X

News Partenaire

PRA : ne perdez pas l’essentiel !

Ransomwares, panne d’électricité, inondations, tremblement de terre, les dirigeants d’entreprise ont pris conscience qu’ils pouvaient tout perdre en quelques minutes. Comment se prémunir de tels désastres ? La réponse se trouve dans le PRA, le plan de reprise d’activité. Méconnu, il reste incontournable pour se protéger d’un incident. Agarik accompagne les PME dans cette démarche en apportant conseils et expertises. Christophe Ruault, directeur avant-vente apporte un éclairage sur le PRA.

Joyeux anniversaire l’Open Source !

Le 3 février dernier, l’Open Source fêtait ses 20 ans ! Pourquoi le 3 février ? Il fallait bien fixer une date. On en a bien donné une à la naissance de Jésus. Alors, comme pour le Messie, il en fallait une pour consacrer la naissance d’un mouvement qui se veut bien plus large que le simple accès au code d’un logiciel.

Pour revenir à ce 3 février 1998, rien ni personne ne pensait qu’il ferait date. C’était seulement le jour où Netscape a mis son code en Open Source. En réalité, le mouvement est bien plus ancien et date de la fin des années 70 où une figure emblématique, Richard Stallman, créa un nouveau logiciel pour contrôler l’imprimante de son bureau. À cette occasion, il découvrit qu’il lui était impossible d’avoir accès au code source lui permettant d’adapter son logiciel. Furieux de ce fait, il entra en guerre contre le « propriétaire ». Son objectif final était de développer un système d’exploitation, Hurd. À cette fin, il développa GNU, un système d’exploitation qui ne voulait pas être Unix. Dans la foulée, il écrivit un manifeste qui posait les bases du logiciel libre… En face de la montée en puissance du logiciel libre, tous les industriels vendant des logiciels « propriétaires » sont alors vent debout. Parmi les contempteurs les plus violents : Microsoft ! Les visiteurs des Salons Linux de la fin des années 80 et des années 90 ont encore les oreilles qui résonnent des échanges acides et des invectives lancés sur le stand de Microsoft. L’éditeur de Seattle y exposait bravement son intégration de Windows avec Posix !

L’ère des chapelles

Du fait de la reconnaissance de plus en plus marquée de ce modèle, différentes chapelles sont apparues. Il en reste quelques vestiges aujourd’hui. D’un côté les orthodoxes qui voient dans l’Open Source ou le logiciel libre une philosophie globale visant à améliorer le monde d’ici-bas. De l’autre, les pragmatiques qui développent un marché sans vouloir créer de confusion autour du concept du « free », libre ou gratuit selon les traductions. En réalité, pas gratuit ! Mais vous pouvez utiliser, modifier et distribuer le code à condition que vous partagiez vos modifications avec la communauté.

Il reste aussi quelques acharnés pour fustiger encore les éditeurs continuant à vendre leurs logiciels de manière propriétaire. C’est un combat un peu d’arrière-garde vu le nombre d’éditeurs utilisant ou reprenant des briques open source dans leurs offres. Microsoft, Oracle, IBM sont aujourd’hui des contributeurs dans les communautés et ont assez facilement oublié tous ce qu’ils disaient et le bien qu’ils pensaient de l’Open Source à l’époque…

Et aujourd’hui ?

Si ce n’est quelques irréductibles, le modèle pragmatique ne visant qu’à l’amélioration du logiciel est devenu le modèle dominant. Tous les géants actuels s’appuient sur des outils issus de cette mouvance. Ils industrialisent des avantages déjà identifiés de l’Open Source dans un ouvrage qui, lui aussi, a fait date : « La Cathédrale et le Bazar », posant les fondements du DevOps et des méthodes agiles d’aujourd’hui.

Quand je dis le modèle dominant, je ne le dis pas seulement comme étant le plus répandu. Aucun logiciel ne se crée actuellement sous la forme d’un logiciel propriétaire ou de licence comme nous les connaissions au début de ce siècle. La plupart sont désormais sous forme de services à partir du Cloud et sont facturés à l’usage ou par un abonnement. Les modes de commercialisation suivent ceux des grands du Web qui sont aussi les grands utilisateurs de l’Open Source aujourd’hui. Mieux, ce sont eux qui sont les grands innovateurs, plus que les industriels issus du monde propriétaire.

L’innovation que porte l’Open Source est multiforme et adresse l’ensemble des couches de l’informatique. La plus ancienne concerne l’infrastructure. Cloud, containers, bases de données NoSQL ne sont que quelques exemples des technologies qui maintenant changent les architectures et la manière de concevoir ou gérer l’informatique dans une entreprise.

Dans le middleware, l’Open Source a aussi imposé l’intégration légère par API et non les liaisons point à point comme on les connaissaient auparavant. REST est devenu un standard de fait dans le domaine. Ces intégrations légères vont jouer un grand rôle dans les architectures de containers ou de micro-services qui montent en puissance pour supporter les nouvelles applications dans les entreprises. Seul le niveau applicatif et les applications sur le poste de travail résistent encore un peu à la vague. Mais il est tout à fait possible de trouver quasiment sur tous les types d’applications une alternative open source aux logiciels du marché. Certaines sont d’ailleurs des réussites commerciales, comme SugarCRM dans la gestion de la relation client, ou d’autres dans la business intelligence ou l’ERP.

Ne pas réinventer la roue

L’autre grand avantage qui permit à l’Open Source de s’imposer est le fait que les entreprises ou les développeurs n’ont pas à refaire le travail déjà effectué. Par la libre utilisation du code source, les développeurs ont une base de travail et ils peuvent à loisir améliorer ou étendre le logiciel pour leurs besoins. Cette adaptation du logiciel est aussi dépendante de l’importance de la communauté réunie autour de ce logiciel. Plus elle est nombreuse et plus l’amélioration ou l’innovation ira vite.

Alliés aux méthodes itératives, les cycles de développement des logiciels se sont significativement raccourcis et des éditeurs « propriétaires » profitent aussi de ces changements, sans compter qu’ils intègrent de plus en plus de briques open source dans leurs produits. En effet, pourquoi redévelopper ce qui existe déjà et qui est disponible gratuitement ? Si on entend beaucoup parler d’Intelligence artificielle, la plupart des solutions proposées s’appuient sur des algorithmes en Open Source existants que les éditeurs, plus ou moins grands, adaptent à leurs besoins.

Ce qu’il faut retenir de cette histoire récente est de voir comment l’Open Source est devenu le modèle dominant repris et accepté par tous, même par les anciens ennemis, et les avantages que ce modèle procure au développement de l’industrie informatique en posant les bases pour une automatisation sur des volumes massifs de données et d’équipements. L’Open Source n’est pas la fin de l’histoire de l’informatique mais juste une étape nécessaire pour que cette industrie en devienne vraiment une, comme la standardisation est nécessaire dans les autres industries !

Article publié dans le n°165 de L'Informaticien.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats, Bullet Points


A votre avis...

Stockage nouvelle génération

Stockage nouvelle génération

Le volume des données, structurées ou non, augmente sans cesse sous la montée en puissance de nouvelles applications : IoT, IA, Big Data… de ce fait, le stockage fait régulièrement sa révolution...

Multicloud

Multicloud

Le multicloud est le buzzword de 2018. Une stratégie que, selon les cabinets de conseil, la majorité des entreprises vont mettre en place au nom de la flexibilité. C’est qu’il serait dommage de mettre tous ses...

Sécurité du poste de travail

Sécurité du poste de travail

Yann Serra
Les hackers considèrent désormais qu’il est bien plus rentable de concevoir des attaques sur-mesure pour dévaliser les entreprises. Le ciblage des salariés atteint un niveau de personnalisation tel que les...

RSS
Afficher tous les dossiers

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

ENQUÊTE IA & SSI : une attente forte et déjà des solutions concrètes - DPO/DPD : premier bilan du RGPD, pauvre DPO... - Entretien avec Laure de la Raudière, députée - Reportage #Room42 : pas de cyber panique au Luxembourg ! - Cryptojacking - Office 365, cible adorée des pirates - Prophétique Black Mirror - Portrait Nora Cuppens, tête chercheuse...

 

Afficher tous les derniers numéros

Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Au cours de la dernière année, les données volées et vulnérables se sont révélées des armes précieuses pour les adversaires de tous les horizons, dans toutes les régions, et pour toutes les motivations.


Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un câble de fibre optique sous-marin endommagé sur la plage de Sopelana (Espagne) le 13 juin 2017.Le royaume de Tonga se retrouvait mercredi presque à l'ère pré-internet, avec la rupture d'un câble sous-marin qui prive les habitants de l'archipel du Pacifique de presque tous les sites, notamment Facebook ou YouTube. [Lire la dépêche...]

Sony Europe va passer sous la coupe d'une nouvelle filiale créée aux Pays-Bas, restant ainsi sous les règles de l'Union européenne après le Brexit Le fleuron japonais de l'électronique Sony a décidé de déménager son siège européen depuis la Grande-Bretagne vers les Pays-Bas, dans la perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, prévue le 29 mars. [Lire la dépêche...]

Parmi les sources des menaces, le renseignement américain a cité les adversaires traditionnels des Etats-Unis, comme la Russie, la Chine, la Corée du Nord et l'Iran, mais aussi les groupes terroristes et d'autres acteurs non-étatiquesLa Chine a "compressé" les délais pour développer de nouvelles technologies en "volant" la propriété intellectuelle américaine, ce qui lui permet aujourd'hui de contester la suprématie des Etats-Unis dans ce domaine, selon la direction du renseignement américain (DNI). [Lire la dépêche...]

Un véhicule de Waymo, à Las Vegas le 9 janvier 2019Waymo va ouvrir sa propre usine de production de voitures autonomes près de Detroit, berceau historique de l'industrie automobile américaine situé au nord du pays, a annoncé mardi la filiale conduite autonome d'Alphabet, maison mère de Google. [Lire la dépêche...]

La fusée New Shepard de Blue Origin, le 29 avril 2018 au TexasBlue Origin, la société spatiale du patron d'Amazon Jeff Bezos, en concurrence avec Virgin Galactic pour emmener des touristes dans l'espace, réalisera mercredi le dixième vol d'essai de sa fusée. [Lire la dépêche...]

L'amende de 50 millions d'euros infligée lundi à Google par la Cnil au nom de la défense de la vie privée n'est probablement que le début d'une longue série de batailles juridiquesL'amende de 50 millions d'euros infligée lundi à Google par la Cnil au nom de la défense de la vie privée n'est probablement que le début d'une longue série de batailles juridiques, cruciales pour le secteur de la publicité en ligne, estiment les juristes. [Lire la dépêche...]

WhatsApp compte plus de 1,5 milliard d'utilisateurs, qui s'échangent quelque 65 milliards de messages par jourL'application de messagerie instantanée de l'entreprise WhatsApp, filiale de Facebook, a annoncé lundi sa décision de limiter le partage de messages dans le cadre de la lutte contre les "fake news". [Lire la dépêche...]

Les 28 Etats membres de l'UE continuent de se déchirer sur la très controversée réforme européenne du droit d'auteurLes 28 Etats membres de l'UE continuent de se déchirer sur la très controversée réforme européenne du droit d'auteur, objet depuis des mois d'une bataille rangée entre médias et géants du numérique, au moment où les négociations entrent dans leur phase finale. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

FIC

FIC FIC
Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

AP CONNECT

La 2ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 29 et 30 janvier 2019 à Espace Grand Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Promotion.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT