X
SYNETIS : dans le feu de l'action

News Partenaire

SYNETIS : dans le feu de l'action

Située en plein cœur de Paris, comme beaucoup d’entreprises d’Hexatrust qui veulent à la fois attirer les jeunes générations pour qui les tours de La Défense appartiennent au passé, tout en restant proche des grands clients, SYNETIS, créée en 2010, respire l’adrénaline et l’énergie. En plein travaux le jour de notre visite, on y est reçu comme on y travaille : cash et sans fard.

STOCKAGE#6 : Les systèmes objets et distribués montent en puissance

Le stockage objet et les systèmes distribués en scale out commencent à prendre leur place dans les entreprises ayant à gérer de très gros volumes de données. Plus qu’un simple stockage, ce type de solution devient le support de nouvelles applications dans différents secteurs d’activité.

Selon le cabinet Gartner, en 2022 ce sont 80 % des données qui seront stockées dans des environnements distribués en scale out, en augmentation de 43 % par rapport à 2018. La même source indique que ces systèmes connaissent une croissance à la fois en nombre de déploiements mais aussi en capacité, pour faire face au déluge des données non-structurées dans les entreprises. Celles-ci croissent de plus de 50 % par an.

Une offre déjà importante

L’offre du marché est importante et combine des systèmes NAS en scale out et des systèmes objets. Les grands du secteur sont tous présents : Pure Storage avec sa solution FlashBlade, IBM avec ses offres Spectrum et COS, Dell EMC avec Isilon et Elastic Cloud Storage, Hitachi Vantara avec Hitachi Content Platform, Huawei avec OceanStor et Fusion Storage, NetApp avec StorageGrid, Western Digital avec ActiveScale et DDN avec WOS.

À côté d’eux, des start-up et des spécialistes du NAS scale out, ou des systèmes objets, luttent pour se faire une place au soleil. Scality est aujourd’hui un des plus connus et L’Informaticien a abondamment parlé de sa technologie Ring. L’éditeur a récemment ajouté une possibilité d’intégration multicloud avec Zenko. Les entreprises sont encore au début de cette démarche. La montée en puissance autour de cette nouveauté devrait donc prendre du temps. Y travaillent Caringo, Cloudian, Qumulo, Inspur (acteur chinois qui se diversifie dans le stockage), SwiftStack avec OpenStack Swift, Red Hat, Suse avec Ceph.

De nombreux autres acteurs comme Elastifile, Hedvig, Nexenta, Nutanix, Rozo Systems (d’origine française), Open IO, WekaIO émergent peu à peu mais n’ont pas encore atteint une taille assez critique sur le marché pour revendiquer des positions de leadership. Il faut noter que les marchés et les applications des différents systèmes comme les NAS scale out et les systèmes objets connaissent une convergence de plus en plus forte, explique le cabinet américain d’analystes pour justifier son dernier rapport mêlant les deux catégories.

L'interface de l'outil de Cloudian.

Une standardisation de fait autour de S3

La délivrance des offres sous forme purement logicielle avec des configurations sur certains matériels x86 est une autre tendance forte du moment. La standardisation de fait autour de l’API S3 d’AWS est aussi un point marquant. Elle apporte un langage commun à la plupart des solutions et autorise des environnements hybrides avec des débordements vers le Cloud. Cette tendance va d’ailleurs beaucoup plus loin aujourd’hui avec la volonté de développer de nouvelles possibilités métier, comme pour le rendering dans le secteur de l’animation ou de la vidéo et de nouvelles applications sur des charges de travail liées à l’analytique ou au Machine Learning.

L’autre aspect important de la standardisation autour de S3 provient de la tendance DevOps qui permet aux développeurs de travailler à plus d’interaction avec l’infrastructure par cette API et de choisir pour leurs applications le meilleur environnement. C’est particulièrement visible pour le développement d’applications liées à la mobilité. Minio, est un exemple de cette tendance. Après avoir tenté de percer sur le marché avec une solution de stockage objet distribuée compatible S3, Minio a désormais l’ambition de devenir une couche de stockage objet neutre disponible sur plusieurs plates-formes cloud. L’idée est d’apporter la compatibilité S3 sur Azure Blob Storage par exemple pour offrir cette fonctionnalité aux clients de Microsoft.

Pourquoi un stockage objet ?

Les systèmes blocs traditionnels deviennent complexes à gérer à une échelle relativement faible. Le concept de création d’un pool unique de données n’est plus aussi performant quand le nombre d’appliances augmente, surtout si le pool dépasse les limites des différents types d’équipement. Les serveurs de fichiers (filers) fonctionnent avec des hiérarchies de dossiers de fichiers qui deviennent complexes quand il s’agit d’étendre le système, et ce alors que les milliers d’instances virtuelles actuelles rendent les systèmes de partage de fichiers carrément maladroits. Une des caractéristiques des instances de stockage objet est la distribution des objets sur tous les périphériques de stockage, ou au moins en sous-ensembles s’il y a un grand nombre de périphériques dans le cluster. Cela supprime une faiblesse de conception de l’approche type bloc/fichier, où la défaillance d’une appliance ou de plusieurs unités peut entraîner une perte de disponibilité des données ou même une perte des données. Ce type de protection est connu sous le nom d’Erasure Coding.

Scality Ring 6.

Simple ajout de nœud

Un objet est un bout de données couplé à des métadonnées extensibles décrivant toutes sortes de choses sur ces données, toutes identifiées par un identificateur global unique. Il peut s’agir de n’importe quoi : d’une ligne de base de données à un document Word en passant par un résultat quotidien de la NASA. Le GUID est généralement un hachage de données et sert à garantir que les données sont intactes ou non altérées, ainsi qu’à identifier l’objet unique. Le fait que les objets puissent contenir n’importe quelle structure de données signifie que le stockage de fichiers et en mode bloc est effectivement un sous-ensemble.

Un autre avantage de ces systèmes est l’évolutivité par simple ajout de nœud. Encore à ses débuts, ce type de stockage était utilisé en complément du stockage traditionnel pour les environnements transactionnels. Du fait de son intégration aux applications, aux systèmes traditionnels et aux autres environnements objets par API, et la standardisation de fait autour de S3, le stockage objet a la possibilité de devenir le stockage « universel » dans l’entreprise. Il reste cependant plus adapté aux environnements massifs en données froides pour l’archivage ou à l’agrégation de fichiers.

Une baie Hitachi content platform d'Hitachi Vantara.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Stockage

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

100 milliards !

100 milliards !

Des responsables de l’UE ont profité de la nouvelle Commission Européenne pour demander la création d’un fonds d’investissement de 100 milliards d’euros pour financer les pépites de la tech et...

Externaliser (ou pas) son «SOC» ?

Externaliser (ou pas) son «SOC» ?

Devant le renforcement de la réglementation… devant aussi la recrudescence des cyberattaques… de plus en plus d’entreprises songent à se doter d’un centre d’opérations de...

Devenir “Growth hacker”

Devenir “Growth hacker”

Comment réorienter sa carrière d’informaticien vers le secteur à forte croissance de l’e-marketing ? La Rocket School propose une formation accélérée de douze semaines, suivie par une ou deux...

RSS
Afficher tous les dossiers

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
De nombreuses applications aident les Franciliens à se retrouver dans leurs correspondances mais en temps de grève, le défi est de taille pour tenir compte des lignes de bus au ralenti et des stations de métro ferméesDe nombreuses applications aident tous les jours les Franciliens à se retrouver dans leurs correspondances. Mais en temps de grève, le défi est de taille pour tenir compte des lignes de bus au ralenti et des stations de métro fermées. [Lire la dépêche...]

A l'heure du tout numérique, les humanitaires se sont trouvé un nouveau combat: la protection des données personnelles, une question de A l'heure du tout numérique, les humanitaires se sont trouvé un nouveau combat: la protection des données personnelles, une question de "vie ou de mort", affirme Massimo Marelli, spécialiste de la question au Comité international de la Croix-Rouge (CICR).  [Lire la dépêche...]

Le Canada compte toujours taxer les géants du numérique mais attendra finalement qu'une décision soit prise à l'OCDE avant d'agir, a dit vendredi le Premier ministre Justin Trudeau à la chaîne Radio-Canada. [Lire la dépêche...]

Facebook a prévenu ses employés que les données personnelles et financières de 29.000 d'entre eux avaient été volées dans une voiture le mois dernierFacebook a prévenu vendredi ses employés que les données personnelles et financières de 29.000 d'entre eux avaient été volées dans une voiture le mois dernier. [Lire la dépêche...]

Les acteurs qui ont prêté leurs voix aux personnages de Le groupe Billboard va intégrer les visionnages de vidéos musicales sur YouTube dans son classement des meilleures ventes d'albums aux Etats-Unis, pour mieux tenir compte des modes de consommation de la musique aujourd'hui. [Lire la dépêche...]

Some say the next Xbox will be 'the most powerful console ever'Microsoft a dévoilé le nom et l'apparence de sa prochaine console de jeu, la Xbox Series X, promettant une expérience encore plus immersive aux joueurs au moment où le groupe tente de contrer la concurrence et de faire face à la montée du streaming. [Lire la dépêche...]

Un feu de circulation orné du portrait de Beethoven à Bonn, sa ville natale, le 13 décembre 2019Ludwig van Beethoven n'avait couché que quelques notes sur un carnet lorsqu'il est mort en 1827. Une équipe de musicologues et informaticiens tentent de prolonger sa 10e Symphonie grâce à l'intelligence artificielle. [Lire la dépêche...]

Facebook se dit Facebook a déclaré jeudi être "prêt" pour l'entrée en vigueur de la loi californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs au 1er janvier 2020, similaire à la loi européenne sur le sujet. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 7 au 10 janvier 2020 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

AFCDP

L'Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel (AFCDP) organise la 14ème université des DPO (Data Protection Officers) le 14 janvier 2020

à Paris Maison de la Mutualité. Organisée par l'AFCDP.

FIC

FIC FIC
Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT