X
Synology® lance le routeur mesh MR2200ac

News Partenaire

Synology® lance le routeur mesh MR2200ac

Synology vient de lancer son premier routeur mesh, MR2200ac, qui prend en charge Wi-Fi Protected Access (WPA3), destiné à chaque propriétaire de maison ou très petite entreprise pour mettre à disposition un Wi-Fi rapide et sans interruption dans tout le périmètre et pour comprendre, contrôler et sécuriser la totalité du réseau.

Logiciels d’entreprise #2 : Le SaaS fait son nid

Toutes les entreprises ne sont pas encore passées au cloud, loin de là. Mais le SaaS fait tranquillement son nid et s’impose parmi les logiciels d’entreprise comme un modèle bien plus flexible et moins coûteux que les solutions on-premise, aussi bien pour les PME que pour les grands groupes.

Le SaaS… voilà des années que l’on en parle, que l’on vante ses mérites, la révolution, le tournant incontournable qu’il représente. À en croire la pléthorique littérature publiée à la fin des années 2000, toutes les entreprises devraient aujourd’hui « être sur le cloud » tant ce modèle est avantageux. Nous ne vous apprendrons rien en soulignant qu’en 2018, ce n’est toujours pas le cas : il faut croire que les éditeurs traditionnels ont la peau dure. Pour autant, on aurait bien tort de nier les bénéfices du SaaS. Et le premier d’entre eux est bien évidemment la souplesse de ce modèle de distribution de logiciels.

SaaS présente bien

Alors que Good Gout, une jeune entreprise spécialisée en produits alimentaires pour bébés et jeunes enfants, se développait, elle s’est mise en quête d’un CRM/ERP autre qu’un simple tableur Excel. « Le on-premise demandait un savoir-faire en interne. Nous sommes une petite équipe et n’avons pas de ” gros ” SI. Le SaaS nous a paru plus souple et évolutif », nous explique Mikaël Aubertin, CEO et fondateur de Good Gout, dont le choix s’est finalement porté sur Salesforce Automation. En effet, en mode SaaS les entreprises n’ont plus besoin d’héberger leurs applications sur leurs propres serveurs, éliminant ainsi le coût d’acquisition de matériel ainsi que la nécessité d’avoir des compétences spécifiques en interne. « Le grand avantage est le gain de temps puisque en mode SaaS le déploiement ne mobilise pas nos propres équipes qui peuvent être occupées ailleurs à déployer d’autres outils dans notre propre environnement », souligne Frantz Waze, directeur général délégué et directeur financier de Ditto Bank. Cette banque en ligne filiale de Travelex lancée en février dernier utilise Unit4Financial depuis octobre 2017. Frantz Waze souligne par ailleurs la proximité avec l’éditeur, qui dispose de ses propres équipes d’intégration. « Comme il maîtrise notre environnement, si on a un problème ou pour tout ce qui est évolution, paramétrage, environnement d’hébergement, c’est Unit4 qui gère. Dans le cas d’un logiciel comptable, cela reste difficile de trouver des informaticiens qui ont une double casquette informatique et appréhension des problèmes comptables », ajoute-t-il. Ditto Bank se félicite d’ailleurs du déploiement rapide de la solution, opérationnelle en moins de trois mois.

Les solutions d’entreprise dans le Cloud sont accessibles de n’importe où et de n’importe quel terminal.

Choisir le bon intégrateur

Il ne faut pas pour autant se voiler la face, l’intégration d’une nouvelle solution n’est pas toujours aisée, peu importe qu’elle soit en SaaS ou on-premise. EasyMovie, plate-forme de création de contenus vidéo destinée aux entreprises, elle-même en SaaS, décrit une intégration du CRM de Salesforce « un peu compliquée au début ». « Ce n’est pas tant une question de SaaS ou d’éditeur » indique Julien Bianchi, son CEO. « Nous avions choisi un intégrateur dont on avait l’impression qu’il découvrait comment déployer Salesforce : au bout de trois mois, nous n’étions toujours pas en mesure de sortir des factures clients correctes et avons pris du retard. » Finalement la jeune pousse opte pour un nouvel intégrateur, cette fois-ci conseillée par les commerciaux de Salesforce, et migre ses données de son ancien CRM open-source vers celui du géant américain. Malgré cette expérience, Julien Bianchi insiste sur les apports du SaaS, notamment en termes d’accessibilité. « La solution peut être utilisée n’importe où, y compris sur mobile », un avantage non négligeable pour un logiciel utilisé par des équipes commerciales souvent sur le terrain.

Taillée sur mesure

De même, la maintenance et la mise à jour du logiciel est assurée en externe par le prestataire. On en revient tout d’abord au point précédemment abordé : le SaaS permet dans une certaine mesure de libérer les services informatiques au sein des entreprises. Soit une évolutivité et une modularité facilitée. « On regarde les nouvelles releases et on voit si l’on est potentiellement intéressé par des fonctionnalités nouvelle », explique le CFO de Ditto Bank. « Et si nous avons besoin de faire évoluer le produit, la mise à niveau se fera de manière indolore pour notre équipe IT. » Unit4 a la main sur son environnement et la montée se fait de manière transparente. D’autant que les mises à jour se font généralement sans surcoût, contrairement aux « montées de versions » des solutions sur site.

Cette externalisation a également un impact en termes d’infrastructure : on entendra souvent dire que le SaaS promet une meilleure scalabilité. « Quand nous sommes passés sur Unit4, nous ne savions pas du tout quel serait notre volume d’activité, il est très difficile de calibrer le nombre d’entrées comptables par jour. Lors de la phase d’acquisition de clientèles, le nombre d’opérations a augmenté de manière exponentielle. Avec une solution SaaS, Unit4 nous a aidé à optimiser le stockage et le traitement », ajoute Frantz Waze. Là encore, une montée sans douleur. Force est de reconnaître que la dimension tarifaire joue un rôle important dans le choix du mode SaaS. Basé système d’abonnement par utilisateur par mois, on peut parler d’un modèle de tarification à la consommation. « C’est de l’utilisation à la demande et de la tarification à la demande, beaucoup plus souple, du sur-mesure par rapport à l’entreprise qui l’utilise », selon Julien Bianchi. « Lorsqu’un nouveau commercial arrive, on prend un abonnement supplémentaire, c’est aussi simple que ça. » « Quand une PME fait appel à du SaaS, c’est un avantage en termes de trésorerie. Le paiement mensuel par utilisateur permet de lisser la charge », renchérit Mikaël Aubertin, contrairement à l’achat de licences qui représente un investissement étalé sur plusieurs années.

TPE ou grand groupe, les mêmes avantages

Si ce modèle a des arguments pour séduire les TPE/PME, les grands groupes ne sont pas en reste. C’est le cas par exemple de Schneider Electric, lui aussi client de Salesforce. Et on ne parle pas ici d’une dizaine de collaborateurs connectés au CRM mais de 42 000 utilisateurs. « Là où nous avions différentes solutions avec différents degrés de customisation, différentes instances et des données pas forcément accessibles d’une instance à l’autre, nous avons fait le choix d’une solution unique pour tous les utilisateurs à travers le monde », expose Audrey Hazak, SVP Digital Sales & Support chez Schneider Electric. Les enjeux pour une entreprise de cette taille sont bien différents de ceux d’une structure comptant tout au plus quelques dizaines de salariés. Pourtant, les avantages du SaaS sont les mêmes. « C’est accessible par tous, la solution est beaucoup facile à implémenter et à déployer, et à adapter à nos besoins. On peut ainsi faire travailler les équipes de manière uniformisée et avoir une vue centralisée. »


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Logiciel


A votre avis...

Langages

Langages

Quels sont les langages de programmation les plus utilisés par les développeurs et surtout quels sont ceux à « bûcher » pour trouver du travail et être bien payé ? Et, au contraire, quels...

Stockage nouvelle génération

Stockage nouvelle génération

Le volume des données, structurées ou non, augmente sans cesse sous la montée en puissance de nouvelles applications : IoT, IA, Big Data… de ce fait, le stockage fait régulièrement sa révolution...

Multicloud

Multicloud

Le multicloud est le buzzword de 2018. Une stratégie que, selon les cabinets de conseil, la majorité des entreprises vont mettre en place au nom de la flexibilité. C’est qu’il serait dommage de mettre tous ses...

RSS
Afficher tous les dossiers

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

ENQUÊTE IA & SSI : une attente forte et déjà des solutions concrètes - DPO/DPD : premier bilan du RGPD, pauvre DPO... - Entretien avec Laure de la Raudière, députée - Reportage #Room42 : pas de cyber panique au Luxembourg ! - Cryptojacking - Office 365, cible adorée des pirates - Prophétique Black Mirror - Portrait Nora Cuppens, tête chercheuse...

 

Afficher tous les derniers numéros

Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Au cours de la dernière année, les données volées et vulnérables se sont révélées des armes précieuses pour les adversaires de tous les horizons, dans toutes les régions, et pour toutes les motivations.


Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Prototype de la Un prototype de voiture volante de Boeing a réussi son premier essai en vol, a indiqué mercredi le constructeur aéronautique en dévoilant ce projet qui s'inscrit dans le cadre plus large de futurs taxis aériens autonomes. [Lire la dépêche...]

Un câble de fibre optique sous-marin endommagé sur la plage de Sopelana (Espagne) le 13 juin 2017.Le royaume de Tonga se retrouvait mercredi presque à l'ère pré-internet, avec la rupture d'un câble sous-marin qui prive les habitants de l'archipel du Pacifique de presque tous les sites, notamment Facebook ou YouTube. [Lire la dépêche...]

Sony Europe va passer sous la coupe d'une nouvelle filiale créée aux Pays-Bas, restant ainsi sous les règles de l'Union européenne après le Brexit Le fleuron japonais de l'électronique Sony a décidé de déménager son siège européen depuis la Grande-Bretagne vers les Pays-Bas, dans la perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, prévue le 29 mars. [Lire la dépêche...]

Parmi les sources des menaces, le renseignement américain a cité les adversaires traditionnels des Etats-Unis, comme la Russie, la Chine, la Corée du Nord et l'Iran, mais aussi les groupes terroristes et d'autres acteurs non-étatiquesLa Chine a "compressé" les délais pour développer de nouvelles technologies en "volant" la propriété intellectuelle américaine, ce qui lui permet aujourd'hui de contester la suprématie des Etats-Unis dans ce domaine, selon la direction du renseignement américain (DNI). [Lire la dépêche...]

Un véhicule de Waymo, à Las Vegas le 9 janvier 2019Waymo va ouvrir sa propre usine de production de voitures autonomes près de Detroit, berceau historique de l'industrie automobile américaine situé au nord du pays, a annoncé mardi la filiale conduite autonome d'Alphabet, maison mère de Google. [Lire la dépêche...]

La fusée New Shepard de Blue Origin, le 29 avril 2018 au TexasBlue Origin, la société spatiale du patron d'Amazon Jeff Bezos, en concurrence avec Virgin Galactic pour emmener des touristes dans l'espace, réalisera mercredi le dixième vol d'essai de sa fusée. [Lire la dépêche...]

L'amende de 50 millions d'euros infligée lundi à Google par la Cnil au nom de la défense de la vie privée n'est probablement que le début d'une longue série de batailles juridiquesL'amende de 50 millions d'euros infligée lundi à Google par la Cnil au nom de la défense de la vie privée n'est probablement que le début d'une longue série de batailles juridiques, cruciales pour le secteur de la publicité en ligne, estiment les juristes. [Lire la dépêche...]

WhatsApp compte plus de 1,5 milliard d'utilisateurs, qui s'échangent quelque 65 milliards de messages par jourL'application de messagerie instantanée de l'entreprise WhatsApp, filiale de Facebook, a annoncé lundi sa décision de limiter le partage de messages dans le cadre de la lutte contre les "fake news". [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

FIC

FIC FIC
Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

AP CONNECT

La 2ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 29 et 30 janvier 2019 à Espace Grand Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Promotion.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT