X

News Partenaire

Projet Big Data recherche chef d’orchestre de son IT

Les offres Big Data se développent, mais leur mise en œuvre induit des problématiques issues du digital. L’expertise d’Agarik sur l’exploitation informatique du Big Data a été choisie par différents clients.

Bullet Point : Le Cloud est le véritable moteur de la transformation

Il a tant fait débat. Les interrogations autour de la sécurité, des niveaux de services, du respect de la vie privée et tant d’autres sujets sont toujours présents mais, sans lui, rien dans la nouvelle révolution industrielle que nous vivons ne serait arrivé.

Le Cloud est véritablement le composant essentiel de cette transformation et son impact sur l’ensemble de l’économie est encore sous-estimé, car vu comme un simple outil ou encore comme dans certains commentaires du site L’Informaticien, « Un data center chez un autre ! Alors quoi de neuf avec cela ? » C’est méconnaître les conséquences d’avoir un centre de données chez un autre. Pourtant ces conséquences sont nombreuses et les retombées sur les entreprises, les personnes et l’industrie informatique ellemême sont immenses.

Des entreprises cherchant l’agilité

Jusqu’à présent les entreprises travaillaient avec un service informatique à ressources finies et chaque année, ou tous les 18 mois, les entreprises devaient recalibrer leurs besoins en puissance de calcul ou de stockage malgré de magnifiques plans directeurs à 3 ou 5 ans qui comme les plans de l’ère soviétique étaient totalement inadaptés à la réalité à laquelle était confrontée l’entreprise. Silos, empilement de technologies suivant les modes du moment corsètent les entreprises. Pour partie, le Cloud a libéré les entreprises de ce carcan en leur apportant la possibilité de se défaire de technologies obsolètes tout en conservant les outils pour continuer à faire leur métier. Suivant leurs besoins, elles peuvent adapter les capacités et les utilisations d’un simple data center chez quelqu’un d’autre à une plate-forme pour développer des applications spécifiques ou tout simplement utiliser une application sans avoir à s’occuper de maintenir en conditions opérationnelles l’infrastructure sous-jacente et la base de données nécessaire au fonctionnement de l’application. Elles sont ainsi devenues plus agiles et plus adaptables au contexte extérieur pour un coût raisonnable.

L’autre impact important du Cloud a été d’abaisser les barrières à l’entrée pour de nombreuses entreprises qui n’ont plus à dépenser au démarrage des sommes importantes pour commencer leur activité. Le modèle de paiement à l’utilisation leur permet d’ailleurs de faire suivre l’infrastructure ou la plate-forme au rythme de leur développement, qui tout le monde le sait, est loin d’être linéaire ! Aujourd’hui sans le Cloud, le concept de « start-up nation » voulu par notre gouvernement ne serait qu’un vœu pieu et le nombre de jeunes pousses présentes à Las Vegas pour le CES serait certainement bien moindre !

Les grands du Cloud d’aujourd’hui ont été aussi des « petits » au démarrage. L’industrie informatique ne leur fournissait pas les outils adéquats pour leur activité de volume sur des données non structurées. De plus, réaliser ce qu’ils souhaitaient avec les outils existants à l’époque n’auraient eu aucun sens économique devant les dépenses nécessaires pour mettre en place l’infrastructure et les applications pour faire tourner leur activité. Ils sont devenus, contraints et forcés, des innovateurs avec de nombreuses technologies qui sont aujourd’hui à la pointe et qui donnent toute sa valeur au Cloud d’aujourd’hui.

Des usages personnels en profond changement

Combien d’applications avez-vous installé avec un DVD dans la dernière année ? Dans les entreprises, la plupart des espaces de travail collectionnent les applications en ligne. Mobilité oblige, les utilisateurs ont la possibilité de se connecter à leur outil de travail depuis n’importe où, n’importe quand. C’est d’ailleurs un élément important pour gagner en productivité, ce dont a bien besoin notre économie face à la concurrence.

Même le « vulgum pecus » a un compte de messagerie en ligne sur un des différents Clouds publics. Il raconte sa vie sur les réseaux sociaux et recherche du travail par son réseau, et ce toujours en ligne. Les inquiétudes autour de sa vie privée, si elles sont présentes, comptent en fait bien peu. Après le scandale Cambridge, Facebook a perdu 9 millions d’utilisateurs réguliers aux États-Unis, une paille face au 1,49 milliard d’utilisateurs quotidien et aux 2,27 milliards d’utilisateurs actifs – se connectant une fois par mois pour produire du contenu sur la plate-forme. Les gouvernements ont bien l’idée d’encadrer cette nouvelle hydre aux multiples têtes. Cela semble une tâche proche de celle du rocher de Sisyphe. Mais pourquoi un tel engouement sur les outils en ligne ? Ils sont tellement simples à utiliser… On se connecte, on crée un compte par simple login/mot de passe et nous voilà en ligne pour joindre nos proches ou nos collaborateurs, pour utiliser l’application dont nous avons besoin. Il est d’ailleurs possible de trouver à peu près tout, que ce soit pour les loisirs ou pour compléter les outils fournis par notre entreprise. Face à la puissance de la simplicité des outils, les éditeurs d’outils d’entreprises ont perdu la partie. D’ailleurs leur interface devient souvent Facebook ou Google « like » !

L’industrie informatique se transforme aussi

L’impact le plus spectaculaire du Cloud est certainement celui qu’il a sur l’industrie informatique elle-même. Étonnant de voir comment l’ensemble de l’industrie, et surtout les plus réfractaires au début du Cloud, s’est ralliée à ce modèle ou à cette vague qui semble inarrêtable. Microsoft, Oracle et l’ensemble des constructeurs, éditeurs se convertissent à un modèle qui fait tomber dans les oubliettes de l’histoire les modèles de vente avec licences perpétuelles ou ayant pour but d’avoir la propriété d’un logiciel. Plusieurs acteurs de l’industrie ont d’ailleurs changé leurs équipes commerciales pour accélérer leur mutation vers le tout service.

L’impact le plus fort reste cependant celui qui affecte les partenaires de ces grands faiseurs de l’industrie. Le « channel », les revendeurs des produits connaissent eux-aussi de profonds changements pour s’adapter à cette nouvelle donne. Un débat récent au Club de la Presse Informatique B2B a permis de voir que la plus grande partie de l’industrie a largement fait évoluer ses partenariats commerciaux. Ces partenaires doivent convaincre de passer par eux plutôt que d’acheter le service directement auprès de l’offreur. Le fait même de vendre du Cloud doit être une conviction du partenaire, ce qui semble le cas dans notre pays selon une étude de Context Media cité lors de ce débat. Certains comme au début du Cloud trouvent toujours des raisons pour ne pas vendre des services dans le Cloud mais ils deviennent de moins en moins nombreux à rester sur le modèle « pousse boîte » des dernières années. Certains fournisseurs présents lors de ce débat résumaient d’ailleurs la situation par un changement conséquent d’une seule phrase : « Fewer but better », moins mais mieux. Malgré cela, ces « partenaires » sont devenus plus nombreux en France durant les dix-huit derniers mois. L’abaissement de la barrière d’entrée grâce au Cloud en est le premier moteur.

Article publié dans L'Informaticien n°174.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats, Bullet Points


Google et les DSI

Google et les DSI

Malgré les condamnations en justice, les augmentations tarifaires, l’abandon de Google +… la firme de Mountain View aurait gagné du crédit auprès des DSI français. Depuis 2018, les contrats...

Blockchain

Blockchain

Si les premières applications exploitant des blockchains ont souvent été développées par des petites start-up innovantes, la fête est finie. Les géants de l’IT se bousculent sur un...

Informaticien « green »

Informaticien « green »

Savoir réduire l’impact environnemental de l’IT, mais aussi exploiter le digital pour faciliter la transition énergétique et de développement durable. Ces compétences sont de plus en plus...

RSS
Afficher tous les dossiers

SMARTPHONES PLIABLES : juste un truc de geeks ? - Toutes les nouveautés du MWC - La 5G en entreprise - Kit de survie en mobilité - La faillite du "10 nm" chez Intel - DaaS : la fièvre du "as a service" gagne le desktop - Identifier les bugs grâce à l'IA - Développeurs : les meilleures plates-formes pour le recrutement - Inner source : de nouvelles communautés open source...

 

BIG DATA : la maturité ! marché, technologies, retours d'expérience - L'informatique du Grand Débat - Google & les DSI : des armes de séduction fatales ? - Dataops ou quand les méthodes agiles rencontrent le Big Data - Entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri - Tests assistants vocaux avec écrans...

 

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

Afficher tous les derniers numéros

L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Depuis l'incendie de Notre-Dame, des entreprises ou organisations, comme Targo, Art graphique et patrimoine, GE-A, Ubisoft ou l'université de Vassar (États-Unis) ont annoncé qu'elles possédaient des plans numériques de la cathédrale ou d'une de ses parties. Tour d'horizon des technologies et de l'utilité de tels plans numériques. [Lire la dépêche...]

L'astronaute américaine Christina Koch, le 14 mars 2019, à Baïkonour au KazakhstanL'astronaute américaine Christina Koch va rester environ onze mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), ce qui lui permettra de battre le record féminin établi par Peggy Whitson en 2017, a annoncé la Nasa mercredi. [Lire la dépêche...]

Image de synthèse de la cathédrale Notre-Dame de Paris, créée à partir de mesures par laser réalisées par Andrew Tallon, professeur d'art américain décédé en novembre 2018

Sur le campus de Vassar College au nord de New York, une semaine avant l'incendie de Notre-Dame de Paris, une équipe universitaire s'est réunie pour planifier un ambitieux projet: répertorier un gigantesque volume de données de modélisation en 3D de la cathédrale - parmi les plus riches au monde. [Lire la dépêche...]

Sur les rives de la rivière Han à Séoul 13 octobre 2016Toute donnée mérite salaire: c'est l'idée derrière un nouveau type d'applications qui payent les internautes pour marcher ou recevoir des emails, surfant sur la vague de défiance face à la collecte massive d'informations privées en ligne. [Lire la dépêche...]

Photomontage du logo d'Apple et du fournisseur de puces Qualcomm qui ont enterré le 16 avril la hache de guerre au lendemain de l'ouverture d'un procès sur ce sujet complexe mettant en jeu des milliards de dollarsAprès deux ans de bataille juridique sur toute la planète, Apple et le fournisseur de puces Qualcomm ont enterré mardi la hache de guerre au lendemain de l'ouverture d'un procès sur ce sujet complexe mettant en jeu des milliards de dollars. [Lire la dépêche...]

Le nombre de plaintes déposées auprès de la Cnil, chargée de s'assurer du bon usage des données personnelles, a augmenté de plus de 32% en 2018Le nombre de plaintes déposées auprès de la Cnil, chargée de s'assurer du bon usage des données personnelles, a augmenté de plus de 32% en 2018, principalement du fait de l'entrée en vigueur du Règlement européen de protection des données (RGPD) en mai dernier. [Lire la dépêche...]

La réforme controversée du droit d'auteur dans l'UE a été définitivement validée.La réforme controversée du droit d'auteur européen a été définitivement validée lundi avec un dernier vote des ministres de l'UE réunis à Luxembourg, point final d'un marathon de plus de deux ans. [Lire la dépêche...]

Le président Trump et le président de la FCC Ajit Pai s'expriment sur le développement rapide de la 5G aux Etats-Unis, le 12 avril 2019 à la Maison BlancheL'administration Trump a dévoilé vendredi ses plans pour accélérer l'installation de réseaux 5G, y compris la promesse de milliards de dollars pour donner aux régions rurales les plus isolées accès à des communications mobiles ultra-rapides. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DEVOXX

Devoxx France qui se présente comme la première conférence indépendante pour les développeurs en France tient sa 8ème édition du 17 au 19 avril 2019 à Paris au Palais de Congrès de la Porte Maillot. Organisée par Quantixx.

F8

F8 F8

Conférence développeurs Facebook au McEnery Convention Center de San Jose (Californie) les 30 avril et 1er mai 2019. Organisé par Facebook.

BUILD

L'événement annuel développeurs Microsoft se tient au Washington State Convention Center de Seattle (WA, USA) du 6 au 8 mai 2019. Organisé par Microsoft.

GOOGLE I/O

Google reçoit sa communauté de développeurs pour 3 jours de keynotes et ateliers du 7 au 9 mai 2019 au Shoreline Amphitheatre de Mountain View près de son siège social en Californie. Organisé par Google.

VIVA TECHNOLOGY

Pour sa 4ème édition, Viva Technology, salon de l'innovation et de la croissance des start-up, se tient du 16 au 18 mai 2019 à Paris (Paris Expo, porte de Versailles). Organisé par Publicis et Les Echos.

READY FOR IT

La première édition de Ready For IT se déroule du 20 au 22 mai 2019 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 28 mai au 1er juin 2019. Organisé par Taitra.
RSS
Voir tout l'AgendaIT