X
Rencontre avec Olivier Derrien

News Partenaire

Rencontre avec Olivier Derrien

Olivier Derrien, Directeur général de Salesforce France, explique les enjeux de la transformation numérique et les difficultés auxquelles les entreprises sont confrontées. Il revient sur la propre transformation de Salesforce, les investissements à venir en France, le partenariat avec la Mairie de Paris notamment pour promouvoir l'égalité hommes/femmes. Enfin, il revient sur l'éthique de Salesforce dans ses relations avec clients & partenaires.

Ce qu’il ne fallait pas manquer pendant les vacances

L’Informaticien rentre de vacances tout beau et tout bronzé. Il s’en est passé des choses, ces deux dernières semaines, du mal-être d’Elon Musk au fichage politique de Twittos en passant par la nomination de Keith Block co-CEO de Salesforce : l’heure est venue de faire un résumé des actualités marquantes des vacances.

Apple piraté par un Australien de 16 ans

Il rêvait de « travailler chez Apple ». Un jeune Australien de 16 ans était entendu le 16 août par un tribunal. Il est accusé d’avoir accéder à plusieurs reprises aux serveurs de la marque à la pomme, sur lesquels il a téléchargé quelque 90 Go de données. Cupertino a finalement repéré l’intrusion et a averti le FBI, qui a transmis le dossier à son homologue australien. L’enquête a finalement mené à l’arrestation du jeune homme l’an dernier et à la saisie de plusieurs terminaux et d’un disque dur. La décision du juge devrait être rendue le mois prochain.

Foreshadow, une nouvelle faille dans la lignée de Spectre

Nouvelle faille découverte dans les puces Intel. Baptisée L1 Terminal Fault (abrégé L1TF), celle-ci cible les processeurs Intel Core de 7ème génération et ultérieures et leurs équivalents Xeon munis de SGX (Software Guard Extensions), conçus pour prévenir les modifications de codes. Comme dans les cas des vulnérabilités Spectre et Meldown, cette faille concerne là encore les fonctions d’exécution spéculative, permettant à un attaquant d’accéder au cache de données de L1, où sont stockées les informations quant aux hypothétiques prochaines actions du processeur. Selon Intel, L1TF n’a jamais été exploité et a déjà été bloqué par les mesures d’atténuation déployées en mars.

EU Disinfo : quand l’étude statistique bascule dans le fichage politique

Tout commença avec un institut privé belge réalisant des études statistiques qui décida un beau jour de se pencher sur l’affaire Benalla et à ses échos sur Twitter. Sa publication, expliquant qu’un très petit nombre de comptes « hyperactifs » était à l’origine d’une grande partie des tweets en lien avec l’affaire, a fait polémique sur le réseau social. Et EU Disinfo a cru bon de jouer la carte de la transparence en publiant sa méthodologie ainsi que les données utilisées… et non anonymisées. Soit 3000 comptes Twitter nommés et classés selon différentes caractéristiques, dont l’orientation politique. Ce qui a fait d’autant plus polémique, la société étant désormais critiquée aussi bien sur ses biais méthodologiques que sur le fichage politique d’utilisateurs de Twtter. La CNIL a été saisie de nombreuses plaintes d’internautes outrés.

L’UFC Que Choisir fait condamner Twitter

L’association de consommateurs a réussi son face-à-face contre un géant du Web. L’UFC s’est attaquée en juin 2013 à Facebook, Google et Twitter, visant les clauses abusives de leurs CGUs. Mardi 7 août, le Tribunal de Grande Instance de Paris a accordé une première victoire à l’association, et c’est Twitter qui en fait les frais. Le gazouilleur est ainsi condamné à supprimer plus de 250 clauses abusives ou illicites de ses CGU, Règles et autres Politique de Confidentialité. Des clauses qui font en sorte que Twitter considère toutes données personnelles comme des données publiques, qu’il puisse s’approprier tout contenu publié et qu’il s’exonère de toute responsabilité en cas de violation de données. Le réseau social est également condamné à 30 000 euros de dommages et intérêts.

Chine : quand Google est accusé de s’autocensurer, Apple fait le grand ménage sur l’App Store

Ça grogne contre Mountain View, aussi bien dans ses propres rangs que dans ceux des défenseurs des libertés civiles. En cause, le projet du géant de remettre un pied en Chine et, pour ce faire, de développer Dragonfly, un moteur de recherche adapté à la législation chinoise en matière de contenus en ligne… soit censurant certains résultats sensibles. Si Sundar Pichai assure ne pas être « prêt à lancer un produit de recherche en Chine, ni que nous pouvons ou voulons le faire », la controverse ne désenfle pas. A Cupertino, on ne s’embarrasse pas de ces états d’âme. La chaîne de télévision publique chinoise CCTV nous a ainsi appris qu’Apple a supprimé ces dernières semaines 25 000 applications de son App Store. Et ce pour se conformer à la législation locale. Les applications visées sont principalement des jeux d’argent mais il semble que divers services permettant de contourner le Great Firewall aient également fait les frais de ce nettoyage d’été.

Duumvirat à la tête de Salesforce

Le nom de Keith Block rappellera sûrement quelques souvenirs aux vieux briscards de l’informatique. En 2012, le « meilleur chargé de ventes de l'histoire des logiciels d’entreprises » (dixit Marc Benioff), alors vice-président chez Oracle, était mis à la porte par l’éditeur, ce dernier ayant peu goûté que ledit Keith Block se paie la tête de Mark Hurd lors du rachat de Sun Microsystems. Après près de trois décennies au service d’Oracle, c’est chez un autre éditeur que le vendeur allait faire son nid. Recruté en tant que Vice Président, il deviendra en 2016 le COO de l’entreprise. Le voici depuis le 7 août co-CEO, aux côtés de Marc Benioff. Ce dernier conservera la direction de « la vision et l’innovation de Salesforce dans des domaines tels que la technologie, le marketing, l’engagement des parties prenantes et la culture » quand Keith Block tiendra les rênes de la partie opérationnelle.

Elon Musk va mal, Tesla aussi (et les actionnaires n’en pensent pas moins)

Elon Musk a le moral dans les chaussettes. Il a vécu une année « atroce » révèle-t-il dans une interview dans le New York Times. Les problèmes de Tesla n’y sont pas étrangers, entre un Model X qui se plante et les difficultés de production du Model 3. Sans compter la pression quant au lancement de sa dernière fusée Space X… Elon Musk est à cran : il explique travailler 120 heures par semaine et avoir besoin de somnifères pour trouver le sommeil. Bilan, il fait de grossières erreurs de communication, traitant un des sauveteurs d’un groupe de jeunes gens coincés dans une grotte en Thaïlande de « pédophile » ou annonçant tout de go que Tesla allait se retirer de la bourse, à 420 dollars par action... Sur ce dernier point, l’entrepreneur fait face aux plaintes de certains actionnaires, qui estiment que celui-ci tente de manipuler les cours et déclenche une enquête de la SEC. Mais il persiste et signe, avec cette fois-ci quelques assurances, notamment le soutien du Public Investment Fund, le fonds souverain saoudien, qui financerait tout ou partie de cette opération de sortie estimée entre 50 et 70 milliards de dollars. Elon Musk va mal, mais cette interview larmoyante dans les colonnes du quotidien américain a aussi des airs d’opération de com’.

Arista et Cisco s’entendent sur leur propriété intellectuelle

Après quatre ans de batailles juridiques, les deux entreprises enterrent la hache de guerre. En 2014, Cisco accusait la startup fondée par d’anciens salariés de l’équipementier de violer 14 de ses brevets. Dans cette longue guerre, chacun a remporté des victoires, devant les tribunaux et l’International Trade Commission, le premier obtenant la reconnaissance par les tribunaux de la violation de cinq de ses brevets par Arista alors que ce dernier faisait invalider deux autres brevets de Cisco fin juin. Finalement, les deux entreprises ont fini par négocier un accord à l’amiable, Arista acceptant de verser 400 millions de dollars à Cisco afin de mettre un terme aux poursuites.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances, Débats


A votre avis...

OpenClassrooms

OpenClassrooms

Jeune pousse montante de l’EdTech française, OpenClassrooms propose des formations 100 % online qui attirent plus de 3 millions d’utilisateurs par mois. Après les cours gratuits, l’école se développe...

Fido 2

Fido 2

Insuffisamment complexes, les mots de passe sont à l’origine d’un nombre croissant de fuites de données et, à l’heure du RGPD, l’intérêt d’une authentification forte...

Open Street Map

Open Street Map

À l’heure où Google revoit sa politique tarifaire pour l’exploitation des données et des cartes Google Maps, la solution open source créée par l’informaticien britannique Steve Coast offre une...

RSS
Afficher tous les dossiers

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

Afficher tous les derniers numéros

Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Apple fabrique la plupart de ses produits en ChineLa dernière salve de taxes imposées par Donald Trump à la Chine semble épargner largement les produits d'Apple ou d'autres fabricants d'appareils électroniques, ce qui n'empêche pas le secteur de s'inquiéter de l'aggravation de la guerre commerciale entre les deux pays. [Lire la dépêche...]

Le député Cédric Villani visite le nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Google à Paris, le 18 septembre 2018Google a inauguré mardi à Paris son nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle, annoncé en janvier lors du sommet de grands patrons mondiaux "Choose France". [Lire la dépêche...]

Twitter Twitter s'apprête à faire machine arrière après avoir provoqué la grogne de ses utilisateurs il y a deux ans, en modifiant son algorithme pour leur permettre de voir les messages les plus marquants sur leur fil d'actualité, rompant avec l'habituel ordre chronologique dans lequel apparaissaient les messages.   [Lire la dépêche...]

Le logo de BlaBlaCar photographié le 30 janvier 2018 à ParisL'Assemblée nationale a voté lundi soir des dérogations aux obligations déclaratives fiscales pour certaines plateformes d'économie collaboratives, de type Blablacar, dans le cadre des discussions du projet de loi antifraude. [Lire la dépêche...]

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa au siège de SpaceX à Hawthorne, le 17 septembre 2018 en CalifornieAvant de se prévaloir du titre de futur "premier touriste lunaire" de SpaceX, le milliardaire japonais Yusaku Maezawa s'est fait connaître comme collectionneur d'art contemporain et mécène. [Lire la dépêche...]

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, lundi au siège de SpaceX à Hawthorne le 17 septembre 2018Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, qui a fait fortune dans la vente en ligne de vêtements et est collectionneur d'art contemporain, sera le premier touriste envoyé autour de la Lune par la compagnie spatiale privée américaine SpaceX. Ses compagnons de voyage seront des artistes. [Lire la dépêche...]

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, lundi au siège de SpaceX à Hawthorne le 17 septembre 2018Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, qui a fait fortune dans la vente en ligne de vêtements et est collectionneur d'art contemporain, devrait être le premier touriste envoyé autour de la Lune par la compagnie spatiale privée américaine SpaceX. Ses compagnons de voyage seront des artistes, qui seront ses invités. [Lire la dépêche...]

Le président Emmanuel Macron (d) et le chancelier autrichien Sebastian Kurz lors d'une rencontre à l'Elysée, le 17 septembre 2018 à ParisLe président français Emmanuel Macron et le chancelier autrichien Sebastien Kurz ont dit lundi espérer obtenir un accord au sein de l'UE d'ici la fin de l'année sur le texte de la Commission européenne sur la taxation des géants du numérique. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 25 au 28 septembre 2018 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.
Journée de partage d’expériences sur l'IA, la Blockchain, l'Internet des Objets, le Cloud, la Sécurité, le 9 octobre 2018 à Paris (Carrousel du Louvre). Organisée par IBM.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT