X

News Partenaire

Projet Big Data recherche chef d’orchestre de son IT

Les offres Big Data se développent, mais leur mise en œuvre induit des problématiques issues du digital. L’expertise d’Agarik sur l’exploitation informatique du Big Data a été choisie par différents clients.

Les éditeurs français peinent à recruter

À la fin 2018, les éditeurs français devraient avoir embauché quelque 13 000 personnes en deux ans, notamment dans la R & D… Mais les deux tiers des entreprises du logiciel et d’Internet se heurtent à une réalité : elles éprouvent de grosses difficultés à recruter ce type de profils.

Jeudi 8 avril, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a posé la première brique d’un plan d’investissement de 15 milliards d’euros sur quatre ans en faveur de la formation. Et quelle brique ! Il s’agit en effet de financer la formation de 10 000 jeunes et demandeurs d’emplois aux métiers du numérique. Et ce n’est là que la dernière initiative en date pour promouvoir ce secteur, où selon le ministère du Travail 80 000 emplois sont à pourvoir. Or, les éditeurs français recrutent, selon une étude Tech In France menée entre octobre et novembre 2017 auprès de 147 éditeurs « représentant 25 032 salariés en France sur les 74 990 que compte le secteur ». Sans surprise, les éditeurs ont une appétence pour la R & D. Elle représente un tiers des effectifs dans les entreprises interrogées, plus de la moitié dans les start-up. Les premiers postes pour lesquels elles recrutent sont justement la conception « d’interface utilisateur et création numérique » et la data.

Promouvoir l’alternance et l’apprentissage

Et c’est là que les problèmes commencent. Pour 85 % des sociétés françaises du panel, il est difficile voire très difficile de recruter des profils dans la recherche et développement. « Ce n’est pas quelque chose de nouveau », explique Éric Ménard, responsable Études et Stratégie de Tech In France. « Ce n’est pas tant qu’il y a un manque de profil, mais plutôt des difficultés à concurrencer de plus grandes firmes, françaises comme américaines, qui peuvent proposer de meilleurs salaires et bénéficient surtout d’une meilleure notoriété comparés à des éditeurs de taille moindre. » On remarque justement que les éditeurs vont rechercher des profils techniques justifiant de longues études (Bac +4/+5) et une expérience professionnelle assez fournie, la grande majorité demandant au moins trois ans d’expérience… pour un salaire annuel brut médian de moins de 45 000 euros…

« C’est un vrai souci », souligne Éric Ménard concernant l’écart entre les exigences et le niveau des salaires. « Une start-up dans les datasciences m’expliquait ne pas être en mesure de rivaliser avec les grandes firmes côté salaires des profils particuliers. Et on va demander à ces profils des compétences de plus en plus transverses. Ce sont des métiers qui évoluent et sur lesquels on demande aux profils d’évoluer également. » En termes de formation professionnelle continue, l’étude affiche une moyenne fort honnête de 36 % des salariés formés, qui chute à 26 % pour les entreprises entre 20 et 100 salariés et à seulement 13 % pour les petites structures et les start-up. L’alternance et le stage prennent alors tout leur sens, notamment pour ces dernières (6,9 % de personnes en alternance contre 3,9 % en moyenne).

Tous profils confondus, 60 % des éditeurs éprouvent des difficultés à recruter. Un taux qui passe à 85 % pour les fonctions R & D.

Pour Éric Ménard, l’alternance et l’apprentissage répondent « à la fois à un essor national de ces formats et à une plus grande proximité entre les entreprises et les jeunes en formation initiale ». Ce qui est adapté aux difficultés de recrutement, puisque 65 % des entreprises ont recruté au moins un alternant ou apprenti à la fin de sa mission. Et les répondants appellent de leurs vœux la « mise en place d’une décision de recourir à l’apprentissage plus collective ». En d’autres termes, les métiers veulent casser les silos concernant le recrutement et la formation, ne plus laisser ces fonctions dans les seules mains de la direction générale ou de la DRH. « L’objectif est bien d’enlever les freins à l’apprentissage, de créer en interne les conditions favorables pour que des personnes au sein de l’entreprise soient bien évangélisées et aient du temps affecté, que ça fasse véritablement partie du projet de l’entreprise », souligne le responsable étude et stratégie de Tech In France. Mais une autre difficulté n’est pas à négliger, elle est même la première signalée par les éditeurs : la difficulté à identifier de nouvelles écoles.

Ne pas avoir peur des jeunes et des profils atypiques

De l’école justement il en est beaucoup question dans cette étude – et il n’est pas un mystère que l’association axe de nombreuses recommandations de son livre blanc sur l’éducation. Quitte à pointer un paradoxe, on remarque que les nouvelles écoles du numérique, telles que 42, Web@cadémie, etc., sont assez peu demandées au profit des écoles d’ingénieurs, sur-représentées. Les éditeurs sont-ils frileux à l’idée d’embaucher des profils parfois atypiques sortant d’établissements certes très médiatisés mais peu plébiscités par des entreprises françaises de petite et moyenne tailles ? « Le recrutement est une vraie prise de risque, surtout pour les éditeurs avec des équipes réduites » indique Éric Ménard. C’est pourquoi la cooptation est le deuxième canal de recrutement préféré des éditeurs, après LinkedIn et les autres réseaux sociaux, quand les stages et les écoles sont les moins sollicités. « C’est plus sécurisant, plus confortable pour les entreprises, d’autant qu’il n’y a pas de réel partenariat entre les écoles et ces éditeurs. Nous essayons de faire masse, de jouer sur la solidarité entre éditeurs et de les faire connaître des étudiants via Tech In France. Et à l’inverse on promeut l’éducation et la formation initiale au niveau global de sorte à avoir de plus en plus de profils diversifiés en termes d’alternance et d’apprentissage. »

Autre souci relatif à cette nécessaire diversification des profils, la difficile féminisation des métiers du numérique. Dans cette étude, les éditeurs ne comptent dans leurs effectifs que 31,5 % de femmes, contre 48,1 % pour la moyenne nationale. Et c’est dans la R & D qu’elles sont les moins nombreuses, y représentant seulement 18,5 % des salariés. Tech In France préconise la promotion de la féminisation des métiers du numérique, par le biais, là encore, de l’école. Il y a un dernier point marquant dans ce Baromètre de l’emploi. On a tous entendu un jour parler de cette terrifiante « génération Y » et du choc qu’elle provoque dans les entreprises… Dans la très grande majorité des entreprises interrogées, ce soi disant choc ne provoque aucun conflit. Voilà qui surprend même Éric Ménard. « S’il y a beaucoup de buzz autour, le problème ne semble pas si prégnant que ça. » Il note cependant ne pas avoir les mêmes échos lors des rencontres avec les éditeurs. Un écart qu’il explique par la nature des éditeurs interrogés, chez lesquels l’âge moyen est plus bas comparé aux éditeurs historiques, qui remontent ce type de conflit générationnel.

Et si tout n’était qu’un problème de management ? L’étude montre que les entreprises mettent l’accent sur l’évolution des outils de travail en équipe, sur l’évolution des modes et même sur le teambuilding, mais que la formation des managers est une préoccupation mineure. Or, on lit un peu plus loin dans l’étude que les insuffisances de management sont une des principales causes de conflit, la principale origine dans 23 % des cas. Un constat que partage Éric Ménard, pour qui il y a « peu de formation en management alors que le poste de manager dépend de la séniorité technique, mais n’implique pas de capacités managériales. Il est nécessaire d’évoluer là-dessus pour accompagner les mutations en cours chez les éditeurs ». Mutation qui n’empêche nullement ces entreprises de vouloir grandir : ce sont 13 000 recrutements qui devraient être atteints sur deux ans (2017-2018). Il suffit maintenant de s’améliorer, notamment en termes de notoriété, pour trouver chaussure à son pied.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


A votre avis...

Fakebook

Fakebook

Marc Rees
Des données de 87 millions d’abonnés Facebook dans les mains d’une entreprise de profiling… Sans consentement ! Une possible manipulation des électeurs ou du référendum sur le Brexit. Un...

Ordinateur quantique

Ordinateur quantique

L’année 2017 aura vu une accélération impressionnante concernant le futur des ordinateurs quantiques. Les premiers simulateurs ou ordinateurs sont proposés par quelques acteurs qui s’affairent dans un...

Windows 10 booste sa sécurité

Windows 10 booste sa sécurité

Avec sa Fall Creators Update, Microsoft renforce considérablement les défenses de Windows tout en intégrant encore un peu plus les scénarios BYOD et mobiles. Une mise à jour majeure sur laquelle les entreprises...

RSS
Afficher tous les dossiers

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

GÉRER LE CLOUD HYBRIDE - Kubernetes et les Cloud CaaS - Annonces Build 2018 - Internet plus sûr avec TLS 1.3 - WiFi 802.11ax - Data Warehouse du futur - Au coeur d'Hexatrust : Gatewatcher, l'innovation chevillée au corps - Formations Blockchains - IoT pour tous avec Sens'It de Sigfox...

 

Afficher tous les derniers numéros
News Mag-Securs

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Adoptée le 6 juillet 2016, la directive NIS (pour Network Infrastructure Security) doit être transposée par les Etats membres de l’Union Européenne au plus tard le 9 mai 2018.

Ce Livre Blanc éclaire les enjeux et les impacts de la directive NIS sur les pratiques de cybersécurité des pays européens.

  


"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Décollage de la fusée Ariane 5 avec quatre satellites Galileo, lors d'une précédente opération, le 12 décembre 2017 à Kourou, en GuyaneL'Europe spatiale s'apprête à lancer mercredi quatre nouveaux satellites Galileo, qui permettront à ce système de navigation d'avoir une couverture mondiale et d'affiner encore sa précision, un an et demi après le lancement de ses premiers services. [Lire la dépêche...]

Une salle du cinéma Pathé équipée d'un écran Screen X, le 20 juillet 2018 au Parc de La Villette, à Paris 
  Images sur les côtés, écran géant ou fauteuils qui bougent: de Paris à Séoul les cinémas parient de plus en plus sur la technologie pour faire des films une expérience unique, à l'heure de la concurrence grandissante des plateformes en ligne. [Lire la dépêche...]

Une étudiante utilise un smartphone sur le campus d'Islamabad le 12 juillet 2018Une foule de jeunes, la plupart armés de smartphones, entoure la voiture d'un député et commence à filmer une scène peu commune au Pakistan: des électeurs en colère réclament désormais des comptes en direct à leurs représentants. [Lire la dépêche...]

Facebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de collaborer pour faciliter la portabilité des données personnelles des internautes qui voudraient transférer leurs données d'un service à l'autreFacebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de collaborer pour faciliter la portabilité des données personnelles des internautes qui voudraient transférer leurs données d'un service à l'autre, ont-ils annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Google Maps a acquis une domination écrasante sur le marché de la cartographie pour les sites internetGoogle Maps est devenu payant pour les entreprises, une petite révolution qui réveille un marché de la cartographie sur internet longtemps anesthésié par la quasi-gratuité des services du géant américain. [Lire la dépêche...]

Cyberattaque sans précédent à Singapour: 1,5 million de dossiers médicaux volésDes hackers ont volé des dossiers médicaux appartenant à 1,5 million d'habitants de Singapour, y compris au Premier ministre Lee Hsien Loong, spécifiquement visé par cette attaque "sans précédent", ont annoncé vendredi les autorités. [Lire la dépêche...]

La messagerie WhatsApp a annoncé vendredi limiter les transferts de messages en Inde, une mesure destinée à freiner la propagation de La messagerie WhatsApp a annoncé vendredi limiter les transferts de messages en Inde, une mesure destinée à freiner la propagation de "fake news" qui ont causé une série de violences meurtrières dans ce pays d'Asie du Sud. [Lire la dépêche...]

Un projet de ballon-transmetteur d'internet de Google présenté à Christchurch, le 16 juin 2013 en Nouvelle-ZélandeAlphabet, la maison-mère de Google, va déployer au Kenya pour la première fois commercialement ses ballon-transmetteurs d'internet destinés à fournir des connexions dans des régions isolées, a indiqué jeudi Loon, filiale d'Alphabet, qui met au point cette technologie. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

NEXT

Conférence et exposition sur le futur du cloud selon Google à San Francisco, Moscone Center, du 24 au 26 juillet 2018 (bootcamps le 23). Organisé par Google.

BLACK HAT

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 4 au 9 août 2018 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.

RURALITIC

Evénement de la rentrée pour les acteurs du développement numérique des territoires, Ruralitic tient à Aurillac (centre des congrès) sa 13ème édition du 28 au 30 août 2018. Organisé par monterritoirenumerique.com et le conseil départemental du Cantal.

IFA

IFA IFA
Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 31 août au 5 septembre 2018. Organisé par Messe Berlin.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT