X

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

Trump & GAFA : nouvelle escalade

La Maison Blanche examinerait un projet de décret visant à demander aux agences fédérales de mener des enquêtes anti-trust contre les plateformes de médias sociaux. Avant même que le décret ne soit officialisé - s'il l'est un jour - des voix s’élèvent pour dénoncer une violation du 1er amendement de la constitution américaine.

C’est une évidence : les relations entre les GAFA et la Maison Blanche ne sont pas au beau fixe. A intervalles réguliers, principalement via Twitter, le président Trump s’en prend aux réseaux sociaux coupables selon lui de ne relayer que les opinions et points de vue défavorables à son action. S’en suivent des passes d’armes à fleurets de moins en moins mouchetés entre les dirigeants de ces plateformes et l’imprévisible 45ème président des Etats-Unis.

Nos confrères de Bloomberg News viennent de dévoiler qu’un projet de décret circulerait dans l’aile Ouest du 1600 Pensylvania Avenue. Ce projet viserait à demander aux agences fédérales américaines de mener des enquêtes anti-trust contre les médias sociaux, tels que Facebook ou Twitter, mais aussi sur Google sans qu’aucune de ces sociétés ne soit nommément citée. Le projet ordonnerait d'effectuer dans un délai d'un mois des recommandations pour "protéger la concurrence parmi les plateformes en ligne et trouver une solution aux problèmes de partialité".

Violation possible du 1er amendement

Le projet n’est pour le moment qu’une ébauche, le document obtenu par nos confrères contenant de nombreuses notes rouges manuscrites indiquant que des changements demeurent possibles. La porte-parole Lindsay Walters a même indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un document officiel d’élaboration des politiques. Mais c'est bien sur le point des problèmes de partialité que les esprits s'échauffent.

Du côté des principaux intéressés, aucune réponse officielle ni commentaire pour le moment  Mais d’ores et déjà plusieurs experts juridiques estiment que le document dans sa rédaction actuelle est susceptible de violer le premier amendement de la Constitution américaine (NDLR : rien que cela ! ). En effet, le 1er amendement est ainsi libellé : "Le Congrès n'adoptera aucune loi relative à l'établissement d'une religion, ou à l'interdiction de son libre exercice ; ou pour limiter la liberté d'expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d'adresser au Gouvernement des pétitions pour obtenir réparations des torts subis".

Ces experts considèrent que le projet actuel viserait en sous-main à discréditer des commentaires défavorables à sa politique sous couvert d’une action anti-trust, en limitant la liberté d’expression, ce qui est effectivement interdit par le 1er amendement. D’autres considèrent qu’il n’y a aucune raison d’invoquer ce point. On le voit : le projet, s’il va au bout, va susciter bon nombre de controverses.

Pression sur les GAFA, décret ou pas

Le procureur général Jeff Sessions doit s’exprimer dans les prochains jours suite à un briefing qui se déroulera le 25 septembre avec les procureurs généraux des Etats qui enquêtent sur les entreprises de technologie. M. Sessions envisagerait des enquêtes auprès de ces entreprises concernant le respect de la vie privée et les accusations concernant le musèlement des voix conservatrices.

« Trump pourrait être perçu comme commandant des agences anti-trust pour cibler ses ennemis politiques" a déclaré Michael Kades, ancien avocat de la FTC et maintenant directeur des marchés et de la politique de la concurrence au Washington Center for Equitable Growth, cité par nos confrères.

« Bien que je sois convaincu que le DOJ et la FTC mèneront des enquêtes sans parti pris politique, les propres mots du président sapent leur légitimité perçue et compliquent la tâche des agences», poursuit M. Kades dans un courriel. Certains vont même jusqu'à prédire une modification du comportement des GAFA, en faveur des idées conservatrices et ce de manière artificielle, qu'il existe ou non un risque d'enquêtes, ceci pour stopper définitivement les velléités présidentielles. Donald Trump aurait ainsi obtenu ce qu'il recherche, uniquement avec cette menace, une tactique qu'il a employé à maintes reprises avec des succès mitigés.

Bref, comme à l'habitude, nous sommes pris dans un tourbillon avec la perspective que "la routourne pourrait encore tourner", comme l’affirme le philosophe contemporain Franck Ribery. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats


Sécurité du poste de travail

Sécurité du poste de travail

Yann Serra
Les hackers considèrent désormais qu’il est bien plus rentable de concevoir des attaques sur-mesure pour dévaliser les entreprises. Le ciblage des salariés atteint un niveau de personnalisation tel que les...

Digital Learning Manager

La transformation digitale des entreprises passe nécessairement par une phase de formation. C’est là que le Digital Learning Manager (DLM) intervient. Coup de projecteur sur ce nouveau métier qui a le vent en poupe.

Langages informatiques

Langages informatiques

Chaque année, une flopée de nouveaux langages informatiques est proposée par les chercheurs et les éditeurs de logiciels. Chacun d’eux vise à être plus simple, plus efficace, plus...

RSS
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

Afficher tous les derniers numéros

Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Au cours de la dernière année, les données volées et vulnérables se sont révélées des armes précieuses pour les adversaires de tous les horizons, dans toutes les régions, et pour toutes les motivations.


Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
A l'origine du mouvement des gilets jaunes, la hausse du prix des carburants et une vidéo sur Facebook qui devient virale"Les automobilistes de Normandie en colère", "Les gilets jaunes en colère": les groupes sur Facebook ont joué un rôle central dans le développement du mouvement des "gilets jaunes" en France, expliquent ses membres et des spécialistes.  [Lire la dépêche...]

(ILLUSTRATION) Uber espère réaliser l'an prochain la plus grosse entrée en Bourse du secteur technologique, à plus de 100 milliards de dollarsLa plateforme de réservation de voitures avec chauffeur Uber a discrètement lancé cette semaine une procédure en vue de son entrée en Bourse, affirme le Wall Street Journal (WSJ) vendredi soir au lendemain d'une annonce similaire par son rival Lyft. [Lire la dépêche...]

La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, arrêtée samedi au Canada à la demande des Etats-Unis, est accusée de fraude par la justice américaine, a-t-on appris vendredi lors de sa comparution devant un juge de Vancouver. [Lire la dépêche...]

La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei est soupçonnée par les Etats-Unis d'avoir fraudé pour contourner les sanctions américaines contre l'Iran, selon les informations révélées vendredi pendant une audience devant un tribunal canadien. [Lire la dépêche...]

Facebook permet au mouvement des Facebook permet au mouvement des "gilets jaunes", né sur le réseau social, de s'inscrire dans la durée, grâce à ses algorithmes qui favorisent les contenus émotionnels, fondés sur la colère et l'indignation, explique Olivier Ertzscheid, enseignant-chercheur en Sciences de l'information à l'université de Nantes. [Lire la dépêche...]

Le géant chinois des télécoms Huawei s'est dit vendredi Le géant chinois des télécoms Huawei s'est dit vendredi "surpris et déçu" par les propos du vice-président de la Commission européenne, Andrus Ansip, qui a estimé qu'il fallait "s'inquiéter" des risques que fait courir ce groupe à l'UE en matière de sécurité. [Lire la dépêche...]

Ordinateurs portables ou téléphones mobiles, tout est bon pour se connecter à Internet dans ce parc de la Havane à Cuba, le 5 décembre 2018Quelque 3,9 milliards de personnes utilisent internet, ce qui signifie que pour la première fois plus de la moitié de la population mondiale est connectée, a indiqué l'ONU vendredi. [Lire la dépêche...]

La directrice financière du groupe chinois Huawei Meng Wanzhou a été arrêtée le 1er décembre à Vancouver, au Canada.Elle a commencé comme secrétaire mais semblait partie pour succéder à son père à la tête de Huawei, numéro deux mondial des téléphones portables. Meng Wanzhou n'avait pas prévu de se retrouver entre-temps dans une prison canadienne, au coeur de la rivalité stratégique Chine-Etats-Unis. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale de cette édition 2019 : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

FIC

FIC FIC
Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

AP CONNECT

La 2ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 29 et 30 janvier 2019 à Espace Grand Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Promotion.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT