X
CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

News Partenaire

CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

L’éditeur américain a convié au printemps dernier quelques journalistes et analystes à visiter son laboratoire de Santa Clara et a profité de l’occasion pour présenter des nouveaux produits dans le domaine du DevOps et de la sécurité.


Splunk mise sur le prédictif

La semaine dernière se tenait à Orlando en Floride Conf18, la conférence utilisateurs et partenaires de l’éditeur de solutions d’analyse et de supervision des environnements informatiques. L’événement a été l’occasion d’une pluie d’annonces produits qui annoncent une nouvelle étape pour l’éditeur avec, au cœur de la plateforme, l’analyse prédictive.

Andi Mann, avocat des technologies chez Splunk, lors d’un entretien, souligne la complexité à laquelle sont confrontées les entreprises et que seuls l’analyse et les données peuvent les aider à y voir clair. Suivant la maturité des entreprises, le problème s’étend de la simple prise de décision à l’analyse puis enfin de prédire ce qui va se passer, et ce quel que soit l’environnement (multi-cloud, cloud, sur site).

Dans la nouvelle version de Splunk ITSI, c’est exactement cette vision qui est déclinée avec les apports du Machine Learning. L’idée fondamentale est de passer d’une production informatique réactive à une production prédictive. Le concept d’AIops, opérations pilotées par l’Intelligence artificielle est sous-jacent à l’ensemble de la nouvelle version. La prédiction des KPI fournit des renseignements détaillés sur une dégradation potentielle d’un état de santé de l’informatique de l’entreprise. Elle exploite toute la richesse des données de la plateforme pour prédire des KPI tels que l’expérience client, la charge des applications et l’état de santé de l’infrastructure, afin d’identifier à l’avance les problèmes ou les pannes. L’analyse prédictive des causes permet aux clients d’explorer de façon précise les services sous-jacents à un problème prédit afin d’y remédier proactivement avant que l’expérience client n’en soit affectée.

Récemment acquis par Splunk, L’intégration de VictorOps simplifie la supervision, la détection, le signalement et le processus de réponse pour que les bonnes personnes soient averties et munies des bonnes informations pour résoudre le problème de manière collaborative. De plus, via l’interface de Splunk ITSI, les clients peuvent désormais utiliser l’application Splunk for Infrastructure, une plateforme complète de monitoring capable de corréler les données des serveurs à travers toute l’entreprise. Les administrateurs peuvent maintenant accéder aux données de l’application Splunk for Infrastructure directement depuis Splunk ITSI et ainsi obtenir des informations plus détaillées sur chaque serveur. L’application est téléchargeable sur SplunkBase.

Un SIEM newlook

Autre annonce d’importance lors de la conférence, la refonte de la solution de sécurité de l’éditeur qui vise à faciliter et à accélérer la détection, l’investigation et la prise en charge des cyber-menaces permettant aux équipes de sécurité de mieux protéger leur entreprise.

Grâce à de nouvelles fonctionnalités comme l’automatisation, l’orchestration et la réponse de sécurité (SOAR), la Use Case Library et le Séquençage d’événements, les solutions de sécurité Splunk aident les entreprises à adopter une approche plus globale des opérations de sécurité, de la détection à la réaction automatisées à la vitesse de la machine.

Hayan Song, la directrice générale des logiciels de sécurité chez Splunk ajoute : « nous avons commencé ce travail l’année dernière avec les librairies de use cases qui aident les clients à enrichir leurs investigations sur les réponses à incidents mais ils avaient à passer souvent d’une application à une autre. Maintenant ils ont un véritable banc de travail intégré qui leur permet d’avoir la séquence visuelle de l’attaque ».

Lors de la conférence, l’éditeur a présenté une nouvelle librairie de Use Case qui dote ses clients d’un moyen automatique de découvrir de nouveaux cas d’usage – tactiques des adversaires, sécurité cloud, utilisation abusive ou ransomware – pour déterminer comment réagir face aux menaces de leur propre environnement. Le workbench combine les fonctions du SIEM de Splunk avec celle de Splunk User Behavior et Splunk Phantom 4.0 qui orchestre les tâches et automatise les workflows complexes d’un SOC. Splunk UBA 4.2 inclut de nouvelles fonctionnalités dont l’apprentissage des retours utilisateurs enrichissant l’évaluation du modèle d’anomalie de Splunk UBA pour améliorer les aspects de gravité et de confiance dans la détection des menaces.

Les performances en ingestion de données ont été multipliées par deux, ce qui accroît la qualité des données, et la nouvelle prise en charge de l’authentification unique aide les équipes de SOC à maintenir des contrôles d’accès conformes au sein de leur centre de sécurité. Phantom est téléchargeable gratuitement dès maintenant. Les 2 autres nouvelles versions de Splunk ES et Splunk UBA seront disponibles le 16 octobre prochain.

Splunk Next étend la plate-forme actuelle

L’éditeur, dans une session plénière, a présenté différentes applications en Beta version qui étendront à l’avenir la plate-forme. Splunk Data Stream Processor autorisera l’analyse des données en streaming.

Splunk Data Fabric va permettre d’effectuer des recherches à très grande échelle, en analysant des milliards d'événements en quelques millisecondes grâce à la recherche fédérée sur plusieurs déploiements Splunk.

Splunk Mobile et Splunk cloud Gateway apporteront des interactions avec les produits Splunk pour une expérience mobile.

Splunk Business Flow visualisera l'ensemble des flux de processus métier et du parcours de leur client pour leur permettre de déceler des tendances et de prendre des décisions. Splunk Developer Cloud créera des applications de nouvelle génération et permettra d’accéder à une suite complète d’exemples de codes, à des services faits pour le Cloud.

Des interfaces utilisateurs seront ajoutées avec un outil « speech to text » et l’utilisation de la réalité augmentée pour interagir avec les données et agir à partir de celles-ci grâce à des fonctionnalités telles que les codes QR, la numérisation de tableaux de bord, le balayage UPC et les communications NFC.



Le CEO de Splunk, Doug Meritt, juste avant une conférence de presse lors de Conf18.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Quel ultra-portable choisir ?

Quel ultra-portable choisir ?

Cinq ultra-portables Windows 10 et Chromebook en test : de 409 à 1300 euros. Et de 0,75 à 1,68 kg. HP Envy x2, Dell Chromebook 3380, Acer Chromebook Spin 13, Asus NovaGo et HP Chromebook x360.

Conteneurs

Conteneurs

Docker a fait le boulot. Bon nombre de développeurs ont adopté les conteneurs, si bien que désormais tous les fournisseurs de Cloud se battent pour les attirer. Enquête sur le nouveau phénomène cloud du...

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Yann Serra
Red Hat détient OpenShift, la clé qui doit permettre à IBM de maintenir, voire dépasser ses 8 % de part sur un marché du service cloud qui, dit-on, représentera en 2019 « mille milliards de dollars...

RSS
Afficher tous les dossiers

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

ENQUÊTE IAM / IAG : identité, la question de confiance - Cloud Act : Y a-t-il un problème ? - Le reCAPTCHA de Google est-il conforme au RGPD ? - Reportage Eset à Bratislava : À l’Est du nouveau - Les objets connectés, nouvelle cible privilégiée des pirates - Dans l’armurerie de Deutsche Telekom - Portrait John Fokker, tall guy, smart guy...

 

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Plus facile à déployer et plus économique, découvrez le meilleur de la virtualisation et du PC dans un poste de travail de nouvelle génération.


Plus l'entreprise se numérise, plus le risque d'interruption s'accroît. Plus les architectures informatiques se complexifient (services de clouds publics et plateformes hybrides, mondialisation, personnalisation des TI...), plus les reprises après sinistre deviennent difficiles et coûteuses. Face à de tels enjeux, il est essentiel de se demander si l'approche traditionnelle, basée sur les reprises après sinistre, est encore véritablement appropriée.

