X

News Partenaire

CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

L’éditeur américain a convié au printemps dernier quelques journalistes et analystes à visiter son laboratoire de Santa Clara et a profité de l’occasion pour présenter des nouveaux produits dans le domaine du DevOps et de la sécurité.


Dragonfly : Mike Pence aussi s’en mêle

Après avoir mis le holà à la vente de produits technologiques chinois sur le territoire américain, la Maison Blanche semble désireuse de tempérer les ardeurs des entreprises voulant mettre un pied en Chine. Dans le viseur du vice-président, le projet de moteur de recherche censuré de Google.

On ne sait rien de Dragonfly ce projet de Google d’un moteur de recherche spécifique à la Chine, dont le géant a admis l’existence à demi-mot. Ce qui n’empêche pas les élus américains d’avoir un avis sur le sujet. En septembre, après les révélations de The Intercept à ce sujet, un panel de sénateurs et de représentants des deux bords avaient écrit à Sundar Pichai, lui faisant part de leurs inquiétudes à ce sujet.

C’est désormais au tour de Mike Pence, le Vice-Président, de prendre position sur la question. Lors d’un discours donné au think tank conservateur Hudson Institute, il a soutenu que « Google devrait sans attendre cesser le développement de son moteur de recherche Dragonfly qui va renforcer la censure du Parti communiste et s’insinuer dans la vie privée des utilisateurs chinois ». Un fin observateur nous fait à ce propos remarquer qu’il serait bien dommage que Google ne puisse « s’insinuer » dans la vie privée des citoyens chinois comme il le fait pour l’ensemble de ses utilisateurs dans le reste du monde.

« Il existe un nouveau consensus sur la montée en puissance de la Chine à travers l'Amérique », a expliqué Mike Pence. Selon lui, les entreprises américaines doivent y « réfléchir à deux fois avant de mettre pied sur le marché chinois si cela signifie renoncer à leur propriété intellectuelle ou s’incliner devant la répression exercée par Pékin ». En pleine guerre commerciale entre Washington et Pékin, le projet rencontre une forte opposition.

Google viole sa propre charte éthique

Les rares informations qui nous parviennent sur Dragonfly sont issues du témoignage dans The Intercept d’un ancien salarié de Google, Jack Poulson. Celui-ci a démissionné de l’entreprise fin août, protestant contre l’existence du projet. Si nos confrères notent qu’il n’a pas travaillé directement sur le projet et n’en avait pas connaissance avant que l’affaire s’ébruite, l’ingénieur a discuté du sujet avec sa hiérarchie.

Outre la censure pratiquée par Dragonfly sur ordre de Pékin (avec des listes noires de mots clés), Jack Poulson s’inquiète surtout des conséquences de l’hébergement des données sur le territoire chinois « où elles seraient accessibles aux agences de sécurité chinoises bien connues pour leurs attaques contre les militants politiques et les journalistes ». Une position qui était celle de Sergey Brin en 2010, époque où Google avait cessé de collaborer avec le gouvernement chinois en protestation du non-respect des droits de l’Homme par les autorités.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


Desktop as a Service

Desktop as a Service

La grande vague du « As a Service » s’intéresse aussi aux PC. Dignes héritiers du VDI en entreprise, de nombreux services de type « Desktop as a Service » (DaaS) sont proposés aux entreprises,...

Big Data

Big Data

Si le bruit fait autour du Big Data a un peu diminué, c’est aussi parce qu’il a franchi de nouvelles étapes vers des utilisations plus matures de la technologie. Et que les cas d’utilisation se tournent maintenant...

Google et les DSI

Google et les DSI

Malgré les condamnations en justice, les augmentations tarifaires, l’abandon de Google +… la firme de Mountain View aurait gagné du crédit auprès des DSI français. Depuis 2018, les contrats...

RSS
Afficher tous les dossiers

LE NOUVEL ÂGE DU CLOUD : conteneurisation, services managés et FinOps - Comment faire baisser la facture du Cloud - 2014-2019 : l'avènement d'une Europe du numérique ? - Le défi technique de la 5G - Les entreprises face à l'agilité généralisée - Visual Studio 2019 - Recettes IFTTT - Test Huawei P30 Pro : le roi de la photo !...

 

SMARTPHONES PLIABLES : juste un truc de geeks ? - Toutes les nouveautés du MWC - La 5G en entreprise - Kit de survie en mobilité - La faillite du "10 nm" chez Intel - DaaS : la fièvre du "as a service" gagne le desktop - Identifier les bugs grâce à l'IA - Développeurs : les meilleures plates-formes pour le recrutement - Inner source : de nouvelles communautés open source...

 

BIG DATA : la maturité ! marché, technologies, retours d'expérience - L'informatique du Grand Débat - Google & les DSI : des armes de séduction fatales ? - Dataops ou quand les méthodes agiles rencontrent le Big Data - Entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri - Tests assistants vocaux avec écrans...

 

Afficher tous les derniers numéros

Les datacenters sont au coeur de l'informatique des entreprises et leur parfaite fiabilité et disponibilité sont donc indispensables. Chaque arrêt de fonctionnement impacte l'image de l'entreprise et peut engendrer des pertes de revenus considérables. Les chercheurs de Rosenberger OSI ont développé en première mondiale une technologie de nettoyage issue de la botanique et plus précisément du lotus.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Plusieurs services de police testent le système de reconnaissance faciale d'AmazonMalgré les protestations de plusieurs associations, les actionnaires d'Amazon ont refusé d'interdire au géant informatique la vente de sa technologie de reconnaissance faciale aux forces de l'ordre, a indiqué le groupe mercredi. [Lire la dépêche...]

Vera Jourova, commissaire européenne à la Justice et aux Droits des consommateurs, donne une conférence de presse à Bruxelles, le 22 mai 2019Un an après l'entrée en vigueur dans l'UE de nouvelles règles pour mieux protéger les données personnelles, près de 145.000 plaintes ont été enregistrées, selon un premier bilan de la Commission européenne publié mercredi. [Lire la dépêche...]

Une boutique Huawei, le 22 mai 2019 à ShanghaiLe géant japonais de l'électronique Panasonic a rejoint jeudi la liste des groupes qui ont annoncé couper certains liens avec le fabricant chinois de smartphones, prenant acte de la décision de Washington de placer Huawei sur liste noire. [Lire la dépêche...]

Le Sénat examine mardi et mercredi en première lecture le projet de taxe sur les géants du numérique, défendue par Bruno Le MaireLe Sénat à majorité de droite a voté à main levée, dans la nuit de mardi à mercredi, en première lecture, l'instauration d'une taxe sur les géants du numérique portée par Bruno Le Maire, inscrivant dans le texte son caractère temporaire. [Lire la dépêche...]

Donald Trump à la Maison Blanche, le 20 mai 2019En bloquant l'accès de Huawei à la technologie américaine, Donald Trump a visé le talon d'Achille du géant chinois des smartphones, dont la survie même pourrait être menacée, selon des experts. [Lire la dépêche...]

Le président américain Donald Trump lors d'un meeting le 20 mai 2019 à Montoursville, en PennsylvanieL'attaque contre le géant chinois des télécoms Huawei a ouvert un nouveau front dans l'offensive tous azimuts engagée contre la Chine par les Etats-Unis de Donald Trump, persuadé que seul le rapport de force pourra freiner la montée en puissance de Pékin. [Lire la dépêche...]

Le Sénat examine mardi et mercredi en première lecture le projet de taxe sur les géants du numérique, défendue par Bruno Le MaireLe Sénat a entamé mardi l'examen en première lecture du projet de taxe sur les géants du numérique, dont Bruno Le Maire a défendu la "solidité juridique", face aux doutes exprimés au sein de la majorité sénatoriale de droite. [Lire la dépêche...]

Le fondateur de Huawei Ren Zhengfei au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 22 janvier 2015 Huawei réplique: son patron a averti mardi les Etats-Unis qu'ils "sous-estimaient" son entreprise, alors que le président américain Donald Trump fait tout depuis plusieurs mois pour bloquer les ambitions internationales du géant chinois des télécoms.  [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 28 mai au 1er juin 2019. Organisé par Taitra.

WWDC

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC19 se tiendra du 3 au 7 juin 2019 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Palais des Congrès les 11 et 12 juin 2019. Organisé par Corp Agency.

GLOBAL LIFI

La 2ème édition du Global Lifi Congress "Visible Light Communications" est organisée à Paris (Salons Hoche) les 12 et 13 juin 2019. Organisé par ERI Lifi Event.

HACK IN PARIS

Pour sa 9ème édition la conférence Hack In Paris sur la sécurité IT se tient du 16 au 20 juin 2019 à Paris, Maison de la Chimie. Organisée par Sysdream.

RSS
Voir tout l'AgendaIT