X
HPE NIMBLE STORAGE

News Partenaire

HPE NIMBLE STORAGE

En collectant des millions de données chaque seconde, les baies HPE Nimble Storage équipées de processeurs évolutifs Intel® Xeon® atteignent aujourd’hui un taux de disponibilité proche de 100%, un chiffre unique sur le marché.

GUIDE CLOUDS PUBLICS #1 Amazon AWS : plus de 150 services proposés

Précurseur et leader… Sans aucun doute, l’aventure AWS est assez fascinante et fantastique. Elle a immédiatement rencontré l’adhésion des développeurs et des start-ups. Le Cloud d’Amazon n’a, depuis, jamais cessé d’accélérer et d’innover. Il en résulte une gamme de services très étendue.

AWS multiplie les tutoriels, les ateliers, les vidéos et les guides de projet pour vous aider à prendre en main son univers en fonction de votre profil.

Pour se rendre bien compte de la richesse d’AWS et de la variété des services proposés (plus de 150), le plus simple est encore de se rendre sur l’interface de suivi d’état des services : https://status.aws.amazon.com AWS est organisé en régions géographiques séparées et indépendantes.

Chaque région possède de multiples datacenters regroupés en zones de disponibilités (Availability Zone). Aujourd’hui, l’infrastructure AWS comporte 52 zones de disponibilités (sur 18 régions). À termes, elle devrait en compter 64. Depuis les derniers jours de 2017, Amazon propose trois zones de disponibilité en France, dont les serveurs parisiens hébergent déjà les principaux services (EC2, Lambda, S3, Glacier, Aurora, Route 53, VPC, etc.), même si certains plus récents, comme Neptune ou Alexa for Business, ne sont pas disponibles.

• OUVERTURE D’UN COMPTE

La création d’un compte est gratuite. Elle donne droit à quelques services gratuits de façon permanente, bien que l’essentiel ne le soit que pendant douze mois. Notez que leur usage reste limité : un compte gratuit donne par exemple accès à 750 heures par mois de calcul dans le Cloud (Amazon EC2), 5 Go de stockage pour 3,5 millions de caractères par mois, lus via Amazon Polly (conversion de textes en enregistrement audio) ou encore 1 million de requêtes en serverless (AWS Lambda). La liste de tous les services ainsi offerts est accessible sur : https://aws.amazon.com/fr/free/

Sans surprise, l’inscription impose la saisie d’une carte bancaire. Rien n’est débité tant que vous ne dépassez pas les seuils de gratuité. Une fois le contrôle automatique de la validité de votre carte et de votre numéro de téléphone effectué, il faut encore choisir l’une des trois formules : Plan basique (gratuit), Plan développeur (29 $/mois), Plan professionnel (100 $/mois). La différence entre les plans porte uniquement sur le support technique. Le plan développeur donne accès à un support e-mail avec réponses sous 12 h, le plan professionnel à un support téléphonique et un délai de réactivité inférieur à 1 h pour les interventions sur vos systèmes de production. Un plan « Entreprise » est aussi disponible pour les grands clients.

AWS Budgets permet d’aisément définir des seuils de dépense pour chaque activité et de recevoir des alertes et notifications lorsque vous allez dépasser les seuils.

• BIEN DÉBUTER

Le nouvel entrant dans l’univers Amazon est accueilli par un écran « Essayez AWS avec un tutoriel de dix minutes » qui comporte des tutoriels dédiés à une tâche précise tels que « Lancez une machine virtuelle Linux », « Stockez vos fichiers dans le Cloud », « Lancement d’un site WordPress », « Lancement d’une application Web »… Mais l’utilisateur aura plutôt intérêt à ne pas s’attarder sur cet écran et à se rendre directement à la section « Démarrage – Centre de ressources ». Celle-ci se découpe en 6 univers :

● Didacticiels en 10 minutes : une trentaine de pas-à-pas en français, plutôt bien conçus, qui permettent de rapidement prendre en main les services clés.

● Projets : une section qui regroupe des guides d’implémentation pour vos projets tels que « Conception d’une ferme SharePoint Server », « Connexion de votre centre de données à AWS », « Migration d’Oracle vers Amazon Aurora (ou Redshift) », etc.

● Ateliers d’autoformation, des ateliers pratiques mais en anglais via les sandboxs de qwikLABS.

● Vidéos, de courtes vidéos pédagogiques, mais en anglais, pour découvrir les services sans nécessairement mettre les mains dans le cambouis.

● Outils et kits SDK qui comportent les SDK (JavaScript, Python, PHP, .NET, Ruby, Java, Go, Node.js, C++), les kits de connexion pour vos apps mobiles (Android, iOS, Xamarin, Unity, React Native) mais aussi les consoles en ligne de commandes (notamment AWS CLI et PowerShell) ainsi que les extensions pour IDE (Eclipse et Visual Studio).

● Documentation qui regroupe l’intégralité des documentations (principalement en anglais) pour chaque service AWS. Au-delà de ces éléments, le néophyte anglophone pourra également accéder à un portail, « AWS Quick Starts » (aws. amazon.com/fr/quickstart), focalisé sur l’automatisation des déploiements ainsi qu’une douzaine de livres blancs pour approfondir certains sujets (aws.amazon.com/fr/whitepapers). Enfin, sachez qu’il existe un espace « Entraînement & Certification » qui n’est malheureusement pas encore disponible en français mais accessible à l’URL : www.aws.training. Une fois cette section « Démarrage » explorée, l’utilisateur pourra se connecter directement à la console AWS. Simple, claire et fonctionnelle, l’interface d’AWS fait désormais la part belle à la découverte des principales fonctionnalités avec une section « Créer une solution », une section « Apprendre à créer », une section « Astuces utiles » et enfin une section « Explorez AWS ». D’une manière générale, AWS est pensé pour un accès rapide aux ressources que l’on veut implémenter avec une approche plutôt orientée développeur.

L’interface principale d’AWS fait la part belle aux services et à l’autoformation.

Cet article est extrait du dossier Guide Clouds Publics paru dans L'Informaticien n°165. Nous publierons cette semaine sur ce site les chapitres concernant les autres grands services concurrents d'AWS.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Cloud


À votre avis...

Quel ultra-portable choisir ?

Quel ultra-portable choisir ?

Cinq ultra-portables Windows 10 et Chromebook en test : de 409 à 1300 euros. Et de 0,75 à 1,68 kg. HP Envy x2, Dell Chromebook 3380, Acer Chromebook Spin 13, Asus NovaGo et HP Chromebook x360.

Conteneurs

Conteneurs

Docker a fait le boulot. Bon nombre de développeurs ont adopté les conteneurs, si bien que désormais tous les fournisseurs de Cloud se battent pour les attirer. Enquête sur le nouveau phénomène cloud du...

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Pourquoi IBM rachète Red Hat

Yann Serra
Red Hat détient OpenShift, la clé qui doit permettre à IBM de maintenir, voire dépasser ses 8 % de part sur un marché du service cloud qui, dit-on, représentera en 2019 « mille milliards de dollars...

RSS
Afficher tous les dossiers

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

ENQUÊTE IAM / IAG : identité, la question de confiance - Cloud Act : Y a-t-il un problème ? - Le reCAPTCHA de Google est-il conforme au RGPD ? - Reportage Eset à Bratislava : À l’Est du nouveau - Les objets connectés, nouvelle cible privilégiée des pirates - Dans l’armurerie de Deutsche Telekom - Portrait John Fokker, tall guy, smart guy...

 

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Plus facile à déployer et plus économique, découvrez le meilleur de la virtualisation et du PC dans un poste de travail de nouvelle génération.


Plus l'entreprise se numérise, plus le risque d'interruption s'accroît. Plus les architectures informatiques se complexifient (services de clouds publics et plateformes hybrides, mondialisation, personnalisation des TI...), plus les reprises après sinistre deviennent difficiles et coûteuses. Face à de tels enjeux, il est essentiel de se demander si l'approche traditionnelle, basée sur les reprises après sinistre, est encore véritablement appropriée.

Ce livre blanc passe en revue toutes les composantes et propose une approche originale pour ne plus subir d'interruption de services.


Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Dans la ferme verticale de Bowery Farming, les employés sont munis de tablettes pour surveiller la pousse des plantes. Tablette à la main, un oeil sur les milliers de données captées en temps réel, les salariés de Bowery Farming s'emploient, dans un grand entrepôt, à cultiver... des salades et des herbes aromatiques. [Lire la dépêche...]

Des chercheurs de l'Agence spatiale japonaise (Jaxa) suivent le périple de la sonde Hayabusa2, le 22 février 2019 dans la salle de contrôle de SagamiharaLa sonde japonaise Hayabusa2 a réussi à se poser vendredi sur un lointain astéroïde, à plus de 300 millions de kilomètres de la Terre, un contact furtif qui a apparemment permis de collecter des poussières du sol de ce corps interstellaire susceptible de nous renseigner sur la formation de notre système solaire. [Lire la dépêche...]

Décollage de la fusée SpaceX portant notamment la sonde israélienne Bereshit, le 21 février 2019 à Cap Canaveral en Floride
La première sonde israélienne à destination de la Lune, et la première développée par une organisation privée, SpaceIL, a entamé jeudi son périple vers la Lune, où elle doit arriver dans sept semaines pour tenter de faire d'Israël le quatrième pays à réussir un alunissage. [Lire la dépêche...]

Photo envoyée par la sonde japonaise Hayabusa2 et transmise par l'agence japonaise d'exploration spatiale  le 3 octore 2018 montre l'ombre de Hayabusa2 sur l'astéroïde RyuguLa sonde Hayabusa2 a réussi à se poser brièvement vendredi matin (heure japonaise) sur l'astéroïde Ryugu, a indiqué l'Agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa) qui gère cette mission délicate avec une extrême prudence. [Lire la dépêche...]

Ben Silbermann, le PDG, de Pinterest, le 28 septembre 2017 à San FranciscoL'application de partage de photos par centres d'intérêt Pinterest, qui revendique 250 millions d'utilisateurs, a déposé discrètement son dossier pour entrer en Bourse, selon le Wall Street Journal jeudi. [Lire la dépêche...]

Photo envoyée par la sonde japonaise Hayabusa2 et transmise par l'agence japonaise d'exploration spatiale  le 3 octore 2018 montre l'ombre de Hayabusa2 sur l'astéroïde RyuguLa sonde japonaise Hayabusa2, depuis plusieurs mois dans l'orbite d'un lointain astéroïde, doit toucher ce corps interstellaire vendredi matin (heure japonaise) pour y collecter des échantillons de sol, une mission risquée que l'Agence d'exploration spatiale Jaxa gère avec une extrême prudence. [Lire la dépêche...]

L'insulte virtuelle a des conséquences "Les réseaux sociaux, c'est la vraie vie". Face à des collégiens et lycéens, Karim Amellal, coauteur d'un rapport sur "la haine internet", répète son message: l'insulte virtuelle a des conséquences "bien réelles" et mène à des "passages à l'acte parfois catastrophiques". [Lire la dépêche...]

YouTube (Google) a assuré jeudi avoir retiré des millions de commentaires et supprimé des comptes visiblement utilisés par des pédophiles pour se transmettre des vidéos d'enfantsYouTube (Google) a assuré jeudi avoir retiré des millions de commentaires et supprimé des comptes visiblement utilisés par des pédophiles pour se transmettre des vidéos d'enfants, un problème qui a poussé certaines marques à retirer leurs publicités du site. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT
Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 1ère étape à Lille (stade Pierre Mauroy) le 5 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 2ème étape à Lyon (Rooftop 52) le 12 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.

Nutanix propose .NEXT ON TOUR une série de 6 événements partout en France pour une découverte des dernières technologies cloud hybrides. 3ème étape à Marseille(Golf de Marseille La salette) le 14 mars de 8h30 à 17h. Organisé par Nutanix.

RSS
Voir tout l'AgendaIT