X

News Partenaire

PRA : ne perdez pas l’essentiel !

Ransomwares, panne d’électricité, inondations, tremblement de terre, les dirigeants d’entreprise ont pris conscience qu’ils pouvaient tout perdre en quelques minutes. Comment se prémunir de tels désastres ? La réponse se trouve dans le PRA, le plan de reprise d’activité. Méconnu, il reste incontournable pour se protéger d’un incident. Agarik accompagne les PME dans cette démarche en apportant conseils et expertises. Christophe Ruault, directeur avant-vente apporte un éclairage sur le PRA.

Le Privacy Shield est troué, selon les Cnils européennes

Si l’héritier du Safe Harbor a passé sa première revue annuelle par la Commission sans difficulté ni entrain, il n’en va pas de même pour l’analyse du groupe des gendarmes européens des données personnelles. Ceux-ci tirent à boulets rouges sur le Bouclier, posant un double ultimatum aux autorités américaines pour qu’elles corrigent les failles du Privacy Shield.

Huit représentants du G29 ont participé au premier examen annuel du Privacy Shield les 18 et 19 septembre 2017. En octobre, la Commission publiait ses conclusions comportant quelques recommandations sur les améliorations que l’administration américaine devrait apporter notamment à ses mécanismes de certification et de surveillance, mais aussi sur l’évolution du FISA, de sorte que la législation américaine protège mieux les données des non-ressortissants face à l’espionnage gouvernemental.

Dans son analyse adoptée fin novembre, l’association des gendarmes européens des données personnelles reprennent peu ou prou les mêmes conclusions, mais les critiques sont clairement moins châtiées. Rappelons qu’à l’occasion de la promulgation du Privacy Shield en août 2016, le G29 ne s’était pas opposé au texte mais avait émis de fortes réserves.

Du mieux, mais encore loin des attentes

Evidemment, les Cnils européennes ne sont pas que négatives et saluent les efforts réalisés par les autorités américaines à « mettre en place un cadre procédural pour soutenir le fonctionnement du Privacy Shield ». Mais demeure un certain nombre de problèmes. Le G29 pointe notamment du doigt l’absence de contrôle et de vérification des entreprises américaines se réclamant « Privacy Shield-compatible » ou encore le manque d’information et de communication à l’attention des citoyens européens.

Autre motif de friction, que n’avait pas soulevé la Commission européenne : le cas des données professionnelles. Comme à l’époque du Safe Harbor, le gouvernement américain continue de considérer que les données des salariés ne sont pas des données personnelles et que, de fait, elles ne tombent pas sous le coup du Privacy Shield et ne sont pas de la compétence de la Cnil et de ses homologues. Ce qui énerve passablement ces derniers.

Pas de garantie sur la collecte de masse

Enfin, le groupe de travail s’attaque à l’accès par les autorités américaines aux données personnelles transférées. Il réclame des « preuves supplémentaires ou des engagements juridiquement contraignants pour étayer les affirmations des autorités américaines selon lesquelles la collecte de données en vertu de l'article 702 [du FISA] n'est pas indiscriminée et généralisée ». En d’autres termes, le G29 veut être assuré que la NSA et ses petits camarades ne se livrent plus à de l’espionnage massif.

En outre, le G29 revient sur des points explorés par la Commission. Il regrette ainsi que le rapport sur la PPD28 ne soit donc pas encore publié, qu’il manque toujours des membres au Privacy and Civil Liberties Oversight Board (PCLOB) et qu’une ombudsperson indépendante n’ait toujours pas été nommée. Mais contrairement à la Commission européenne, les régulateurs tapent du poing sur la table.

Appelant à l’ouverture de nouvelles discussions autour de ces sources d’inquiétudes, le G29 estime qu’un plan d’action doit immédiatement être dressé. Les points prioritaires (Ombudsperson, PCLOB, procédures) doivent être résolus d’ici au 25 mai 2018, les autres d’ici au second examen annuel du Privacy Shield. Sans quoi « les membres du G29 prendront les mesures appropriées, y compris en soumettant la décision relative à l'adéquation du Privacy Shield au respect de la vie privée aux tribunaux nationaux » de sorte que la procédure remonte jusqu’à la CJUE.

 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


Sécurité du poste de travail

Sécurité du poste de travail

Yann Serra
Les hackers considèrent désormais qu’il est bien plus rentable de concevoir des attaques sur-mesure pour dévaliser les entreprises. Le ciblage des salariés atteint un niveau de personnalisation tel que les...

Prélèvement à la source

Prélèvement à la source

Après un report d’un an, pour cause d’ajustements techniques et réglementaires, le prélèvement à la source deviendra une réalité pour l’ensemble des entreprises à compter...

Digital Learning Manager

La transformation digitale des entreprises passe nécessairement par une phase de formation. C’est là que le Digital Learning Manager (DLM) intervient. Coup de projecteur sur ce nouveau métier qui a le vent en poupe.

RSS
Afficher tous les dossiers

L'IA EN ACTION : 6 exemples d'exploitation concrète - Les frameworks de Machine Learning - Pourquoi IBM rachète Red Hat ? - La fièvre des conteneurs "managés" - Les nouveaux métiers de l'IT - Rencontre avec Salwa Toko, présidente du CNNum - Quel ultra-portable choisir ? Chromebook ou terminal Windows 10 ?...

 

STOCKAGE NOUVELLE GÉNÉRATION - Prélèvement à la source : les éditeurs confiants - Multicloud : les Français entrent dans la danse - DEV : les langages à connaître... et ceux à éviter - Se former à l'IoT gratuitement - IPV6 : il est plus que temps ! - Rencontre avec Jean-Noël de Galzain, fondateur de Wallix et d'Hexatrust...

 

SÉCURITÉ IT : LES ENJEUX POUR 2019 - Quel O.S. pour l'auto numérique ? - GENZ, le serveur du futur - Rencontre avec Mounir Mahjoubi - Préparer l'après RTC - Au coeur d'Hexatrust : IDnomic ou l'identité innovante - Langages informatiques : quoi de neuf ? - Digital Learning Manager, le métier qui monte...

 

Afficher tous les derniers numéros

Tous les secteurs industriels dans le monde sont confrontés à des défis informatiques spécifiques qui conditionnent le succès ou l’échec de l’entreprise.


Au cours de la dernière année, les données volées et vulnérables se sont révélées des armes précieuses pour les adversaires de tous les horizons, dans toutes les régions, et pour toutes les motivations.


Au fur et à mesure que votre exposition à d’autres entreprises augmente, votre exposition au risque augmente également. Il ne s’agit pas uniquement de vos propres fournisseurs mais également les leurs. Comment pouvez-vous suivre toutes ces relations afin de gérer vos risques?


Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Une voiture autonome de la compagnie Uber dans les rues de San Francisco, le 27 mars 2017Uber a reçu le feu vert des autorités de l'état américain de Pennsylvanie pour reprendre des essais de conduite autonome sur la voie publique, a-t-il indiqué mardi à l'AFP. [Lire la dépêche...]

Photo d'archive montrant le logo du réseau social Facebook affiché sur un écran à Paris le 29 avril 2018Facebook a annoncé la fermeture de centaines de comptes et de pages liés à l'armée birmane pour tenter de répondre aux critiques qui accusent la plate-forme de servir à véhiculer des discours de haine dans le pays, notamment contre les musulmans rohingyas. [Lire la dépêche...]

Facebook est confronté à la colère d'ONG américaines de défense des droits civiquesLe retour de bâton continue: longtemps vu comme un porte-voix pour les dissidents politiques ou défenseurs des libertés, Facebook est confronté désormais à la vive colère d'ONG américaines de défense des droits civiques et à un appel au boycott. [Lire la dépêche...]

(ILLUSTRATION) L'usage de la cigarette électronique peut entraver le développement du cerveau chez les jeunesLe directeur général de la santé publique aux Etats-Unis a recommandé mardi des mesures "incisives" contre la cigarette électronique, dont l'usage en pleine expansion chez les jeunes menace leur santé et notamment leur développement cérébral. [Lire la dépêche...]

L'immeuble de Huawei à Dongguan dans la province chinoise du Guangdong, le 18 décembre 2018Le président du géant chinois Huawei a réfuté mardi tout lien avec les services de renseignements de Pékin, à l'heure où l'entreprise fait face à une vague de rejets de ses équipements télécoms 5G en Occident. [Lire la dépêche...]

Le commissaire européen Pierre Moscovici à Bruxelles le 5 décembre 2018Le commissaire européen Pierre Moscovici a assuré mardi que la proposition de taxe européenne sur les géants du numérique (Gafa) était "toujours sur la table", au lendemain de la décision de la France de la prélever dès le 1er janvier. [Lire la dépêche...]

Twitter et Facebook ont fermé des milliers de comptes liés à la RussieLa campagne de propagande menée par la Russie sur les réseaux sociaux avant la présidentielle américaine de 2016 a tenté d'inciter les Noirs à s'abstenir de voter, avant de prendre le procureur spécial Robert Mueller lui-même pour cible après la victoire de Donald Trump, selon des rapports commandés par le Sénat. [Lire la dépêche...]

Alfonso Ribeiro le 15 novembre 2018 à HollywoodL'acteur américain Alfonso Ribeiro, qui incarnait Carlton dans la série télévisée "Le Prince de Bel Air", a porté plainte lundi contre les créateurs du jeu vidéo Fortnite, les accusant d'avoir plagié la célèbre danse qu'il avait inventée pour son personnage en 1991. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale de cette édition 2019 : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

FIC

FIC FIC
Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

AP CONNECT

La 2ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 29 et 30 janvier 2019 à Espace Grand Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Promotion.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances), le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 13ème édition d'IT Partners a lieu les 13 et 14 mars 2019 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT