X
Les actions philanthropiques

News Partenaire

Les actions philanthropiques

Les actions philanthropiques figurent dans les statuts de l’entreprise selon un modèle 1/1/1 créé par M. Benioff dès la création.. M. Dayon explique quelles sont ces trois pans qui impactent toute l’entreprise et contribuent largement à la culture de celle-cie. Par exemple, tous les employés français doivent consacrer 6 jours de travail par an minimum pour des actions visant des buts non lucratifs. C’est ainsi que Salesforce est devenue cette année « the best place to work in France ».

Formation aux blockchains : la sensibilisation avant la technique

Avant de lancer un projet blockchain, il faut bien comprendre de quoi on parle. Outre la littérature déjà très abondante sur le sujet, des formations existent, dédiées principalement à la sensibilisation et à la compréhension de ces technologies.

Selon les analyses réalisées par UpWork et Burning Glass Technologies, la demande de compétences dans le domaine des blockchains a doublé voire triplé en 2017. La plate-forme de recrutement de freelances et le cabinet d’études imputent cette hausse au nombre croissant de projets blockchain. IBM ou encore SAP en ont fait leur nouveau cheval de bataille, Facebook explore le sujet tandis que Microsoft et AWS proposent depuis peu des offres Blockchain-as-a-Service. UpWork compare d’ailleurs la blockchain aujourd’hui au Cloud dans les années 2000 : des technologies « en vogue et inexplorées ».

Qui dit nouvelles technologies dit apprentissage. En France, les offres de formation aux blockchains fleurissent depuis l’an dernier. Mais le sujet est encore neuf et les entreprises hexagonales sont encore en phase exploratoire. « Ce sont des technologies très jeunes, très diverses et qui évoluent très vite », nous explique Clément Jeanneau, cofondateur et directeur du pôle ICO & Tokens de Blockchain Partner, une start-up spécialisée dans le domaine. Force est de constater que ces stages, séminaires et autres sont tournés vers la compréhension de ces problématiques, des enjeux et vers les possibilités de mise en œuvre au sein de l’entreprise.

Orientées décideurs

Les formations proposées, que ce soit par Orsys, Blockchain Partner, Capgemini ou encore IB Formation, abordent la blockchain en suivant globalement le même modèle. Il s’agit avant tout de « faire un état de l’art sur la technologie », selon Jean-Emmanuel Roux, responsable de l’Offre Technologies Numériques pour Orsys. Sont traités les propriétés et les principes de la Blockchain, son historique, son contexte, sa gouvernance, ses intérêts à travers ses fonctionnalités, son fonctionnement, les défis qu’elle présente, ses limites, ses outils ainsi que ses applications concrètes. Le tout agrémenté d’études de cas pratiques. L’objectif commun à toutes ces formations est « de permettre aux décideurs, dans les assurances, les banques, chez les opérateurs téléphoniques, etc., de monter rapidement en compétence sur un sujet et de savoir comment orienter sa stratégie à terme, comment utiliser la blockchain », indique Jean-Emmanuel Roux.

Ateliers exploratoires

Les différentes offres varient à la marge, en fonction des spécificités de l’organisme formateur et des intervenants. 

Par exemple, Blockchain Partner est avant tout une ESN dédiée à la blockchain, comprendre qu’elle propose un accompagnement des entreprises souhaitant la déployer, du conseil en stratégie au développement de PoC. C’est pourquoi son offre de formation s’adapte à son client, informant sur les bonnes pratiques et les stratégies en fonction du contexte de l’entreprise. La start-up organise ainsi des « ateliers exploratoires » de trois demi-journées lors desquels les participants seront mis à niveau, après quoi ils se livreront avec les formateurs à une phase brainstorming et d’exploration des cas d’usages adaptés à leur contexte. Dans un troisième temps enfin, il s’agira de faire ressortir un ou deux cas d’usage, les plus pertinents pour l’entreprise en question. La plupart des formations se présentent sous forme de séminaires allant de quelques heures à plusieurs jours. 

Orsys a lancé son premier cours sur la Blockchain en septembre dernier, un séminaire de deux jours qualifié de cours de synthèse, théorique, par opposition à des ateliers centrés sur la pratique. 

De même, Capgemini organise via son institut un séminaire de deux jours faisant intervenir Benjamin Faraggi, CEO et fondateur de Spuro, un éditeur de plate-forme Blockchain. 

Ègalement, des Moocs abordent les questions de blockchain. C’est le cas notamment d’un cours « Comprendre le Bitcoin et la Blockchain » de dix heures proposé sur OpenClassrooms. 

Blockchain Partner est pour sa part partenaire de Lean Assembly sur un Mooc Blockchain comprenant un webinaire, des vidéos explicatives, un quiz et des ressources complémentaires. La jeune pousse organise des interventions, des conférences dans les entreprises, réunissant de 50 à 200 personnes, dont certaines viennent des « métiers ». « Dans nos ateliers, nous souhaitons des gens issus des métiers afin de conjuguer notre expertise blockchain et leur expertise métier », précise Clément Jeanneau.

Et les petites mains ?

Pour autant il serait erroné de croire que les participants à ces formations sont majoritairement issus des métiers ou du développement. Jean-Emmanuel Roux souligne que Orsys ne veut pas restreindre l’accès à sa formation, celle-ci étant ouverte sans prérequis « aux RSSi, architectes, développeurs, admin sys et réseau, etc. ». Mais dans la pratique, les personnes formées sont pour le moment « principalement des décideurs en charge de l’organisation des SI, des DSI qui viennent prendre le pouls ». Chez Blockchain Partners, on identifie plutôt des personnes « qui viennent de la direction de l’innovation et des comités exécutifs, de façon assez diversifiée, des directeurs achats par exemple, et dans une moindre mesure de la direction des services informatiques », détaille Clément Jeanneau. Quid des petites mains ? Des développeurs, des intégrateurs et autres profils opérationnels ?

Pour l’heure, les formations techniques sur la Blockchain, ses outils et ses langages, ne sont pas légion. Quelques organismes proposent des ateliers, Dawan ou l’Ecan, avec des formations sur Solidity et sur la programmation de smart contracts. Blockchain Partner, de son côté, explique ne pas proposer de formation technique « car il n’y a pas suffisamment de demande de nos tarifs ». Pour autant le domaine se développe. Ainsi Orsys devrait très prochainement ajouter de nouveaux cours, en processus d’élection au moment où nous écrivons ces lignes. Il s’agit de deux stages pratiques portant sur la mise en œuvre d’Hyperledger Fabric et sur le langage Go pour l’un et d’Ethereum avec Solidity pour l’autre. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Etudes



Google AMP

Google AMP

Les Accelerated Mobile Pages de Google permettent aux éditeurs - blogs, entreprises, médias, marques and co - d’apporter un contenu web mieux adapté à la navigation mobile. Pour autant, cette innovation en termes...

Rencontre avec Joe Hellerstein

Rencontre avec Joe Hellerstein

Professeur à Berkeley et fondateur de Trifacta, il est un des spécialistes de la donnée les plus respectés aux États-Unis. Peu connu en France, Joe Hellerstein est chercheur dans le domaine de la...

Kubernetes

Kubernetes

Yann Serra
Désormais choisi comme standard par la CNCF, Kubernetes se sert des containers pour déployer les applications métier en cluster. Pour les fournisseurs, il s’agit d’une alternative plus simple que le PaaS et plus...

RSS
Afficher tous les dossiers

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

GÉRER LE CLOUD HYBRIDE - Kubernetes et les Cloud CaaS - Annonces Build 2018 - Internet plus sûr avec TLS 1.3 - WiFi 802.11ax - Data Warehouse du futur - Au coeur d'Hexatrust : Gatewatcher, l'innovation chevillée au corps - Formations Blockchains - IoT pour tous avec Sens'It de Sigfox...

 

Afficher tous les derniers numéros
News Mag-Securs

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Une commission parlementaire britannique propose de lutter contre les Facebook a reconnu mardi avoir développé des outils permettant d'identifier des usagers qui signalent des fake news sans "aucun discernement" et minent par là même les efforts de l'entreprise pour lutter contre la désinformation. [Lire la dépêche...]

L'action en justice intentée contre Google par un Californien, qui lui reproche de continuer à le géolocaliser contre sa volonté, rappelle qu'à l'ère du smartphone, les utilisateurs sont suivis à la trace, bien souvent sans le savoir. [Lire la dépêche...]

Photo prise le 17 octobre 2016 montrant un employé tapant sur un clavier à Moscou Des pirates informatiques russes au service du Kremlin ont visé les sites internet de centres de réflexion conservateurs américains, a annoncé Microsoft, ravivant les craintes d'une nouvelle ingérence de Moscou dans la politique américaine. [Lire la dépêche...]

Une action en justice déposée devant un tribunal fédéral accuse Google de non-respect de la vie privée des gens en traquant les allées et venues des utilisateurs de smartphones malgré la désactivation du paramètre "historique de localisation". [Lire la dépêche...]

La Première dame américaine, Melania Trump, le 20 août 2018 à Rockville, Maryland, lors d'un colloque sur le cyber-harcèlementLa Première dame américaine Melania Trump s'est exprimée lundi matin sur la lutte contre le harcèlement sur internet, l'une de ses priorités, son mari débutant lui sa journée par une salve habituelle de tweets acerbes. [Lire la dépêche...]

Le président de la Zambie, Edgar Lungu, le 19 août 2017 à PretoriaLa Zambie a décidé d'imposer une taxe sur les appels téléphoniques via internet pour protéger les entreprises de télécommunications classiques, une mesure aussitôt dénoncée par les défenseurs de la liberté d'expression. [Lire la dépêche...]

Le géant californien de l'électronique a supprimé de son L'américain Apple a confirmé lundi avoir retiré des applications "illégales" de paris et de loteries sur sa boutique en ligne en Chine, à la suite de virulentes critiques de médias d'Etat et à l'heure où Pékin durcit ses contrôles sur internet. [Lire la dépêche...]

Un Serbe a été placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir dupé un Sud-Coréen en lui remettant dans un grand hôtel de Nice des faux billets contre une valeur de deux millions d'euros en bitcoins, principale monnaie virtuelleUn Serbe a été placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir dupé un Sud-Coréen en lui remettant dans un grand hôtel de Nice des faux billets contre une valeur de deux millions d'euros en bitcoins, principale monnaie virtuelle, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

VMWORLD US

VMware réunit clients et partenaires à l'occasion de la conférence VMworld édition américaine à Las Vegas (Mandalay Bay) du 26 au 30 août 2018. Organisée par VMware.

RURALITIC

Ruralitic tient à Aurillac (centre des congrès) sa 13ème édition du 28 au 30 août 2018. Organisé par Mon Territoire Numérique et le Conseil départemental du Cantal.

BOXWORKS

Le spécialiste du stockage en ligne Box réunit à l'occasion de boxworks'18 son écosystème à San Francisco (Moscone Center West) du 28 au 30 août 2018. Organisé par Box.

IFA

IFA IFA
Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 31 août au 5 septembre 2018. Organisé par Messe Berlin.

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 25 au 28 septembre 2018 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.
Journée de partage d’expériences sur l'IA, la Blockchain, l'Internet des Objets, le Cloud, la Sécurité, le 9 octobre 2018 à Paris (Carrousel du Louvre). Organisée par IBM.
RSS
Voir tout l'AgendaIT