X

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

Après le scandale Facebook, Cambridge Analytica se saborde

Sa réputation en lambeaux, la société britannique Cambridge Analytica (CA) a annoncé mercredi son sabordage après avoir fait chanceler le premier réseau social mondial.

Cambridge Analytica et sa société mère SCL ont entamé "une procédure d'insolvabilité au Royaume-Uni", selon un communiqué de l'entreprise d'analyses de données et de communication stratégique, sous le feu des projecteurs depuis plusieurs semaines.

"La compagnie cesse immédiatement toutes ses opérations", a-t-elle ajouté. "Il a été établi qu'il n'est plus viable de continuer à opérer cette activité, ce qui n'a laissé à Cambridge Analytica aucune alternative réaliste à son placement sous administration judiciaire".

Un administrateur indépendant a été désigné.

"Une procédure de faillite sera bientôt ouverte" aux États-Unis également, selon la même source.

CA est accusée d'avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles de près de 90 millions d'utilisateurs de Facebook à des fins politiques. Ces informations auraient été utilisées pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs afin de peser dans la campagne présidentielle américaine de 2016, remportée par Donald Trump.

CA a démenti catégoriquement, malgré les déclarations filmées en caméra cachée de son directeur général Alexander Nix, qui avait depuis été suspendu.

Accusations infondées

"Au cours des derniers mois, Cambridge Analytica a fait l'objet de nombreuses accusations infondées et, malgré les efforts de l'entreprise pour rectifier les faits, elle a été calomniée pour des activités qui non seulement sont légales, mais aussi largement acceptées comme faisant partie intégrante de la publicité en ligne dans les domaines politique comme commercial", a dénoncé la firme.

"Le siège mené par la couverture médiatique a éloigné presque tous les clients et fournisseurs" de CA, a-t-elle également déploré. Elle cite une enquête indépendante menée à sa demande, selon laquelle "rien" de ce que ses employés ont entendu ou vu dans les médias "ne reflète ce qu'il font réellement pour vivre".

Dénonçant "un abus de confiance", Facebook a toujours farouchement démenti avoir laissé faire, affirmant ignorer que les données récoltées par CA via une application de tests psychologiques développée par un chercheur universitaire étaient utilisées à des fins politiques.

Mais le géant américain a été pris dans la tempête, accusé de ne pas protéger suffisamment ses utilisateurs. Son patron, Mark Zuckerberg, a dû faire amende honorable pour les "erreurs" passées de son groupe, lors d'une longue audition en avril par des parlementaires américains.

Le jeune milliardaire américain a promis des mesures pour mieux protéger les données personnelles de ses usagers, limiter l'utilisation de données personnelles à des fins publicitaires et accepté le principe d'une régulation des acteurs du monde numérique.

Convocation officielle

Facebook est visé par une enquête de l'autorité britannique chargée de la protection des données, ainsi que de l'autorité italienne de la concurrence. L'instance de coopération des autorités chargées de la protection des données au sein de l'UE, le "G29", s'est également saisie du dossier, offrant son appui aux enquêtes nationales, tandis que la Commission européenne a demandé à Facebook de "coopérer pleinement" avec les enquêteurs européens sur ce scandale.

CA était également dans la ligne de mire au Royaume-Uni où le Parlement cherche à déterminer dans quelle mesure la firme a pu intervenir, voire peser, sur la campagne pour le référendum sur la sortie de l'UE en 2016 (Brexit).

Entendue le 17 avril par la Commission du numérique, de la culture, des médias et du sport de la Chambre des Communes, une ancienne responsable de CA avait suggéré que des informations personnelles de citoyens britanniques avaient été utilisées abusivement pendant cette campagne.

Cette commission parlementaire a demandé une nouvelle fois mardi au patron de Facebook de venir s'exprimer devant elle, menaçant de lui envoyer une "convocation officielle" s'il ne s'exécutait pas.

Source : AFP - Martine PAUWELS

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Business


Fin du réseau RTC

Encore 70 % des entreprises utilisent le Réseau téléphonique commuté, dit « RTC », analogique, dont les premières coupures sont prévues en 2023. Parmi les usages persistants de ce...

RSS
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un joueur teste un jeu, dans le Tuer des zombies dans le désert, puis résoudre les énigmes d'un corsaire maudit avant d'embarquer à bord d'un vaisseau spatial: autant d'univers de réalité virtuelle qui seront bientôt ouverts à "Illucity" à Paris, et les salles dédiées à ces jeux devraient se multiplier en 2019. [Lire la dépêche...]

Pour échapper aux blocages imposés par Pékin à Google, Facebook et autres réseaux sociaux, les Chinois ont recours à des réseaux privés virtuels (VPN)Bloqué en Chine depuis belle lurette, Twitter, comme d'autres réseaux sociaux occidentaux, n'en est pas moins utilisé par les adversaires du régime communiste pour communiquer. Mais la censure sévit désormais aussi à l'extérieur de la Grande muraille informatique. [Lire la dépêche...]

Amazon va implanter deux nouveaux sièges à New York et dans la banlieue de WashingtonAlors que New York et la banlieue de Washington savourent d'avoir obtenu l'implantation de deux nouveaux sièges d'Amazon, le débat fait rage aux Etats-Unis sur les milliards de dollars d'incitations offertes par ces collectivités pour attirer le géant du commerce en ligne. [Lire la dépêche...]

La nouvelle polémique dans laquelle se trouve empêtré Facebook enflait vendredi avec les demandes d'explications pressantes de puissants sénateurs démocrates choqués par les méthodes d'une agence de relations publiques employée par le premier réseau social mondial pour décrédibiliser ses détracteurs. [Lire la dépêche...]

Ryan Kramer, photographié ici à San Francisco le 1er novembre 2018, a retrouvé son père biologique en 2005 par un site de test ADN.Il a suffi à Ryan Kramer d'un peu de salive et de neuf jours de recherches généalogiques pour découvrir l'identité de son père biologique, alors même que cet homme n'avait jamais testé son propre ADN et croyait qu'il ne serait jamais retrouvé. [Lire la dépêche...]

Jeff Bezos, en octobre 2018Des membres du Parlement européen ont appelé vendredi le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, à cesser de distribuer via sa plate-forme de vente en ligne les produits portant des symboles soviétiques, offensant, selon eux, les victimes du régime. [Lire la dépêche...]

Une voiture électrique Volkswagen le 2 février 2016Le géant allemand de l'automobile Volkswagen, désireux de laisser les ravages du dieselgate derrière lui, a annoncé vendredi 44 milliards d'euros d'investissements pour accentuer son virage vers les voitures électriques et autonomes. [Lire la dépêche...]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017 Reclus depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui a publié en 2010 de nombreux documents confidentiels américains, a été inculpé secrètement aux Etats-Unis, a annoncé WikiLeaks jeudi soir. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

MAKER FAIRE

Du 23 au 25 novembre 2018, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la deuxième fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux "technologies de la confiance" est organisé à Cannes (palais des festivals) du 27 au 29 novembre 2018. Organisé par Comexposium.

CLOUD EXPO EUROPE

Conjointement avec Data Centre World, Cloud Security Expo et Smart IoT Paris, le salon Cloud Expo Europe se tient les 27 et 28 novembre 2018 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par CloserStill Media.

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale de cette édition 2019 : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

RSS
Voir tout l'AgendaIT