X
Work.com en détails

News Partenaire

Work.com en détails

Guillaume Aurine, directeur marketing produits au sein de Salesforce France, détaille les différents modules et usages de la suite Work.com.


Un étudiant de 20 ans avoue la cyberattaque sur les responsables politiques allemands

Un jeune homme de 20 ans a avoué être l'auteur de la cyberattaque de grande ampleur en Allemagne, expliquant avoir agi pour protester conte les déclarations de responsables politiques et personnalités qui l'irritaient.

Ce piratage de grande envergure, révélé vendredi, a choqué le pays, nourrissant les spéculations selon lesquelles des services de renseignements étrangers pourraient être à la manoeuvre. La ministre de la Justice Katarina Barley avait même parlé "d'attaque contre la démocratie". 

Mardi, les autorités ont écarté à ce stade un lien avec l'extrême droite, envisagé au départ, ou avec une puissance étrangère, affirmant que le jeune homme avait agi seul.

Un jeune de 20 ans habitant chez ses parents

Il s'agit d'un Allemand de 20 ans, encore scolarisé et vivant chez ses parents. Il a réussi à pirater et diffuser sur des comptes twitter des données confidentielles d'un millier de responsables politiques, dont la chancelière Angela Merkel, de journalistes et de personnalités publiques.

"Concernant son motif, il a dit avoir été agacé par des propos publics" de ses victimes, a expliqué Georg Ungefuk, porte-parole du département de lutte contre la cybercriminalité au parquet de Francfort lors d'une conférence de presse. Il n'a pas donné plus de détail.

Même si les élus du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) sont les seuls à avoir été épargnés, "il n'y a aucun indice objectif laissant conclure à une motivation politique", a-t-il assuré.

Toutefois, c'est un élément "qui doit être éclairci", a souligné le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer, lors d'une conférence de presse séparée à Berlin.

Le jeune homme a été interpellé dimanche à son domicile dans la région de Francfort. Mais son arrestation n'a été rendue publique que deux jours plus tard.

Il a reconnu les faits et a affirmé avoir agi seul, puis a été remis en liberté étant donné qu'il a pleinement coopéré avec la police et en l'absence de tout danger de fuite, ont indiqué les autorités.

Le "hacker", dont le cas relève de la justice pour mineurs, aurait acquis ses connaissances techniques par lui-même en passant "beaucoup de temps sur son PC", selon M. Ungefuk.

Le compte Twitter @_Orbit a été bloqué

Via un compte Twitter @_Orbit, désormais bloqué, il avait jour après jour diffusé les données de ses victimes en décembre, à la manière d'un calendrier de l'Avent dont il fallait ouvrir porte après porte pour accéder à l'information.

Les données dérobées se trouvaient dans des comptes sur les médias sociaux ou stockées dans le "cloud".

Aucune information très sensible n'a toutefois fuité à cette occasion. Ont été divulgués principalement des contacts, adresses, conversations sur internet, documents d'identité et administratifs ou lettres.

Dans certains cas, des photos, adresses privées ou numéros de téléphones portables ont été diffusés comme notamment ceux de la présidente du parti social-démocrate Andrea Nahles qui s'était déclarée "très affectée et blessée". Selon les autorités, c'est d'ailleurs un appel provenant des bureaux de cette dernière qui a déclenché l'intervention des forces de l'ordre.

Concernant Angela Merkel, la publication a concerné des adresses emails, déjà semi-publiques, et des liens renvoyant à des lettres lui ayant été adressées.

L'affaire s'est avérée embarrassante pour le gouvernement, accusé d'incurie dans la lutte contre la cybercriminalité. 

"Il est impossible de promettre une sécurité absolue particulièrement sur internet", s'est défendu le très impopulaire Horst Seehofer, membre du parti bavarois CSU allié aux conservateurs de la chancelière. Il a annoncé l'élaboration d'une loi visant à renforcer le diganostic précoce de tels piratages. 

"Nous devons constater qu'un tel détournement de données (...) n'est pas quelque chose d'inhabituel", a souligné de son côté Sabine Vogt, responsable de la cellule criminalité organisée de la police judiciaire. 

"Nous avons sur internet une énergie criminelle" dont il faut être conscient, a-t-elle dit. 

Ces dernières années, le Bundestag et des partis politiques ont été pris pour cible par des cyberattaques émanant, selon Berlin, de services de renseignement étrangers. Des hackers russes ont notamment été soupçonnés d'orchestrer ces opérations. 

Source : AFP - Isabelle LE PAGE


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Yuka

Yuka

Près d’un quart des Français utilise cette application évaluant si un produit, alimentaire ou cosmétique, est bon pour la santé ! L’outil YuKa a changé le comportement de nombreux...

École 42

École 42

Fondée en 2013, l’École 42 s’est installée sur la plus haute marche du podium des «écoles de code», selon le classement CodinGame. Dirigée par Sophie Viger depuis la fin 2018,...

Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Une cour d'appel californienne a estimé jeudi qu'Uber et Lyft ont bien enfreint la loi de l'Etat qui veut les contraindre à requalifier leurs chauffeurs en employésUne cour d'appel californienne a estimé jeudi qu'Uber et Lyft ont bien enfreint la loi de l'Etat qui veut les contraindre à requalifier leurs chauffeurs en employés, mais les deux entreprises ont un sursis jusqu'à ce que les électeurs aient voté sur leur proposition alternative le 3 novembre. [Lire la dépêche...]

Alex Karp, le directeur général de Palantir, en 2019La société d'analyse de données Palantir travaille avec le gouvernement américain pour l'aider à suivre la production et la distribution dans le pays des futurs vaccins contre le Covid-19, suscitant des inquiétudes sur la gestion de données médicales. [Lire la dépêche...]

La nouvelle application L'application de traçage de contact StopCovid, controversée, très peu utilisée et peu promue par le gouvernement depuis sa sortie le 2 juin, est relancée sous une nouvelle forme jeudi, la reprise de l'épidémie ayant convaincu l'exécutif de son utilité potentielle. [Lire la dépêche...]

Jeffrey Katzenberg, fondateur de la plateforme Quibi, le 8 janvier 2020 à Las VegasQuibi, le service de streaming de vidéos courtes lancé en avril en Amérique du Nord par Jeffrey Katzenberg, un ancien patron de Disney, a annoncé mercredi sa fermeture et la revente de son catalogue et autres actifs à cause de la pandémie mais aussi de son modèle économique. [Lire la dépêche...]

Sur le modèle du Sur le modèle du "nutriscore", destiné à informer le consommateur de la valeur nutritionnelle des produits alimentaires, un "cyberscore" pourrait voir le jour afin de mieux informer les utilisateurs d'outils numériques sur la sécurisation de leurs données. [Lire la dépêche...]

Google se voit reprocher par le gouvernement américain d'avoir usé et abusé de techniques pour exclure ses concurrentsLe modèle économique de Google, basé sur une galaxie de services gratuits, la récolte des données des utilisateurs et la publicité, est remis en cause par les poursuites lancées contre ce groupe par le gouvernement américain, qui l'accuse d'abus de position dominante. [Lire la dépêche...]

L'acheteur de bitcoins Adalberto Orta (D) paye Gretter (G) en espèces pour ses bitcoins après une transaction via la plateforme en ligne Bitremesas, à la Havane le 17 octobre 2020L'argent que reçoit Gretter à Cuba de son mari aux Etats-Unis a fait un bien étrange voyage: le mandat, envoyé en bitcoins, s'est transformé en monnaie cubaine avant d'arriver à vélo, jusqu'à chez elle. Une astuce pour contourner l'embargo américain. [Lire la dépêche...]

La révolution numérique va nécessiter d'importants efforts de reconversion pour préserver l'emploi, près de la moitié des salariés devront mettre à niveau leurs compétencesLa révolution numérique va nécessiter d'importants efforts de reconversion pour préserver l'emploi, selon un rapport du forum économique mondial publié mercredi, mettant en lumière que près de la moitié des salariés vont devoir mettre à niveau leurs compétences. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT