X
ÉGÉRIE : la nouvelle égérie de la cyber !

News Partenaire

ÉGÉRIE : la nouvelle égérie de la cyber !

Depuis près de 20 ans, deux anciens ingénieurs du groupe Bull partagent une vision commune autour de la sécurisation du SI via l’analyse des risques cyber. Une vision qui les a menés à créer EGERIE, première entreprise à recevoir aujourd’hui le label EBIOS de l’ANSSI. Retour sur cette pépite toulonnaise à la réputation conviviale, portée par deux capitaines qui entendent continuer à « mouiller le maillot » aux côtés de leur équipe.

Cyberattaques : les Pays-Bas expulsent 4 agents russes, Londres accuse Moscou

Les Pays-Bas ont annoncé jeudi avoir expulsé quatre agents russes qui tentaient de pirater le siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye, une affaire jugée "extrêmement inquiétante" par le gouvernement néerlandais.

La Grande-Bretagne et l'Australie ont accusé les services de renseignement militaire russes (GRU) de mener des cyberattaques contre des institutions politiques et sportives, des entreprises et des médias à travers le monde

Cette nouvelle affaire a été l'occasion pour l'Otan, l'Union européenne, le Canada et les Etats-Unis de dénoncer le comportement de la Russie.

Dans une ambiance digne de la guerre froide qui prévaut depuis l'empoisonnement d'un ex-espion russe au Royaume-Uni, Londres et Canberra ont ainsi accusé le même jour le renseignement militaire russe (GRU) d'avoir mené les principales cyberattaques mondiales de ces dernières années.

Les autorités néerlandaises ont révélé comment les agents russes avaient positionné un véhicule truffé d'équipements électroniques sur le parking d'un hôtel proche du siège de l'OIAC dans le but de pirater son système informatique.

Cela s'est passé en avril, au moment où l'OIAC enquêtait sur l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal en Angleterre et sur une attaque chimique présumée à Douma en Syrie, attribuée par les Occidentaux à Moscou, qui a toujours nié toute implication. Les autorités néerlandaises n'ont pas officiellement établi de lien entre la tentative de piratage et ces deux investigations de l'OIAC. 

"Le gouvernement néerlandais juge extrêmement inquiétante l'implication de ces agents de renseignement", a déploré la ministre néerlandaise de la Défense, Ank Bijleveld, lors d'une conférence de presse. "Habituellement, nous ne divulguons pas ce type d'opération de contre-espionnage".

Les services secrets néerlandais et britanniques ont trouvé dans la voiture des agents russes un ordinateur portable et une facture de taxi pour une course du siège du GRU à l'aéroport de Moscou, a précisé Mme Bijleveld.

Signe de l'envergure du réseau, l'ordinateur portable retrouvé était relié au Brésil, à la Suisse et à la Malaisie, et pour ce dernier pays en liaison avec l'enquête sur la destruction en 2014 du vol MH17 au-dessus de l'Ukraine.

Russes identifiés

Les Pays-Bas, qui ont bénéficié de la coopération de Londres, ont identifié les présumés agents russes, précisant que l'opération était selon eux coordonnée par le renseignement militaire russe.

Présent à la conférence de presse, le chef du service de renseignement néerlandais (MIVD), le major général Onno Eichelsheim, a déclaré que les agents russes ont atterri à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol le 10 avril avec des passeports diplomatiques russes.

Il a dévoilé leurs passeports, identifiant les Russes comme Alexeï Morenets, Evgueni Serebriakov, Oleg Sotknikov et Alexeï Minine.

Le 11 avril, ils ont loué une Citroën C3 et effectué une reconnaissance de la zone autour de l'OIAC à La Haye, alors qu'ils étaient surveillés en permanence par le renseignement néerlandais.

Deux jours plus tard, les agents russes ont garé leur véhicule sur le parking d'un hôtel situé à côté de l’OIAC et pris des photos du bâtiment, a déclaré M. Eichelsheim. Dans le coffre de la voiture se trouvaient un équipement électronique permettant d'intercepter le réseau wifi de l'OIAC ainsi que les codes de connexion.

Les agents néerlandais ont ensuite neutralisé les agents russes et trouvé dans leur voiture un ordinateur portable, des téléphones portables et un reçu d'un taxi qui les a mené à l'aéroport à Moscou.

"Espionnite aiguë"

Pour la première fois, le GRU, donc le Kremlin, a été aussi spécifiquement mis en cause jeudi par Londres, qui l'accuse déjà d'être responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia le 4 mars à Salisbury (sud-ouest de l'Angleterre).

Le GRU, réputé efficace et très secret, a été créé par les bolchéviques en 1918 et est considérée comme une structure rivale du KGB pendant l'époque soviétique. Il a la réputation d'être la plus puissante et la plus audacieuse agence d'espionnage russe, tout en étant peu connue du grand public.

Londres et La Haye ont accusé le GRU de mépriser les règles internationales, garantes de la sécurité mondiale, en lançant des cyberattaques contre des institutions à travers le monde, en l'OIAC.

"Cette tentative d'accéder au système de sécurisé d'une organisation internationale œuvrant à débarrasser le monde des armes chimiques démontre que le GRU méprise les valeurs et règles internationales assurant notre sécurité à tous", ont dénoncé la Première ministre britannique Theresa May et son homologue néerlandais Mark Rutte dans une déclaration commune. Le gouvernement néerlandais a annoncé avoir convoqué l'ambassadeur russe à La Haye.

"La Russie doit cesser son comportement irresponsable, incluant l'usage de la force contre ses voisins, des tentatives d'immixtion dans des processus électoraux et des campagnes massives de désinformation", a affirmé le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg dans un communiqué.

De son côté, Moscou a ironisé sur l'"espionnite aiguë" qui s'est selon elle emparée des Occidentaux après l'expulsion des quatre agents russes présumés des Pays Bas et les accusations rendant Moscou responsable des principales cyberattaques mondiales de ces dernières années.

Source : AFP - Charlotte VAN OUWERKERK


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

PowerShell DSC

PowerShell DSC

DSC est la solution DevOps de Microsoft disponible à partir de la version 4 de Powershell pour Windows et de la 6 core pour Linux.

Cybersécurité de l'industrie

Cybersécurité de l'industrie

Mis à part les OIV, bon nombre d’installations industrielles françaises sont vulnérables aux cyberattaques. Système non mis à jour, absence de briques de sécurité de base et défense...

Le stockage s'unifie

Le stockage s'unifie

Jusqu’à présent, on marquait la différence entre stockage primaire, stockage secondaire et archivage. Les baies et les logiciels étaient spécifiques. Ce n’est plus le cas et les variations...

Ville numérique

Ville numérique

Sa transformation numérique, voilà bientôt trente ans que la commune francilienne la fait. Un processus permanent qui voit intervenir de nombreux acteurs mais poursuit un seul et même but : simplifier la vie de...

Epitech Digital

Epitech Digital

Ils restent les "oiseaux rares" des recrutements IT et les entreprises en cours de digitalisation se les arrachent. Ce sont les profils hybrides, alliant compétences techniques et business, capables de discuter aussi bien avec le DSI que...

RSS
Afficher tous les dossiers

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

Afficher tous les derniers numéros

Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le vent a forcé Boeing vendredi à repousser une nouvelle fois le vol inaugural du long courrier 777X, et le constructeur aéronautique fera une nouvelle tentative samedi. [Lire la dépêche...]

Deux ONG ont déposé des recours contre la 5G, une technologie controversée attendue comme une révolution dans la téléphonie mobile
Deux ONG ont annoncé vendredi un recours en justice contre l'appel à candidatures lancé en décembre pour l'attribution des fréquences 5G, ainsi qu'une pétition contre le déploiement de cette technologie controversée attendue comme une révolution dans la téléphonie mobile. [Lire la dépêche...]

Les voitures autonomes de Waymo vont être testées au Texas et au Nouveau-MexiqueDéjà présentes sur les routes d'Arizona, dans le sud-ouest des Etats-Unis, les voitures autonomes de Waymo, filiale d'Alphabet, vont circuler au Texas et au Nouveau-Mexique dès cette semaine afin d'explorer de "nouvelles solutions de transport", a annoncé jeudi la compagnie sur Twitter. [Lire la dépêche...]

Match Group, qui comprend plusieurs applications de rencontres en ligne (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge...), va devenir indépendant de sa maison-mère, la holding IACLes utilisateurs de Tinder qui ne se sentent pas en sécurité lors d'un rendez-vous galant aux Etats-Unis auront la possibilité d'alerter les services d'urgence directement depuis l'application de rencontres, a annoncé cette dernière jeudi.  [Lire la dépêche...]

La directrice financière de Huawei Meng Wanzhou quitte son domicile pour se rendre au tribunbal de Vancouver pour une audience d'extradition,  le 22 janvier 2020 au CanadaLes avocats du gouvernement canadien ont plaidé mercredi la "fraude" bancaire pour justifier une éventuelle extradition vers les Etats-Unis d'une dirigeante du géant des télécoms Huawei, au troisième jour d'une semaine d'audiences à Vancouver.  [Lire la dépêche...]

Rashmi Sahijwala dans sa cuisine, le 8 janvier 2020 à Bombay, en IndeÀ 59 ans, Rashmi Sahijwala n'imaginait pas commencer à travailler, encore moins devenir l'une des petites mains de l'économie numérique. Pourtant, cette Indienne a rejoint les rangs de femmes au foyer qui transforment leurs fourneaux en restaurants virtuels pour nourrir les urbains pressés. [Lire la dépêche...]

La navette Cruise Origin, communiquée par la startup Cruise le 22 janvier 2020Ne cherchez ni le volant ni les pédales, cette navette autonome, dernière née chez Cruise, la startup de General Motors, n'en possède pas. [Lire la dépêche...]

Elon Musk et Donald Trump à la Maison Blanche le 3 février 2017Donald Trump a rendu hommage mercredi au génie d'Elon Musk, le créateur des voitures électriques Tesla et de la société spatiale SpaceX, dans une interview dans laquelle le président américain a appelé à défendre les grands inventeurs de l'histoire. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

FIC

FIC FIC
Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RENCONTRES AMRAE

Les 28èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 5 au 7 février 2020 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Risque(s) en puissance(s)". Organisées par l'AMRAE.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, IT Partners a lieu les 11 et 12 mars 2020 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie