X
HPE NIMBLE STORAGE

News Partenaire

HPE NIMBLE STORAGE

En collectant des millions de données chaque seconde, les baies HPE Nimble Storage équipées de processeurs évolutifs Intel® Xeon® atteignent aujourd’hui un taux de disponibilité proche de 100%, un chiffre unique sur le marché.

Cyberattaques : les Pays-Bas expulsent 4 agents russes, Londres accuse Moscou

Les Pays-Bas ont annoncé jeudi avoir expulsé quatre agents russes qui tentaient de pirater le siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye, une affaire jugée "extrêmement inquiétante" par le gouvernement néerlandais.

La Grande-Bretagne et l'Australie ont accusé les services de renseignement militaire russes (GRU) de mener des cyberattaques contre des institutions politiques et sportives, des entreprises et des médias à travers le monde

Cette nouvelle affaire a été l'occasion pour l'Otan, l'Union européenne, le Canada et les Etats-Unis de dénoncer le comportement de la Russie.

Dans une ambiance digne de la guerre froide qui prévaut depuis l'empoisonnement d'un ex-espion russe au Royaume-Uni, Londres et Canberra ont ainsi accusé le même jour le renseignement militaire russe (GRU) d'avoir mené les principales cyberattaques mondiales de ces dernières années.

Les autorités néerlandaises ont révélé comment les agents russes avaient positionné un véhicule truffé d'équipements électroniques sur le parking d'un hôtel proche du siège de l'OIAC dans le but de pirater son système informatique.

Cela s'est passé en avril, au moment où l'OIAC enquêtait sur l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal en Angleterre et sur une attaque chimique présumée à Douma en Syrie, attribuée par les Occidentaux à Moscou, qui a toujours nié toute implication. Les autorités néerlandaises n'ont pas officiellement établi de lien entre la tentative de piratage et ces deux investigations de l'OIAC. 

"Le gouvernement néerlandais juge extrêmement inquiétante l'implication de ces agents de renseignement", a déploré la ministre néerlandaise de la Défense, Ank Bijleveld, lors d'une conférence de presse. "Habituellement, nous ne divulguons pas ce type d'opération de contre-espionnage".

Les services secrets néerlandais et britanniques ont trouvé dans la voiture des agents russes un ordinateur portable et une facture de taxi pour une course du siège du GRU à l'aéroport de Moscou, a précisé Mme Bijleveld.

Signe de l'envergure du réseau, l'ordinateur portable retrouvé était relié au Brésil, à la Suisse et à la Malaisie, et pour ce dernier pays en liaison avec l'enquête sur la destruction en 2014 du vol MH17 au-dessus de l'Ukraine.

Russes identifiés

Les Pays-Bas, qui ont bénéficié de la coopération de Londres, ont identifié les présumés agents russes, précisant que l'opération était selon eux coordonnée par le renseignement militaire russe.

Présent à la conférence de presse, le chef du service de renseignement néerlandais (MIVD), le major général Onno Eichelsheim, a déclaré que les agents russes ont atterri à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol le 10 avril avec des passeports diplomatiques russes.

Il a dévoilé leurs passeports, identifiant les Russes comme Alexeï Morenets, Evgueni Serebriakov, Oleg Sotknikov et Alexeï Minine.

Le 11 avril, ils ont loué une Citroën C3 et effectué une reconnaissance de la zone autour de l'OIAC à La Haye, alors qu'ils étaient surveillés en permanence par le renseignement néerlandais.

Deux jours plus tard, les agents russes ont garé leur véhicule sur le parking d'un hôtel situé à côté de l’OIAC et pris des photos du bâtiment, a déclaré M. Eichelsheim. Dans le coffre de la voiture se trouvaient un équipement électronique permettant d'intercepter le réseau wifi de l'OIAC ainsi que les codes de connexion.

Les agents néerlandais ont ensuite neutralisé les agents russes et trouvé dans leur voiture un ordinateur portable, des téléphones portables et un reçu d'un taxi qui les a mené à l'aéroport à Moscou.

"Espionnite aiguë"

Pour la première fois, le GRU, donc le Kremlin, a été aussi spécifiquement mis en cause jeudi par Londres, qui l'accuse déjà d'être responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia le 4 mars à Salisbury (sud-ouest de l'Angleterre).

Le GRU, réputé efficace et très secret, a été créé par les bolchéviques en 1918 et est considérée comme une structure rivale du KGB pendant l'époque soviétique. Il a la réputation d'être la plus puissante et la plus audacieuse agence d'espionnage russe, tout en étant peu connue du grand public.

Londres et La Haye ont accusé le GRU de mépriser les règles internationales, garantes de la sécurité mondiale, en lançant des cyberattaques contre des institutions à travers le monde, en l'OIAC.

"Cette tentative d'accéder au système de sécurisé d'une organisation internationale œuvrant à débarrasser le monde des armes chimiques démontre que le GRU méprise les valeurs et règles internationales assurant notre sécurité à tous", ont dénoncé la Première ministre britannique Theresa May et son homologue néerlandais Mark Rutte dans une déclaration commune. Le gouvernement néerlandais a annoncé avoir convoqué l'ambassadeur russe à La Haye.

"La Russie doit cesser son comportement irresponsable, incluant l'usage de la force contre ses voisins, des tentatives d'immixtion dans des processus électoraux et des campagnes massives de désinformation", a affirmé le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg dans un communiqué.

De son côté, Moscou a ironisé sur l'"espionnite aiguë" qui s'est selon elle emparée des Occidentaux après l'expulsion des quatre agents russes présumés des Pays Bas et les accusations rendant Moscou responsable des principales cyberattaques mondiales de ces dernières années.

Source : AFP - Charlotte VAN OUWERKERK


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité


À votre avis...

Quel ultra-portable choisir ?

Quel ultra-portable choisir ?

Cinq ultra-portables Windows 10 et Chromebook en test : de 409 à 1300 euros. Et de 0,75 à 1,68 kg. HP Envy x2, Dell Chromebook 3380, Acer Chromebook Spin 13, Asus NovaGo et HP Chromebook x360.

Conteneurs

Conteneurs

Docker a fait le boulot. Bon nombre de développeurs ont adopté les conteneurs, si bien que désormais tous les fournisseurs de Cloud se battent pour les attirer. Enquête sur le nouveau phénomène cloud du...

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Yann Serra
Red Hat détient OpenShift, la clé qui doit permettre à IBM de maintenir, voire dépasser ses 8 % de part sur un marché du service cloud qui, dit-on, représentera en 2019 « mille milliards de dollars...

RSS
Afficher tous les dossiers

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

ENQUÊTE IAM / IAG : identité, la question de confiance - Cloud Act : Y a-t-il un problème ? - Le reCAPTCHA de Google est-il conforme au RGPD ? - Reportage Eset à Bratislava : À l’Est du nouveau - Les objets connectés, nouvelle cible privilégiée des pirates - Dans l’armurerie de Deutsche Telekom - Portrait John Fokker, tall guy, smart guy...

 

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Plus facile à déployer et plus économique, découvrez le meilleur de la virtualisation et du PC dans un poste de travail de nouvelle génération.


Plus l'entreprise se numérise, plus le risque d'interruption s'accroît. Plus les architectures informatiques se complexifient (services de clouds publics et plateformes hybrides, mondialisation, personnalisation des TI...), plus les reprises après sinistre deviennent difficiles et coûteuses. Face à de tels enjeux, il est essentiel de se demander si l'approche traditionnelle, basée sur les reprises après sinistre, est encore véritablement appropriée.

Ce livre blanc passe en revue toutes les composantes et propose une approche originale pour ne plus subir d'interruption de services.


Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Une fusée Falcon 9 de SpaceX portant la nouvelle capsule Crew Dragon quitte son hangar au Kennedy Space Center, en Floride, le 3 janvier 2019La Nasa a donné vendredi son feu vert pour le lancement la semaine prochaine de la nouvelle capsule pour astronautes de SpaceX, un essai grandeur nature crucial qui se fera d'abord avec un mannequin avant un vol habité dans plusieurs mois. [Lire la dépêche...]

Le confondateur de Twitter Evan Williams (à gauche), lors d'un forum technologique dans le Colorado en juillet 2015Evan Williams, cofondateur de Twitter avec Jack Dorsey, Biz Stone et Noah Glass, va quitter le conseil d'administration du réseau social à la fin du mois, selon des documents déposés auprès du gendarme américain de la Bourse. [Lire la dépêche...]

(PHOTO D'ILLUSTRATION) Un homme sur son ordinateur lors de la 11e édition du Forum International de la Cybersécurité à Lille, le 22 janvier 2019 L'internet mondial est actuellement visé par une vague d'attaques informatiques d'une ampleur inédite, qui consistent à modifier les adresses des sites internet pour les pirater, a alerté vendredi l'organisme international qui attribue les adresses internet (ICANN). [Lire la dépêche...]

L'organisme international qui attribue les adresses internet (ICANN) a averti vendredi que des attaques informatiques massives étaient en cours contre des noms de domaine internet, qui définissent les adresses des sites, dans le monde.  [Lire la dépêche...]

"Une mésange !": embusquée derrière une fenêtre de son pavillon, Lisa démarre 5 minutes d'observation des oiseaux sur ses deux mangeoires. Objectif: découvrir si la mésange préfère les graines "à emporter", si le pinson aime les repas entre amis ou si le chardonneret est un gourmand agressif. [Lire la dépêche...]

Facebook récupère en toute opacité des données personnelles sensibles et intimes, comme des informations relatives à la santé, venues d'autres applications même si l'usager n'a pas de compte Facebook, selon le Wall Street JournalFacebook récupère en toute opacité des données personnelles sensibles et intimes, comme des informations relatives à la santé, venues d'autres applications même si l'usager n'a pas de compte Facebook, selon le Wall Street Journal vendredi. [Lire la dépêche...]

Le logo de Huawei, le 18 février 2019 à ParisLes smartphones à écran pliable et les promesses de la 5G domineront le Mobile World Congress qui s'ouvre lundi à Barcelone, où le géant chinois Huawei tentera de contrer la campagne que mènent les Etats contre ses équipements. [Lire la dépêche...]

Dans la ferme verticale de Bowery Farming, les employés sont munis de tablettes pour surveiller la pousse des plantes. Tablette à la main, un oeil sur les milliers de données captées en temps réel, les salariés de Bowery Farming s'emploient, dans un grand entrepôt, à cultiver... des salades et des herbes aromatiques. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT
Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 1ère étape à Lille (stade Pierre Mauroy) le 5 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 2ème étape à Lyon (Rooftop 52) le 12 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 3ème étape à Marseille(Golf de Marseille La salette) le 14 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

RSS
Voir tout l'AgendaIT