X
Synology® lance le routeur mesh MR2200ac

News Partenaire

Synology® lance le routeur mesh MR2200ac

Synology vient de lancer son premier routeur mesh, MR2200ac, qui prend en charge Wi-Fi Protected Access (WPA3), destiné à chaque propriétaire de maison ou très petite entreprise pour mettre à disposition un Wi-Fi rapide et sans interruption dans tout le périmètre et pour comprendre, contrôler et sécuriser la totalité du réseau.

ITPT'Israël 2017 : Rencontres avec Webhose, Illusive Networks et Reduxio

Retour en Israël pour la seconde édition de l’IT Press tour dans ce pays. La première journée a été bien remplie avec 3 visites dans des entreprises dans des secteurs d’activité très variés : Web, sécurité et gestion des données.

Les investissements et l’activité de start-up en Israël sont toujours aussi bouillonnants et ce sur tous les fronts comme le démontre la variété des entreprises rencontrées lors de cette première journée.

Première étape chez Webhose.io, une jeune entreprise créée en 2014, spécialisée dans la collecte des données présentes sur le Web pour alimenter les outils analytique. La solution transforme les sites Web en données utilisables et est accessible par tous. Ran Geva, le CEO et fondateur, ajoute : « notre solution répond aux besoins aussi bien des étudiants que des plus grandes entreprises ». Webhose a aujourd’hui 15 salariés avec 36 000 utilisateurs inscrits dont 200 clients payants. L’entreprise est rentable et reste sur fonds propres et n’a pas d’envie d’être soutenue par des fonds ou des ventures.

Techniquement la solution collecte l’ensemble des données du Web selon les besoins de l’entreprise cliente par des « crawlers » spécifiques pour enrichir les sources de données des clients avant leur analyse. La solution s’étend même au Dark Web et aux réseaux utilisant Tor. Webhose transforme ensuite ces données non structurées en données utilisables dans un format structuré comme un format XML unifié ou un flux RSS unifié. Webhose peut proposer le rendu des données sous d’autres formats comme CSV si nécessaire pour simplifier la future analyse des données.

La solution est présente chez RaboBank (modèles financiers et analyses s’appuyant sur des données Web), Salesforce.com pour alimenter les données de Marketing Cloud ou IBM pour entraîner les moteurs de sa solution Watson. 

Pour les utilisateurs la solution est gratuite jusqu’à 1 000 requêtes par mois et ensuite son prix démarre à 15$. Le prix évolue selon le nombre d’appels à l’API ou la complexité de la requête.

Pas déçu par Illusive Networks !

La sécurité est certainement un des secteurs le plus actifs en Israël et le vivier de start-up dans le domaine est impressionnant. Une des plus en vue s’appelle Illusive Networks et propose une solution pour leurrer les attaquants par attaques ciblées. Un secteur de plus en plus encombré. Récemment Attivo, un concurrent d’Illusive Network a levé 25 millions de dollars pour sa technologie de leurre.

Ofer Israeli, le fondateur de la société explique : « il est toujours possible d’entrer sur le réseau d’une entreprise. Ensuite la détection de l’attaque est souvent difficile avec beaucoup de faux positifs. En moyenne un attaquant peut rester 99 jours avant d’être découvert ». L’entreprise compte aujourd’hui 65 personnes mais reste discrète sur ses revenus et ses clients. Seul nom réellement public, le laboratoire Merck en Allemagne. L’entreprise est soutenue par Team8, un fonds spécialisé dans la cybersecurité qui soutient 5 entreprises pour l’instant, chacune traitant un problème particulier dans le domaine. Sont présents dans ce fonds Microsoft, Cisco, Qualcomm, Temasek, AT&T, Accenture, Nokia, Marker LLC mais aussi Mitsui et Citi. Illusive Networks s'applique à leurrer les attaquants dans le but de rendre l’attaque plus complexe et avec un coût économique pour l’attaquant qui doit l'inciter à jeter l'éponge.

Ofer Israeli parle de champs de mines pour présenter la solution et se concentre sur la phase 2 d’une APT (Attack Persistent Threat), les mouvements latéraux de l’attaquant pour obtenir des élévations de privilèges et s’approcher de la cible finale. Dans la topologie du défenseur, Illusive Networks pose un nombre important de faux chemins qui sont autant de pièges pour l’attaquant signalant sa présence et permettant de suivre ses mouvements. Ces leurres sont transparents pour les utilisateurs dans l’entreprise ou les équipes IT. La solution est sans agent et s’appuie sur de l’intelligence artificielle dont l’apprentissage n’est pas supervisé. Toutes les informations sont conservées et ont un backup pour permettre des actions forensiques. Illusive s’intègre dans l’existant par une API REST ou des intégrations natives avec des solutions de sécurité existantes. Récemment l’entreprise a annoncé une solution pour protéger les chemins vers les mainframes. Dès qu’une alerte intervient du fait que l’attaquant a pris un chemin « miné », l’information est envoyée vers le SIEM (Security Incident and Event Management) de l’entreprise avec un niveau de confiance haut identifiant une véritable attaque et non un faux positif. La solution est dynamique et s’adapte aux changements dans l’organisation de l’entreprise.

Le point intéressant de la solution reste globalement de faire perdre à l’attaquant l’effet de surprise et finalement la discrétion dans sa progression. Testée par la Red Team, la solution a eu pour conséquence de faire perdre la confiance de l’attaquant dans sa stratégie d’attaque, ne pouvant être sûr s’il avançait sur le bon chemin vers sa cible. Une approche différente des visions classiques de la sécurité.

Retour chez Reduxio

Nous avions déjà rencontré cette jeune entreprise l’année dernière lors de notre visite en Israël. Elle se positionne aujourd’hui plus sur le terrain de la gestion des données et en particulier de la gestion des copies de données, le point fort de sa technologie. Depuis notre dernière visite la solution s’est enrichie avec 2 fonctions intéressantes :  NoMigration et NoRestore.

NoMigration réalise la copie, la photo d’une baie de stockage et la migre vers une baie Reduxio par la création d’un volume et autorise une utilisation immédiate sans attendre le mouvement complet des données. La solution alimente la baie tout d’abord avec les données demandées puis avec les autres données ensuite au fil de l’eau. Après la migration, l’utilisateur écrit de manière transparente sur la baie Reduxio sans avoir à se soucier qu’une migration a été réalisée. A l’inverse NoRestore permet d’instancier à partir du second stockage Reduxio des applications et de migrer des applications et leurs données vers d’autres tiers de stockage à partir de la baie Reduxio.

L’équipe de Reduxio nous a ensuite détaillé les prochaines évolutions de sa plate-forme avec un logiciel appelé Connector, la fédération des baies Reduxio et une console de gestion des applications directement depuis la console de Reduxio. Ces nouveautés sont prévues pour le troisième trimestre de l’année prochaine.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité, Stockage


5G et sécurité

5G et sécurité

Des faiblesses subsistent dans certains protocoles hérités de la 4G et même de la 3G. Le niveau de sécurité de la 5G sera-t-il à la hauteur des enjeux ? Quelques éléments de réponse ici.

Solutions cloud on-premise

Solutions cloud on-premise

Le Cloud public s’invite dans les infrastructures privées des entreprises. Après Microsoft, c’est au tour d’AWS de proposer un service cloud public sous forme de serveur matériel. Est-ce là le moyen...

RSS
Afficher tous les dossiers

BIG DATA : la maturité ! marché, technologies, retours d'expérience - L'informatique du Grand Débat - Google & les DSI : des armes de séduction fatales ? - Dataops ou quand les méthodes agiles rencontrent le Big Data - Entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri - Tests assistants vocaux avec écrans...

 

CYBER-RÉSILIENCE : une question d'anticipation - Tendances 2019 : Edge, SD-Wan, Cloud hybride, collaboratif, IA/deep learning, Blockchain, SaaS - 5G enjeux sécurité - Cloud chez soi : idée géniale ou idiote ? - Fin des mainframes ? - Langages les plus buggés - Véhicules autonomes : les débouchés pour les informaticiens...

 

ENQUÊTE IAM / IAG : identité, la question de confiance - Cloud Act : Y a-t-il un problème ? - Le reCAPTCHA de Google est-il conforme au RGPD ? - Reportage Eset à Bratislava : À l’Est du nouveau - Les objets connectés, nouvelle cible privilégiée des pirates - Dans l’armurerie de Deutsche Telekom - Portrait John Fokker, tall guy, smart guy...

 

Afficher tous les derniers numéros

Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Pour gérer le risque informationnel et permettre à l'entreprise d'aller de l'avant, vous avez besoin d'une stratégie solide et d'un plan d'ordre en marche. RSA a développé ce livre blanc comme aide sur ces deux besoins. Il vous guide pas à pas pour mettre en place un programme de gestion des risques, basé sur des principes GRC éprouvés.


Plus facile à déployer et plus économique, découvrez le meilleur de la virtualisation et du PC dans un poste de travail de nouvelle génération.


Plus l'entreprise se numérise, plus le risque d'interruption s'accroît. Plus les architectures informatiques se complexifient (services de clouds publics et plateformes hybrides, mondialisation, personnalisation des TI...), plus les reprises après sinistre deviennent difficiles et coûteuses. Face à de tels enjeux, il est essentiel de se demander si l'approche traditionnelle, basée sur les reprises après sinistre, est encore véritablement appropriée.

Ce livre blanc passe en revue toutes les composantes et propose une approche originale pour ne plus subir d'interruption de services.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Google a promis mardi de révolutionner le monde du jeu vidéo, en lançant cette année une plateforme permettant de jouer en streaming, mais aussi en dévoilant une nouvelle manette ou encore en lançant son propre studio de création. [Lire la dépêche...]

La Commission européenne a infligé mercredi pour la troisième fois en moins de deux ans une forte amende au géant américain de l'internet Google, l'accusant de nouveau de pratiques anticoncurrentielles dans l'UE. [Lire la dépêche...]

Une balance de la justiceLe procès d'un des cyberharceleurs soupçonné d'avoir menacé la journaliste Nadia Daam, après une chronique sur Europe 1 dans laquelle elle dénonçait une campagne de haine à l'encontre de deux militants féministes, a débuté mercredi soir à Rennes. [Lire la dépêche...]

Une réplique de l'engin spatial Orion de Lockheed Martin, le 12 mars 2019 à Austin (Texas)Une fois qu'un satellite traditionnel est lancé, il reste en général peu ou pas modifiable, tant au niveau du matériel que des logiciels ou systèmes d'exploitation embarqués. [Lire la dépêche...]

Facebook déploiera fin mars son dispositif de transparence en matière de publicités politiques au sein de l'UE
Facebook déploiera fin mars son dispositif de transparence en matière de publicités politiques au sein de l'UE, dans le cadre de ses efforts pour endiguer les tentatives de manipulations avant les élections européennes de mai, a confirmé mercredi une responsable du groupe. [Lire la dépêche...]

Harald Krueger, le patron du constructeur allemand BMW, présente les résultats 2018 de la marque, le 20 mars 2018 à MunichBénéfices en baisse, suppressions d'emplois, programmes d'économies: l'électrification des voitures, nécessaire pour respecter les normes environnementales européennes, malmène d'ores et déjà un secteur automobile allemand divisé sur la meilleure stratégie pour engager sa mue. [Lire la dépêche...]

Des parlementaires américains ont demandé mardi aux dirigeants de quatre géants de l'internet de venir s'expliquer sur la prolifération en ligne de la vidéo du massacre perpétré vendredi dans une mosquée de Nouvelle-Zélande, qui avait été diffusée en direct sur Facebook par le tireur. [Lire la dépêche...]

Jade Raymond la patronne du nouveau studio de création de jeux vidéos de Google mardi pour le lancement de Stadia, la plateforme de streaming de jeux du géant de l'internet En mettant la puissance de son "cloud" informatique au service du jeu vidéo, Google ouvre de nouveaux horizons --quasi-illimités-- aux créateurs de jeu comme aux "gamers", qui pourront maintenant jouer en streaming. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

IOT WORLD

IoT World se tient, en parallèle de Cloud Computing World Expo et de Solutions Datacenter Management, les 20 et 21 mars 2019 à Paris, Porte de Versailles (Hall 5.2). Organisée par Cherche Midi Expo.

LAVAL VIRTUAL

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 20 au 24 mars 2019 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.
WINDEV TECH TOUR 24 est une série de séminaires gratuits 100% techniques autour des produits WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Bordeaux (Talence) le mercredi 20 mars de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.
RSS
Voir tout l'AgendaIT