, ici l’autorisation concédée par l’éditeur à l’utilisateur, et non pas du droit de la propriété intellectuelle.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Logiciel, Débats

GitLab

GitLab

Solution libre de « forge » pour le dépôt de code basé, tout comme GitHub, sur le gestionnaire de versions Git, GitLab continue son ascension. Il offre une solution intégrant parfaitement...

20 TECHNOS

20 TECHNOS

Dossier réalisé par Bertrand Garé et Guillaume Périssat avec Michel Chotard, Alain Clapaud et Bastien Lion.

CI/CD as a Service

CI/CD as a Service

L’intégration et la livraison continues sont des composantes fondamentales de la démarche DevOps. Toutefois, alors que les pipelines doivent prendre en compte les nouvelles architectures – conteneurs notamment –,...

Disque dur

Disque dur

Bousculé par la vitesse des mémoires Flash, le disque dur semble condamné. Pourtant, la demande en capacité ne faiblit pas, au contraire, elle s’envole, portée par les besoins infinis du Cloud…

RSS
Afficher tous les dossiers

BASES DE DONNÉES : le DBaaS va tout balayer - Gestion de l'information : structurer le non structuré ! - Municipales : la politique se numérise, le numérique se politise - Cybersécurité : les planètes Cyber alignées ! - DevOps : WevAssembly, langage assembleur du Web - AMP confié à OpenJS - Pénurie des formations IA - À la recherche de nouvelles compétences IT...

 

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

Afficher tous les derniers numéros

Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Des Moscovites dans le métro à Moscou, le 30 mars 2020Moscou est en train de mettre en place une application mobile et des QR Codes permettant de vérifier que la population respecte les règles d'isolement pendant le confinement, a annoncé mercredi un haut responsable de la capitale russe. [Lire la dépêche...]

L'outil Facebook a annoncé mardi l'activation d'un outil d'entraide, baptisé "Communauté d'aide", dans son "Centre d'information sur le Covid-19", où les utilisateurs peuvent se renseigner sur la pandémie et proposer ou demander de l'aide en cas de besoin. [Lire la dépêche...]

Le nombre de téléchargements de l'application Zoom ont explosé ces dernières semainesL'application de visioconférence Zoom, dont l'utilisation a explosé avec la généralisation du télétravail et de la distanciation sociale face au coronavirus, est dans le collimateur de la procureure générale de l'Etat de New York, inquiète du nombre croissant d'utilisateurs dont les réunions ont été piratées. [Lire la dépêche...]

Un Israelienne utilise une application destinée à lutter contre le nouveau coronavirus lancée par le ministère de l'Education, le 29 mars 2020Une commission parlementaire israélienne a donné son feu vert mardi à la collecte de données personnelles de citoyens par les services de renseignement, une mesure controversée mise en place par les autorités dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus. [Lire la dépêche...]

Huawei a réalisé l'an dernier un bénéfice net de 62,65 milliards de yuans (8,04 milliards d'euros)Un bénéfice qui ralentit et une année qui s'annonce "très difficile": le géant chinois des télécoms Huawei a prévenu mardi que les sanctions américaines et le Covid-19 allaient peser sur ses résultats en 2020. [Lire la dépêche...]

Des composants de l'appareil d'assistance respiratoire CPAP (Continuous Positive Airway Pressure), développé en moins d'une semaine par des ingénieurs, des médecins et l'équipe de Mercedes F1, en association avec l'UCL (University College de Londres) De la F1 à l'assistance respiratoire: l'industrie automobile met son expertise au service du secteur hospitalier pour mettre au point des respirateurs face à la pandémie du coronavirus, une initiative qui suscite quelques réserves. [Lire la dépêche...]

Un Israelienne utilise une application destinée à lutter contre le nouveau coronavirus lancée par le ministère de l'Education, le 29 mars 2020Vous téléchargez l'application mobile. Elle vous géolocalise. Et vous avertit si vous avez croisé récemment des personnes infectées par l'épidémie Covid-19. En Israël, les applications mobiles se multiplient pour vaincre le virus à dose d'algorithmes. [Lire la dépêche...]

Le président brésilien Jair Bolsonaro lors d'une conférence de presse à Brasilia, le 20 mars 2020Facebook et Instagram ont supprimé lundi à leur tour, après Twitter, des vidéos du président brésilien Jair Bolsonaro, estimant qu'elles envoyaient le mauvais message sur l'épidémie de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La première édition de Ready For IT se déroule du 25 au 27 mai 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 27 et 28 mai 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie