X

News Partenaire

Projet Big Data recherche chef d’orchestre de son IT

Les offres Big Data se développent, mais leur mise en œuvre induit des problématiques issues du digital. L’expertise d’Agarik sur l’exploitation informatique du Big Data a été choisie par différents clients.

Blackberry Spark : sécuriser l’IoT

Lors du Blackberry Summit qui s’est tenu hier à Londres, la société canadienne a annoncé le lancement prochain d’une nouvelle plateforme dédiée à la sécurisation des objets connectés.

John Chen (à gauche) et Charles Eagan (à droite)

Nous sommes une dizaine de personnes, installées dans une salle de réunion du King Cross Events à Londres. Nous écoutons Charles Eagan, nouveau Chief Technology Officer de Blackberry, ancien de QNX, société elle-même rachetée par Blackberry et arrivé en janvier 2018 avec pour mission de sécuriser Android. Il a à peine le temps de terminer son propos liminaire que la porte s’ouvre et l’on voit arriver John Chen, CEO et sauveteur de l’entreprise. M. Eagan, quelles que soient ses compétences (et elles sont grandes) n’aura plus la parole, le parcours et la personnalité de John Chen étant écrasantes.

Après avoir redressé puis vendu Sybase à SAP, L’homme d’affaires né à Hong-Kong est arrivé en 2013 comme CEO intérimaire de Blackberry. Tout le monde pensait qu’il serait le dernier à éteindre la lumière d’une entreprise devenue moribonde, après une dizaine d’années au sommet. Las, les smartphones et tout particulièrement l’iPhone étaient arrivés et avaient fini par détrôner l’indispensable accessoire de tout cadre digne de ce nom, le fameux Blackberry, son clavier et sa messagerie intégrée.

Le roi du pivot

Bref, Personne ne donnait cher de la peau du canadien. 5 ans plus tard, M. Chen a fait pivoter l’entreprise plus fort que n’importe quelle startup et Blackberry est devenue une entreprise de logiciels. Certes, elle commercialise toujours des smartphones mais ceux-ci sont produits par TCL et ne constituent plus la pierre angulaire du business. Blackberry est donc devenue une entreprise dont la vocation est de sécuriser les communications.

Aujourd’hui l’entreprise veut aller plus loin en proposant une plateforme de sécurisation des objets connectés, « Internet of everything », selon l’expression employée par le CEO. Il rappelle qu’à l’horizon 2025, la planète comptera 8 milliards d’habitants, 25 milliards d’objets connectés lesquels généreront 3 billions (milliers de milliards) de dollars de dépenses. Les enjeux sont donc gigantesques.  Blackberry Spark va permettre :

• Aux OEM de produire des « objets » complexes, comme les véhicules autonomes et les équipements industriels qui nécessitent les plus hauts niveaux de sécurité et des certifications en matière de sécurité, mais également des interfaces consommateurs conviviales aux processus complexes et dotées d’intelligence artificielle (IA), comme notamment les assistants vocaux dont la protection de la vie privée sera pensée dès la conception.

• Aux entreprises de gérer l’IA et les “objets” intelligents sans avoir à se préoccuper des systèmes d’exploitation (Android, iOS, Linux, QNX et Windows) via un point unique ainsi que via des plateformes de services telles que Android Things, AWS, Azure et Watson.

• Aux consommateurs d’utiliser et de faire confiance aux « objets » hyperconnectés et aux nouvelles expériences qu’ils vont permettre en rendant la sécurité de niveau militaire facile et intuitive à utiliser.

Des applications infinies

Les champs d’applications sont effectivement sans limite, médecine, transport, villes intelligentes, prévention des catastrophes. Pour ce dernier point, l’un de nos interlocuteurs rappelait le récent tremblement de terre au Mexique d’une magnitude de plus de 8 sur l’échelle de Richter où malgré les dégâts matériels impressionnants, de nombreuses vies humaines ont pu être sauvées. En effet, plus de 10 000 capteurs positionnés dans le pays ont pu permettre de prévenir les habitants 50 secondes avant que celui-ci ne survienne.

Blackberry entend devenir leader dans ce domaine et met en avant le fait d’être le premier fournisseur de logiciels et services sécurisés pour les dix des dix plus grandes banques mondiales avec les 7 membres du G7, mais également pour plus de 60 constructeurs et principaux OEM automobiles qui ont embarqué le logiciel dans plus de 120 millions de voitures sur la route aujourd’hui. 

BlackBerry Spark exploite le portefeuille de technologies de la compagnie qui a obtenu plus de 80 certifications, ce qui est plus que tout autre fournisseur IoT. Cela inclut un cryptage AES-256 bits validé par la norme FIPS, garantissant que les données sont toujours protégées sur un terminal, sur le réseau mobile et dans l’infrastructure d’une entreprise.

BlackBerry Spark va ainsi permettre aux entreprises de se conformer à des exigences réglementaires multinationales strictes. BlackBerry est à ce jour le seul fournisseur d’une plateforme IoE à répondre à la norme Common Criteria EAL4+ aussi bien pour Android que pour iOS. 

La plate-forme sera disponible à la fin de l’année.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Objets connectés


Google et les DSI

Google et les DSI

Malgré les condamnations en justice, les augmentations tarifaires, l’abandon de Google +… la firme de Mountain View aurait gagné du crédit auprès des DSI français. Depuis 2018, les contrats...

Blockchain

Blockchain

Si les premières applications exploitant des blockchains ont souvent été développées par des petites start-up innovantes, la fête est finie. Les géants de l’IT se bousculent sur un...

Informaticien « green »

Informaticien « green »

Savoir réduire l’impact environnemental de l’IT, mais aussi exploiter le digital pour faciliter la transition énergétique et de développement durable. Ces compétences sont de plus en plus...

RSS
Afficher tous les dossiers

SMARTPHONES PLIABLES : juste un truc de geeks ? - Toutes les nouveautés du MWC - La 5G en entreprise - Kit de survie en mobilité - La faillite du "10 nm" chez Intel - DaaS : la fièvre du "as a service" gagne le desktop - Identifier les bugs grâce à l'IA - Développeurs : les meilleures plates-formes pour le recrutement - Inner source : de nouvelles communautés open source...

 

BIG DATA : la maturité ! marché, technologies, retours d'expérience - L'informatique du Grand Débat - Google & les DSI : des armes de séduction fatales ? - Dataops ou quand les méthodes agiles rencontrent le Big Data - Entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri - Tests assistants vocaux avec écrans...

 

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

Afficher tous les derniers numéros

L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Twitter a affiché d'excellents résultats trimestriels mardi 23 avril 2019, tandis que le président américain attaquait le réseau socialTwitter s'en envolé en Bourse mardi après des résultats en nette hausse mais s'est retrouvé attaqué par un Donald Trump réglant ses comptes avec le réseau social... sur Twitter, avant de finalement recevoir son patron à la Maison Blanche. [Lire la dépêche...]

Le logo du réseau social Twitter, le 23 mars 2018 Twitter a affiché une hausse de ses usagers quotidiens monétisables et présenté des résultats financiers solides au premier trimestre, au moment où le président américain Donald Trump se livrait à une attaque en règle contre le réseau social... sur Twitter. [Lire la dépêche...]

Au Sri Lanka, les autorités ont décidé de bloquer les réseaux sociaux après la vague d'attentats dimanche 21 avril 2019La décision des autorités sri-lankaises de bloquer les réseaux sociaux après la série d'attentats meurtriers de dimanche illustre la méfiance envers ces plateformes mais certains pointent une atteinte à la liberté d'expression et à l'accès à l'information. [Lire la dépêche...]

Tesla, l'entreprise de voitures électriques, veut lancer une plateforme de réservation de voitures autonomes en 2020 Elon Musk, le patron fondateur de Tesla, a annoncé lundi que le constructeur de voitures électriques avait l'intention de proposer une plateforme de réservation de voitures autonomes en 2020.  [Lire la dépêche...]

Samsung présente son modèle pliable Galaxy Fold à San Francisco, le 20 février 2019Samsung a dû se résoudre lundi à repousser la sortie de son smartphone pliable Fold pour des problèmes d'écran, un nouveau coup dur dont les conséquences restent à déterminer, trois ans après le fiasco des batteries explosives du Galaxy Note 7. [Lire la dépêche...]

Samsung présente son modèle pliable Galaxy Fold à San Francisco, le 20 février 2019Le premier fabricant de smartphones, le sud-coréen Samsung, a annoncé lundi le report du lancement de son modèle pliable Galaxy Fold après que des journalistes américains se sont plaints de graves problèmes d'écrans défectueux. [Lire la dépêche...]

Suppression du compte Facebook du blogueur ultranationnaliste breton Boris Le Lay, condamné à plusieurs reprises pour racismeLe compte Facebook du blogueur ultranationnaliste breton Boris Le Lay, condamné à plusieurs reprises pour racisme, a été supprimé, a-t-on appris samedi auprès de Facebook. [Lire la dépêche...]

Un véhicule autonome Toyota e-Calm 01, au salon de l'automobile de Shanghai, le 17 avril 2019Entre subventions et quotas, la Chine domine le décollage mondial de la voiture électrique et force tous les constructeurs à accélérer l'électrification de leur gamme -- tandis que d'audacieuses start-up chinoises se préparent déjà à brancher leurs modèles en Europe. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

F8

F8 F8

Conférence développeurs Facebook au McEnery Convention Center de San Jose (Californie) les 30 avril et 1er mai 2019. Organisé par Facebook.

BUILD

L'événement annuel développeurs Microsoft se tient au Washington State Convention Center de Seattle (WA, USA) du 6 au 8 mai 2019. Organisé par Microsoft.

GOOGLE I/O

Google reçoit sa communauté de développeurs pour 3 jours de keynotes et ateliers du 7 au 9 mai 2019 au Shoreline Amphitheatre de Mountain View près de son siège social en Californie. Organisé par Google.

VIVA TECHNOLOGY

Pour sa 4ème édition, Viva Technology, salon de l'innovation et de la croissance des start-up, se tient du 16 au 18 mai 2019 à Paris (Paris Expo, porte de Versailles). Organisé par Publicis et Les Echos.

READY FOR IT

La première édition de Ready For IT se déroule du 20 au 22 mai 2019 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 28 mai au 1er juin 2019. Organisé par Taitra.

WWDC

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC19 se tiendra du 3 au 7 juin 2019 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.
RSS
Voir tout l'AgendaIT