X
Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

News Partenaire

Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

Protégez et alimentez vos équipements IT grâce au rack le plus polyvalent au monde pour les environnements IT exigeants : le rack NetShelter et les bandeaux de prises rackables APC by Schneider Electric.
Choisissez les racks informatiques et les bandeaux de prises APC pour une tranquillité d'esprit totale !

Un bug des portefeuilles multi-signatures de Parity gèle des milliers d’Ether

C’est soi-disant « par hasard » qu’une personne est parvenue à geler l’intégralité des portefeuilles de cybermonnaies multi-signatures de l’éditeur Parity. Conséquence : tous les fonds sont gelés, représentant près de 300 millions de dollars. Plusieurs solutions sont envisagées, dont une radicale. 

Parity est un éditeur de portefeuilles dits multi-signatures de gestion de cybermonnaies, en l’occurrence d’Ether. C’est-à-dire que plusieurs personnes partagent un portefeuille commun, et qu’il nécessite donc l’approbation des propriétaires pour débloquer les fonds. C’est le principe développé par Parity, qui est très utilisé pour les levées de fonds en cybermonnaies par exemple. 

Pour comprendre ce qu’il s’est passé le 7 novembre, il faut remonter à juillet dernier. A l’époque, une première faille avait touché les portefeuilles multi-signatures de Parity : elle permettait de connaître les propriétaires, de s’approprier un smart contract et donc les fonds qui y étaient déposés. Parity avait assez rapidement corrigé la faille en diffusant un correctif le 20 juillet. C’est sur cette version qu’une seconde faille a été découverte le 7 novembre par un curieux hasard. 

Ce qu’il s’est vraiment passé

« Les portefeuilles de Parity se basent sur un smart contract générique qui est lui-même appelé par les autres portefeuilles des utilisateurs. A l’inverse de la faille de juillet, qui permettait de connaître les constructeurs d’un smart contract, cette nouvelle faille permet de révéler le destructeur. C’est-à-dire que chaque smart contract dispose d’une fonction « safe destruct » qui comme son nom l’indique permet de supprimer le smart contract de la blockchain et de récupérer les fonds qu’il héberge », nous explique Renaud Lifchitz, consultant chez Digital Security. 



Ce qui s’est passé hier n’est pas banal. En l’occurrence, c’est un utilisateur qui dit avoir fait la manipulation accidentellement. Ce faisant, il a bloqué l’intégralité des fonds déposés dans les portefeuilles Parity. Cela représente selon nos informations environ 930 000 Ether, soit un peu moins de 300 millions de dollars. En « tuant » le smart contract générique de Parity, les portefeuilles créés après le 20 juillet sont donc désormais muets puisqu’ils « appellent une fonction qui n’existe pas », ajoute Renaud Lifchitz. 

Plusieurs solutions envisagées

On ne peut évidemment pas laisser des centaines de millions de dollars dans la nature. En revanche, pour le moment, aucune solution n’a été trouvée. Dans un communiqué diffusé hier, Parity écrit : « nous continuons d’investiguer et de considérer tant les possibles implications que les différentes options » pour résoudre ce problème. En revanche, l’éditeur affirme que les fonds ne peuvent pas être bougés. 


Plusieurs solutions sont envisagées. La première, certainement la plus triviale, serait de trouver une faille et donc d’accéder aux portefeuilles de manière détournée afin de récupérer les fonds. « Pas si simple, puisque les smart contacts sont très sécurisés », rappelle Renaud Lifchitz. Deuxième solution : un hard fork, c’est-à-dire un changement radical du protocole et qui nécessite une mise à jour de tous les nœuds du système. C’est le choix qu’avait fait The DAO en juin 2016, créant une énorme défiance de la part de la communauté. Enfin, le troisième choix a été proposé par Vitalik Butterin, le créateur d’Ethereum : il s’agit d’une amélioration intrinsèque du protocole Ethereum qui consiste à créer une porte de sortie générique pour éviter le gel des fonds. Cette solution, considérée comme étant la plus consensuelle, entraînerait la création d’un hard fork générique. 

D’autres options seraient également à l’étude chez Parity, qui joue ici sa réputation voire sa survie. L’issue de cette histoire aura fatalement des répercussions, non seulement sur les cybermonnaies mais aussi sur les ICO, les levées de fonds en cybermonnaies.  


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Transfo avec Salesforce

Transfo avec Salesforce

Dreamforce, conférence géante à San Francisco, regroupait cet automne près de 170000 personnes sur place et près de 15 millions en ligne. Marc Benioff a multiplié les annonces à cette occasion pour...

PowerShell DSC

PowerShell DSC

DSC est la solution DevOps de Microsoft disponible à partir de la version 4 de Powershell pour Windows et de la 6 core pour Linux.

Cybersécurité de l'industrie

Cybersécurité de l'industrie

Mis à part les OIV, bon nombre d’installations industrielles françaises sont vulnérables aux cyberattaques. Système non mis à jour, absence de briques de sécurité de base et défense...

Le stockage s'unifie

Le stockage s'unifie

Jusqu’à présent, on marquait la différence entre stockage primaire, stockage secondaire et archivage. Les baies et les logiciels étaient spécifiques. Ce n’est plus le cas et les variations...

Ville numérique

Ville numérique

Sa transformation numérique, voilà bientôt trente ans que la commune francilienne la fait. Un processus permanent qui voit intervenir de nombreux acteurs mais poursuit un seul et même but : simplifier la vie de...

RSS
Afficher tous les dossiers

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

Afficher tous les derniers numéros

OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
La société spatiale privée Space X a raté lundi l'atterrissage sur une barge en mer du premier étage de sa fusée réutilisable Falcon 9, qui aurait été le 50ème atterrissage réussi. [Lire la dépêche...]

Mark Zuckerberg à la Commission européenne, à Bruxelles, le 17 février 2020Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, était reçu lundi par la Commission européenne pour discuter de la régulation sur internet, deux jours avant la présentation par Bruxelles de sa stratégie sur l'intelligence artificielle. [Lire la dépêche...]

Le secrétaire d'Etat au numérique Cedric O, le 15 janvier 2020 lors d'une réunion à l'ElyséeIl faut "rétablir la peur du gendarme" sur internet, en permettant notamment à la justice et à la police d'intervenir plus rapidement en cas de violation de la loi en ligne, a estimé lundi le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O, après l'affaire Griveaux. [Lire la dépêche...]

Les associations Agir pour l'Environnement et PRIARTEM vont déposer quatre recours devant le Conseil d'Etat contre le déploiement de la 5G, considérant que cette technologie représente des risques pour la santé et l'environnementLes associations Agir pour l'Environnement et PRIARTEM vont déposer lundi quatre recours devant le Conseil d'Etat contre le déploiement de la 5G, considérant que cette technologie représente des risques pour la santé et l'environnement, a annoncé leur avocat François Lafforgue. [Lire la dépêche...]

La secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson, le 12 février 2020 à l'ElyséeLa secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, réunit lundi les fabricants de lave-linge pour préparer l'application d'une mesure adoptée dans la loi pour l'économie circulaire: l'installation de filtres à microfibres plastiques dans les machines à laver neuves. [Lire la dépêche...]

Un data center dans la banlieue de Paris, en février 2019Big brother à la chinoise ou simple moyen de paiement, la reconnaissance faciale divise et Bruxelles lancera mercredi un grand débat sur l'intelligence artificielle, bien décidé à prévenir les dérapages. [Lire la dépêche...]

Le Chaque trimestre, Amazon, Microsoft et Google en tirent des recettes record. C: l'internet des objets va décupler les usages des nuages. [Lire la dépêche...]

Un journaliste de l'AFP regarde les sites de Christopher Blair, le 13 février 2020 à WashingtonAux Etats-Unis, Christopher Blair rédige des articles de fausses informations, générant des millions de vues sur internet. Si selon lui, ces contenus sont clairement satiriques, une partie des internautes conservateurs croit en leur véracité. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, IT Partners a lieu les 11 et 12 mars 2020 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie