X

La 5G avec Huawei ? Même pas peur, répond la Grande-Bretagne

C’est un coup dur que vient de porter au lobby américain son allié de toujours, le Royaume-Uni. Le National Cyber Security Center estimerait en effet que les risques posés par l’équipementier chinois peuvent être atténués, n’abondant donc pas dans le sens des Etats-Unis qui accusent Huawei d’être à la solde de Pékin.

Les accusations d’espionnage dont Huawei fait l’objet sont-elles exagérées ? C’est ce que semble penser le National Cyber Security Center (NCSC) britannique. L’équivalent outre-Manche de l’ANSSI serait en effet parvenu à la conclusion que les risques d’intégrer l’équipementier chinois au déploiement de l’infrastructure 5G du pays peuvent être « atténués », selon des sources citées par le Financial Times.

Ce rapport confidentiel rejoint les propos tenus auparavant dans les colonnes du Financial Times par Robert Hannigan, ancien patron du renseignement de sa Majesté, qui soulignait que le NCSC « n’avait jamais trouvé la preuve d’une cyberactivité malveillante de la part de l’État chinois par le biais de Huawei ». « Toute affirmation selon laquelle toute technologie chinoise faisant partie d’un réseau 5G représente un risque inacceptable est absurde » ajoutait-il.

L’organisme britannique en charge de la cybersécurité n’a pas nié l’information, mais précise surveiller de près Huawei et attendre que l’entreprise résolve les problèmes d'ingénierie et de sécurité soulignés dans un précédent rapport. Toujours est-il qu’aux yeux d’une autre source ces conclusions « pourrait peser lourd » sur les choix des autres pays européens, en ce qu’il est un véritable revers infligé aux Etats-Unis, qui font pression sur leurs alliés pour qu’ils excluent de leurs réseaux 5G les acteurs chinois.

Un œil divergent

Or si certains Etats, à l’instar de la Corée du Sud, ont déjà opté pour du Huawei dans leurs futures infrastructures 5G, un ukase britannique revêtirait une importance autrement plus symbolique. Le Royaume-Uni fait en effet partie des Five Eyes, « association » des renseignements de cinq pays. Lesquels ont jusqu’à présent fidèlement suivi les recommandations américaines. La Nouvelle-Zélande et l’Australie ont adopté des réglementations anti-Huawei, quand le Canada ordonnait l’arrestation de la CFO du géant chinois.  

Le cinquième larron est donc pour sa part bien moins catégorique, le patron du MI6 allant jusqu’à affirmer que la question de la sécurité de la 5G « est bien trop complexe pour se résumer à simplement interdire Huawei ». Les sources du Financial Times assurent pour leur part que la Grande-Bretagne cherchera plutôt à assurer la diversité des équipementiers, quitte à restreindre partiellement le choix d’un fournisseur dans certains secteurs.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats, 5G

GitLab

GitLab

Solution libre de « forge » pour le dépôt de code basé, tout comme GitHub, sur le gestionnaire de versions Git, GitLab continue son ascension. Il offre une solution intégrant parfaitement...

20 TECHNOS

20 TECHNOS

Dossier réalisé par Bertrand Garé et Guillaume Périssat avec Michel Chotard, Alain Clapaud et Bastien Lion.

CI/CD as a Service

CI/CD as a Service

L’intégration et la livraison continues sont des composantes fondamentales de la démarche DevOps. Toutefois, alors que les pipelines doivent prendre en compte les nouvelles architectures – conteneurs notamment –,...

Disque dur

Disque dur

Bousculé par la vitesse des mémoires Flash, le disque dur semble condamné. Pourtant, la demande en capacité ne faiblit pas, au contraire, elle s’envole, portée par les besoins infinis du Cloud…

RSS
Afficher tous les dossiers

BASES DE DONNÉES : le DBaaS va tout balayer - Gestion de l'information : structurer le non structuré ! - Municipales : la politique se numérise, le numérique se politise - Cybersécurité : les planètes Cyber alignées ! - DevOps : WevAssembly, langage assembleur du Web - AMP confié à OpenJS - Pénurie des formations IA - À la recherche de nouvelles compétences IT...

 

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

Afficher tous les derniers numéros

Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le réseau social Twitter a annoncé jeudi avoir supprimé des milliers de comptes dans plusieurs pays, en raison de leurs contenus jugés pro-gouvernementauxLe réseau social Twitter a annoncé jeudi avoir supprimé des milliers de comptes dans plusieurs pays, en raison de leurs contenus jugés pro-gouvernementaux. [Lire la dépêche...]

L'autorité de régulation des télécoms annonce que les quatre principaux opérateurs candidats à l'attribution des fréquences des futurs réseaux mobiles 5G sont qualifiés pour participer aux enchères, reportées sine die en raison de la crise sanitaireL'autorité de régulation des télécoms (Arcep) a annoncé jeudi que les quatre principaux opérateurs candidats à l'attribution des fréquences des futurs réseaux mobiles 5G sont qualifiés pour participer aux enchères, reportées sine die en raison de la crise sanitaire. [Lire la dépêche...]

Un employé de Lamborghini manipule une imprimante 3D pour la fabrication de visières médicales, dans cette photo transmise le 2 avril 2020Le constructeur italien de voitures de luxe Lamborghini a annoncé jeudi avoir lancé la production de masques et de visières médicales, nouvel exemple de transformation de la production en pleine épidémie de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Les bureaux de Google à New York, le 3 juin 2019Google a annoncé jeudi l'allocation de 6,5 millions de dollars à des organisations de vérification des faits (fact-checking) dans le monde, alors que les fausses rumeurs et conseils dangereux sur le Covid-19 continuent de se propager sur internet. [Lire la dépêche...]

Des soldats allemands testent une application sur smartphone pour lutter contre la pandémie de coronavirus, le 1er avril 2020 à BerlinViscéralement attachée à la protection des données personnelles, l'Allemagne pourrait cependant franchir le pas de l'utilisation des téléphones portables et du bluetooth pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus. [Lire la dépêche...]

Des Moscovites dans le métro à Moscou, le 30 mars 2020Moscou est en train de mettre en place une application mobile et des QR Codes permettant de vérifier que la population respecte les règles d'isolement pendant le confinement, a annoncé mercredi un haut responsable de la capitale russe. [Lire la dépêche...]

L'outil Facebook a annoncé mardi l'activation d'un outil d'entraide, baptisé "Communauté d'aide", dans son "Centre d'information sur le Covid-19", où les utilisateurs peuvent se renseigner sur la pandémie et proposer ou demander de l'aide en cas de besoin. [Lire la dépêche...]

Le nombre de téléchargements de l'application Zoom ont explosé ces dernières semainesL'application de visioconférence Zoom, dont l'utilisation a explosé avec la généralisation du télétravail et de la distanciation sociale face au coronavirus, est dans le collimateur de la procureure générale de l'Etat de New York, inquiète du nombre croissant d'utilisateurs dont les réunions ont été piratées. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La première édition de Ready For IT se déroule du 25 au 27 mai 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 27 et 28 mai 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie