X

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

Quand le cash joue à cache-cache !

Bitcoin, Apple Pay, Slimpay… Les moyens de paiement mobile ou les plates-formes de démonétisation de l’argent liquide se multiplient. Certains imaginent déjà un monde sans cash. Cela n’est pas pour tout de suite, vous pouvez remettre vos billets sous le matelas ! Mais de 5 à 10 % du marché du paiement seront pris par les crypto-monnaies d’ici à 2030, selon un expert américain, ancien directeur d’une compagnie de services financiers.

Au-delà de ces pseudo monnaies, la technologie sous-jacente, dite blockchain, peut devenir le pivot des prochains services financiers ou le support des principales transactions bancaires dans le futur. Le Nasdaq, pas aussi dépassé qu’on le croit, voit le marché de la blockchain atteindre 14 milliards de dollars en 2022 avec un taux de croissance pondéré de 42,8 % par an.

Des exemples dans le monde entier

Pourquoi cet engouement ? Tout simplement parce que la technologie va permettre d’accélérer le nombre de transactions opérées par le consommateur tout en assurant un bon niveau de sécurité et de confiance. De nombreuses opportunités se présentent dans le secteur des cartes bancaires ou dans le commerce de détail. Deuxièmement, la facilité d’utilisation va être déterminante. L’utilisateur ne sera plus lié aux heures classiques d’ouverture des opérateurs financiers ou des commerces.

Cette dématérialisation de l’argent liquide est déjà en place dans de nombreux pays. En Suède, le pays le plus en pointe dans le domaine en Europe, les paiements en argent liquide ne représentent qu’un peu plus de 41 %. Sur le reste des transactions, certains estiment que seulement 3 % se réalisent avec de l’argent liquide. En conséquence, 70 millions de billets de banque sont sortis du circuit financier dans ce pays ces quatre dernières années. Neuf cents agences bancaires suédoises ont arrêté de fournir ou de prendre des dépôts en argent liquide. Certaines de celles-ci ont même fermé les distributeurs automatiques de billets à l’extérieur de leurs locaux.

En Espagne, Visa a expérimenté la possibilité de passer une journée entière sans argent liquide dans la poche. En Chine, l’expérience fait partie de la vie quotidienne avec les systèmes de paiement d’AliBaba ou de Tencent. Réservations, repas au restaurant, demandes de services se passent sans sortir le moindre Renminbi à partir du téléphone des clients. Les transactions par ces systèmes ont atteint les 5 000 milliards de yuans en 2016. Dans le même ordre d’idée, un employé de Visa a vécu deux cents jours en Inde sans argent liquide. Je ne peux que vous inviter à aller sur leur site pour lire le compte-rendu de son expérience.

Au Kenya, les systèmes de paiement mobiles permettent à une population le plus souvent sans banque de passer des transactions et d’accéder à des fonds. Le système M-Pesa, utilisé localement, compte 30 millions d’utilisateurs qui totalisent 529 transactions par seconde. Par ce biais, des centaines de milliers de personnes ont été sorties de la pauvreté en leur permettant de lancer une petite activité commerciale. Au Ghana, les fermiers d’un district se sont regroupés pour créer une sorte de coopérative. Un des membres va vendre les marchandises sur le marché de la ville la plus proche et repartage les fonds reçus à travers un téléphone mobile. Ces pays en développement vont être le théâtre des principales évolutions dans le domaine pour combler les lacunes des infrastructures bancaires dans ces régions. Aux États-Unis, peu de gens croient à une réelle économie sans cash mais les experts financiers prédisent que les prochaines générations seront plus disposées à accepter ce type de transaction. Ils s’accordent sur le fait que 80 % des transactions s’effectueront sans espèces en 2030.

La difficulté relevée est pourtant de faire la conjonction d’un client, d’un marchand et d’une infrastructure, qu’elle soit bancaire ou non. C’est là que le bât blesse. L’employé de Visa a été parfois obligé de faire des trajets de 9 kilomètres à pied. Son téléphone était déchargé et aucun point pour refaire le plein n’était disponible à proximité. Plus grave, Visa a indiqué que l’incident qui a touché sa plate-forme récemment avait compromis 5,2 millions de transactions de citoyens britanniques. Il est vrai que l’incident est intervenu au plus mauvais moment : un vendredi en début de soirée, l’heure où les consommateurs d’outre-manche se pressent dans les magasins ou dans les pubs avant d’aller au spectacle.

De fortes résistances

En Suède, la résistance s’organise face à ce phénomène, non pas pour l’arrêter mais pour qu’il ne dépasse pas certaines limites en laissant des gens au bord de la route faute de moyens ou de posséder un téléphone adapté. Plus globalement, un sondage récent non publié par la banque centrale européenne reconnaît que la majorité de la population est contre ce modèle sans cash et que 80 % des opérations dans les points de vente se réalisent encore en argent liquide.

Les détracteurs y voient surtout une possibilité d’augmentation des inégalités entre ceux qui maîtrisent les transactions numériques et ceux peu habitués à les utiliser. Certains vont plus loin et considèrent qu’il s’agit d’une attaque de plus contre notre vie privée et notre liberté. D’autres pointent le fait qu’avec une commission à chaque transaction le système ne fait qu’enrichir les banques et autres intermédiaires financiers sans véritable apport pour le client final. Ce système placerait les consommateurs aux mains des banques et risquerait de les placer dans des conditions difficiles en cas d’augmentation des frais de transaction ou des taux d’intérêts. Sur ce dernier point on peut se demander si cela changerait vraiment la donne : 23 % des Français se retrouvent à découvert chaque mois pour un montant global à la fin de 2016 de 7,6 milliards €.

Plus que ces questions plus ou moins philosophiques, le fait est que lorsque la technologie déraille les consommateurs se retrouvent sans alternative. Quand celle-ci fonctionne, encore faut-il trouver le commerçant acceptant la plate-forme et la monnaie utilisée. Aujourd’hui, plusieurs banques françaises ont mis Apple Pay dans les possibilités d’utilisation de leurs services. Combien de commerçants parisiens acceptent Apple Pay ? Je vous donne la réponse : au maximum 39 %, ceux ayant installé un appareil acceptant le paiement sans contact. Sans cash, vous pouvez acheter mais pas n’importe où !


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


A votre avis...

La folie blockchain !

La folie blockchain !

Depuis quelques mois, l’actualité autour de la blockchain est plus palpitante que jamais. L’été 2017 aura été l’occasion d’un feuilleton haletant pour le Bitcoin. Ce sujet est autant...

Google AMP

Google AMP

Les Accelerated Mobile Pages de Google permettent aux éditeurs - blogs, entreprises, médias, marques and co - d’apporter un contenu web mieux adapté à la navigation mobile. Pour autant, cette innovation en termes...

RSS
Afficher tous les dossiers

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

GÉRER LE CLOUD HYBRIDE - Kubernetes et les Cloud CaaS - Annonces Build 2018 - Internet plus sûr avec TLS 1.3 - WiFi 802.11ax - Data Warehouse du futur - Au coeur d'Hexatrust : Gatewatcher, l'innovation chevillée au corps - Formations Blockchains - IoT pour tous avec Sens'It de Sigfox...

 

Afficher tous les derniers numéros
News Mag-Securs

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Adoptée le 6 juillet 2016, la directive NIS (pour Network Infrastructure Security) doit être transposée par les Etats membres de l’Union Européenne au plus tard le 9 mai 2018.

Ce Livre Blanc éclaire les enjeux et les impacts de la directive NIS sur les pratiques de cybersécurité des pays européens.

  


"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Décollage de la fusée Ariane 5 avec quatre satellites Galileo, lors d'une précédente opération, le 12 décembre 2017 à Kourou, en GuyaneL'Europe spatiale s'apprête à lancer mercredi quatre nouveaux satellites Galileo, qui permettront à ce système de navigation d'avoir une couverture mondiale et d'affiner encore sa précision, un an et demi après le lancement de ses premiers services. [Lire la dépêche...]

Une salle du cinéma Pathé équipée d'un écran Screen X, le 20 juillet 2018 au Parc de La Villette, à Paris 
  Images sur les côtés, écran géant ou fauteuils qui bougent: de Paris à Séoul les cinémas parient de plus en plus sur la technologie pour faire des films une expérience unique, à l'heure de la concurrence grandissante des plateformes en ligne. [Lire la dépêche...]

Une étudiante utilise un smartphone sur le campus d'Islamabad le 12 juillet 2018Une foule de jeunes, la plupart armés de smartphones, entoure la voiture d'un député et commence à filmer une scène peu commune au Pakistan: des électeurs en colère réclament désormais des comptes en direct à leurs représentants. [Lire la dépêche...]

Facebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de collaborer pour faciliter la portabilité des données personnelles des internautes qui voudraient transférer leurs données d'un service à l'autreFacebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de collaborer pour faciliter la portabilité des données personnelles des internautes qui voudraient transférer leurs données d'un service à l'autre, ont-ils annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Google Maps a acquis une domination écrasante sur le marché de la cartographie pour les sites internetGoogle Maps est devenu payant pour les entreprises, une petite révolution qui réveille un marché de la cartographie sur internet longtemps anesthésié par la quasi-gratuité des services du géant américain. [Lire la dépêche...]

Cyberattaque sans précédent à Singapour: 1,5 million de dossiers médicaux volésDes hackers ont volé des dossiers médicaux appartenant à 1,5 million d'habitants de Singapour, y compris au Premier ministre Lee Hsien Loong, spécifiquement visé par cette attaque "sans précédent", ont annoncé vendredi les autorités. [Lire la dépêche...]

La messagerie WhatsApp a annoncé vendredi limiter les transferts de messages en Inde, une mesure destinée à freiner la propagation de La messagerie WhatsApp a annoncé vendredi limiter les transferts de messages en Inde, une mesure destinée à freiner la propagation de "fake news" qui ont causé une série de violences meurtrières dans ce pays d'Asie du Sud. [Lire la dépêche...]

Un projet de ballon-transmetteur d'internet de Google présenté à Christchurch, le 16 juin 2013 en Nouvelle-ZélandeAlphabet, la maison-mère de Google, va déployer au Kenya pour la première fois commercialement ses ballon-transmetteurs d'internet destinés à fournir des connexions dans des régions isolées, a indiqué jeudi Loon, filiale d'Alphabet, qui met au point cette technologie. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

NEXT

Conférence et exposition sur le futur du cloud selon Google à San Francisco, Moscone Center, du 24 au 26 juillet 2018 (bootcamps le 23). Organisé par Google.

BLACK HAT

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 4 au 9 août 2018 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.

RURALITIC

Evénement de la rentrée pour les acteurs du développement numérique des territoires, Ruralitic tient à Aurillac (centre des congrès) sa 13ème édition du 28 au 30 août 2018. Organisé par monterritoirenumerique.com et le conseil départemental du Cantal.

IFA

IFA IFA
Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 31 août au 5 septembre 2018. Organisé par Messe Berlin.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT