X

Reportage French Tech Bordeaux : La data en chais

En début d’année, quelques surnoms ont circulé concernant la French Tech Bordeaux : « French Tech Dallas », « French Tech OK Corral »…  Il faut bien dire qu’en juin 2017 la situation était pour le moins tendue au sein de la Métropole. Mais force est de constater que l’association a, depuis, remonté la pente et qu’elle se présente aujourd’hui sous son meilleur jour.

La French Tech Bordeaux a connu une crise majeure. La presse locale s’en était largement fait l’écho, notamment en mai dernier. L’association était en cessation de paiement, les salaires de ses trois permanents n’avaient pas été versés. En cause le blocage par Bordeaux Métropole, principal financeur – à hauteur de 64 % des fonds – de la French Tech Bordeaux, de la subvention 2017. En arrière plan, un drôle de ménage où la ville, la CCI Bordeaux Gironde et le Conseil régional, d’un autre bord politique, s’affrontent ; et un délégué général de la French Tech, Xavier Lainé, dans une situation instable, avec un comité à l’origine de la labellisation bien embarrassé.

La crise qu’a connu la French Tech Bordeaux est, semble-t-il, avant tout politique. La Région souhaitait « s’impliquer davantage », proposant que la French Tech Bordeaux soit intégrée au pôle d’excellence régional sur le numérique. Or, la Métropole s’y était irrévocablement opposée. Bilan : une association totalement paralysée. On craignait même que Bordeaux perde son label au 1er janvier 2018…

La feuille de route 2017 de l’initiative devait être remise avant novembre 2016 : et en mai 2017, elle se faisait encore attendre.

« Il faut que tout le monde puisse enfin se remettre autour de la table : il y a trop de politique dans French Tech Bordeaux, cela ne convient pas à la grande majorité de ses membres entrepreneurs et ce n’est pas du tout son objet », expliquait Xavier Lainé à La Tribune, dans sa dernière interview en tant que délégué général. Après quoi il était quasi impossible de savoir de l’extérieur qui dirigeait la French Tech. Ce n’est que très récemment que nous avons appris que l’association se passait de délégué général, depuis « la fin du premier semestre ». Depuis, c’est le coordinateur, Pierre Dejean, qui incarne plus ou moins le volet opérationnel.

Dépolitiser la French Tech

On ne sait si c’est par dépit ou par volonté de faire bouger les choses que l’intégralité du comité de pilotage de la French Tech Bordeaux (Christophe Charle, cofondateur de CDiscount, Julien Parrou-Duboscq, fondateur de Concoursmania, Mathieu Llorens, directeur général d’AT Internet, François Goube, président de Cogniteev, Jérôme Le Feuvre, directeur général de News Republic, et Agnès Grangé, du groupe La Poste et figure de proue de la French Tech Bordeaux) a démissionné en mai. En fin juin, l’assemblée générale de la French Tech Bordeaux élit une nouvelle équipe, plaçant à sa tête Jérôme Leleu, CEO de SimforHealth. Puis, c’est le silence radio…

Jusqu’au 12 décembre. L’évènement French Tech Connect rassemble quelque 4 600 personnes au Palais de la Bourse. Grands groupes et start-up étaient présents, mais aussi le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi. « Une réussite » se réjouit Jérôme Leleu. Ces six derniers mois, le nouveau comité n’a pas chômé. « Il y avait des choses à caler dans l’association », nous explique au téléphone le président de la French Tech Bordeaux. Son fonctionnement et sa gouvernance ont été revues, les aspects financiers réglés. « Le budget a été validé par le comité et les permanents ont été payés », indique Jérôme Leleu. « Les fonds viennent toujours à 100 % du public, mais nous réfléchissons en 2018 à initier des revenus fournis par des acteurs privés, comme c’est le cas dans d’autres French Tech. » Et ce, en dehors de toute considération politique. De toute façon, « la politique n’intéresse pas les entrepreneurs ». Aux yeux de l’actuel président, si la Métropole, le CCI et la Région continuent de financer l’association, « la gouvernance doit être entrepreneuriale ». Pour autant, Jérôme Leleu ne se voile pas la face et veut être le plus transparent possible. Il reconnaît sans ambages que la French Tech Bordeaux a connu une période difficile, tout en soulignant que « l’ancien comité a fait un travail important pour créer ce label et dynamiser cet écosystème ». Reste encore à recruter un nouveau délégué général pour remplacer Xavier Lainé.

Pour l’heure, la French Tech Bordeaux ne dispose pas de bâtiment totem. La Cité du Numérique devrait être achevée à la fin 2018.

Une nouvelle gouvernance

Mais la crise semble bel et bien terminée, en atteste l’image de la Région, de la métropole et de la CCI travaillant de concert pour envoyer une quarantaine de start-up locales au Consumer Electronic Show de Las Vegas, en janvier. « Dans l’esprit French Tech », se félicite le président du Comité, « Il y a maintenant une bonne dynamique, tout le monde va dans le même sens et les collectivités soutiennent la dimension entrepreneuriale. »

Faut-il pour autant croire que la French Tech Bordeaux s’est débarrassée du fardeau des rivalités politiques ? Celles-ci se sont au moins effacées et une feuille de route a enfin pu être validée par l’ensemble du Comité et les collectivités. D’un point de vue plus « opérationnel », ce comité se réunit tous les mois afin de valider certains aspects techniques et les permanents, délégué général et coordinateur en tête, ont pour mission de « mettre en musique ce qui a été décidé par le Comité ». Pour l’heure, la French Tech Bordeaux n’est pas dotée d’un bâtiment totem : la Cité du numérique, futurs locaux des permanents, est en construction. Le chantier devrait s’achever fin 2018 ou début 2019. Le nouveau comité s’est organisé en système de binômes, chacun dédié à un axe du plan d’action défini par le dossier de labellisation : International, Accélération, Talents, Animation et Visibilité Ecosystème. Ce qui permet aux entrepreneurs débarquant dans la région et aux anciens d’avoir des interlocuteurs spécialisés dans le domaine qui les touchent. Mais attention, Jérôme Leleu veut éviter toute confusion quant à la mission de la French Tech Bordeaux.

« Sur cet aspect pragmatique, il a fallu redéfinir le rôle de la French Tech Bordeaux. On doit être une sorte de radar pour l’entrepreneur qui veut s’installer dans la région Nouvelle Aquitaine », explique-t-il. Il ne s’agit donc pas d’une structure qui aurait pour prétention de rassembler les différents acteurs de l’écosystème en son sein, mais d’un « carrefour entre les entrepreneurs et les acteurs du terrain, un label qui renvoie vers telle ou telle structure qui accompagne ». Parmi les projets à court terme de l’équipe, sera mis en place dans les prochaines semaines un dispositif de mentorat basé sur le volontariat, où un parrain ou une marraine déjà implanté viendra apporter son expérience sur certains sujets aux jeunes pousses désireuses de se développer.

Autre projet dans le cartons de la French Tech Bordeaux, des événements transverses mêlant entreprises du numérique et des entreprises « moins numériques ». Et l’envoi d’entreprises au CES mais aussi au MWC, à l’IFA ou encore à Viva Tech fait partie des priorités de la nouvelle équipe. Symbole que la French Tech Bordeaux a bien repris du poil de la bête. 

Article publié dans L'Informaticien n°164. Suite du reportage à venir ou à lire dans le magazine.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Edge Computing

Edge Computing

Du simple microcontrôleur capable d’exécuter un algorithme d’IA jusqu’au conteneur maritime de 12 mètres, l’informatique se rapproche au plus près des sources de données. L’Edge...

Ansible

Ansible

Ansible tient une assez belle place dans le palmarès des outils favoris des DevOps. Il permet d’automatiser des traitements sur un parc de machines. Nous allons voir quelles sont ses possibilités en la matière.

Transfo avec Salesforce

Transfo avec Salesforce

Dreamforce, conférence géante à San Francisco, regroupait cet automne près de 170000 personnes sur place et près de 15 millions en ligne. Marc Benioff a multiplié les annonces à cette occasion pour...

PowerShell DSC

PowerShell DSC

DSC est la solution DevOps de Microsoft disponible à partir de la version 4 de Powershell pour Windows et de la 6 core pour Linux.

Cybersécurité de l'industrie

Cybersécurité de l'industrie

Mis à part les OIV, bon nombre d’installations industrielles françaises sont vulnérables aux cyberattaques. Système non mis à jour, absence de briques de sécurité de base et défense...

RSS
Afficher tous les dossiers

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

Afficher tous les derniers numéros

OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le colonel Marc Horeau, président du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), teste un casque de réalité virtuelle dans une ambulance, le 18 février 2020 à Evron, en Mayenne"Monde aquatique ou monde spatial"? Depuis février, les pompiers de Mayenne proposent aux blessés d'utiliser un casque de réalité virtuelle dans leur fourgon, une expérimentation illustrant le recours aux nouvelles technologies dans la prise en charge de la douleur. [Lire la dépêche...]

Twitter a suspendu 70 comptes qui postaient des contenus favorables à Michael Bloomberg, le candidat à l'investiture démocrate qui a engagé des centaines de personnes pour faire sa promotion dans leurs cercles sociaux pendant sa campagneTwitter a suspendu 70 comptes qui postaient des contenus favorables à Michael Bloomberg, le candidat à l'investiture démocrate qui a engagé des centaines de personnes pour faire sa promotion dans leurs cercles sociaux pendant sa campagne. [Lire la dépêche...]

Le nouveau jeu vidéo des Sims présenté en juin 2014 à Los AngelesDes possibilités infinies derrière l'apparence du quotidien: 20 ans après la sortie du premier jeu, les Sims continuent d'inspirer des millions de joueurs, qui construisent des histoires et des bâtiments autant qu'ils se construisent eux-mêmes.       [Lire la dépêche...]

Les Français passent désormais plus de 2 heures par jour sur internetToujours plus mobiles, sociaux et vidéos, mais surtout plus fréquents: les usages des internautes français révèlent une forte augmentation du temps passé en ligne qui atteint en moyenne 2 heures et 12 minutes par jour en 2019, selon une étude de Médiamétrie publiée jeudi. [Lire la dépêche...]

Bouygues ne sera pas affecté financièrement par la cyberattaque qui l'a frappé en début d'annéeBouygues ne sera pas affecté financièrement par la cyberattaque qui l'a frappé en début d'année, a assuré jeudi le groupe, son PDG démentant par ailleurs toute négligence en matière de sécurité. [Lire la dépêche...]

Des patients ayant des symptômes du coronavirus participent à une séance de gymnastique encadrée par du personnel médical en combinaison de protection dans un hôpital de Wuhan, le 17 février 2020Partout dans le monde, l'épidémie du nouveau coronavirus a réveillé des peurs mais également un véritable appétit pour les films, les jeux vidéos et les séries anxiogènes sur le thème de la maladie.  [Lire la dépêche...]

Des entrepreneurs de Kickstarter au Web Summit, le 8 novembre 2016 à LisbonneLes salariés de Kickstarter, une plateforme de financement participatif, ont fondé un syndicat considéré comme le premier du genre dans le secteur américain des technologies, et qui donne de l'espoir à de nombreux employés dont la parole semble souvent étouffée par leur direction. [Lire la dépêche...]

Lawrence L'inventeur de la très populaire commande informatique dite du "copier-coller" est mort à l'âge de 74 ans cette semaine, d'après une annonce de l'entreprise Xerox postée sur Twitter mercredi. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

GALA DSI

La 8ème édition du Gala DSI doit réunir plus de 300 DSI au Pavillon d'Armenonville (Paris 16ème) le 10 mars 2020. Organisé par Agora Managers.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, IT Partners a lieu les 11 et 12 mars 2020 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie