X

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

Ce qu’il ne fallait pas manquer pendant les vacances

L’Informaticien rentre de vacances tout beau et tout bronzé. Il s’en est passé des choses, ces deux dernières semaines, du mal-être d’Elon Musk au fichage politique de Twittos en passant par la nomination de Keith Block co-CEO de Salesforce : l’heure est venue de faire un résumé des actualités marquantes des vacances.

Apple piraté par un Australien de 16 ans

Il rêvait de « travailler chez Apple ». Un jeune Australien de 16 ans était entendu le 16 août par un tribunal. Il est accusé d’avoir accéder à plusieurs reprises aux serveurs de la marque à la pomme, sur lesquels il a téléchargé quelque 90 Go de données. Cupertino a finalement repéré l’intrusion et a averti le FBI, qui a transmis le dossier à son homologue australien. L’enquête a finalement mené à l’arrestation du jeune homme l’an dernier et à la saisie de plusieurs terminaux et d’un disque dur. La décision du juge devrait être rendue le mois prochain.

Foreshadow, une nouvelle faille dans la lignée de Spectre

Nouvelle faille découverte dans les puces Intel. Baptisée L1 Terminal Fault (abrégé L1TF), celle-ci cible les processeurs Intel Core de 7ème génération et ultérieures et leurs équivalents Xeon munis de SGX (Software Guard Extensions), conçus pour prévenir les modifications de codes. Comme dans les cas des vulnérabilités Spectre et Meldown, cette faille concerne là encore les fonctions d’exécution spéculative, permettant à un attaquant d’accéder au cache de données de L1, où sont stockées les informations quant aux hypothétiques prochaines actions du processeur. Selon Intel, L1TF n’a jamais été exploité et a déjà été bloqué par les mesures d’atténuation déployées en mars.

EU Disinfo : quand l’étude statistique bascule dans le fichage politique

Tout commença avec un institut privé belge réalisant des études statistiques qui décida un beau jour de se pencher sur l’affaire Benalla et à ses échos sur Twitter. Sa publication, expliquant qu’un très petit nombre de comptes « hyperactifs » était à l’origine d’une grande partie des tweets en lien avec l’affaire, a fait polémique sur le réseau social. Et EU Disinfo a cru bon de jouer la carte de la transparence en publiant sa méthodologie ainsi que les données utilisées… et non anonymisées. Soit 3000 comptes Twitter nommés et classés selon différentes caractéristiques, dont l’orientation politique. Ce qui a fait d’autant plus polémique, la société étant désormais critiquée aussi bien sur ses biais méthodologiques que sur le fichage politique d’utilisateurs de Twtter. La CNIL a été saisie de nombreuses plaintes d’internautes outrés.

L’UFC Que Choisir fait condamner Twitter

L’association de consommateurs a réussi son face-à-face contre un géant du Web. L’UFC s’est attaquée en juin 2013 à Facebook, Google et Twitter, visant les clauses abusives de leurs CGUs. Mardi 7 août, le Tribunal de Grande Instance de Paris a accordé une première victoire à l’association, et c’est Twitter qui en fait les frais. Le gazouilleur est ainsi condamné à supprimer plus de 250 clauses abusives ou illicites de ses CGU, Règles et autres Politique de Confidentialité. Des clauses qui font en sorte que Twitter considère toutes données personnelles comme des données publiques, qu’il puisse s’approprier tout contenu publié et qu’il s’exonère de toute responsabilité en cas de violation de données. Le réseau social est également condamné à 30 000 euros de dommages et intérêts.

Chine : quand Google est accusé de s’autocensurer, Apple fait le grand ménage sur l’App Store

Ça grogne contre Mountain View, aussi bien dans ses propres rangs que dans ceux des défenseurs des libertés civiles. En cause, le projet du géant de remettre un pied en Chine et, pour ce faire, de développer Dragonfly, un moteur de recherche adapté à la législation chinoise en matière de contenus en ligne… soit censurant certains résultats sensibles. Si Sundar Pichai assure ne pas être « prêt à lancer un produit de recherche en Chine, ni que nous pouvons ou voulons le faire », la controverse ne désenfle pas. A Cupertino, on ne s’embarrasse pas de ces états d’âme. La chaîne de télévision publique chinoise CCTV nous a ainsi appris qu’Apple a supprimé ces dernières semaines 25 000 applications de son App Store. Et ce pour se conformer à la législation locale. Les applications visées sont principalement des jeux d’argent mais il semble que divers services permettant de contourner le Great Firewall aient également fait les frais de ce nettoyage d’été.

Duumvirat à la tête de Salesforce

Le nom de Keith Block rappellera sûrement quelques souvenirs aux vieux briscards de l’informatique. En 2012, le « meilleur chargé de ventes de l'histoire des logiciels d’entreprises » (dixit Marc Benioff), alors vice-président chez Oracle, était mis à la porte par l’éditeur, ce dernier ayant peu goûté que ledit Keith Block se paie la tête de Mark Hurd lors du rachat de Sun Microsystems. Après près de trois décennies au service d’Oracle, c’est chez un autre éditeur que le vendeur allait faire son nid. Recruté en tant que Vice Président, il deviendra en 2016 le COO de l’entreprise. Le voici depuis le 7 août co-CEO, aux côtés de Marc Benioff. Ce dernier conservera la direction de « la vision et l’innovation de Salesforce dans des domaines tels que la technologie, le marketing, l’engagement des parties prenantes et la culture » quand Keith Block tiendra les rênes de la partie opérationnelle.

Elon Musk va mal, Tesla aussi (et les actionnaires n’en pensent pas moins)

Elon Musk a le moral dans les chaussettes. Il a vécu une année « atroce » révèle-t-il dans une interview dans le New York Times. Les problèmes de Tesla n’y sont pas étrangers, entre un Model X qui se plante et les difficultés de production du Model 3. Sans compter la pression quant au lancement de sa dernière fusée Space X… Elon Musk est à cran : il explique travailler 120 heures par semaine et avoir besoin de somnifères pour trouver le sommeil. Bilan, il fait de grossières erreurs de communication, traitant un des sauveteurs d’un groupe de jeunes gens coincés dans une grotte en Thaïlande de « pédophile » ou annonçant tout de go que Tesla allait se retirer de la bourse, à 420 dollars par action... Sur ce dernier point, l’entrepreneur fait face aux plaintes de certains actionnaires, qui estiment que celui-ci tente de manipuler les cours et déclenche une enquête de la SEC. Mais il persiste et signe, avec cette fois-ci quelques assurances, notamment le soutien du Public Investment Fund, le fonds souverain saoudien, qui financerait tout ou partie de cette opération de sortie estimée entre 50 et 70 milliards de dollars. Elon Musk va mal, mais cette interview larmoyante dans les colonnes du quotidien américain a aussi des airs d’opération de com’.

Arista et Cisco s’entendent sur leur propriété intellectuelle

Après quatre ans de batailles juridiques, les deux entreprises enterrent la hache de guerre. En 2014, Cisco accusait la startup fondée par d’anciens salariés de l’équipementier de violer 14 de ses brevets. Dans cette longue guerre, chacun a remporté des victoires, devant les tribunaux et l’International Trade Commission, le premier obtenant la reconnaissance par les tribunaux de la violation de cinq de ses brevets par Arista alors que ce dernier faisait invalider deux autres brevets de Cisco fin juin. Finalement, les deux entreprises ont fini par négocier un accord à l’amiable, Arista acceptant de verser 400 millions de dollars à Cisco afin de mettre un terme aux poursuites.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances, Débats


Fin du réseau RTC

Encore 70 % des entreprises utilisent le Réseau téléphonique commuté, dit « RTC », analogique, dont les premières coupures sont prévues en 2023. Parmi les usages persistants de ce...

RSS
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
La nouvelle polémique dans laquelle se trouve empêtré Facebook enflait vendredi avec les demandes d'explications pressantes de puissants sénateurs démocrates choqués par les méthodes d'une agence de relations publiques employée par le premier réseau social mondial pour décrédibiliser ses détracteurs. [Lire la dépêche...]

Ryan Kramer, photographié ici à San Francisco le 1er novembre 2018, a retrouvé son père biologique en 2005 par un site de test ADN.Il a suffi à Ryan Kramer d'un peu de salive et de neuf jours de recherches généalogiques pour découvrir l'identité de son père biologique, alors même que cet homme n'avait jamais testé son propre ADN et croyait qu'il ne serait jamais retrouvé. [Lire la dépêche...]

Jeff Bezos, en octobre 2018Des membres du Parlement européen ont appelé vendredi le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, à cesser de distribuer via sa plate-forme de vente en ligne les produits portant des symboles soviétiques, offensant, selon eux, les victimes du régime. [Lire la dépêche...]

Une voiture électrique Volkswagen le 2 février 2016Le géant allemand de l'automobile Volkswagen, désireux de laisser les ravages du dieselgate derrière lui, a annoncé vendredi 44 milliards d'euros d'investissements pour accentuer son virage vers les voitures électriques et autonomes. [Lire la dépêche...]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017 Reclus depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui a publié en 2010 de nombreux documents confidentiels américains, a été inculpé secrètement aux Etats-Unis, a annoncé WikiLeaks jeudi soir. [Lire la dépêche...]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, qui a publié en 2010 de nombreux documents secrets américains, a été inculpé aux Etats-Unis, a annoncé WikiLeaks jeudi soir. [Lire la dépêche...]

Facebook s'est retrouvé empêtré jeudi dans une nouvelle polémique après que le New York Times a accusé le premier réseau social au monde d'avoir orchestré une campagne de dénigrement contre ses détracteursMark Zuckerberg s'est vu forcé jeudi de monter au créneau pour défendre  Facebook, empêtré dans une nouvelle polémique déclenchée par une enquête du New York Times qui accuse le premier réseau social au monde d'avoir orchestré une campagne de dénigrement contre ses détracteurs, y compris le milliardaire philantrope George Soros. [Lire la dépêche...]

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, qui a annoncé jeudi la création d'une sorte de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a annoncé jeudi la création d'une sorte de "cour d'appel" indépendante qui permettra de trancher sur les contenus controversés: resteront-ils en ligne sur le premier des réseaux sociaux ou pas. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

MAKER FAIRE

Du 23 au 25 novembre 2018, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la deuxième fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux "technologies de la confiance" est organisé à Cannes (palais des festivals) du 27 au 29 novembre 2018. Organisé par Comexposium.

CLOUD EXPO EUROPE

Conjointement avec Data Centre World, Cloud Security Expo et Smart IoT Paris, le salon Cloud Expo Europe se tient les 27 et 28 novembre 2018 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par CloserStill Media.

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale de cette édition 2019 : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

RSS
Voir tout l'AgendaIT