X
Pourquoi un Equality Lounge

News Partenaire

Pourquoi un Equality Lounge

Alex Dayon revient sur les 4 piliers de l’entreprise : la confiance, le succès des clients, l’innovation et l’égalité. Pour cette raison l’Equality Lounge sur le salon Viva Tech ne visait pas à promouvoir les solutions de l’entreprise mais de permettre aux différentes communautés de profiter de cet espace, notamment Paris Code pour effectuer des sessions de formations.


ITPT'23 : Reprendre le contrôle de son stockage

Lors de notre tour en Californie, plusieurs entreprises rencontrées développent des solutions pour renouveler le bon vieux concept du SRM (Storage Resources Management) pour apporter visibilité, optimisation et automatisation sur les données et le stockage. Elles développent cependant des approches techniques différentes. 

Ce n’est pas nouveau mais les entreprises continuent à avoir du mal à faire face à la croissance du volume des données alors que les budgets consacrés au stockage et à la gestion des données restent au mieux stable et que les utilisateurs deviennent de plus en plus exigeants sur la disponibilité des systèmes et des données. Les mouvements de données ne doivent, ne peuvent plus interrompre les tâches de l’utilisateur final. Tout cela combiné rend complexe la tâche des responsables du stockage.

L'équipe dirigeante de Komprise.

La visibilité du stockage tout Komprise !

Cette jeune entreprise américaine vise à résoudre les principaux problèmes des entreprises sur la mobilité des données et la visibilité sur le stockage avec un logiciel combinant supervision et analytiques pour fournir une solution d’optimisation et de réduction de coûts des ressources de stockage.

Un agent observateur placé sur une grille, reliée à la console centrale, suit les données lorsqu’elles transitent par la plate-forme de Komprise sans être sur le chemin primaire des données ce qui aurait pu avoir des impacts sur la performance ou la sécurité. 

Le logiciel s’intègre avec le stockage existant et crée un lien entre le stockage primaire et secondaire. Sans base centralisée, la solution évolue facilement en scale out. La solution réalise ensuite la composition d’agrégats à la volée pour une première analyse puis un deuxième stade en analyse avancée est réalisé pour préconiser et automatiser des déplacements de données vers le support le plus approprié et la répartition de charge. 

La solution travaille par cycle récurrent avec des points de contrôle pour rectifier les erreurs s’il y a lieu. Komprise se déploie dans des machines virtuelles classiques et se dirige comme un espace logique unique. L’automatisation permet de limiter les coûts de stockage en choisissant le support le plus approprié pour les données suivant leur utilisation ou leur cycle de vie selon des règles de configuration. 

L’éditeur annonce des économies pouvant aller jusqu’à 70 %. La solution a été retenue par l’assureur AIG et Electronic Arts aux USA. Komprise s’intègre avec les principaux clouds publics et est en partenariat avec EMC, Quantum, HPE et Spectra Logic.

Le généraliste Aptare

Dans une approche similaire, Aptare est un éditeur qui élargit son action à l’ensemble de l’infrastructure informatique à partir d’une console centralisée et collecte les données sans agent. Là encore, la solution réalise des analyses sur les données collectées. 35 % des global Fortune 100 utilisent la solution avec une présence marquée dans les secteurs financiers et de l’assurance où les données constituent un actif stratégique. 

Aptare revendique plus de 1 000 clients dans le monde et gère des Exaoctets de données et des millions de backup. Son siège est à Campbell en Californie L’éditeur est privé, rentable et seulement sur fonds propres sans recours à des investissements extérieurs. En Europe, Aptare est distribué par des partenaires revendeurs et en OEM chez HDS (Hitachi Data Systems). La principale particularité de la solution est de proposer aussi les relations d’interactions entre les différents composants de l’infrastructure pour aligner les besoins métiers et l’informatique. Les fonctions analytiques sont très puissantes et permettent des recherches très précises en « drill down » sur chaque élément de l’infrastructure.

Strongbox propose une approche différente

StrongBox fait partie du vaste conglomérat de Fujitsu et nous a reçu dans le hall d’exposition des produits de FujiFilm dans la Silicon Valley. L’entreprise est plus connue dans les solutions d’archivage, secteur dans lequel elle propose des solutions depuis de nombreuses années. Présent dans de nombreux comptes qui ont en commun d’avoir à gérer de larges volumes de données, Strongbox a enrichi ses solutions d’une suite de gestion des données qui se présente comme une couche de virtualisation du stockage existant et se place comme le centre de contrôle au-dessus des solutions en place. L’éditeur ne remplace donc rien mais résout les questions de visibilité sur le stockage en récupérant les métadonnées, en les classifiant puis en les analysant pour proposer la meilleure solution de stockage. 

David Cerf, CEO de Strongbox.

La solution embarque un outil de recherche pour retrouver facilement données ou fichiers. StrongBox utilise aussi des éléments de machine learning pour automatiser les opérations de stockage. Les règles sont appliquées sur un pool intelligent de ressources de stockage qui peut regrouper des éléments différents de stockage dans un seul ensemble logique. L’utilisateur n’écrit donc pas sur un appareil mais dans un espace logique de règles. 

L’ajout de nouveaux matériels se réalise simplement par l’ajout d’un nouveau tag de métadonnées. Si ce nouveau matériel remplace un autre plus ancien, la migration des données est automatique vers le nouveau matériel de manière transparente pour l’utilisateur qui ne voit que la localisation habituelle. Le nouveau matériel hérite de plus de l’ensemble des règles appliquées au pool intelligent. Le logiciel comprend aussi des outils analytiques qui permettant un suivi en temps réel des opérations de stockage et de prendre des actions dynamiques de mouvements et de protection des données selon les règles mises en œuvre à travers les principaux environnements de stockage existants que ce soit sur site ou dans le Cloud.

Primary Data évolue vers la data management

Nous avons déjà rencontré plusieurs fois Primary Data lors des IT Press Tours. Notre dernière rencontre montre une évolution importante et Primary Data se présente désormais comme une solution de gestion des données qui est assez proche de ce que propose StrongBox. 

Datasphere, le nom du logiciel, est un moteur qui travaille sur les métadonnées et automatise les flux de données dans l’entreprise pour faire face aux évolutions que demandent les applications. La solution s’appuie sur les derniers ajouts fonctionnels sur NFS 4.2 et se présente sous 2 formes de déploiements, l’un pour les environnements de bureaux, l’autre au niveau de l’entreprise. 

Les opérations e réalisent au travers d’un portail. La dernière version de Datasphere est compatible avec S3 d’AWS, SMB 2.1 et 3.x, NFS, Active directory de Windows et Windows ACL. Les snapshots se font au niveau des métadonnées, l’écriture du snapshot se réalisant dans le stockage existant s’il y a besoin d’écrire des données. La solution optimise le placement des données et ajoute une fonction de workflow qui s’appuie sur les expressions objectives, des commandes proches de celles de Visual Basic.

Toutes ces solutions ont en commun de chercher à automatiser et de réduire les coûts des opérations de stockage tout en éliminant les problèmes liés aux architectures actuelles de stockage et au verrouillage en silos et propriétaires des solutions de stockage. 

Autre point commun, toutes s’appuient sur des solutions analytiques fortes pour apporter visibilité et préconisations en quasi en temps réel sur les environnements de stockage. Une tendance qui va certainement devenir durable et s’étendre à l’ensemble des solutions de stockage.

Primary Data a pour Chief Scientist un certain Steve Wozniak, le co-fondateur d'Apple, présent lors de cette étape de l'IT Press Tour !


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


A votre avis...

Rencontre avec Joe Hellerstein

Rencontre avec Joe Hellerstein

Professeur à Berkeley et fondateur de Trifacta, il est un des spécialistes de la donnée les plus respectés aux États-Unis. Peu connu en France, Joe Hellerstein est chercheur dans le domaine de la...

Développez vos premiers chatbots !

Développez vos premiers chatbots !

Application la plus évidente de l’Intelligence artificielle, le chatbot est la technologie à la mode, outre le volet IA indispensable dans la compréhension du langage, un bot, c’est avant tout une application...

RSS
Afficher tous les dossiers

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

GÉRER LE CLOUD HYBRIDE - Kubernetes et les Cloud CaaS - Annonces Build 2018 - Internet plus sûr avec TLS 1.3 - WiFi 802.11ax - Data Warehouse du futur - Au coeur d'Hexatrust : Gatewatcher, l'innovation chevillée au corps - Formations Blockchains - IoT pour tous avec Sens'It de Sigfox...

 

Afficher tous les derniers numéros
News Mag-Securs

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Adoptée le 6 juillet 2016, la directive NIS (pour Network Infrastructure Security) doit être transposée par les Etats membres de l’Union Européenne au plus tard le 9 mai 2018.

Ce Livre Blanc éclaire les enjeux et les impacts de la directive NIS sur les pratiques de cybersécurité des pays européens.

  


"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Décollage de la fusée Ariane 5 avec quatre satellites Galileo, lors d'une précédente opération, le 12 décembre 2017 à Kourou, en GuyaneL'Europe spatiale s'apprête à lancer mercredi quatre nouveaux satellites Galileo, qui permettront à ce système de navigation d'avoir une couverture mondiale et d'affiner encore sa précision, un an et demi après le lancement de ses premiers services. [Lire la dépêche...]

Une salle du cinéma Pathé équipée d'un écran Screen X, le 20 juillet 2018 au Parc de La Villette, à Paris 
  Images sur les côtés, écran géant ou fauteuils qui bougent: de Paris à Séoul les cinémas parient de plus en plus sur la technologie pour faire des films une expérience unique, à l'heure de la concurrence grandissante des plateformes en ligne. [Lire la dépêche...]

Une étudiante utilise un smartphone sur le campus d'Islamabad le 12 juillet 2018Une foule de jeunes, la plupart armés de smartphones, entoure la voiture d'un député et commence à filmer une scène peu commune au Pakistan: des électeurs en colère réclament désormais des comptes en direct à leurs représentants. [Lire la dépêche...]

Facebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de collaborer pour faciliter la portabilité des données personnelles des internautes qui voudraient transférer leurs données d'un service à l'autreFacebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de collaborer pour faciliter la portabilité des données personnelles des internautes qui voudraient transférer leurs données d'un service à l'autre, ont-ils annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Google Maps a acquis une domination écrasante sur le marché de la cartographie pour les sites internetGoogle Maps est devenu payant pour les entreprises, une petite révolution qui réveille un marché de la cartographie sur internet longtemps anesthésié par la quasi-gratuité des services du géant américain. [Lire la dépêche...]

Cyberattaque sans précédent à Singapour: 1,5 million de dossiers médicaux volésDes hackers ont volé des dossiers médicaux appartenant à 1,5 million d'habitants de Singapour, y compris au Premier ministre Lee Hsien Loong, spécifiquement visé par cette attaque "sans précédent", ont annoncé vendredi les autorités. [Lire la dépêche...]

La messagerie WhatsApp a annoncé vendredi limiter les transferts de messages en Inde, une mesure destinée à freiner la propagation de La messagerie WhatsApp a annoncé vendredi limiter les transferts de messages en Inde, une mesure destinée à freiner la propagation de "fake news" qui ont causé une série de violences meurtrières dans ce pays d'Asie du Sud. [Lire la dépêche...]

Un projet de ballon-transmetteur d'internet de Google présenté à Christchurch, le 16 juin 2013 en Nouvelle-ZélandeAlphabet, la maison-mère de Google, va déployer au Kenya pour la première fois commercialement ses ballon-transmetteurs d'internet destinés à fournir des connexions dans des régions isolées, a indiqué jeudi Loon, filiale d'Alphabet, qui met au point cette technologie. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

NEXT

Conférence et exposition sur le futur du cloud selon Google à San Francisco, Moscone Center, du 24 au 26 juillet 2018 (bootcamps le 23). Organisé par Google.

BLACK HAT

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 4 au 9 août 2018 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.

RURALITIC

Evénement de la rentrée pour les acteurs du développement numérique des territoires, Ruralitic tient à Aurillac (centre des congrès) sa 13ème édition du 28 au 30 août 2018. Organisé par monterritoirenumerique.com et le conseil départemental du Cantal.

IFA

IFA IFA
Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 31 août au 5 septembre 2018. Organisé par Messe Berlin.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT