X
Accélérer notre vision

News Partenaire

Accélérer notre vision

Depuis le 26 juillet dernier, Tenable est officiellement devenue une entreprise cotée en bourse, sous le symbole TENB au NASDAQ.

Directive européenne droit d'auteur (et droit voisin dû par Google & co) : vote demain à Strasbourg

Les eurodéputés se prononcent à nouveau ce mercredi à Strasbourg sur la réforme du droit d'auteur, un vote crucial pour les artistes et éditeurs de presse qui espèrent l'adoption de cette directive fustigée par les géants du numérique, sur fond d'intense lobbying.

L'objectif de la réforme du droit d'auteur, proposée en 2016 par la Commission européenne, est de moderniser le droit d'auteur à l'ère du numérique

Rejeté le 5 juillet dernier par le Parlement européen, le texte qui divise les eurodéputés au sein même de leurs groupes politiques a été amendé dans l'espoir de dissiper les craintes des militants de la liberté sur internet.

Pour les partisans de cette nouvelle directive, proposée par la Commission européenne le 14 septembre 2016 et dont le principal objectif est de moderniser le droit d'auteur à l'ère de la révolution du numérique, le vote de mercredi apparaît comme celui de la "dernière chance".

Le principe de la réforme est d'inciter les plateformes comme YouTube (Google), à mieux rétribuer les créateurs de contenus (article 13), mais aussi de créer un nouveau "droit voisin" pour les éditeurs de presse (article 11), qui doit permettre aux journaux ou agences de se faire rémunérer lors de la réutilisation en ligne de leur production.

"Le sentiment de beaucoup au Parlement, c'est que l'on décide mercredi de la vie ou de la mort de la directive", a déclaré à l'AFP l'eurodéputé français Marc Joulaud.

En effet, si la réforme est adoptée mercredi en plénière à Strasbourg, les eurodéputés pourront entamer des négociations avec le Conseil -représentant les 28 Etats membres, qui sont déjà parvenus à un compromis sur le dossier le 25 mai dernier- et la Commission, afin de s'entendre sur un texte définitif.

Ces discussions à huis clos, appelées "trilogues" dans le jargon de l'UE, peuvent prendre plusieurs mois avant d'arriver à un texte commun entre les deux co-législateurs et l'exécutif européen, qui doit alors de nouveau être soumis au vote. 

Lobbying intense

La saga est donc loin d'être terminée.

Les partisans de la réforme voudraient qu'elle soit bouclée avant les élections européennes (23-26 mai 2019), beaucoup craignant une montée des eurosceptiques et l'arrivée de nouveaux députés peu favorables au droit d'auteur.

"On peut encore finir à temps si le texte passe mercredi. C'est le dernier créneau, car les trilogues prennent du temps", a estimé M. Joulaud.

En revanche, si le texte est rejeté mercredi et renvoyé en commission parlementaire, il sera de facto enterré.

"On risque de ne pas reparler d'une réforme du droit d'auteur avant plusieurs années", avertit l'eurodéputée française Virginie Rozière, "ce qui serait un problème car la dernière directive date de 2001, une époque où YouTube n'existait pas".

Dans l'autre camp, se retrouvent les géants du numérique, les GAFA, qui craignent une remise en cause de leur "business model", et les militants d'internet, conduits par l'eurodéputée allemande Julia Reda, qui voient dans le texte une menace pour la liberté du web.

Depuis des mois, les deux parties se livrent à une féroce bataille de lobbying auprès des 750 eurodéputés.

Jean-Michel Jarre et Paul McCartney se sont lancés dans la campagne en faveur de la "juste rémunération" des artistes.

Au nom de la défense des droits voisins, Sammy Ketz, grand reporter de l'AFP, a écrit une tribune dans la presse européenne, signée par plus de cent journalistes européens, intitulée "Une question de vie ou de mort".

En face, la star mondiale du hip-hop, l'Haïtien Wyclef Jean qui vit aux Etats-Unis, viendra mardi à Strasbourg, aux côtés de l'eurodéputée allemande libérale Nadja Hirsch, pour "exhorter, selon ses dires, le Parlement européen à ne pas détruire internet".

"L'industrie européenne a beaucoup bénéficié des plateformes", telles que Facebook et Google, a estimé Siada El Ramly, directrice générale de l'EDiMa, groupe de pression du secteur technologique, dans un entretien à l'AFP, ce qui par ricochet a donné plus de choix aux consommateurs européens, selon elle.

De l'avis de tous, l'issue du vote mercredi est très incertain. Le 5 juillet dernier, sur les 627 eurodéputés présents dans l'hémicycle à Strasbourg, 318 s'étaient prononcés contre la directive, 278 pour et 31 s'étaient abstenus.

Source : AFP - Céline LE PRIOUX

 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


Fin du réseau RTC

Encore 70 % des entreprises utilisent le Réseau téléphonique commuté, dit « RTC », analogique, dont les premières coupures sont prévues en 2023. Parmi les usages persistants de ce...

RSS
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
La nouvelle polémique dans laquelle se trouve empêtré Facebook enflait vendredi avec les demandes d'explications pressantes de puissants sénateurs démocrates choqués par les méthodes d'une agence de relations publiques employée par le premier réseau social mondial pour décrédibiliser ses détracteurs. [Lire la dépêche...]

Ryan Kramer, photographié ici à San Francisco le 1er novembre 2018, a retrouvé son père biologique en 2005 par un site de test ADN.Il a suffi à Ryan Kramer d'un peu de salive et de neuf jours de recherches généalogiques pour découvrir l'identité de son père biologique, alors même que cet homme n'avait jamais testé son propre ADN et croyait qu'il ne serait jamais retrouvé. [Lire la dépêche...]

Jeff Bezos, en octobre 2018Des membres du Parlement européen ont appelé vendredi le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, à cesser de distribuer via sa plate-forme de vente en ligne les produits portant des symboles soviétiques, offensant, selon eux, les victimes du régime. [Lire la dépêche...]

Une voiture électrique Volkswagen le 2 février 2016Le géant allemand de l'automobile Volkswagen, désireux de laisser les ravages du dieselgate derrière lui, a annoncé vendredi 44 milliards d'euros d'investissements pour accentuer son virage vers les voitures électriques et autonomes. [Lire la dépêche...]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017 Reclus depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui a publié en 2010 de nombreux documents confidentiels américains, a été inculpé secrètement aux Etats-Unis, a annoncé WikiLeaks jeudi soir. [Lire la dépêche...]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, qui a publié en 2010 de nombreux documents secrets américains, a été inculpé aux Etats-Unis, a annoncé WikiLeaks jeudi soir. [Lire la dépêche...]

Facebook s'est retrouvé empêtré jeudi dans une nouvelle polémique après que le New York Times a accusé le premier réseau social au monde d'avoir orchestré une campagne de dénigrement contre ses détracteursMark Zuckerberg s'est vu forcé jeudi de monter au créneau pour défendre  Facebook, empêtré dans une nouvelle polémique déclenchée par une enquête du New York Times qui accuse le premier réseau social au monde d'avoir orchestré une campagne de dénigrement contre ses détracteurs, y compris le milliardaire philantrope George Soros. [Lire la dépêche...]

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, qui a annoncé jeudi la création d'une sorte de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a annoncé jeudi la création d'une sorte de "cour d'appel" indépendante qui permettra de trancher sur les contenus controversés: resteront-ils en ligne sur le premier des réseaux sociaux ou pas. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

MAKER FAIRE

Du 23 au 25 novembre 2018, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la deuxième fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux "technologies de la confiance" est organisé à Cannes (palais des festivals) du 27 au 29 novembre 2018. Organisé par Comexposium.

CLOUD EXPO EUROPE

Conjointement avec Data Centre World, Cloud Security Expo et Smart IoT Paris, le salon Cloud Expo Europe se tient les 27 et 28 novembre 2018 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par CloserStill Media.

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale de cette édition 2019 : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

RSS
Voir tout l'AgendaIT