X
Mon voisin, le Hacker !

News Partenaire

Mon voisin, le Hacker !

On a l’habitude de dire que l’été est une période propice aux cambriolages. Mais il en de même pour le piratage qui ne « baisse pas pavillon »… bien au contraire. En effet, la cuvée 2018 a été marquée par une série de cyberattaques diverses et variées. C’est l’occasion de rappeler que la cybersécurité est un enjeu crucial tant au niveau local que global, qu’il s’agisse de grandes entreprises ou de petites structures, du secteur privé ou public.

L’Arcep détaille les engagements des opérateurs

L’accord signé entre l’État et les quatre grands opérateurs a soulevé un certain nombre d’interrogations quant aux engagements des Orange et consorts. L’Arcep a publié la liste de ces engagements, assurant que ceux-ci sont contraignants et leur non-respect assorti de sanctions.

Dimanche 14 janvier, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, annonçait que l’État avait trouvé un accord avec les quatre opérateurs concernant la couverture 4G et celle des zones blanches. En contrepartie : la promesse par l'État de ne pas augmenter ses redevances et de ne pas réclamer à court terme un renouvellement des licences dont certaines arrivent à échéance à partir de 2020.

De l’Assemblée Nationale à l’espace commentaires de notre site, certains se sont émus de ce qui semble être un cadeau aux opérateurs. Ou du moins des contours pour le moins flous de cet accord. Le 22 janvier, l’Arcep a éclairé nos lanternes en publiant la liste des engagements pris par les opérateurs. Des engagements qui « revêtiront ainsi le caractère d’obligations contraignantes pouvant faire l’objet de sanctions par l’Arcep en cas de non-respect » écrit le gendarme des télécoms.

Sur le mobile, l’État veut un dispositif prévoyant la couverture de 5000 nouvelles zones par opérateur. Si pour une zone identifiée un opérateur n’est pas présent ou doit en améliorer la couverture, il aura alors l’obligation « d’apporter un service voix/SMS et un service mobile à très haut débit (4G) » sous 12 ou 24 mois, en assumant l’ensemble des coûts et, si nécessaire, en mutualisant l’infrastructure avec d’autres opérateurs.

4G y compris en zone blanche

Concernant ces fameuses 5000 antennes, l’Arcep nous apprend que 2000 d’entre elles seront mutualisées en RAN sharing à 4 opérateurs. Les 3000 autres pourront « concerner n’importe quel type de lieu (zones habitées, zones touristiques, zones de montagne…), en fonction de la connaissance du terrain des élus locaux et des priorités qui pourront être identifiées par le Gouvernement chaque année ». A noter que l’accord prévoit que « les opérateurs devront fournir un service très haut débit mobile sur l’ensemble des sites d’ici fin 2020 en équipant tous leurs sites existants (2G/3G) ainsi que tous leurs nouveaux sites en 4G ».

Pour faciliter la couverture, les procédures de mutualisation sont revues, notamment le partage d’installations passives dans ces 5000 zones. En outre, lorsqu’un opérateur installera un nouveau pylône, il sera tenu de consulter les autres opérateurs et d’accepter « les demandes raisonnables de partage passif ». Sachant qu’à terme, l’Arcep n’exclut pas que les opérateurs proposent « une offre satisfaisante d’accès à un nombre significatif de leurs sites, notamment à un tarif raisonnable ».

Indoor

Les opérateurs s’engagent en outre à mettre en service en 2018 pour Bouygues, SFR et Orange et en 2019 pour Free, les services voix et SMS sur WiFi sur leur cœurs de réseaux. « En complément, les quatre opérateurs s’engagent à disposer d’ici fin 2018 d’une offre permettant à des entreprises ou des personnes publiques, pour un tarif abordable, de demander une amélioration de la couverture des services Voix/SMS et data à l’intérieur des bâtiments pour permettre aux clients d’avoir accès à la couverture de l’ensemble des opérateurs ». A cela s’ajoute une obligation de proposer un service de 4G fixe dans les zones « où les débits fixes ne sont pas satisfaisants ».

Viennent enfin des contraintes en termes de transparence et de qualité de service. « Pour cela, les opérateurs devront désormais respecter des obligations correspondant à un niveau d’exigence renforcé » écrit le régulateur. De nouveaux tests de couverture, des échéances plus contraignantes et un point d’avancement annuel accompagnent le dispositif. Notons également que dès cette année « les opérateurs devront publier en 2018 sur leur site Internet ainsi que dans un format électronique ouvert et aisément réutilisable une liste à jour des antennes-relais qui sont hors service pour cause de maintenance ou de panne ».


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Réseau


A votre avis...

Langages

Langages

Quels sont les langages de programmation les plus utilisés par les développeurs et surtout quels sont ceux à « bûcher » pour trouver du travail et être bien payé ? Et, au contraire, quels...

Stockage nouvelle génération

Stockage nouvelle génération

Le volume des données, structurées ou non, augmente sans cesse sous la montée en puissance de nouvelles applications : IoT, IA, Big Data… de ce fait, le stockage fait régulièrement sa révolution...

Multicloud

Multicloud

Le multicloud est le buzzword de 2018. Une stratégie que, selon les cabinets de conseil, la majorité des entreprises vont mettre en place au nom de la flexibilité. C’est qu’il serait dommage de mettre tous ses...

RSS
Afficher tous les dossiers

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

ENQUÊTE IA & SSI : une attente forte et déjà des solutions concrètes - DPO/DPD : premier bilan du RGPD, pauvre DPO... - Entretien avec Laure de la Raudière, députée - Reportage #Room42 : pas de cyber panique au Luxembourg ! - Cryptojacking - Office 365, cible adorée des pirates - Prophétique Black Mirror - Portrait Nora Cuppens, tête chercheuse...

 

Afficher tous les derniers numéros

Avez-vous le contrôle de vos données Office 365 ? Avez-vous accès à tous les éléments dont vous avez besoin ? À première vue, la réponse est en général « Bien sûr » ou « Microsoft s’en occupe ». Mais à bien y réfléchir, en êtes-vous sûr ?


Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Au cours de la dernière année, les données volées et vulnérables se sont révélées des armes précieuses pour les adversaires de tous les horizons, dans toutes les régions, et pour toutes les motivations.


Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
L'entrée de Servecentric, un centre d'hébergements de données, le 10 décembre 2018 dans les environs de Dublin, en IrlandeDans la banlieue de Dublin, des entrepôts d'apparence ordinaire accueillent de vastes centres d'hébergement de données connectés à toute l'Europe, moteurs de la quatrième révolution industrielle et véritable aubaine pour l'économie irlandaise. [Lire la dépêche...]

Le moteur de recherche du géant informatique américain Microsoft, Bing, était jeudi inaccessible en Chine, des internautes s'inquiétant du possible blocage par les autorités d'un énième site internet étranger de premier planLe moteur de recherche du géant informatique américain Microsoft, Bing, était jeudi inaccessible en Chine, des internautes s'inquiétant du possible blocage par les autorités d'un énième site internet étranger de premier plan. [Lire la dépêche...]

Amazon a commencé à tester dans les environs de Seattle, où est basé son siège, la livraison de colis par un petit robot nommé "Scout", a annoncé mercredi le géant américain du commerce en ligne. [Lire la dépêche...]

Prototype de la Un prototype de voiture volante de Boeing a réussi son premier essai en vol, a indiqué mercredi le constructeur aéronautique en dévoilant ce projet qui s'inscrit dans le cadre plus large de futurs taxis aériens autonomes. [Lire la dépêche...]

Le gouvernement britannique a cherché à apaiser les craintes d'exode des entreprises effrayées par le chaos des préparatifs du Brexit au Royaume-Uni après des décisions symboliques de Dyson et Sony de déménager leur siège hors du pays.  [Lire la dépêche...]

Un câble de fibre optique sous-marin endommagé sur la plage de Sopelana (Espagne) le 13 juin 2017.Le royaume de Tonga se retrouvait mercredi presque à l'ère pré-internet, avec la rupture d'un câble sous-marin qui prive les habitants de l'archipel du Pacifique de presque tous les sites, notamment Facebook ou YouTube. [Lire la dépêche...]

Sony Europe va passer sous la coupe d'une nouvelle filiale créée aux Pays-Bas, restant ainsi sous les règles de l'Union européenne après le Brexit Le fleuron japonais de l'électronique Sony a décidé de déménager son siège européen depuis la Grande-Bretagne vers les Pays-Bas, dans la perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, prévue le 29 mars. [Lire la dépêche...]

Parmi les sources des menaces, le renseignement américain a cité les adversaires traditionnels des Etats-Unis, comme la Russie, la Chine, la Corée du Nord et l'Iran, mais aussi les groupes terroristes et d'autres acteurs non-étatiquesLa Chine a "compressé" les délais pour développer de nouvelles technologies en "volant" la propriété intellectuelle américaine, ce qui lui permet aujourd'hui de contester la suprématie des Etats-Unis dans ce domaine, selon la direction du renseignement américain (DNI). [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

AP CONNECT

La 2ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 29 et 30 janvier 2019 à Espace Grand Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Promotion.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 11 et 12 mars 2019 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT