X

STOCKAGE#2 : La conformité reste le principal objectif du stockage

La gestion et la protection des données est au centre de multiples lois et règlements. La conformité à ces règles est le cas d’usage majeur du stockage de ces données. De ce fait, la frontière entre stockage et sécurité des données devient de plus en plus floue.

La conformité n’est plus une option mais une obligation pour les entreprises. Le problème est que cette conformité suit différentes règles provenant de différents pays et demandant des protections différentes… Les principales demandes concernent le temps de rétention de la donnée, son immutabilité – ne pouvant changer de nature dans le temps –, sa localisation et la protection de ces données contre la perte ou la fuite de ces données. Selon les règles en vigueur, et elles sont nombreuses (SOC1, SOC2 et SOC3, ISO 27001/27018, DoD et SRG, FedRAMP/FISMA, FINRA/SEC 17a-4, HIPAA/HITECH, GxP, RGPD sans être exhaustif), les durées de rétention de la donnée sont variées et demandent donc des solutions spécifiques selon les cas.

La rétention des données

La principale obligation reste l’archivage. Dans ce secteur, la bande reste encore très présente car offrant souvent un rapport qualité/prix intéressant comparativement aux disques. Si son utilisation demande en général un process précis pour éviter les incidents, l’augmentation régulière des capacités, en particulier pour les bandes LTO, permet aux entreprises de stocker sur le long terme des données pour un coût raisonnable. Le prix d’une cartouche LTO de 7ème génération coûte environ 100 $ pour une capacité de 6 To brute et de 15 To après compression, soit largement l’équivalent d’un disque SATA de dernière génération. Les constructeurs poussent déjà la génération suivante qui devrait autoriser des archivages de 12 To bruts et de 32 To en mode compressé. Elle est aussi un moyen efficace d’acheminer de grandes quantités de données entre les entreprises et le Cloud lorsque la bande passante est insuffisante ou que le client n’est pas desservi par un réseau fibre optique. La bande est un mécanisme idéal pour le transport de données sans WAN ou réseau métropolitain. La rétention dans le temps des données a pour conséquence de s’assurer de l’immutabilité de ces données et de pouvoir les relire sur le long terme.

L’immutabilité de la donnée

Sur le deuxième point évoqué, seule la migration des données de technologie en technologie au fil du temps permettra de conserver durablement la possibilité de lire les données, à moins de conserver en état de fonctionnement des appareillages obsolètes avec des coûts de maintenance élevés.

Sur le premier point, l’approche initiale était de rendre Worm (Write Once Read Many), donc non réinscriptibles, des supports de stockage magnétiques qui ne le sont pas par définition, et ainsi assurer l’intégrité des données ou des documents. Aujourd’hui les constructeurs ont ajouté de nombreuses autres fonctions comme la gestion des durées de conservation, des systèmes de signature électronique, la gestion des copies…

Les solutions doivent de toute façon répondre à différents critères : d’intégrité (fonction Worm ou interface de type SnapLock), de pérennité (supports non propriétaires avec accès simple et immédiat sans API), d’évolutivité (accroissement des capacités, sans migration et reconfiguration) et de réplication (sécurisation multisite facilitée). Des fabricants comme Overland Tandberg se sont fait une spécialité de ces produits pour des entreprises petites et moyennes en proposant différents types de baies intégrant ces critères. Le logiciel rdxLOCK a récemment été certifié par la société d’audit KPMG et la fonctionnalité WORM intégrée est autorisée désormais pour un grand nombre de normes d’exigences nationales et internationales en matière de comptabilité, de facturation et de taxation. RansomBlock, une autre fonction de rdxLOCK, protège les données contre les menaces de logiciels malveillants de type rançongiciel et virus en définissant des listes blanches des applications qui autorisent une modification des données sauvegardées.

La localisation de la donnée

De nombreux pays demandent dans certains secteurs très régulés, comme la banque ou l’assurance, que les données ne sortent pas du pays. C’est le cas en Suisse et en Allemagne par exemple. De ce fait le choix d’une solution externalisée ou dans le Cloud peut poser question. Les principaux fournisseurs de solutions de stockage ou d’archivage en ligne (Cloud public) ont ouvert initialement des régions pour couvrir l’Europe, puis sous la pression de ces règles dans différents pays. En France, AWS, Azure de Microsoft et même Google Cloud ont des présences directes en France avec des centres de données à même de satisfaire ces conditions de localisation des données. Il conviendrait de plus de s’assurer que les traitements de ces données sont aussi effectués dans le pays.

La nature de la donnée

Le RGPD a été la grande affaire de l’année 2018 et devrait continuer à jouer un rôle moteur dans les mois à venir. Selon les analystes d’IDC, 34 % des entreprises européennes vont accroître leurs dépenses en stockage sur site pour faciliter leur mise en conformité avec le RGPD, notamment pour des systèmes de Cloud public, hybride et sur site. En ce qui concerne les dépenses en stockage orientées GDPR en Europe de l’Ouest, IDC prévoit 3,37 milliards en 2018 et autour de 2,5 milliards par an jusqu’en 2021. L’intégralité de l’écosystème actif autour des données devrait en profiter.

Les entreprises se doivent d’avoir désormais une gestion fine des données du fait de cette réglementation qui s’intéresse au traitement des données personnelles ou vues comme telles. Il s’agit tout d’abord de déterminer ce qui donne un caractère personnel à la donnée. Une tâche loin d’être évidente vu la difficulté des entreprises à réellement la mettre en place.

Une frontière de plus en plus floue avec la sécurité

Pour répondre à certaines normes, les solutions de stockage embarquent de plus en plus de solutions auparavant dédiées à la sécurité comme le chiffrement des données en mouvement et au repos, la gestion des accès aux données ou encore solution de DLP (Data Leak or Loss Prevention). La tendance est renforcée par une rapide transition vers le Cloud, en particulier public, qui pose de nouvelles problématiques de sécurité lors d’un stockage ou d’un archivage en ligne pour rester conforme aux différentes réglementations. En tout état de cause, la sécurité et la protection des données restent de la responsabilité des entreprises et pas forcément des sous-traitants ou des prestataires de services.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Stockage

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Ansible

Ansible

Ansible tient une assez belle place dans le palmarès des outils favoris des DevOps. Il permet d’automatiser des traitements sur un parc de machines. Nous allons voir quelles sont ses possibilités en la matière.

Transfo avec Salesforce

Transfo avec Salesforce

Dreamforce, conférence géante à San Francisco, regroupait cet automne près de 170000 personnes sur place et près de 15 millions en ligne. Marc Benioff a multiplié les annonces à cette occasion pour...

PowerShell DSC

PowerShell DSC

DSC est la solution DevOps de Microsoft disponible à partir de la version 4 de Powershell pour Windows et de la 6 core pour Linux.

Cybersécurité de l'industrie

Cybersécurité de l'industrie

Mis à part les OIV, bon nombre d’installations industrielles françaises sont vulnérables aux cyberattaques. Système non mis à jour, absence de briques de sécurité de base et défense...

Le stockage s'unifie

Le stockage s'unifie

Jusqu’à présent, on marquait la différence entre stockage primaire, stockage secondaire et archivage. Les baies et les logiciels étaient spécifiques. Ce n’est plus le cas et les variations...

RSS
Afficher tous les dossiers

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

Afficher tous les derniers numéros

OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Dragon est le vaisseau construit par SpaceX pour transporter des astronautes vers la Station spatiale internationaleLa compagnie spatiale américaine SpaceX a annoncé lundi un partenariat pour envoyer jusqu'à quatre clients privés dans l'espace, mais on ignore le prix du billet. [Lire la dépêche...]

Des puces utilisées par le programmateur Vladislav Zaïtsev, adepte du Avec son scalpel, Vladislav Zaïtsev fait une incision entre l'index et le pouce de son patient et y glisse un petit cylindre en verre: une puce sous-cutanée qui permettra à son propriétaire d'ouvrir la porte de son bureau. [Lire la dépêche...]

La société spatiale privée Space X a raté lundi l'atterrissage sur une barge en mer du premier étage de sa fusée réutilisable Falcon 9, qui aurait été le 50ème atterrissage réussi. [Lire la dépêche...]

Mark Zuckerberg à la Commission européenne, à Bruxelles, le 17 février 2020Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, était reçu lundi par la Commission européenne pour discuter de la régulation sur internet, deux jours avant la présentation par Bruxelles de sa stratégie sur l'intelligence artificielle. [Lire la dépêche...]

Le secrétaire d'Etat au numérique Cedric O, le 15 janvier 2020 lors d'une réunion à l'ElyséeIl faut "rétablir la peur du gendarme" sur internet, en permettant notamment à la justice et à la police d'intervenir plus rapidement en cas de violation de la loi en ligne, a estimé lundi le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O, après l'affaire Griveaux. [Lire la dépêche...]

Les associations Agir pour l'Environnement et PRIARTEM vont déposer quatre recours devant le Conseil d'Etat contre le déploiement de la 5G, considérant que cette technologie représente des risques pour la santé et l'environnementLes associations Agir pour l'Environnement et PRIARTEM vont déposer lundi quatre recours devant le Conseil d'Etat contre le déploiement de la 5G, considérant que cette technologie représente des risques pour la santé et l'environnement, a annoncé leur avocat François Lafforgue. [Lire la dépêche...]

La secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson, le 12 février 2020 à l'ElyséeLa secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, réunit lundi les fabricants de lave-linge pour préparer l'application d'une mesure adoptée dans la loi pour l'économie circulaire: l'installation de filtres à microfibres plastiques dans les machines à laver neuves. [Lire la dépêche...]

Un data center dans la banlieue de Paris, en février 2019Big brother à la chinoise ou simple moyen de paiement, la reconnaissance faciale divise et Bruxelles lancera mercredi un grand débat sur l'intelligence artificielle, bien décidé à prévenir les dérapages. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, IT Partners a lieu les 11 et 12 mars 2020 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie