X
CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

News Partenaire

CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

L’éditeur américain a convié au printemps dernier quelques journalistes et analystes à visiter son laboratoire de Santa Clara et a profité de l’occasion pour présenter des nouveaux produits dans le domaine du DevOps et de la sécurité.


Reportage French Tech Bordeaux : La data en chais

En début d’année, quelques surnoms ont circulé concernant la French Tech Bordeaux : « French Tech Dallas », « French Tech OK Corral »…  Il faut bien dire qu’en juin 2017 la situation était pour le moins tendue au sein de la Métropole. Mais force est de constater que l’association a, depuis, remonté la pente et qu’elle se présente aujourd’hui sous son meilleur jour.

La French Tech Bordeaux a connu une crise majeure. La presse locale s’en était largement fait l’écho, notamment en mai dernier. L’association était en cessation de paiement, les salaires de ses trois permanents n’avaient pas été versés. En cause le blocage par Bordeaux Métropole, principal financeur – à hauteur de 64 % des fonds – de la French Tech Bordeaux, de la subvention 2017. En arrière plan, un drôle de ménage où la ville, la CCI Bordeaux Gironde et le Conseil régional, d’un autre bord politique, s’affrontent ; et un délégué général de la French Tech, Xavier Lainé, dans une situation instable, avec un comité à l’origine de la labellisation bien embarrassé.

La crise qu’a connu la French Tech Bordeaux est, semble-t-il, avant tout politique. La Région souhaitait « s’impliquer davantage », proposant que la French Tech Bordeaux soit intégrée au pôle d’excellence régional sur le numérique. Or, la Métropole s’y était irrévocablement opposée. Bilan : une association totalement paralysée. On craignait même que Bordeaux perde son label au 1er janvier 2018…

La feuille de route 2017 de l’initiative devait être remise avant novembre 2016 : et en mai 2017, elle se faisait encore attendre.

« Il faut que tout le monde puisse enfin se remettre autour de la table : il y a trop de politique dans French Tech Bordeaux, cela ne convient pas à la grande majorité de ses membres entrepreneurs et ce n’est pas du tout son objet », expliquait Xavier Lainé à La Tribune, dans sa dernière interview en tant que délégué général. Après quoi il était quasi impossible de savoir de l’extérieur qui dirigeait la French Tech. Ce n’est que très récemment que nous avons appris que l’association se passait de délégué général, depuis « la fin du premier semestre ». Depuis, c’est le coordinateur, Pierre Dejean, qui incarne plus ou moins le volet opérationnel.

Dépolitiser la French Tech

On ne sait si c’est par dépit ou par volonté de faire bouger les choses que l’intégralité du comité de pilotage de la French Tech Bordeaux (Christophe Charle, cofondateur de CDiscount, Julien Parrou-Duboscq, fondateur de Concoursmania, Mathieu Llorens, directeur général d’AT Internet, François Goube, président de Cogniteev, Jérôme Le Feuvre, directeur général de News Republic, et Agnès Grangé, du groupe La Poste et figure de proue de la French Tech Bordeaux) a démissionné en mai. En fin juin, l’assemblée générale de la French Tech Bordeaux élit une nouvelle équipe, plaçant à sa tête Jérôme Leleu, CEO de SimforHealth. Puis, c’est le silence radio…

Jusqu’au 12 décembre. L’évènement French Tech Connect rassemble quelque 4 600 personnes au Palais de la Bourse. Grands groupes et start-up étaient présents, mais aussi le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi. « Une réussite » se réjouit Jérôme Leleu. Ces six derniers mois, le nouveau comité n’a pas chômé. « Il y avait des choses à caler dans l’association », nous explique au téléphone le président de la French Tech Bordeaux. Son fonctionnement et sa gouvernance ont été revues, les aspects financiers réglés. « Le budget a été validé par le comité et les permanents ont été payés », indique Jérôme Leleu. « Les fonds viennent toujours à 100 % du public, mais nous réfléchissons en 2018 à initier des revenus fournis par des acteurs privés, comme c’est le cas dans d’autres French Tech. » Et ce, en dehors de toute considération politique. De toute façon, « la politique n’intéresse pas les entrepreneurs ». Aux yeux de l’actuel président, si la Métropole, le CCI et la Région continuent de financer l’association, « la gouvernance doit être entrepreneuriale ». Pour autant, Jérôme Leleu ne se voile pas la face et veut être le plus transparent possible. Il reconnaît sans ambages que la French Tech Bordeaux a connu une période difficile, tout en soulignant que « l’ancien comité a fait un travail important pour créer ce label et dynamiser cet écosystème ». Reste encore à recruter un nouveau délégué général pour remplacer Xavier Lainé.

Pour l’heure, la French Tech Bordeaux ne dispose pas de bâtiment totem. La Cité du Numérique devrait être achevée à la fin 2018.

Une nouvelle gouvernance

Mais la crise semble bel et bien terminée, en atteste l’image de la Région, de la métropole et de la CCI travaillant de concert pour envoyer une quarantaine de start-up locales au Consumer Electronic Show de Las Vegas, en janvier. « Dans l’esprit French Tech », se félicite le président du Comité, « Il y a maintenant une bonne dynamique, tout le monde va dans le même sens et les collectivités soutiennent la dimension entrepreneuriale. »

Faut-il pour autant croire que la French Tech Bordeaux s’est débarrassée du fardeau des rivalités politiques ? Celles-ci se sont au moins effacées et une feuille de route a enfin pu être validée par l’ensemble du Comité et les collectivités. D’un point de vue plus « opérationnel », ce comité se réunit tous les mois afin de valider certains aspects techniques et les permanents, délégué général et coordinateur en tête, ont pour mission de « mettre en musique ce qui a été décidé par le Comité ». Pour l’heure, la French Tech Bordeaux n’est pas dotée d’un bâtiment totem : la Cité du numérique, futurs locaux des permanents, est en construction. Le chantier devrait s’achever fin 2018 ou début 2019. Le nouveau comité s’est organisé en système de binômes, chacun dédié à un axe du plan d’action défini par le dossier de labellisation : International, Accélération, Talents, Animation et Visibilité Ecosystème. Ce qui permet aux entrepreneurs débarquant dans la région et aux anciens d’avoir des interlocuteurs spécialisés dans le domaine qui les touchent. Mais attention, Jérôme Leleu veut éviter toute confusion quant à la mission de la French Tech Bordeaux.

« Sur cet aspect pragmatique, il a fallu redéfinir le rôle de la French Tech Bordeaux. On doit être une sorte de radar pour l’entrepreneur qui veut s’installer dans la région Nouvelle Aquitaine », explique-t-il. Il ne s’agit donc pas d’une structure qui aurait pour prétention de rassembler les différents acteurs de l’écosystème en son sein, mais d’un « carrefour entre les entrepreneurs et les acteurs du terrain, un label qui renvoie vers telle ou telle structure qui accompagne ». Parmi les projets à court terme de l’équipe, sera mis en place dans les prochaines semaines un dispositif de mentorat basé sur le volontariat, où un parrain ou une marraine déjà implanté viendra apporter son expérience sur certains sujets aux jeunes pousses désireuses de se développer.

Autre projet dans le cartons de la French Tech Bordeaux, des événements transverses mêlant entreprises du numérique et des entreprises « moins numériques ». Et l’envoi d’entreprises au CES mais aussi au MWC, à l’IFA ou encore à Viva Tech fait partie des priorités de la nouvelle équipe. Symbole que la French Tech Bordeaux a bien repris du poil de la bête. 

Article publié dans L'Informaticien n°164. Suite du reportage à venir ou à lire dans le magazine.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...

A votre avis...

Les alternatives à GitHub

Les alternatives à GitHub

Microsoft venant tout juste d’officialiser le rachat de GitHub, certains usagers de la plate-forme seront sans doute tentés de chercher des alternatives. Nous allons voir dans ces lignes quelles plates-formes peuvent la remplacer et...

GitHub by Microsoft

GitHub by Microsoft

Près de 70 millions de projets open source hébergés par Microsoft ! L’acquisition de GitHub a soulevé une levée de boucliers dans les communautés open-source, avec le risque de voir le repository...

RSS
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

Afficher tous les derniers numéros

Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Une représentation visuelle de la crypto-monnaie Bitcoin dans une boutique de Tel-Aviv, le 6 février 2018 en IsraëlLe 31 octobre 2008 naissait le bitcoin, la première monnaie virtuelle décentralisée. Dix ans plus tard, la principale cryptomonnaie nourrit un complexe écosystème mais peine toujours à convaincre dans la sphère économique. [Lire la dépêche...]

Des bitcoins, le 20 novembre 2017 à LondresEn dix ans, le bitcoin a réussi le tour de force de se faire une place dans le monde financier et sur la scène médiatique. Mais comprendre son fonctionnement n'est pas toujours aisé pour les profanes. [Lire la dépêche...]

Facebook a fermé lundi 68 pages et 43 comptes liés à un groupe brésilien qui serait, selon un quotidien de Sao Paulo, lié au favori d'extrême droite à l'élection présidentielle de dimanche, Jair Bolsonaro. [Lire la dépêche...]

Un développeur à créé l'appli SnapCrap, pour photographier les déjections canines dans les rues de San FranciscoSan Francisco, ville de la "tech" et ... des crottes. C'est ce qui a poussé un développeur à créer l'appli SnapCrap, pour photographier les déjections canines et humaines sur la voie publique et demander en temps réel le passage de la voirie. [Lire la dépêche...]

Susan Wojcicki, la PDG de Youtube, le 15 octobre 2018 à San FranciscoYoutube a demandé lundi aux Youtubeurs de s'engager à ses côtés contre le projet européen de réforme du droit d'auteur, qui vise à inciter les géants du net à mieux rétribuer les auteurs de contenus originaux. [Lire la dépêche...]

Elon Musk, patron de Tesla, le 28 septembre 2017 à Adelaide, en AustralieElon Musk, l'emblématique patron de Tesla, affirme que le premier tunnel à grande vitesse sous Los Angeles, destiné à contourner les embouteillages, sera inauguré le 10 décembre. [Lire la dépêche...]

Des centaines de profs ont dénoncé sur Twitter, sous le hashtag ironique #pasdevague, l'absence de réactions de leur hiérarchie face aux violences qu'ils subissentDes centaines de profs ont dénoncé sur Twitter, sous le hashtag ironique #pasdevague, l'absence de réactions de leur hiérarchie face aux violences qu'ils subissent, après l'affaire d'un élève filmé en train de braquer sa professeure avec une arme factice dans un lycée de Créteil. [Lire la dépêche...]

Le ministre allemand des Finances Olaf Scholz plaide pour une imposition minimale partout des bénéfices de multinationales, en visant les géants américains du numériqueLe ministre allemand des Finances Olaf Scholz plaide pour une imposition minimale partout des bénéfices de multinationales, en visant les géants américains du numérique, au moment où Paris veut accélérer le pas pour les taxer en Europe. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

WEB SUMMIT

Le Web Summit réunit plus de 70000 participants et 1200 conférenciers du 5 au 8 novembre 2018 à Lisbonne (Portugal), Altice Arena. Organisé par Connected Intelligence Ltd.

EXPERIENCES

Microsoft Experiences 18, « l'événement de l'intelligence numérique », aura lieu les 6 et 7 novembre 2018 à Paris, palais des congrès de la porte Maillot. Organisé par Microsoft.

MAKER FAIRE

Du 23 au 25 novembre 2018, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la deuxième fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux "technologies de la confiance" est organisé à Cannes (palais des festivals) du 27 au 29 novembre 2018. Organisé par Comexposium.

CLOUD EXPO EUROPE

Conjointement avec Data Centre World, Cloud Security Expo et Smart IoT Paris, le salon Cloud Expo Europe se tient les 27 et 28 novembre 2018 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par CloserStill Media.
RSS
Voir tout l'AgendaIT