X

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

Cloud Foundry affiche sa puissance

Le Cloud Foundry Summit Europe vient de débuter à Bâle en Suisse. Comme l’année dernière, la conférence est l’occasion pour la Cloud Foundry Foundation de montrer la puissance de la technologie dont elle mène les destinées et d’annoncer quelques nouveautés sur la plateforme.

La plate-forme Cloud Foundry fait moins de bruit que Kubernetes ou OpenStack mais reste une des composantes importantes dans la transformation numérique des entreprises. 61 % des grandes entreprises utilisent la plateforme. En France, Thales ou Orange sont les fers de lance de la communauté autour de la plateforme. 25 % des ETI et 14 % des petites entreprises font de même. Les utilisateurs affichent un niveau de satisfaction élevé avec un taux de 82 % d’approbation et de retours positifs.

Les points de satisfaction concernent la rapidité de développement apportée par la plateforme. En moyenne son utilisation permet de raccourcir le cycle de développement de 10 semaines et de réaliser des économies estimées à 100K$ par cycle de développement selon des chiffres fournis par la fondation. A 92 %, c’est la flexibilité et la possibilité de déployer sur des clouds différents qui emporte l’adhésion des utilisateurs. 48 %, soit près de la moitié de ceux-ci, travaillent déjà sur des environnements multiclouds. 49 % d’entre eux utilisent l’environnement d’AWS devant VMware vSphere (42 %), OpenStack (28 %) et Azure (26 %). GCP (Google Cloud Platform) vient juste derrière avec 23 %.

Cela s’accompagne d’une augmentation du nombre de développeurs sur la plateforme et du nombre d’applications développées dessus. Plus de 5600 services sont présents sur la marketplace de la plateforme. Cela en fait la plus large des librairies applicatives en ligne du monde open source. Au lancement il y a 2 ans le nombre de services proposés étaient de 580.

Abby Kearns, directrice exécutive de la Cloud Foundry Foundation, lors de son keynote ce matin.

2 nouveaux projets 

La conférence est l’occasion pour rendre publics 2 nouveaux projets : Eirini et CF Containerization. Le projet Eirini, soumis par IBM et auquel IBM, SUSE et SAP ont apporté leur contribution, vise à permettre aux opérateurs et éditeurs de produits de se servir de Kubernetes comme d’un orchestrateur intrinsèque de conteneurs à Cloud Foundry Application Runtime. L’objectif du projet Eirini consiste à offrir aux développeurs une commande « cf push » leur permettant de pousser aisément une application en production en la superposant à Kubernetes.

Le projet CF Containerization, initialement mis au point par SUSE qui en a fait don à la Fondation, a pour objet de créer des packs de versions Cloud Foundry BOSH intégrés à des conteneurs et de déployer ces derniers dans Kubernetes. Le but poursuivi consiste à donner aux opérateurs les moyens de déployer Cloud Foundry Application Runtime dans les clusters Kubernetes en place.

Il existe aussi des projets axés sur le partage de fichiers-journaux et d’indicateurs de mesure, l’unification des interconnexions via des technologies comme Istio, et la synchronisation de catalogues de services compatibles avec l’API Open Service Broker (OSBAPI).

En marge de ces nouveautés, la fondation lance aussi un programme de certification des systèmes intégrateurs qui pourront, après avoir suivi le programme, afficher un logo sur le niveau de certification obtenue. Cette certification requiert un nombre d’ingénieurs certifiés sur la plateforme, de 5 à 10 selon la taille de l’intégrateur, démontrer des exemples de mise en œuvre ou de développement d’applications sur la plateforme, d’autoriser la fondation à inscrire ces travaux dans la Foundry et de démontrer son engagement dans la communauté.

Dans un autre programme Huawei Cloud compte désormais parmi les prestataires d’infrastructure de Cloud Foundry. C’est une nouvelle étape que franchit Huawei au sein de l’écosystème open source, quelque temps après avoir annoncé être devenu l’unique fournisseur certifié de technologies Cloud Foundry en Asie.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...

Sécurité du poste de travail

Sécurité du poste de travail

Yann Serra
Les hackers considèrent désormais qu’il est bien plus rentable de concevoir des attaques sur-mesure pour dévaliser les entreprises. Le ciblage des salariés atteint un niveau de personnalisation tel que les...

Prélèvement à la source

Prélèvement à la source

Après un report d’un an, pour cause d’ajustements techniques et réglementaires, le prélèvement à la source deviendra une réalité pour l’ensemble des entreprises à compter...

Digital Learning Manager

La transformation digitale des entreprises passe nécessairement par une phase de formation. C’est là que le Digital Learning Manager (DLM) intervient. Coup de projecteur sur ce nouveau métier qui a le vent en poupe.

RSS
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

Afficher tous les derniers numéros

Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Au cours de la dernière année, les données volées et vulnérables se sont révélées des armes précieuses pour les adversaires de tous les horizons, dans toutes les régions, et pour toutes les motivations.


Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Les données personnelles d'environ 500 millions de clients du groupe Marriott exposées dans un piratage Les Etats-Unis ont accusé mercredi la Chine de mener des cyberattaques sur leur sol, et lui ont imputé le piratage d'une base de données du géant de l'hôtellerie Marriott contenant des informations sur 500 millions de clients. [Lire la dépêche...]

Les mots Les mots "procrastination", "GPA", ou "transgenre" ont été les vedettes des recherches de définition sur Google en France en 2018, selon le baromètre publié chaque année par le moteur de recherche américain. [Lire la dépêche...]

Le PDG de Google Sundar Pichai arrive au Congrès américain, à Washington, le 11 décembre 2018Le patron de Google Sundar Pichai a vigoureusement rejeté mardi devant le Congrès américain les accusations, portées par le président Donald Trump en personne, de "partialité" du géant de l'internet au détriment des républicains. [Lire la dépêche...]

Le PDG de Google Sundar Pichai arrive au Congrès américain, à Washington, le 11 décembre 2018Le patron de Google Sundar Pichai a vigoureusement rejeté mardi devant le Congrès américain les accusations, portées par le président Donald Trump en personne, de "partialité" du géant de l'internet au détriment des républicains. [Lire la dépêche...]

(ILLUSTRATION) Twitter a prévenu ces derniers jours plusieurs de ses utilisateurs qu'ils pourraient enfreindre la loi pakistanaiseLe journaliste canadien Anthony Furey a d'abord cru à un spam lorsqu'il a reçu du service juridique de Twitter un courriel lui indiquant qu'il avait peut-être enfreint la loi pakistanaise en tweetant il y a plusieurs années des caricatures du prophète Mahomet. [Lire la dépêche...]

Croquis d'audience par Jane Wolsak montrant Meng Wanzhou (à gauche) aux côtés de son traducteur dans le tribunal à Vancouver le 10 décembre 2018La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei est attendue mardi au tribunal de Vancouver pour une troisième journée d'audience, à l'issue de laquelle le juge se prononcera sur sa demande de remise en liberté pendant la procédure d'extradition vers les Etats-Unis. [Lire la dépêche...]

Une coalition de 60 groupes de défense des droits de l'homme et de la presse ont écrit au PDG de Google Sundar Pichai pour réclamer l'abandon du projet de moteur de recherche Des dizaines d'ONG ont appelé mardi dans une lettre ouverte Google à abandonner son projet de moteur de recherche en Chine qui risque selon elles de porter atteinte à la confidentialité des données personnelles en se pliant aux règles de censure de Pékin. [Lire la dépêche...]

La Chine est un marché clé pour Apple, qui fait face à la concurrence locale ces dernières annéesLes magasins Apple en Chine continuaient mardi de commercialiser des iPhone en dépit de l'interdiction de vente prononcée par un tribunal local, à l'heure où la marque à la pomme affronte un feu de critiques nationalistes dans le pays dans le sillage de l'affaire Huawei. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale de cette édition 2019 : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

FIC

FIC FIC
Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

AP CONNECT

La 2ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 29 et 30 janvier 2019 à Espace Grand Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Promotion.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT