X

News Partenaire

L'importance de l'écosystème de partenaires

Avec plus de 6000 applications sur la plateforme AppExchange et plus de 120 partenaires intégrateurs, Salesforce dispose désormais d'une force de frappe qui représente plus de 8 millions de déploiement dans le monde dans un nombre très varié de domaines économiques.


L’affaire Kaspersky

Une semaine après les « révélations » de quotidiens américains sur les liens supposés entre Kaspersky et les services secrets russes, l’heure est à l’apaisement en Europe en attendant la possible audition devant le congrès américain du dirigeant d’une entreprise dont le logiciel phare compte 400 millions d’utilisateurs dans le monde.

Dans les allées des Assises de la Sécurité qui se tenaient la semaine dernière à Monaco, il était impossible d’échapper au sujet. Que s’est-il véritablement passé avec l’éditeur d’anti-virus Kaspersky accusé de collusion avec le Kremlin et dont les logiciels auraient servi de base d’espionnage, permettant même de récupérer des données ultraconfidentielles ramenées à domicile par un sous-traitant de la NSA.

Les Israéliens se sont infiltrés et ont découvert... des Russes

Quelques jours plus tard, le New York Times ajoute une nouvelle couche en expliquant que les Israéliens ont découvert que des hackers russes avaient infiltré le logiciel anti-virus pour récupérer les données d’utilisateurs et avaient informé leurs homologues américains. Mais le plus formidable est que les Israéliens ont indiqué cette découverte parce qu’eux-mêmes avaient infiltré le logiciel. Notons que Kaspersky avait de lui-même reconnu une faille dans son logiciel en 2014 et l’avait corrigée assez rapidement. C’est peut-être cette faille qui avait été exploitée par les Israéliens (et possiblement les Russes) mais personne n’a de certitude sur le sujet. Selon Kaspersky, ce code espionnage ressemblait beaucoup au code Duqu que l’éditeur avait lui-même décelé préalablement

Du côté de l’éditeur russe, on affiche une certaine sérénité en indiquant que les clients continuaient à manifester leur confiance dans l’entreprise. On notera également que les autorités allemandes (le BSI équivalent de l’ANSSI) ont publié un communiqué dans lequel ils indiquaient n’avoir aucune preuve d’une quelconque collusion. « Il n’y a aucun plan visant à restreindre l’usage des produits Kaspersky dans la mesure où le BSI n’a aucune preuve d’une mauvaise conduite de l’entreprise ou de faiblesses dans ses logiciels », indique le communiqué. Du côté de son homologue française, l’ANSSI, son directeur Guillaume Poupard n’accable pas non plus l’éditeur soulignant notamment que le logiciel est utilisé par la ministère de l’Intérieur. Tout juste se contente-t-il d’affirmer qu’aucun logiciel anti-virus n’est qualifié par l’ANSSI et que, par nature, ces logiciels sont très bavards, complexes et descendent profondément dans le système avec des droits très élevés. « Les remarques de mise en garde quant à l’utilisation de ces produits n’ont pas changé, Kaspersky ou pas », ajoute M. Poupard.

Silence prudent et gêné

Les réactions des autres éditeurs sont également très circonspectes. Tout le monde se réfugie derrière un silence gêné évoquant trois possibilités : une manipulation, une infiltration sans que l’éditeur n’ait été au courant, une infiltration complice. Si certains analystes américains proches de services secrets affirment doctement qu’une infiltration complice est l’hypothèse la plus probable, les concurrents ne partagent pas cet avis. La tension géopolitique est le plus souvent évoquée. D’autres se montrent très prudents affirmant qu’une telle affaire pourrait également leur arriver.

Tout le monde s’accorde cependant sur le fait qu’une inspection du code source serait totalement improductive. En effet, les logiciels de ce type sont modifiés plusieurs fois par jour et pas uniquement pour les signatures de virus. En conséquence, inspecter un code source à une date et heure x ne garantirait absolument pas qu’il soit identique quelques minutes ou heures après. De plus, les éditeurs soulignent que cette inspection serait également le meilleur moyen d’installer des portes dérobées.

Bref, sans faire preuve d’une solidarité exemplaire, aucun des concurrents de Kaspersky que nous avons pu interroger (F-Secure, Symantec, Eset, …) n’a corroboré les articles du Wall Street Journal ou du New York Times.

S’il obtient un visa, Eugene Kaspersky devrait s’exprimer devant le congrès américain le 26 octobre prochain. Il réitérera sans aucun doute sa ligne de défense, laquelle n’a pas varié affirmant que son entreprise ne collaborait avec aucun service secret ni autorité gouvernementale de quelque pays que ce soit. Il lui faudra être très convaincant pour faire relâcher la pression.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Yuka

Yuka

Près d’un quart des Français utilise cette application évaluant si un produit, alimentaire ou cosmétique, est bon pour la santé ! L’outil YuKa a changé le comportement de nombreux...

École 42

École 42

Fondée en 2013, l’École 42 s’est installée sur la plus haute marche du podium des «écoles de code», selon le classement CodinGame. Dirigée par Sophie Viger depuis la fin 2018,...

Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
La révolution numérique va nécessiter d'importants efforts de reconversion pour préserver l'emploi, près de la moitié des salariés devront mettre à niveau leurs compétencesLa révolution numérique va nécessiter d'importants efforts de reconversion pour préserver l'emploi, selon un rapport du forum économique mondial publié mercredi, mettant en lumière que près de la moitié des salariés vont devoir mettre à niveau leurs compétences. [Lire la dépêche...]

Taisuke Ono, le PDG de la start-up Donut Robotics, porte le masque La ruée sur les masques à travers la planète due au coronavirus a donné lieu à des innovations high-tech inédites: outre le filtrage, les masques peuvent aussi devenir des outils de surveillance sanitaire ou des traducteurs. [Lire la dépêche...]

Meg Whitman, directrice générale de Quibi, le 8 janvier 2020 à Las VegasQuibi, le service de streaming de vidéos courtes lancé en avril, en pleine pandémie, serait déjà à la recherche d'un repreneur sous peine de devoir fermer boutique, croit savoir le site américain The Information. [Lire la dépêche...]

Un chroniqueur du prestigieux magazine The New Yorker filmé sans le savoir sur Zoom le sexe à l'air: une mésaventure qui s'ajoute à une série d'Un chroniqueur du prestigieux magazine The New Yorker filmé sans le savoir sur Zoom le sexe à l'air: une mésaventure qui s'ajoute à une série d'"accidents" sur la plateforme, illustrant les aléas de ces visioconférences devenues omniprésentes en ces temps de pandémie. [Lire la dépêche...]

Netflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d'utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés maturesNetflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d'utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés matures, mais la plateforme qui s'approche des 200 millions d'abonnés, garde, pour l'instant, une longueur d'avance sur ses concurrents. [Lire la dépêche...]

Après des mois d'enquête sur les GAFA par diverses autorités, Google est le premier géant de la tech à faire face à des poursuites au plus haut niveau sur des questions de non-respect de la concurrenceFini, l'indulgence américaine pour ses géants technologiques : les start-up d'il y a vingt ans valent des milliers de milliards de dollars et ont accumulé un pouvoir tel que le gouvernement américain a lancé mardi des poursuites contre Google pour abus de position dominante, préfigurant de possibles actions similaires contre ses voisins Apple, Facebook et Amazon. [Lire la dépêche...]

Les réseaux sociaux sont sur la sellette après l'assassinat du professeur Samuel Paty Les réseaux sociaux, souvent utilisés pour diffuser des messages de haine, se retrouvent une nouvelle fois sur la sellette après l'assassinat du professeur d'histoire-géo Samuel Paty, mais la peur de toucher à la liberté d'expression rend les initiatives difficiles. [Lire la dépêche...]

L'application de traçage Le gouvernement portugais a annoncé suspendre le vote au Parlement qui aurait rendu obligatoire le téléchargement d'une application de traçage pour freiner l'épidémie de Covid-19 et avait provoqué un tollé dans le pays. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT