X

News Partenaire

8 décideurs IT sur 10 se dirigent vers le Cloud

Paessler AG, spécialiste innovant en surveillance du réseau, a publié des résultats de nouvelles recherches sur le Cloud Computing et la façon dont les décideurs informatiques mondiaux (ITDM) l'utilisent pour répondre aux exigences du monde des affaires en constante évolution. Paessler a enquêté sur plus de 2000 ITDM ; dont 1280 chez des entreprises de moins de 500 employés.


Dev·Fin·Leg·Sec·Ops ? Bonjour l'agilité !

Un avenir radieux s'annonce pour l’automatisation par le DevOps. Je modérerai cet enthousiasme devant les difficultés à venir dans la mise en œuvre de DevOps. Rien que l’ajout de la sécurité dans le cycle de développement va obérer des chiffres prometteurs.

Les colonnes des gazettes informatiques ou de management en sont remplies ! Le DevOps est le nouveau Graal des services informatiques permettant enfin, après des décennies, d’aligner les emplois du temps des services métier et de l’informatique. Grâce à cette méthode, pas de versions à date fixe mais enfin des applications qui suivent le rythme des besoins du marketing, des ventes, du service RH… Bref, le bonheur permanent grâce à l’intégration et au déploiement continu des applications pour soutenir l’activité de l’entreprise.

Première mise au point, cette magnifique envolée ne concerne que les nouvelles applications. Les anciennes, les « vilaines » applications dites « Legacy » dans le nouveau novlangue, restent cantonnées au surannée plan en V, pour leurs développement et mises à jour. Bien sûr elles vont vite être rattrapée par le DevOps et vont, elles aussi, se soumettre à ce rythme en continu pour avoir un avenir dans le Cloud. Là surgit le premier ajout d’importance au DevOps, le Sec ! Car qui dit Cloud, dit données qui se baladent vers le Cloud privé – ou non. Il n’en reste pas moins que les données bougent et, si c’est sur un Cloud public, Horreur !, Malheur !, tout doit être sécurisé. Donc, dans les sprints effrénés, les développeurs doivent inclure la sécurité. On sent déjà que la course devient moins facile et plus lente. En effet, comment, en plus des tests habituels, ajouter le scan de vulnérabilité, la révision du code, la montée en charge et autres éléments constitutifs de la sécurité.

Vérifier la conformité en continu

Qui dit sécurité dit aussi respect de la législation et des règles de conformité. Et là arrive le deuxième bloc ; le légal ! Donc, comment l’application et ses différentes versions maintiennent par exemple le respect sur les données personnelles, la conformité aux différentes règles qui deviennent toujours plus nombreuses. Car, dans un déploiement et des développements continus il ne s’agit pas de voir si la première version est compatible avec le cadre légal ou réglementaire mais à chaque version il convient de vérifier la chose. Intéressant de voir si les services juridiques des entreprises vont regarder si les applications ou si les personnes en charge de la conformité vont avoir leur mot à dire dans le DevSecOps ! Le rythme de l’analyse de tout cela n’est pas forcément compatible avec le rythme des sprints. Allons-nous voir de magnifiques applications être bloquées parce que ne respectant pas le futur RGPD sur certains points ?

Dernier élément, et non le moindre, le coût de tout cela et la facture prévisionnelle dans le Cloud. Si l’agilité, la flexibilité apportée par le Cloud, sont les éléments les plus recherchés par les entreprises, il convient de voir si tout cela est économiquement rentable. Certains, à la vue des premières factures sur le Cloud public, ont évité de peu de s’étrangler. On voit poindre le nouvel acronyme de FinOps, en gros un contrôleur de gestion mâtiné d’acheteur pour comprendre et choisir le Cloud idoine pour poster la super application qui sera donc développée en DevLegFinSecOps ! Sans vouloir présumer de ce qui adviendra, il semble cependant que l’addition de couches n’aide pas forcément à l’agilité et encore moins à la rapidité et à la flexibilité. En l’état actuel, les entreprises ont déjà du mal à mettre réellement en place le DevOps sur l’ensemble de leur périmètre et n’ont pas encore ajouté le FinLegSec !

L’organisation et la coordination de l’ensemble est une autre question à laquelle les entreprises devront un jour ou l’autre répondre pour arriver aux buts affichés du simple DevOps. Elles devraient s’y mettre rapidement puisque 70 % des DSI vont « conforter leurs développements agiles, en privilégiant le Design Thinking et l’approche DevOps. Cette dernière fusionnant le développement et l’exploitation de logiciels. En 2019, 60 % des DSI finaliseraient la réorganisation de l’infrastructure et des applications utilisées par leur entreprise. Et ce en privilégiant le Cloud, les technologies mobiles et la dynamique DevOps », selon un article paru sur le site de Silicon.fr citant des analyses du cabinet IDC. Toujours selon la même source, 40 % vont adopter de nouveaux modèles de gouvernance numérique pour accélérer l’innovation et la vitesse des déploiements. Et imposer leur vision auprès des comités de direction. Comme dit l’adage, l’espoir fait vivre.

D’une version à l’autre, changer de Cloud ?

Pour bien comprendre le phénomène, nous pouvons regarder ce que font les bons élèves de la classe DevOps. Amazon assure en moyenne chaque seconde une livraison. Etsy, une plate-forme d’e-commerce, déploie 50 modifications par jour. Netflix réalise des milliers de déploiements quotidiens et CocaCola a accéléré la livraison de 50 % pour ses projets. Ces chiffres s’entendent sans tenir compte de la sécurité, de l’analyse des coûts de la mise en œuvre dans le Cloud ni sur les aspects légaux des applications mises en œuvre. Tous prévoient donc un avenir radieux à l’automatisation par le DevOps. Je modérerai cet enthousiasme devant les difficultés à venir dans la mise en œuvre de DevOps. Rien que l’ajout de la sécurité dans le cycle de développement va obérer ces chiffres si prometteurs.

Le DevOps n’est pas seulement un moyen d’automatisation mais il s’agit d’un ensemble de bonnes pratiques ayant pour but de livrer des logiciels en production de façon rapide, sûre et mesurable.

Si vous devez y ajouter la sécurité mais aussi le contrôle de légalité et le coût du déploiement dans le Cloud, je ne suis pas sûr que l’élément « rapide » puisse être atteint. Cela sera certainement mesurable et plus sûr, mais un élément important du DevOps sera perdu. Ou alors, il faudra faire sans que cela soit sûr ou rentable ou conforme aux règles légales. C’est sans compter que la justification du DevOps est aussi de s’adapter au contexte changeant de l’entreprise. Mais le contexte légal et la guerre des prix dans le Cloud vont faire que les entreprises d’une version à l’autre vont changer de Cloud. De nombreux outils comme C3DNA, Cloudendure, Elastifile, VMware permettent aujourd’hui de migrer sans trop de difficulté d’un Cloud à l’autre. L’adhérence par le poids des données dans le Cloud ne sera pas suffisant devant les sommes en jeux, d’où le besoin du FinOps qui se rajoutera au DevSecOps. Et finalement tout cela ne sera qu’affaire de contrat, et là, votre service juridique entrera dans la danse. Bienvenue dans le DevFinLegSecOps, mais l’agilité ne sera certainement plus un élément de choix ! 

Article publié dans le n°163 de L'Informaticien.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


A votre avis...
La folie blockchain !

La folie blockchain !

Depuis quelques mois, l’actualité autour de la blockchain est plus palpitante que jamais. L’été 2017 aura été l’occasion d’un feuilleton haletant pour le Bitcoin. Ce sujet est autant technique que (géo)politique, aussi complexe qu’il est philanthropique, avec ses bouleversements, ses retournements de situations et ses personnages mystérieux. Comme vous le découvrirez, la blockchain ne se limite pas au Bitcoin. C’est pourquoi nous reviendrons également sur Ethereum, son « concurrent » qui met entre les mains des professionnels et des développeurs des outils proprement extraordinaires. Des « smart contracts » aux « dApps » (applications décentralisées), la blockchain Ethereum est – et sera – un passage obligé pour les entreprises.

Afficher tous les dossiers

IA, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE - Stations de travail : cap sur les métiers - RGPD : l'IAM à la rescousse - SOLIDITY, le langage des smart contracts - Comment WINDOWS 10 Fall Creators Update booste la sécurité - Développeurs, avez-vous un agent ? - OpenStack se recentre sur les hébergeurs...

 

QUANTIQUE : THE NEXT BIG THING(K) - Dossier Stockage & réseaux, NVMe, data management, SD-WAN, NFV, WiFi... - QUALCOMM ange ou démon de la 5G - MOBILE DEVOPS : au coeur de la transformation de l'entreprise - WORKPLACE : quand Facebook entre dans l'entreprise...

 

Afficher tous les derniers numéros
Offres d'emploi
RSS
12345678910Last

Lancez votre recherche sur la rubrique Emploi avec notre partenaire

News Mag-Securs
12345678

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


La maintenance prédictive, pilier de la transformation digitale, un Livre Blanc Econocom.

LA MAINTENANCE IT, L’INVISIBLE PIERRE ANGULAIRE DE L’ENTREPRISE DIGITALE

La transformation digitale rebat les cartes de la performance des entreprises. Face à l’évolution simultanée des attentes des clients, des modèles économiques, des conditions de marché et des modes de travail, chaque métier doit revoir sa contribution aux trois axes qui conditionnent dorénavant la réussite: l’excellence opérationnelle, l’expérience utilisateurs et l’innovation métier.


CARTOGRAPHIE DU PAYSAGE DES RANSOMWARES, un Livre Blanc Fortinet.

Comprendre la portée et la sophistication de la menace.

Lorsque les cybermenaces sont multipliées par 35 en un an, chaque entreprise doit en tenir compte. C’est précisément le cas avec les ransomwares. Les hacktivistes ont ciblé des entreprises de pratiquement toutes les tailles et représentant une multitude de secteurs industriels dans le monde entier.


Comment moderniser ses centres de données, un Livre Blanc HPE.

La transformation numérique des entreprises crée de nouvelles contraintes sur les directions informatiques, en particulier pour les environnements de stockage. 

La croissance exponentielle des données, la virtualisation massive, l'évolution des charges de travail et la mise en place permanente de nouvelles applications (devops) obligent l'infrastructure de stockage informatique à évoluer. 


Repensez votre approche en matière de cybersécurité, un Livre Blanc Fortinet.

Pourquoi les leaders de la sécurité sont désormais contraints de faire face aux principales menaces de sécurité. 

Le paysage de cybermenace continue de croître et d’évoluer. Cybersecurity Ventures prévoit que la cybersécurité deviendra un business de mille milliards de dollars entre 2017 et 2021.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Three men have pleaded guilty to US charges stemming from the Mirai botnet attacks that shut down parts of the internet last yearLa justice américaine a inculpé mercredi trois hommes pour un vaste piratage informatique qui avait paralysé internet dans plusieurs pays fin 2016. [Lire la dépêche...]

L'avion prédsidentiel Air Force One, un Boeing 747 doté de technologies dernier cri photographié en décembre 2016Boeing et le Pentagone ont trouvé un accord sur les futurs avions présidentiels américains Air Force one, après plusieurs mois de négociations, a indiqué mercredi à l'AFP une porte-parole de l'avionneur. [Lire la dépêche...]

Un chien équipé de prothèses dernier cri sur une plage en Australie, le 12 décembre 2017Cola, un ancien chien des rues de Bangkok amputé de deux pattes, a vu son destin transformé quand il a revêtu des prothèses sur mesure, similaires à celles du coureur sud-africain Oscar Pistorius. [Lire la dépêche...]

L'Agence fédérale des communications américaine (FCC) se prononce jeudi sur un projet d'abrogation de la règle assurant la "neutralité du net", estimant qu'elle est un frein aux investissements alors que ses détracteurs craignent la création d'un "internet à deux vitesses". [Lire la dépêche...]

Le logo de Toshi à Yokkaichi (Japon) le 13 octobre 2017Le conglomérat industriel Toshiba peut respirer: après des mois d'incertitudes et de litiges, il est enfin parvenu à se réconcilier avec son partenaire Western Digital, qui a renoncé à s'opposer à la méga-vente de l'activité de cartes mémoires Toshiba Memory. [Lire la dépêche...]

Twitter ajoute une fonction pour lier des salves de tweets et améliorer leur visibilité sur le réseau social. Photo d'archives du 20 novembre 2017Les utilisateurs compulsifs de Twitter habitués des salves de tweets sur un même sujet, comme le président américain Donald Trump, auront désormais la possibilité de lier ces séries de tweets pour former un "fil" visible dans son intégralité. [Lire la dépêche...]

L'agence spatiale russe indique qu'une erreur informatique est à l'origine de la perte d'un satellite. Vue fournie par le centre CNES le 15 avril 2016 d'un satellite français Microscope dans l'espace
L'agence spatiale russe a expliqué mardi la perte d'un satellite lancé du cosmodrome de Vostotchny, dans l'Extrême-Orient russe, par une erreur dans un algorithme, s'attirant les foudres d'un responsable gouvernemental qui l'a accusée de vouloir épargner les responsables. [Lire la dépêche...]

Le gouvernement a lancé mardi sa Le gouvernement a lancé mardi sa "stratégie nationale d'inclusion numérique" visant à venir en aide aux 13 millions de Français laissés sur la touche par le spectaculaire développement d'internet dans la vie économique et sociale. [Lire la dépêche...]

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, à sa sortie de l'Elysée le 22 novembre 2017Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé mardi que les plus-values réalisées sur les transactions en bitcoins étaient imposables en France et que l'Etat veillait à ce que la monnaie virtuelle ne soit pas "pervertie" pour financer le crime organisé ou le terrorisme. [Lire la dépêche...]

Le PDG d'Atos, Thierry Breton, lors d'une conférence de presse à Bezons, près de Paris, le 6 décembre 2012Le titre Gemalto s'envolait mardi à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce d'une offre à 4,3 milliards d'euros du groupe français Atos sur son compatriote dans une passe difficile, afin de créer "un leader mondial en cybersécurité, technologies et services numériques". [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 9 au 12 janvier 2018

 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

FIC

Le 10ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 23 et 24 janvier 2018 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

La 12ème Université des DPO (Data Protection Officers), anciennement Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés et au RGPD, a pour cadre le mercredi 24 janvier 2018 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel).

RENCONTRES AMRAE

Les 26èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) ont lieu du 7 au 9 février 2018 à Marseille (parc Chanot) sur le thème : "l'intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps". Organisées par l'AMRAE.

AP CONNECT

La 1ère édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 7 et 8 février 2018 à Paris, Espace Champerret. Organisé par PG Promotion.

ROOMN

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre Monaco (Grimaldi Forum) du 5 au 8 mars 2018. Organisée par Comexposium.
RSS
Voir tout l'AgendaIT