X
HPE NIMBLE STORAGE

News Partenaire

HPE NIMBLE STORAGE

En collectant des millions de données chaque seconde, les baies HPE Nimble Storage équipées de processeurs évolutifs Intel® Xeon® atteignent aujourd’hui un taux de disponibilité proche de 100%, un chiffre unique sur le marché.

RGPD retex#7 : Le kit de survie

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Si vous n’êtes toujours pas conforme, rien ne vous empêche d’engager la démarche. Pour vous aider à démarrer, voici un kit de survie ou de démarrage rapide avec Arnaud de Chambourcy, practice manager RGPD chez Umanis.

Les entreprises sont entrées dans la dernière ligne droite pour se conformer à la réglementation sur la protection des données personnelles. Toutes ? Pas sûr ! Les chiffres des différentes études parues jusqu’à maintenant ne sont pas vraiment rassurants sur ce point. Un peu moins d’un tiers des entreprises seraient prêtes à la fin mai. Pour le reste, le flou est assez complet sur l’état d’avancement dans les projets et le profil bas est celui le plus souvent adopté pour ne pas se faire remarquer et épingler par l’autorité de régulation en charge du RGPD, la Cnil.

Nous avons échangé avec un spécialiste qui donne ici une feuille de route permettant de réagir et d’entamer rapidement la démarche de mise aux normes. Ne rien faire serait de toute façon le pire. La Cnil a indiqué vouloir être compréhensive pour ceux ayant entamé la démarche, et la bonne foi sera importante, mais ne comptez pas trop sur sa mansuétude pour la simple raison que ce règlement est européen et qu’il doit s’appliquer de la même manière dans l’ensemble de l’Union Européenne.

« La construction des registres est un travail long et consommateur de temps, mais c’est le moyen de démontrer que le traitement est conforme au texte »
Arnaud de Chambourcy, Practice Manager RGPD chez Umanis.

Commencer par…  le début !

Arnaud de Chambourcy est assez direct. Première question : « Est-ce que mes données sont sécurisées dans mon SI et dans mes locaux ? » Pour lui, il faut retourner aux basiques de la question avant d’entreprendre quoi que soit. Ainsi préconise-t-il de vérifier la sécurité physique des locaux, puis ensuite celle mise en place sur les postes de travail avec une sensibilisation des collaborateurs et la mise en place d’une charte de bonne conduite ou la gestion des habilitations. Il conseille de chiffrer les pièces jointes des mails ou les mails eux-mêmes. Il ajoute : « Il existe plein de petits outils gratuits pour le faire. Cela permet d’éviter certaines fuites de données. Ce n’est pas la solution miracle. Il est possible aussi d’écouter ou de sniffer les espaces de travail partagés pour repérer les utilisations nocives. » Le but de tous ces processus est de protéger les données.

Un consentement univoque et éclairé

« Le risque intervient dès que vous êtes visible. » Tous les éléments du site internet doivent être protégés du bandeau au cookie et les conditions générales d’utilisation et de vente doivent être claires. « Le principe de la finalité de la collecte doit être bien défini et le consentement doit suivre cette information. » Cela fait clairement partie de la check-list dans toutes les entreprises.

Vient ensuite l’étape de la relation avec les sous-traitants, les fournisseurs commerciaux, les partenaires. Les contrats doivent être revus pour comporter certaines clauses qui prennent en compte la gestion des données à caractère personnel et que le tiers affiche bien la collecte pour vous, en particulier si vous êtes le responsable du traitement des données collectées. Cela doit être clair pour l’utilisateur final. Il faut y ajouter les règles de sécurité prises par le sous-traitant pour assurer les données.

Encore loin du but !

Si après fait tout cela, vous pensez être près du but et de la conformité avec le RGPD, modérez votre enthousiasme car un long chemin reste à faire ! Arnaud de Chambourcy indique que c’est à ce moment que vous allez « entrer dans le dur en faisant l’état des lieux de la conformité et la cartographie des traitements ». Comparativement aux étapes précédentes, vous entrez dans un process plus classique et certains points de la loi Informatique et Liberté ou de la loi de 1995 vont vous aider à vous rapprocher de la conformité. Ainsi le principe de minimisation des données présent dans le texte doit vous faire vous interroger sur le pourquoi vous conservez et collectez toutes ces données. Se mettre à la place du client est souvent la bonne démarche.

Un travail de fourmi

Interrogé sur la construction des registres évoqués dans la loi, Arnaud de Chambourcy le confirme : « Oui, ce travail est long et consommateur de temps mais il est le moyen de démontrer que le traitement est conforme au texte. » Il s’agit là de documenter le traitement effectué avec sa finalité, les micro-traitements, les petites manipulations qui interviennent dans de nombreux traitements quotidiens comme l’envoi d’une fiche de paie. « Cela doit être réalisé de manière assez fine, sinon vous n’avez pas la capacité de voir où sont les brèches possibles. »

Se faire aider

Arnaud de Chambourcy plaide évidemment un peu pour sa chapelle, mais se faire aider permet de gagner du temps et surtout de s’entourer de compétences juridiques et techniques parfois difficiles à trouver en si peu de temps. Tous les interlocuteurs dans les entreprises de services contactées dans le cadre de ce dossier ont indiqué être sollicitées tous les jours sur la question et que les ressources commencent à manquer pour faire face à toutes les opportunités.

Un impact sur l’organisation

Le travail de mise en conformité peut aussi avoir des impacts sur l’organisation. Le premier est la désignation d’un DPO, Data Protection Officer. Celui-ci doit avoir les moyens et ressources nécessaires pour effectuer sa tâche et mener à bien le chantier vers la conformité. Pratiquement, de nombreux correspondants Informatique et Libertés présents dans certaines entreprises sont souvent le plus à même de remplir ce rôle. Il existe de nombreux guides et possibilités de se faire conseiller ; en premier lieu auprès de la Cnil, qui délivre conseils et documentation.

Le texte n’est pas encore en application et certains points de la réglementation seront précisés par la jurisprudence mais les principes comme le droit à l’oubli, la portabilité des données, le consentement éclairé ne souffriront pas d’exception en Europe. Autant envisager le projet comme une chance et certaines entreprises qui nous ont déclaré être prêtes à la date fatidique voient la démarche comme un atout concurrentiel face à des compétiteurs moins avancés. L’avantage n’est que tactique et ne durera que le temps que les entreprises soient au niveau, mais cela permet de saisir des opportunités.

Article extrait du dossier «RGPD, 1ers retours d'expérience» paru dans L'Informaticien n°167.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


A votre avis...

Quel ultra-portable choisir ?

Quel ultra-portable choisir ?

Cinq ultra-portables Windows 10 et Chromebook en test : de 409 à 1300 euros. Et de 0,75 à 1,68 kg. HP Envy x2, Dell Chromebook 3380, Acer Chromebook Spin 13, Asus NovaGo et HP Chromebook x360.

Conteneurs

Conteneurs

Docker a fait le boulot. Bon nombre de développeurs ont adopté les conteneurs, si bien que désormais tous les fournisseurs de Cloud se battent pour les attirer. Enquête sur le nouveau phénomène cloud du...

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Yann Serra
Red Hat détient OpenShift, la clé qui doit permettre à IBM de maintenir, voire dépasser ses 8 % de part sur un marché du service cloud qui, dit-on, représentera en 2019 « mille milliards de dollars...

RSS
Afficher tous les dossiers

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

ENQUÊTE IAM / IAG : identité, la question de confiance - Cloud Act : Y a-t-il un problème ? - Le reCAPTCHA de Google est-il conforme au RGPD ? - Reportage Eset à Bratislava : À l’Est du nouveau - Les objets connectés, nouvelle cible privilégiée des pirates - Dans l’armurerie de Deutsche Telekom - Portrait John Fokker, tall guy, smart guy...

 

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

Afficher tous les derniers numéros

Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Plus facile à déployer et plus économique, découvrez le meilleur de la virtualisation et du PC dans un poste de travail de nouvelle génération.


Plus l'entreprise se numérise, plus le risque d'interruption s'accroît. Plus les architectures informatiques se complexifient (services de clouds publics et plateformes hybrides, mondialisation, personnalisation des TI...), plus les reprises après sinistre deviennent difficiles et coûteuses. Face à de tels enjeux, il est essentiel de se demander si l'approche traditionnelle, basée sur les reprises après sinistre, est encore véritablement appropriée.

Ce livre blanc passe en revue toutes les composantes et propose une approche originale pour ne plus subir d'interruption de services.


Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Mounir Mahjoubi secrétaire d'Etat en charge du numérique quitte le palais de l'Elysée, le 20 février 2019 Le projet de loi annoncé mercredi soir par le président français Emmanuel Macron pour mieux lutter contre les propos racistes et antisémites publiés en ligne prévoira des amendes pour les plateformes internet qui ne les suppriment pas, a indiqué jeudi le secrétaire d'État en charge du numérique, Mounir Mahjoubi. [Lire la dépêche...]

DJ Koh, dirigeant de Samsung, lors de la présentation du Galaxy Fold le 20 février 2019 à San FranciscoLe sud-coréen Samsung a pris une longueur d'avance sur ses rivaux, Apple en particulier, en devenant le premier fabricant majeur à lancer un smartphone à écran pliable et en dévoilant un modèle compatible avec l'internet ultrarapide 5G, une première. [Lire la dépêche...]

Amazon fait une percée dans la publicité numérique aux Etats-UnisLe budget alloué à la publicité en ligne aux Etats-Unis en 2019 va dépasser, pour la première fois, celui consacré aux autres supports et la tendance va s'accélérer durant les prochaines années, selon une étude publiée mercredi par le cabinet eMarketer. [Lire la dépêche...]

Le logo du géant américain des logiciels Microsoft, qui a mis en garde mercredi contre une recrudescence des cyber-attaques, notamment russes, à quelques mois des élections européennesLe géant informatique américain Microsoft a mis en garde mercredi contre une recrudescence des cyber-attaques, notamment russes, après avoir détecté une série de tentatives de piratage à quelques mois des élections européennes. [Lire la dépêche...]

Le logo de Samsung Electronics à Séoul le 8 janvier 2019Le leader du smartphone Samsung devrait dévoiler ses nouveautés mercredi, dont un modèle qui, selon rumeurs et indices savamment distillés, devrait disposer d'un écran pliable - une innovation très attendue 12 ans après l'iPhone. [Lire la dépêche...]

Une employée du centre de traitement des commandes d'Amazon à New York, Deasahni Bernard, s'aventure au milieu de mini-voitures-robots, vêtue d'une Sanglée dans ce qui ressemble à des bretelles électroniques, deux pochettes remplies de capteurs et d'émetteurs radio à la ceinture, une jeune fille en jeans et baskets appuie sur un bouton et pénètre dans une zone où glissent des centaines de voitures-robots orange: ils déplacent, selon un circuit chorégraphié par ordinateur, de grands casiers jaunes, contenant des milliers d'objets commandés auprès du géant de la vente en ligne, Amazon. [Lire la dépêche...]

Donald Trump dans le Bureau ovale le 19 février 2019Le projet de force spatiale voulue par Donald Trump avance: le président américain a ordonné mardi au Pentagone de rédiger un projet de loi créant une "Space Force" comme sixième entité des forces armées américaines. [Lire la dépêche...]

Le logo du chinois Huawei à Kuala Lumpur le 13 février 2019L'opérateur de télécommunications néo-zélandais Spark discute actuellement avec les autorités pour tenter d'apaiser leurs craintes concernant l'usage d'équipements du chinois Huawei pour développer le réseau 5G du pays, a indiqué mardi la Première ministre Jacinda Ardern. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT
Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 1ère étape à Lille (stade Pierre Mauroy) le 5 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 2ème étape à Lyon (Rooftop 52) le 12 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 3ème étape à Marseille(Golf de Marseille La salette) le 14 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

RSS
Voir tout l'AgendaIT