X

News Partenaire

TechWays : le gestionnaire de syndic 2.0

Spécialisée dans l'intervention technique sur des petits travaux d'immeuble, TechWays a vu le jour au mois de janvier 2020 avec un modèle économique et social très nouveau. Avec le confinement survenu 2 mois plus tard, l'entreprise a été obligée de se réinventer une nouvelle fois seulement 2 mois après son démarrage. Une nouvelle illustration de l'adage qui stipule que l'on peut transformer une menace en opportunité.


La taxe GAFAM française sur les rails

Hier en Conseil des Ministres Bercy a présenté son projet de loi créant une taxe sur les services numériques, vulgarisée en taxe GAFAM. Une taxe « temporaire » puisqu’elle ne devrait pas survivre à la future directive de la Commission européenne, dont elle s’inspire toutefois même si elle n'est qu'à l'état de projet.

Le dada de Bruno Le Maire est sur le point de devenir réalité : il a présenté hier en Conseil des ministres son projet de loi « portant création d’une taxe sur les services numériques », appelée par raccourci taxe GAFAM. Il s’agit donc d’une « taxe sur les recettes tirées de certains services fournis par les entreprises du secteur numérique ». Par services, Bercy entend les prestations de ciblage publicitaire, incluant donc la vente de données, et les services dits « d’intermédiation numériques », par exemple les places de marché en ligne.

Les revenus tirés de ces services seront imposés à un taux fixe de 3%. Connaissant la cible de cette taxe et la capacité de ces intervenants à fuir le fisc comme la peste par diverses manœuvres, le ministère a prévu une « règle de rattachement spécifique au territoire national ». Ce sont les revenus mondiaux qui seront taxés, « à proportion de la part des internautes français au sein de l’ensemble des utilisateurs de ce service ». Mais comment définir la part d’internautes français pour, par exemple, la publicité en ligne ? Là encore, Bercy a la solution.

3%

Pour les services d’intermédiation, ils sont considérés comme fournis en France si l’un des utilisateurs effectuant l’opération est localisé en France ou si le compte de l’utilisateur lui permettant d’accéder au service a été ouvert en France. Le ciblage publicitaire est fourni en France si « l’interface numérique affichant la publicité ciblée est consultée depuis la France ». Enfin, la vente de données à des fins publicitaires entre dans cette part si les données ont été générées par un utilisateur depuis le sol national. « Cette proportion sera évaluée, pour chaque service, sur une base annuelle, de manière indépendante des revenus tirés du service » apprend-on du projet de loi.

Cette taxe ne touchera cependant pas toutes les entreprises fournissant ce type de services. Bercy parle des « grands groupes ayant une forte empreinte numérique au niveau mondial et au niveau national ». Soit les sociétés enregistrant au moins 750 millions d’euros par an de ces services numériques taxables au niveau mondial et 25 millions d’euros au niveau français. Pour autant, le Conseil d’Etat n’y voit pas de rupture du principe de l’égalité devant les charges publiques, estimant que les critères retenus par le gouvernement (« chiffre d’affaires élevé » par exemple) sont « objectifs et rationnels ».

Toutefois, l’institution du Palais-Royal appelle à la prudence sur certains points, et notamment sur le projet de directive européenne. La France souhaite mettre en œuvre cette taxe « sans attendre l’issue de la négociation de la directive et son entrée en vigueur, qui pourrait intervenir en 2021 ». Ce qui est susceptible de poser quelques soucis « du point de vue de la stabilité de la norme fiscale ». Néanmoins, rien ne l’interdit dans le droit de l’Union européenne, tant que la directive n’en est qu’à l’état de projet.

En attendant l’Europe

Par ailleurs, le projet de loi s’inspire de la proposition européenne (le taux de 3% est ainsi celui prévu par la directive) et répond « à un impératif immédiat d’équité fiscale ». « La taxe ici introduite n’a donc vocation à s’appliquer que de manière temporaire et sera abrogée lorsque les nouveaux principes internationaux seront adoptés » précise l’étude d’impact. Le rendement de cette taxe sur les services, recouvrée en même temps que la TVA, devrait atteindre 500 millions d’euros par an.

Notons néanmoins ce qui peut apparaître comme une incohérence. L’étude d’impact du gouvernement estime peu probable que les entreprises taxées répercutent la taxe sur leurs utilisateurs en ce qu’elles ne souhaitent pas « dégrader leur compétitivité par rapport à leurs concurrents ». Or ces entreprises étant pour la plupart décrites comme « hégémoniques », il n’est pas certain que cette perspective les effraie réellement. On voit en effet mal un Google soudainement pris de peur panique à l’idée qu’une répercussion de cette taxe sur les prix proposés aux annonceurs les fasse fuir de sa plateforme.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances, Débats







Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

Télétravail & VPN

Télétravail & VPN

Alors que toutes les entreprises françaises ont été tenues de se tourner vers le télétravail lors de la période de confinement, le recours au Virtual Private Network s’est largement imposé...

Power over Ethernet

Power over Ethernet

Faciliter l’installation et la gestion d’un parc réseau tout en profitant de performances et de services innovants, voici les promesses de la technologie PoE (Power over Ethernet) ou Alimentation électrique par...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

IT DU MONDE D'APRÈS, IT DE DEMAIN (1) : automatisation, gestion de l'info, mobilité, sécurité - Health Data Hub - Le VPN meilleure solution pour le télétravail ? - Project Reunion Microsoft : retour des apps universelles - Power Over Ethernet, une avancée discrète - Pourquoi Apple choisit ARM plutôt qu'Intel ? - La Silicon Valley dans tous ses états - Produits high tech de loisirs du moment...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Une supérette Amazon Go à Seattle, dans l'Etat de Washington, le 26 février 2020La paume à la place de la carte bancaire: Amazon a dévoilé mardi une technologie biométrique sans contact pour permettre aux clients de payer en magasin d'un simple mouvement de la main. [Lire la dépêche...]

Une technicienne vérifie les résultats d'un test en utilisant le Flash 20, une machine conçue par l'entreprise chinoise de biotechnologie Coyote pour réaliser des
dépistages rapides au nouveau coronavirus, le 27 septembre 2020 à PékinDépister le nouveau coronavirus en seulement 30 minutes: une entreprise chinoise produit la machine "la plus rapide du monde" pour les tests virologiques PCR et compte conquérir l'Europe et l'Amérique.  [Lire la dépêche...]

La France lance l'attribution des premières fréquences 5G, qui devrait rapporter plusieurs milliards d'euros à l'EtatAprès le faux départ, le début d'une course de fond dans un contexte électrique: la France, "en retard" dans le déploiement de la 5G selon le gouvernement, lance mardi l'attribution des premières fréquences, qui devrait rapporter plusieurs milliards d'euros à l'Etat. [Lire la dépêche...]

Une femme montre l'application Uber sur son smartphone à Londres le 22 septembre 2017  La société de réservation de voitures avec chauffeur Uber conserve le droit d'exercer à Londres pour 18 mois, selon une décision de justice bienvenue pour la plateforme dont l'activité est mise à mal par la pandémie. [Lire la dépêche...]

La France, Malgré le climat de défiance, le coup d'envoi des enchères 5G va enfin avoir lieu: la France, "en retard" dans le déploiement du futur réseau mobile au grand dam du gouvernement, lance mardi l'attribution des premières fréquences, qui devrait rapporter plusieurs milliards d'euros à l'Etat. [Lire la dépêche...]

Un juge américain a accordé un répit à TikTok dimanche soir, à quelques heures de l'entrée en vigueur d'une suspension de la populaire appli des platformes de téléchargement aux Etats-UnisUn juge américain a accordé un répit à TikTok dimanche soir, à quelques heures de l'entrée en vigueur d'une suspension de la populaire appli des platformes de téléchargement aux Etats-Unis, mais la saga politico-technologique continue. [Lire la dépêche...]

La directrice financière de Huawei Meng Wanzhou quitte son domicile à Vancouver pour rejoindre la Cour suprême de la Colombie-Britannique, le 28 septembre 2020 à VancouverLa procédure d'extradition vers les Etats-Unis d'une cadre de Huawei a repris lundi devant un tribunal canadien, ses avocats accusant la justice américaine d'avoir "trompé de façon flagrante" le Canada sur ses crimes présumés dans le but d'obtenir son arrestation. [Lire la dépêche...]

Epic Games, l'éditeur du jeu Fortnite, va tenter lundi de convaincre un juge californien qu'Apple doit immédiatement remettre ses jeux sur l'App StoreEpic Games, l'éditeur du jeu Fortnite, va tenter lundi de convaincre un juge californien qu'Apple doit immédiatement remettre ses jeux sur l'App Store, bien que l'éditeur contourne depuis plusieurs semaines les commissions du fabricant de l'iPhone, qu'il juge "tyranniques". [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

SSI SANTÉ

Le 8ème Congrès National de la Sécurité des SI de Santé a lieu du 29 septembre au 1er octobre 2020 au Mans. Organisé par l'Apssis (Association Pour la Sécurité des Systèmes d'Information de Santé).

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la cybersécurité se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 14 au 17 octobre 2020. Organisées par DG Consultants / Comexposium.

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT