X

News Partenaire

Projet Big Data recherche chef d’orchestre de son IT

Les offres Big Data se développent, mais leur mise en œuvre induit des problématiques issues du digital. L’expertise d’Agarik sur l’exploitation informatique du Big Data a été choisie par différents clients.

Formation aux blockchains : la sensibilisation avant la technique

Avant de lancer un projet blockchain, il faut bien comprendre de quoi on parle. Outre la littérature déjà très abondante sur le sujet, des formations existent, dédiées principalement à la sensibilisation et à la compréhension de ces technologies.

Selon les analyses réalisées par UpWork et Burning Glass Technologies, la demande de compétences dans le domaine des blockchains a doublé voire triplé en 2017. La plate-forme de recrutement de freelances et le cabinet d’études imputent cette hausse au nombre croissant de projets blockchain. IBM ou encore SAP en ont fait leur nouveau cheval de bataille, Facebook explore le sujet tandis que Microsoft et AWS proposent depuis peu des offres Blockchain-as-a-Service. UpWork compare d’ailleurs la blockchain aujourd’hui au Cloud dans les années 2000 : des technologies « en vogue et inexplorées ».

Qui dit nouvelles technologies dit apprentissage. En France, les offres de formation aux blockchains fleurissent depuis l’an dernier. Mais le sujet est encore neuf et les entreprises hexagonales sont encore en phase exploratoire. « Ce sont des technologies très jeunes, très diverses et qui évoluent très vite », nous explique Clément Jeanneau, cofondateur et directeur du pôle ICO & Tokens de Blockchain Partner, une start-up spécialisée dans le domaine. Force est de constater que ces stages, séminaires et autres sont tournés vers la compréhension de ces problématiques, des enjeux et vers les possibilités de mise en œuvre au sein de l’entreprise.

Orientées décideurs

Les formations proposées, que ce soit par Orsys, Blockchain Partner, Capgemini ou encore IB Formation, abordent la blockchain en suivant globalement le même modèle. Il s’agit avant tout de « faire un état de l’art sur la technologie », selon Jean-Emmanuel Roux, responsable de l’Offre Technologies Numériques pour Orsys. Sont traités les propriétés et les principes de la Blockchain, son historique, son contexte, sa gouvernance, ses intérêts à travers ses fonctionnalités, son fonctionnement, les défis qu’elle présente, ses limites, ses outils ainsi que ses applications concrètes. Le tout agrémenté d’études de cas pratiques. L’objectif commun à toutes ces formations est « de permettre aux décideurs, dans les assurances, les banques, chez les opérateurs téléphoniques, etc., de monter rapidement en compétence sur un sujet et de savoir comment orienter sa stratégie à terme, comment utiliser la blockchain », indique Jean-Emmanuel Roux.

Ateliers exploratoires

Les différentes offres varient à la marge, en fonction des spécificités de l’organisme formateur et des intervenants. 

Par exemple, Blockchain Partner est avant tout une ESN dédiée à la blockchain, comprendre qu’elle propose un accompagnement des entreprises souhaitant la déployer, du conseil en stratégie au développement de PoC. C’est pourquoi son offre de formation s’adapte à son client, informant sur les bonnes pratiques et les stratégies en fonction du contexte de l’entreprise. La start-up organise ainsi des « ateliers exploratoires » de trois demi-journées lors desquels les participants seront mis à niveau, après quoi ils se livreront avec les formateurs à une phase brainstorming et d’exploration des cas d’usages adaptés à leur contexte. Dans un troisième temps enfin, il s’agira de faire ressortir un ou deux cas d’usage, les plus pertinents pour l’entreprise en question. La plupart des formations se présentent sous forme de séminaires allant de quelques heures à plusieurs jours. 

Orsys a lancé son premier cours sur la Blockchain en septembre dernier, un séminaire de deux jours qualifié de cours de synthèse, théorique, par opposition à des ateliers centrés sur la pratique. 

De même, Capgemini organise via son institut un séminaire de deux jours faisant intervenir Benjamin Faraggi, CEO et fondateur de Spuro, un éditeur de plate-forme Blockchain. 

Ègalement, des Moocs abordent les questions de blockchain. C’est le cas notamment d’un cours « Comprendre le Bitcoin et la Blockchain » de dix heures proposé sur OpenClassrooms. 

Blockchain Partner est pour sa part partenaire de Lean Assembly sur un Mooc Blockchain comprenant un webinaire, des vidéos explicatives, un quiz et des ressources complémentaires. La jeune pousse organise des interventions, des conférences dans les entreprises, réunissant de 50 à 200 personnes, dont certaines viennent des « métiers ». « Dans nos ateliers, nous souhaitons des gens issus des métiers afin de conjuguer notre expertise blockchain et leur expertise métier », précise Clément Jeanneau.

Et les petites mains ?

Pour autant il serait erroné de croire que les participants à ces formations sont majoritairement issus des métiers ou du développement. Jean-Emmanuel Roux souligne que Orsys ne veut pas restreindre l’accès à sa formation, celle-ci étant ouverte sans prérequis « aux RSSi, architectes, développeurs, admin sys et réseau, etc. ». Mais dans la pratique, les personnes formées sont pour le moment « principalement des décideurs en charge de l’organisation des SI, des DSI qui viennent prendre le pouls ». Chez Blockchain Partners, on identifie plutôt des personnes « qui viennent de la direction de l’innovation et des comités exécutifs, de façon assez diversifiée, des directeurs achats par exemple, et dans une moindre mesure de la direction des services informatiques », détaille Clément Jeanneau. Quid des petites mains ? Des développeurs, des intégrateurs et autres profils opérationnels ?

Pour l’heure, les formations techniques sur la Blockchain, ses outils et ses langages, ne sont pas légion. Quelques organismes proposent des ateliers, Dawan ou l’Ecan, avec des formations sur Solidity et sur la programmation de smart contracts. Blockchain Partner, de son côté, explique ne pas proposer de formation technique « car il n’y a pas suffisamment de demande de nos tarifs ». Pour autant le domaine se développe. Ainsi Orsys devrait très prochainement ajouter de nouveaux cours, en processus d’élection au moment où nous écrivons ces lignes. Il s’agit de deux stages pratiques portant sur la mise en œuvre d’Hyperledger Fabric et sur le langage Go pour l’un et d’Ethereum avec Solidity pour l’autre. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Etudes

Actuellement à la Une...

A votre avis...

Les alternatives à GitHub

Les alternatives à GitHub

Microsoft venant tout juste d’officialiser le rachat de GitHub, certains usagers de la plate-forme seront sans doute tentés de chercher des alternatives. Nous allons voir dans ces lignes quelles plates-formes peuvent la remplacer et...

GitHub by Microsoft

GitHub by Microsoft

Près de 70 millions de projets open source hébergés par Microsoft ! L’acquisition de GitHub a soulevé une levée de boucliers dans les communautés open-source, avec le risque de voir le repository...

THD filaire partout !

THD filaire partout !

Yann Serra
Du gigabit Ethernet déployé à partir d’un simple tableau électrique permet, pour moins de 250 €, de desservir une douzaine de postes en TPE, dans un point de vente, ou en habitation.

RSS
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un homme parle avec le robot androïd Hormis une réplique quasi parfaite d'une star de la TV japonaise, les plus récents robots japonais vantent plutôt leur côté utilitaire dans un pays vieillissant en quête de main-d'oeuvre. [Lire la dépêche...]

Facebook pense que le piratage massif de données personnelles révélé récemment a été orchestré par des "spammers" à des fins financières et non par un pays à des fins politiques, affirme le Wall Street Journal mardi. [Lire la dépêche...]

Mark Zuckerberg dont des fonds d'investissement publics demandent qu'il laisse son poste de président du conseil d'administration à un directeur indépendant
 Quatre fonds publics d'investissement ont rejoint mercredi les investisseurs qui réclament le remplacement de Mark Zuckerberg au poste de président du conseil d'administration de Facebook, pour améliorer la gouvernance au sein du premier réseau social du monde. [Lire la dépêche...]

Twitter a publié des donées liées à 10 millions de tweets de trolls surtout russes qui ont lancé des campagnes de manipulation Twitter a rendu public mercredi des données liées à des campagnes de manipulation lancées par des trolls, pour l'essentiel russes et iraniens, et concernant une dizaine de millions de tweets remontant parfois à 2009. [Lire la dépêche...]

Les logos des réseaux sociaux Twitter et Facebook.Devra-t-on bientôt aller sur Facebook ou Twitter pour regarder ses programmes préférés? Après Netflix et Amazon, ce sont les réseaux sociaux qui s'attaquent au monde de la télévision avec un avantage de taille : une parfaite connaissance de leurs utilisateurs. [Lire la dépêche...]

Un employé de Panasonic analyse les données recueillies par les capteurs d'un fauteuil prototype permettant d'évaluer le degré de stress et l'humeur d'une personne pendant qu'elle est assise, le 17 octobre 2018 au salon Ceatec, à Chiba, près de Tokyo"Asseyez-vous confortablement, posez votre main ici sur le capteur d'odeur": l'invitation peut surprendre mais l'objectif est louable, évaluer le degré de stress et l'humeur d'une personne avec des puces électroniques, un des domaines de prédilection des Japonais. [Lire la dépêche...]

(ILLUSTRATION) Uber espère réaliser l'an prochain la plus grosse entrée en Bourse du secteur technologique, à plus de 100 milliards de dollarsUber peine à redorer une image ternie par les controverses et perd des sommes astronomiques. Pourtant, le groupe américain espère bien réaliser l'an prochain la plus grosse entrée en Bourse du secteur technologique, à plus de 100 milliards de dollars. [Lire la dépêche...]

Capture d'écran d'une vidéo fournie par la Parliamentary Recording Unit (PRU) du Parlement britannique montrant le robot Pepper devant la commission parlementaire sur l'éducation à Londres, le 16 octobre 2018 (AFP PHOTO/PRU)Un robot est venu témoigner mardi devant la commission parlementaire britannique sur l'éducation, une première au Royaume-Uni.  [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

WEB SUMMIT

Le Web Summit réunit plus de 70000 participants et 1200 conférenciers du 5 au 8 novembre 2018 à Lisbonne (Portugal), Altice Arena. Organisé par Connected Intelligence Ltd.

EXPERIENCES

Microsoft Experiences 18, « l'événement de l'intelligence numérique », aura lieu les 6 et 7 novembre 2018 à Paris, palais des congrès de la porte Maillot. Organisé par Microsoft.

MAKER FAIRE

Du 23 au 25 novembre 2018, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la deuxième fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.
RSS
Voir tout l'AgendaIT