Ce livre blanc passe en revue toutes les composantes et propose une approche originale pour ne plus subir d'interruption de services.


Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Dans la ferme verticale de Bowery Farming, les employés sont munis de tablettes pour surveiller la pousse des plantes. Tablette à la main, un oeil sur les milliers de données captées en temps réel, les salariés de Bowery Farming s'emploient, dans un grand entrepôt, à cultiver... des salades et des herbes aromatiques. [Lire la dépêche...]

Des chercheurs de l'Agence spatiale japonaise (Jaxa) suivent le périple de la sonde Hayabusa2, le 22 février 2019 dans la salle de contrôle de SagamiharaLa sonde japonaise Hayabusa2 a réussi à se poser vendredi sur un lointain astéroïde, à plus de 300 millions de kilomètres de la Terre, un contact furtif qui a apparemment permis de collecter des poussières du sol de ce corps interstellaire susceptible de nous renseigner sur la formation de notre système solaire. [Lire la dépêche...]

Décollage de la fusée SpaceX portant notamment la sonde israélienne Bereshit, le 21 février 2019 à Cap Canaveral en Floride
La première sonde israélienne à destination de la Lune, et la première développée par une organisation privée, SpaceIL, a entamé jeudi son périple vers la Lune, où elle doit arriver dans sept semaines pour tenter de faire d'Israël le quatrième pays à réussir un alunissage. [Lire la dépêche...]

Photo envoyée par la sonde japonaise Hayabusa2 et transmise par l'agence japonaise d'exploration spatiale  le 3 octore 2018 montre l'ombre de Hayabusa2 sur l'astéroïde RyuguLa sonde Hayabusa2 a réussi à se poser brièvement vendredi matin (heure japonaise) sur l'astéroïde Ryugu, a indiqué l'Agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa) qui gère cette mission délicate avec une extrême prudence. [Lire la dépêche...]

Ben Silbermann, le PDG, de Pinterest, le 28 septembre 2017 à San FranciscoL'application de partage de photos par centres d'intérêt Pinterest, qui revendique 250 millions d'utilisateurs, a déposé discrètement son dossier pour entrer en Bourse, selon le Wall Street Journal jeudi. [Lire la dépêche...]

Photo envoyée par la sonde japonaise Hayabusa2 et transmise par l'agence japonaise d'exploration spatiale  le 3 octore 2018 montre l'ombre de Hayabusa2 sur l'astéroïde RyuguLa sonde japonaise Hayabusa2, depuis plusieurs mois dans l'orbite d'un lointain astéroïde, doit toucher ce corps interstellaire vendredi matin (heure japonaise) pour y collecter des échantillons de sol, une mission risquée que l'Agence d'exploration spatiale Jaxa gère avec une extrême prudence. [Lire la dépêche...]

L'insulte virtuelle a des conséquences "Les réseaux sociaux, c'est la vraie vie". Face à des collégiens et lycéens, Karim Amellal, coauteur d'un rapport sur "la haine internet", répète son message: l'insulte virtuelle a des conséquences "bien réelles" et mène à des "passages à l'acte parfois catastrophiques". [Lire la dépêche...]

YouTube (Google) a assuré jeudi avoir retiré des millions de commentaires et supprimé des comptes visiblement utilisés par des pédophiles pour se transmettre des vidéos d'enfantsYouTube (Google) a assuré jeudi avoir retiré des millions de commentaires et supprimé des comptes visiblement utilisés par des pédophiles pour se transmettre des vidéos d'enfants, un problème qui a poussé certaines marques à retirer leurs publicités du site. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT
Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 1ère étape à Lille (stade Pierre Mauroy) le 5 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 2ème étape à Lyon (Rooftop 52) le 12 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 3ème étape à Marseille(Golf de Marseille La salette) le 14 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

RSS
Voir tout l'AgendaIT