X

News Partenaire

Conformité : le numérique en toute confiance

La transformation numérique des entreprises ne peut se faire que dans un environnement de confiance. Cette notion est essentielle à l’heure où les applications demandent de plus en plus de données personnelles, tout en respectant l’obligation du consentement de l’utilisateur ou de la personne dont on utilise les données. La récente réglementation, RGPD, a remis l’utilisateur au cœur du débat et l’entreprise doit trouver un juste équilibre entre business et sécurité. D’où l’idée de s’appuyer sur un tiers de confiance pour garantir ce lien.

Zero Trust : Akamai repense la sécurité

Ne pensez plus Akamai comme un simple CDN, mais comme un acteur de la cybersécurité à part entière. Voilà le message martelé par la direction de l’entreprise américaine lors de son événement Edge Forum.

Akamai a réuni 350 de ses partenaires et clients à Barcelone, à l’occasion de son Edge Forum. Comme le nom de la conférence le laissait présager, le terme Edge est revenu un nombre incalculable de fois. Car Akamai est « at the edge », en bout de réseau, au dernier kilomètre, ce qui lui donne une position idéale pour protéger non seulement les applis, les sites web et les datacentres, mais surtout l’entreprise au sens large. Ainsi Akamai se présente volontiers plus comme une entreprise de cybersécurité à part entière que comme un régulateur du trafic sur Internet. Alors que la société fête cette année ses vingt ans, elle s’interroge sur comment préparer les vingt prochaines années, à une époque où la sécurité est devenue une problématique centrale. « On a commencé à travailler sur la sécurité au début des années 2010. Quand on est arrivé sur ce marché, personne ne nous voyait là-dedans. Akamai, c’était du content delivery network », raconte Henri d’Oriola.

Si l’entreprise jouissait effectivement d’un positionnement qui lui permettait de s’imposer comme un acteur de la cybersécurité, en ce qu’elle est fréquemment en première ligne contre des attaques DDoS, il lui a été difficile de se faire reconnaître comme tel. Aujourd’hui encore, on associe plus Akamai au content delivery network qu’à la protection des applications et des réseaux.

Point de passage

Pourtant l’entreprise américaine se fait un nom dans le secteur. Selon le vice-président en charge de l’Europe du Sud, l’un des meilleurs indicateurs de cette progression aura été la fréquentation de son stand lors des Assises de la sécurité à Monaco. « La première année, il n’y avait personne sur le stand », se souvient-il. « On a eu une croissance exponentielle de la fréquentation. Maintenant, les Assises sont un de nos événemements les plus importants. » Autre indice, la sécurité est l’activité qui connait la plus forte croissance chez Akamai. En France, l’entreprise peut se targuer d’avoir attirer des grands comptes, à commencer par LVMH, qui utilise la quasi-totalité du portfolio de l’Américain. On y trouve la BNP pour la sécurisation de ses applications et de ses datacentres, Schneider, Airbus, Darty…

« Historiquement, nous avons beaucoup travaillé avec les commerçants en ligne à l’époque où on se bornait à faire du CDN. Mais depuis le panel s’est très largement élargi à mesure qu’on attaquait de nouveaux domaines comme la sécurité », précise Henri d’Oriola. « Cela nous a permis d’adresser des verticaux dans lesquels nous étions assez peu présents, la banque ou encore l’industrie. Ces domaines n’avaient pas les mêmes contraintes de trafic et de fréquentation des sites que l’e-commerce et notre offre à l’époque ne correspondait pas forcément au besoin qu’ils avaient. » Se lançant dans la sécurité, Akamai a commencé à travailler sur la protection des applications et des datacenters, avant de se diversifier : reconnaissance des bots malveillants avec Bot Manager, protection de l’utilisateur contre les domaines et IP vérolés avec Enterprise Threat Protector ou encore Enterprise Application Access, une solution d’accès aux applications d’entreprise. Cette dernière est au cœur de l’approche Zero Trust mise en avant par Akamai.

Aucune confiance

Ce concept est résumé très simplement par Robert Blumofe, vice-président exécutif chargé des plates-formes et general manager de la branche Entreprise chez Akamai : « Ne faites confiance à personne, vérifiez tout, contrôlez constamment. » Paranoïaque ? Peut-être, mais à l’heure où les attaques gagnent en ampleur et en nombre, le spécialiste des serveurs de cache y voient une nécessité. « Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que le périmètre maintienne les mauvaises choses en dehors de l’entreprise. Le périmètre en entreprise est une notion désuète : les collaborateurs travaillent à distance, les applications sont dans le Cloud… », ajoute-t-il. C’est alors que EAA entre en scène. Concrètement, cet outil permet à un utilisateur d’accéder à une application sur le réseau de l’entreprise, notamment lorsqu’il est à l’extérieur. Là où un VPN est généralement utilisé, Akamai pointe le danger de cette méthode, prenant le cas d’un utilisateur « infecté par un malware, qui va accéder tout de même au réseau de l’entreprise via un VPN, permettant au programme malveillant de jeter un œil au réseau et applications de l’entreprise. » Sur scène, les ingénieurs en font la démonstration au moyen d’une extension de navigateur vérolée qui va scanner le réseau de l’entreprise afin d’en découvrir les failles.

Enterprise Application Access requiert pour sa part que l’utilisateur s’identifie avec Akamai Platform et l’Active Directory de l’entreprise. Une fois authentifié, la solution associe la session TLS de l’utilisateur avec les connecteurs Enterprise Connector pour fournir à travers la plate-forme Akamai un accès uniquement aux applications autorisées sur le réseau d’entreprise et à rien d’autre. Notons que, ce faisant, l’application n’est pas visible sur Internet. Lors de la démo, Tom Leighton, le CEO d’Akamai, prend la métaphore d’un château fort. Avec un VPN, une fois le pont-levis franchi, l’utilisateur a accès à l’ensemble de la forteresse, soit au réseau de l’entreprise.

EAA, pour sa part, lui donne ce qu’il a requis – et ce à quoi les règles de sécurité lui donnent accès – sans le laisser entrer dans le château. Robert Blumofe insiste sur scène sur l’absence, dans l’approche zero trust, de notions d’intérieur et d’extérieur. Et en profite pour souligner l’imbrication de ses différentes solutions pour fournir une approche holistique au zero trust, un cadre de sécurité qui fournit uniquement des applications et des données aux utilisateurs authentifiés et autorisés, permet l’inspection en ligne et la journalisation du trafic, identifie et bloque le trafic venant de bots et protège les sites et applications contre les logiciels malveillants. Henri d’Oriola prend une autre image : « Nous jouons un rôle de firewall : Akamai peut se situer comme le point de passage obligatoire de ce qui rentre et sort de chez le client. »

Profitant de sa position aux « extrémités » des réseaux et de son offre de sécurité, l’entreprise veut s’imposer sur ce marché, sans toutefois prétendre jouer sur le même terrain que les acteurs historiques, à l’instar d’un McAfee ou d’un Kaspersky. En France, Akamai est partenaire d’Orange et en particulier d’Orange CyberDéfense, une association lui permettant de se placer sur des appels d’offres auxquels il ne pourrait répondre seul. 

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité, Cloud

Zero Trust

Zero Trust

Si le terme n’est plus tout jeune, il revient en force depuis quelques mois. Zero Trust couvre tout un ensemble de processus, de pratiques et d’outils qui viennent s’inscrire dans un certain état d’esprit : la...

Transformation numérique

Transformation numérique

Petites ou grandes, la plupart des entreprises se sont lancées dans une mutation vers le numérique en digitalisant leurs processus. Mais que recouvre aujourd’hui réellement cette notion utilisée à toutes...

Meero

Meero

Qualifiée de « Uber de la photographie », la start-up française Meero poursuit sa croissance fulgurante avec une récente levée de fonds de 230 millions de dollars. Son succès, elle le doit à...

Le sport, vitrine des technologies

Le sport, vitrine des technologies

Le sport est envahi par la technologie à tous les niveaux. De l’entraînement du sportif à la mise en condition du supporter, jusque devant sa télévision, la technologie règne en maître....

RSS
Afficher tous les dossiers

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

TRANSFO NUMÉRIQUE : Schumpeter ou Solow ?... Destruction créatrice ou réorganisation ? - Cybersécurité : le modèle Zero trust - Les recettes tech de Meero - Devops : l'open source entre dans la normalité - Processeurs : AMD se détache ! - Infrastructure as Code : l'IAC avec Terraform - Emploi : Que valent les plates-formes pour freelances ?...

 

CLOUD MADE IN FRANCE : pure players, telcos, comparatif des offres - Libra, la monnaie Facebook - L'analytique mange le logiciel - ERP, dernier bastion du "on premise" ? -Les métiers de l'ANSSI - Blockchain : projets open source et langages - Le sport, vitrine des technologies - Rencontre avec Alexandre Zapolsky (Linagora)...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Manifestation contre la 5G le 21 septembre 2019 devant le Parlement suisse à BerneLa 5G est-elle dangereuse pour la santé? La question monte, et les inquiétudes aussi, au fur et à mesure du déploiement de cette nouvelle technologie de téléphonie mobile dans le monde. Le point sur ce qu'en dit la science. [Lire la dépêche...]

Des visiteurs à la Conférence mondiale de l'internet, le 20 octobre 2019 à Zhejiang, en ChineLa Chine a affiché dimanche son ambition de devenir une "grande puissance" du cyberespace et critiqué la prépondérance américaine dans ce domaine, à l'ouverture de sa grand-messe annuelle de l'internet. [Lire la dépêche...]

Une image d'un drone de Wing Aviation LLC fournie par l'entreprise à l'occasion du lancement d'un programme pilote de livraisons par avions sans pilote
Wing, filiale d'Alphabet (Google), est devenue cette semaine la première société à livrer par drones aux Etats-Unis, dans la petite ville de Christiansburg, qui avait été choisie pour ce premier test américain grandeur nature. [Lire la dépêche...]

Un informaticien a été condamné à un mois de prison avec sursis pour avoir tenté d’obtenir des places au festival rock Hellfest, qui s'arrachent en quelques minutes, en hackant la billetterieUn informaticien a été condamné à un mois de prison avec sursis pour avoir tenté d’obtenir des places au festival rock Hellfest, qui s'arrachent en quelques minutes, en hackant la billetterie, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis). [Lire la dépêche...]

Facebook a annoncé qu'il diffusera des articles provenant des journaux du groupe de presse News Corp, appartenant à la famille Murdoch, dans sa future section Facebook a annoncé qu'il diffusera des articles provenant des journaux du groupe de presse News Corp, appartenant à la famille Murdoch, dans sa future section "actualités", sans toutefois préciser comment ceux-ci seront rémunérés. [Lire la dépêche...]

L'extrême droite autrichienne, en crise après une série de scandales et un revers aux élections législatives, a désactivé dans la nuit de vendredi à samedi la page Facebook de son ancien chefL'extrême droite autrichienne, en crise après une série de scandales et un revers aux élections législatives, a désactivé dans la nuit de vendredi à samedi la page Facebook de son ancien chef, dont le parti avait fait un vecteur de sa conquête du pouvoir. [Lire la dépêche...]

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse le 18 octobre 2019 à WashingtonLa France, l'Italie et l'Allemagne préparent ensemble une série de mesures pour interdire en Europe la future cryptomonnaie de Facebook, a annoncé vendredi Bruno Le Maire, le ministre français de l'Economie, listant les nombreuses menaces que la Libra fait peser sur les Etats. [Lire la dépêche...]

Samsung conseille aux utilisateurs des smartphones Galaxy Note10, 10+ et Galaxy S10, S10+, et S10 5G, d'Le conglomérat sud-coréen Samsung a recommandé vendredi aux utilisateurs de plusieurs de ses modèles de smartphones haut de gamme d'effacer toutes les empreintes digitales enregistrées dans leur appareil, une faille du système de reconnaissance permettant le déblocage du téléphone par des tiers. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

WEB SUMMIT

Le Web Summit réunit plus de 70000 participants et 1200 conférenciers du 4 au 7 novembre 2019 à Lisbonne (Portugal), Altice Arena & Fil. Organisé par Connected Intelligence Ltd.

BLOCKCHAIN

Conférence et exposition sur les applications d'entreprise de la blockchain à Paris, cité universitaire internationale, les 13 et 14 novembre 2019. Organisés par Corp Agency.

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 19 au 22 novembre 2019 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.

MAKER FAIRE

Du 22 au 24 novembre 2019, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.
RSS
Voir tout l'AgendaIT