X

News Partenaire

Intrexx : la plateforme de développement low code de référence

Créé en 1998 par l’entreprise allemande United Planet, Intrexx est devenu au fil des ans une plateforme complète permettant la création rapide de portails Intranet; Extranet et portails web, d’applications variées pour la gestion des ressources humaines, du travail collaboratif, de solutions industrie 4.0. Toutes ces applications se construisent rapidement et simplement grâce à la technique du « low code » et s’intègrent au Système d’Information de l’entreprise à l’aide de nombreux connecteurs.


Alerte enlèvement : on recherche le CDO !

Les lecteurs réguliers de cette rubrique savent mon affection profonde pour le buzzword de l’année, la transformation numérique. Rappelez-vous son bras armé au début de l’an dernier qui devait être le CDO, le Chief Digital Officer. Avec lui on allait voir ce qu’on allait voir. L’innovation et les nouveaux services devaient tomber comme à Gravelotte et infuser l’ensemble de l’entreprise. 

De toutes manières, les entreprises étaient obligées de faire cette mutation, à défaut de mourir à petit feu devant des compétiteurs plus rapides dans cette mutation ou par une « ubérisation » fatale. Au passage remarquons que Uber tombe de Charybde en Scylla et que AirBnB se range bien gentiment aux admonestations des différentes administrations qui régissent son activité – retrait des cartes de paiement, mise en place de taxes diverses et variées sur l’activité. À son tour, Amazon ouvre des magasins physiques. Bref, tous les éléments qui faisaient de la transformation numérique un danger immédiat pour les entreprises ont pour la plupart disparu ou ont pris un sacré plomb dans l’aile. Il n’est pas ici l’idée de nier le choc de productivité dont ont besoin les entreprises pour se maintenir face à une concurrence internationale agressive, celle d’Europe de l’Est, de Chine, de l’Inde, mais de remettre à leur place les jugements un peu hâtifs que nous avons vus au début de l’année dernière sur la mort annoncée de ceux qui ne se transformaient pas assez vite. Cela rappelait surtout de mauvais souvenirs, comme le « hold-up » de l’an 2000 et de son fameux Bug ou de l’explosion autour des valeurs internet.

Une force de proposition

Mais revenons à notre mouton à cinq pattes de CDO. L’année écoulée, loin de lui consacrer son rôle prééminent dans les entreprises, l’a vu peu à peu disparaître. Aujourd’hui on peut même réaliser une nouvelle édition de « Perdu de vue » pour cette fonction. Lors d’un récent dîner en ville organisé par le Club de la Presse Informatique B2B, des DSI ont été interrogés sur le rôle du CDO et sur la question de savoir où il était passé ? Tous s’accordaient sur le rôle transitoire du CDO, « des managers de transition » qui ne sont pas intervenus là où ils étaient attendus, c’est-à-dire sur le côté métier ou dans les évolutions vers l’e-commerce. Si le CDO reste une force de proposition, sponsor dans certains cas vers un mouvement, vers plus d’agilité, il ne porte pas concrètement de projet. Son rôle semble plus important dans les entreprises de plus petites tailles où il a infusé une culture marketing avec l’utilisation des réseaux sociaux et l’évolution vers l’e-commerce. Dans un sens il est devenu un super « community manager », dans l’autre il joue le rôle de Géo Trouvetou, mais il semblerait que sa voix se perde dans la réalité de ce que provoque la transition numérique qui reste l’apanage de la DSI. Comme au bon vieux temps. De plus, lorsque la culture de la digitalisation est installée dans l’entreprise son rôle n’a plus lieu d’être. D’où sa disparition annoncée. Le DSI reste le gardien du temple et nul CDO ne viendra le déloger !

Un CDO disparaît, un autre apparaît !

Si le Chief Digital Officer voit son rôle se réduire comme peau de chagrin et proche de la sortie pour se retrouver au Panthéon de l’Informatique pour services rendus, les DSI présents étaient plus soucieux sur la place que pourrait prendre un autre CDO, le Chief Data Officer. Kicésuila ? Selon une fiche présente sur le site du CIDJ, « le CDO assume une fonction transversale afin d’acquérir la meilleure connaissance de son entreprise, qu’elle soit de services, de process, de métiers, d’enjeux business. Il est donc au cœur des sujets. Le Chief Data Officer s’assure que les informations recueillies en interne comme en externe sont fiables, cohérentes entre elles et permettent un traitement ouvrant aux décisions adaptées. Les responsabilités qui sont les siennes en matière de qualité et de cohérence des données se situent à la rencontre de différentes fonctions : contrôleur de gestion, directeur informatique (DSI), responsables des activités opérationnelles et des fonctions supports. Il travaille aussi en relation avec d’autres spécialistes comme le Data Scientist ou l’analyste web. Le CDO possède une grande qualité d’écoute, de pédagogie et de communication ». 18 % des entreprises en avaient nommé un en 2016. Ses missions sont diverses allant de la valorisation des données à la conduite du changement. Là les DSI voient dans ce nouveau personnage de l’entreprise une présence beaucoup plus durable avec un rôle qui piétine directement leurs plates-bandes. Jusqu’à présent le DSI était le garant de la qualité et de la cohérence des données, le nouveau CDO pourrait bien leur enlever une bonne partie de leurs prérogatives. Il en est de même pour le RSSI. Le rôle de garant des données va faire du CDO le responsable de la sécurité des données. Il ne devrait cependant pas devenir un spécialiste à part entière et laisser la part de respect des règles comme le RGPD à un DPO, Data Protection Officer, qui ne sera concerné que par le respect de conformité. 

Comme toute nouvelle fonction, son contour est encore flou et varie d’un CDO à l’autre ! Par sa transversalité, la diplomatie est un atout majeur dans sa réussite. Le Gartner, toujours optimiste, pense que la plupart des grandes structures (90 %) en auront un dans les deux ans. La BNP a déjà un de ces responsables sur le domaine des données RH. Il est en charge de la qualité et de la sécurité des données. 

Cet enthousiasme « gartnérien » est immédiatement tempéré par les obstacles que va rencontrer ce nouveau « roi des données » : l’accès aux données, à leur qualité ou à leur morcellement. Gartner d’ailleurs voit la moitié d’entre eux faillir dans leur mission compte tenu de la nouveauté du métier et des difficultés qu’ils auront à créer une stratégie d’information avec des mesures pertinentes, sans oublier la mesure d’impact sur les activités de l’entreprise. Encourageant ! Souhaitons-lui tout de même une bonne année 2018 ! Comme à tous nos lecteurs.

Article publié dans le n°164 de L'Informaticien.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Datacenters sur le grill

Datacenters sur le grill

Véritable usine de production de l’économie numérique, le datacenter focalise les critiques des associations environnementales. Ces installations dont les plus grosses peuvent consommer jusqu’à une centaine...

Apps de messagerie

Apps de messagerie

Le succès d’une application de messagerie instantanée débute souvent dans une cour d’école et finit entre les mains… de PDG. De plus en plus de collaborateurs échangent des invitations, des...

Le lourd poids de la dette technique

Le lourd poids de la dette technique

Prévisible et bien souvent inévitable, la dette technique continue cependant de donner des sueurs froides aux développeurs. Le problème ne vient pourtant pas toujours du code, mais plutôt de la prise de...

RSS
Afficher tous les dossiers

IT DU MONDE D'APRÈS, IT DE DEMAIN (1) : automatisation, gestion de l'info, mobilité, sécurité - Health Data Hub - Le VPN meilleure solution pour le télétravail ? - Project Reunion Microsoft : retour des apps universelles - Power Over Ethernet, une avancée discrète - Pourquoi Apple choisit ARM plutôt qu'Intel ? - La Silicon Valley dans tous ses états - Produits high tech de loisirs du moment...

 

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

COMMUNICATIONS UNIFIÉES : une convergence accrue entre communication et collaboration - Réussir StopCovid ! - Énergie : les datacenters sur le grill - Le lourd poids de la dette technique - GitLab comme solution DevSecOps - Les femmes, avenir de la filière IT ? - Apps de messagerie, attention danger ? - Pôle IA Toulouse...

 

Afficher tous les derniers numéros

Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Malgré des investissements massifs dans le développement à hauteur de près de 4 milliards de dollars l'année dernière, près de la moitié du temps consacré au DevOps est perdu dans la répétition des tâches et dans la logistique. Ceci fait que 90% des entreprises qui ont adopté ces pratiques sont déçues par les résultats, selon une étude publiée par le Gartner.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
La Chine estime que Londres a été La Chine s'en est prise mercredi à la décision de la Grande-Bretagne de mettre à l'index les équipements de Huawei, estimant que Londres avait été "berné" par les Etats-Unis. [Lire la dépêche...]

Photo fournie par Amazon de son nouveau chariot d'épicerie intelligent Dash Cart qui permet, grâce à des capteurs, d'éviter les files d'attente aux caisses Amazon a annoncé mardi avoir lancé un chariot d'épicerie, qui permet aux clients d'éviter les queues à la caisse. [Lire la dépêche...]

Les juges européens ont donné raison à Apple contre Bruxelles annulant la décision qui avait sommé le géant américain de rembourser 13 milliards d'euros Les juges européens ont donné raison à Apple contre Bruxelles, annulant mercredi la décision de la Commission européenne qui avait sommé le géant américain de rembourser l'Irlande de 13 milliards d'euros d'avantages fiscaux qu'elle jugeait indus. [Lire la dépêche...]

Une amende de 600.000 euros à Google Belgium pour non respect du droit à l'oubli demandé par un citoyen, une décision L'Autorité pour la protection des données en Belgique a annoncé mardi avoir infligé une amende de 600.000 euros à Google Belgium pour non respect du droit à l'oubli demandé par un citoyen, une décision "historique" pour la protection des données personnelles. [Lire la dépêche...]

Me Simon Takoudjulors, l'avocat du pédophile interpellé en Gironde, d'une conférence de presse à Bordeaux le 14 juillet 2020L'homme de 40 ans interpellé en Gironde, parmi les pédophiles les plus recherchés au monde, "a souhaité collaborer avec la justice", a assuré mardi à l'AFP son avocat qui a évoqué pour son client, "pris dans un engrenage", "une "arrestation quasi-salvatrice". [Lire la dépêche...]

Le Royaume-Uni a annoncé le 14 juillet qu'il allait expurger son réseau 5G de tout équipement produit par le géant chinois HuaweiLe Royaume-Uni a annoncé mardi qu'il allait expurger son réseau 5G de tout équipement produit par le géant chinois Huawei en raison d'un risque pour la sécurité du pays, un durcissement qui risque d'exacerber les tensions avec Pékin mais réjouit Washington. [Lire la dépêche...]

Une femme teste un jeu vidéo au salon Gamescom à Cologne, en Allemagne, le 21 août 2019 Agité depuis des années par des controverses sur le sexisme, le secteur du jeu vidéo est-il en train de connaître son moment #metoo? Le secteur est en tout cas contraint à l'introspection, notent des expertes. [Lire la dépêche...]

Un Français a été interpellé soupçonné d'avoir administré des sites sur le darknet, permettant "Il était dans le Top 10 des pédophiles les plus recherchés au monde": un père de famille français de 40 ans, inconnu de la justice, a été arrêté dans un village du Sud-Ouest de la France, soupçonné d'avoir animé des sites pédopornographiques accessibles à des "milliers de personnes" sur le darknet, la partie cachée d'internet. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 14 et 15 septembre 2020 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par Corp Agency.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Porte de Versailles les 14 et 15 septembre 2020. Organisé par Corp Agency.

DOCUMATION

Congrès et exposition Documation du 22 au 24 septembre 2020  à Paris Porte de Versailles (Pavillon 4.3). Organisé par Infopromotions.

AP CONNECT

La 3ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 22 et 23 septembre 2020 à Espace Grande Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Organisation.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie