X
Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

L’Arcep détaille les engagements des opérateurs

L’accord signé entre l’État et les quatre grands opérateurs a soulevé un certain nombre d’interrogations quant aux engagements des Orange et consorts. L’Arcep a publié la liste de ces engagements, assurant que ceux-ci sont contraignants et leur non-respect assorti de sanctions.

Dimanche 14 janvier, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, annonçait que l’État avait trouvé un accord avec les quatre opérateurs concernant la couverture 4G et celle des zones blanches. En contrepartie : la promesse par l'État de ne pas augmenter ses redevances et de ne pas réclamer à court terme un renouvellement des licences dont certaines arrivent à échéance à partir de 2020.

De l’Assemblée Nationale à l’espace commentaires de notre site, certains se sont émus de ce qui semble être un cadeau aux opérateurs. Ou du moins des contours pour le moins flous de cet accord. Le 22 janvier, l’Arcep a éclairé nos lanternes en publiant la liste des engagements pris par les opérateurs. Des engagements qui « revêtiront ainsi le caractère d’obligations contraignantes pouvant faire l’objet de sanctions par l’Arcep en cas de non-respect » écrit le gendarme des télécoms.

Sur le mobile, l’État veut un dispositif prévoyant la couverture de 5000 nouvelles zones par opérateur. Si pour une zone identifiée un opérateur n’est pas présent ou doit en améliorer la couverture, il aura alors l’obligation « d’apporter un service voix/SMS et un service mobile à très haut débit (4G) » sous 12 ou 24 mois, en assumant l’ensemble des coûts et, si nécessaire, en mutualisant l’infrastructure avec d’autres opérateurs.

4G y compris en zone blanche

Concernant ces fameuses 5000 antennes, l’Arcep nous apprend que 2000 d’entre elles seront mutualisées en RAN sharing à 4 opérateurs. Les 3000 autres pourront « concerner n’importe quel type de lieu (zones habitées, zones touristiques, zones de montagne…), en fonction de la connaissance du terrain des élus locaux et des priorités qui pourront être identifiées par le Gouvernement chaque année ». A noter que l’accord prévoit que « les opérateurs devront fournir un service très haut débit mobile sur l’ensemble des sites d’ici fin 2020 en équipant tous leurs sites existants (2G/3G) ainsi que tous leurs nouveaux sites en 4G ».

Pour faciliter la couverture, les procédures de mutualisation sont revues, notamment le partage d’installations passives dans ces 5000 zones. En outre, lorsqu’un opérateur installera un nouveau pylône, il sera tenu de consulter les autres opérateurs et d’accepter « les demandes raisonnables de partage passif ». Sachant qu’à terme, l’Arcep n’exclut pas que les opérateurs proposent « une offre satisfaisante d’accès à un nombre significatif de leurs sites, notamment à un tarif raisonnable ».

Indoor

Les opérateurs s’engagent en outre à mettre en service en 2018 pour Bouygues, SFR et Orange et en 2019 pour Free, les services voix et SMS sur WiFi sur leur cœurs de réseaux. « En complément, les quatre opérateurs s’engagent à disposer d’ici fin 2018 d’une offre permettant à des entreprises ou des personnes publiques, pour un tarif abordable, de demander une amélioration de la couverture des services Voix/SMS et data à l’intérieur des bâtiments pour permettre aux clients d’avoir accès à la couverture de l’ensemble des opérateurs ». A cela s’ajoute une obligation de proposer un service de 4G fixe dans les zones « où les débits fixes ne sont pas satisfaisants ».

Viennent enfin des contraintes en termes de transparence et de qualité de service. « Pour cela, les opérateurs devront désormais respecter des obligations correspondant à un niveau d’exigence renforcé » écrit le régulateur. De nouveaux tests de couverture, des échéances plus contraignantes et un point d’avancement annuel accompagnent le dispositif. Notons également que dès cette année « les opérateurs devront publier en 2018 sur leur site Internet ainsi que dans un format électronique ouvert et aisément réutilisable une liste à jour des antennes-relais qui sont hors service pour cause de maintenance ou de panne ».


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Réseau


A votre avis...
WebForce3

WebForce3

L’école WebForce3, après avoir lancé une première formation rapide de développeur web – sur 3,5 mois –, multiplie cette fois les formations accélérées autour de la...

Comparatif smartphones

Comparatif smartphones

Les trois géants de la téléphonie mobile, Apple, Samsung et Huawei se livrent une guerre sans merci pour dominer le juteux marché des smartphones. Porte-étendards technologiques, leurs derniers modèles...

Afficher tous les dossiers

FAKEBOOK : l'affaire Cambridge Analytica/Facebook - RGPD : 1ers retours d'expérience - Cryptojacking, la nouvelle menace - Laval Virtual ou l'(AR/VR)évolution par les usages - Au coeur d'Hexatrust... Wallix : du courage et du plaisir - Google AMP - Robotic Process Automation...

 

BIG DATA : technologies, usages et futur - La 5G en ordre de bataille - Windows Server Project Honolulu - Serverless : le calcul sans serveur prêt pour la production ? - Faille memcached - Bootcamp WebForce3 - Comparatif smartphones - Rencontre avec Idriss Aberkane...

 

GUIDE DES GRANDS CLOUDS PUBLICS - Sécurité 2.0 Threat Intelligence - Logiciels Libres, le secteur public dit oui ! - Big Data & RGPD - Enceintes connectées : pour l'entreprise aussi ! - Développez des jeux vidéo avec Unity 3D - Le Wagon, le bootcamp coding qui cartonne...

 

Afficher tous les derniers numéros
News Mag-Securs
12345678910Last

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

Adoptée le 6 juillet 2016, la directive NIS (pour Network Infrastructure Security) doit être transposée par les Etats membres de l’Union Européenne au plus tard le 9 mai 2018.

Ce Livre Blanc éclaire les enjeux et les impacts de la directive NIS sur les pratiques de cybersécurité des pays européens.

  


"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


La maintenance prédictive, pilier de la transformation digitale, un Livre Blanc Econocom.

LA MAINTENANCE IT, L’INVISIBLE PIERRE ANGULAIRE DE L’ENTREPRISE DIGITALE

La transformation digitale rebat les cartes de la performance des entreprises. Face à l’évolution simultanée des attentes des clients, des modèles économiques, des conditions de marché et des modes de travail, chaque métier doit revoir sa contribution aux trois axes qui conditionnent dorénavant la réussite: l’excellence opérationnelle, l’expérience utilisateurs et l’innovation métier.


CARTOGRAPHIE DU PAYSAGE DES RANSOMWARES, un Livre Blanc Fortinet.

Comprendre la portée et la sophistication de la menace.

Lorsque les cybermenaces sont multipliées par 35 en un an, chaque entreprise doit en tenir compte. C’est précisément le cas avec les ransomwares. Les hacktivistes ont ciblé des entreprises de pratiquement toutes les tailles et représentant une multitude de secteurs industriels dans le monde entier.


Comment moderniser ses centres de données, un Livre Blanc HPE.

La transformation numérique des entreprises crée de nouvelles contraintes sur les directions informatiques, en particulier pour les environnements de stockage. 

La croissance exponentielle des données, la virtualisation massive, l'évolution des charges de travail et la mise en place permanente de nouvelles applications (devops) obligent l'infrastructure de stockage informatique à évoluer. 


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un test de Sea Bubbles, Des essais des Sea Bubbles, ces "taxis volants" sur l'eau ont repris à Paris, après 6 mois de suspension, a constaté dimanche l'AFP. [Lire la dépêche...]

Les internautes ont publié plus de six millions de tweets samedi sur le mariage du prince Harry et de l'ex-actrice américaine Meghan Markel, bien plus que lors de celui de William et Kate, selon la société Visibrain. [Lire la dépêche...]

C'est la vision d'un sans-abri sous un abribus connecté à Paris qui donnent à la jeune femme l'idée de mettre le numérique au service des exclus

Lutter contre l'exclusion des plus fragiles grâce à des outils numériques : après la mise à disposition d'adresses pratiques sur un site internet, l'association Solinum vient d'installer sa première borne tactile à la gare de Bordeaux, avec l'ambition de les multiplier en France. [Lire la dépêche...]

Google s'est lancé dans une vaste refonte de ses Accusé de contribuer au déclin de la presse et de laisser proliférer la désinformation, Google s'est lancé dans une vaste refonte de ses "News", avec, en guest star, l'intelligence artificielle. Des mesures qui laissent les experts mitigés. [Lire la dépêche...]

Un tribunal américain doit fixer la somme que Samsung, accusé de plagiat, doit payer à AppleCombien vaut le design de l'iPhone? C'est la question à un milliard de dollars que va tenter de trancher la semaine prochaine un tribunal américain, sommé de fixer la somme que Samsung, accusé de plagiat, doit payer à Apple. [Lire la dépêche...]

Le Prince Harry et son épouse Meghan Markle quittent le château de Windsor après les cérémonies de leur mariage, le 19 mai 2018 à WindsorLes internautes ont publié près de six millions de tweets samedi sur le mariage du prince Harry et de l'ex-actrice américaine Meghan Markel, bien plus que lors de celui de William et Kate, selon la société Visibrain. [Lire la dépêche...]

Un avocat a demandé le 18 mai au tribunal de grande instance de Metz de transmettre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à la Cour de cassation pour que soit reconnue la validité d'un testament transmis par SMS.Un avocat a demandé vendredi au tribunal de grande instance de Metz de transmettre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à la Cour de cassation pour que soit reconnue la validité d'un testament transmis par SMS. [Lire la dépêche...]

Le jeu Call of Duty propose surtout de décimer des soldats nazis, asiatiques ou orientauxRéussir le débarquement en Normandie, tuer Hitler, sauver des soldats en Irak: les missions proposées dans les jeux vidéo diffusaient jusqu'ici une vision occidentale de l'Histoire, mais quelques jeux commencent à proposer des visions alternatives. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

VIVA TECHNOLOGY

Pour sa 3ème édition, Viva Technology, salon de l'innovation et de la croissance des start-up, se tient du 24 au 26 mai 2018 à Paris (Paris Expo, porte de Versailles). Organisé par Publicis et Les Echos.

WWDC

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC18 se tiendra du 4 au 8 juin 2018 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 5 au 9 juin 2018. Organisé par Taitra.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Cité de la Mode et du Design les 11 et 12 juin 2018. Organisé par Corp Agency.

CEBIT

Nouvelles dates et nouveau format pour le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, qui a lieu du 11 au 15 juin 2018 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

CRIP

Rendez-vous annuel des 7800 membres du CRIP (association indépendante d'utilisateurs), DSI, CTO, responsables d'infrastructure, de technologies, de production et d'innovation IT à Paris (Espace Champerret) les 12 et 13 juin 2018. Organisé par le CRIP.
Outscale vous donne rendez-vous pour la 5ème édition des Cloud Days le 21 juin 2018 à Paris (Châteauform' City George V).
RSS
Voir tout l'AgendaIT