X
Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

News Partenaire

Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

Protégez et alimentez vos équipements IT grâce au rack le plus polyvalent au monde pour les environnements IT exigeants : le rack NetShelter et les bandeaux de prises rackables APC by Schneider Electric.
Choisissez les racks informatiques et les bandeaux de prises APC pour une tranquillité d'esprit totale !

Open Bar : peut-on encore empêcher la reconduction du contrat entre Microsoft et le ministère des Armées ?

Très critiqué, le contrat entre Microsoft et le ministère des Armées (ex-Défense) doit être renouvelé pour la période 2017-2021. L’accord serait déjà scellé. L’April en appelle au président de la République. 

Il y a eu Hervé Morin (2007-2010) et Jean-Yves Le Drian (2012-2017). Ces deux ex-ministres de la Défense étaient aux responsabilités lors de la signature des deux contrats appelés « Open Bar ». Il s’agit de la fourniture de logiciels Microsoft au ministère de la Défense, qu’il convient dorénavant d’appeler ministère des Armées, et dont Sylvie Goulard a la charge depuis le 17 mai 2017.

Cette dernière hérite donc du dossier, puisque le renouvellement est dans les tuyaux pour la période 2017-2021. Une enquête du journal Marianne nous apprend aujourd’hui que ledit contrat serait déjà prêt, et que la signature officielle aura lieu le 25 mai. Comme pour le précédent (période 2013-2017), le montant serait d’environ 120 millions d’euros. 

A l’époque du renouvellement en 2013, ce contrat avait déjà fait couler beaucoup d’encre. En cause : l’appel d’offres qui serait illégal, à cause notamment d’un délit de favoritisme. Interrogé par Marianne, le rapporteur pour la commission des marchés publics de l'État (CMPE) commente le premier contrat (celui de 2009) : 

C’était déjà illégal à l’époque, je ne vois pas pourquoi cela le serait moins aujourd’hui ! On m’a demandé de valider la décision politique émanant d’un cabinet, j’ai refusé, mais on ne m’a pas écouté. Il n’y avait aucune raison de favoriser Microsoft. Il n’a pas le monopole du traitement de texte... On était dans un délit de favoritisme, ce contrat aurait dû passer par une procédure de marché public, ça relève du pénal. Ce contrat aurait dû finir devant un tribunal, mais personne n’a osé. 

Appel au président de la République

Mais ce contrat est aussi entouré d’une certaine opacité. En octobre 2016, l’émission de France 2 Cash Investigation interrogeait également le rapporteur de la CMPE. Ce dernier expliquait encore que « le seul scénario qui était déconseillé a été celui qui in fine a été retenu. Oui, on peut considérer que les recommandations n'ont pas été suivies ». Cette déclaration avait été contredite par l’ex-ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Interrogé par la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, il affirmait que « la commission des marchés publics de l'État (CMPE) n'a remis en cause ni l'objet ni la procédure suivie pour passer l'accord cadre ».

L’actualité a fait réagir l’April, l’association de défense du logiciel libre, qui se fait le relais des risques « d'addiction » et de « perte de souveraineté ». Elle en « appelle solennellement au président de la République, qui fixe la stratégie de la Défense nationale, et au gouvernement pour suspendre la renégociation de ce contrat et pour initier une enquête visant à faire toute la lumière sur le rôle joué par les différents acteurs dans ce dossier scandaleux ». 

Rappelons aussi que, dans les faits, ce contrat permet au ministère des Armées de piocher dans le catalogue de Microsoft pour un montant forfaitaire par poste. Enfin, Microsoft France n’est que le relais de Microsoft Irlande, siège européen du géant de Redmond, vers lequel remontent les transactions effectuées dans les pays de l’Union européenne. C’est aussi la raison des multiples redressements fiscaux lancés par le fisc français pour dénoncer cette fameuse pratique de l’optimisation fiscale. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


Ordinateur quantique

Ordinateur quantique

L’année 2017 aura vu une accélération impressionnante concernant le futur des ordinateurs quantiques. Les premiers simulateurs ou ordinateurs sont proposés par quelques acteurs qui s’affairent dans un...

Le NAS dans l'entreprise

Le NAS dans l'entreprise

Si les NAS ont commencé par se répandre plutôt dans les foyers pour des besoins personnels, de plus en plus d’entreprises, de toutes tailles, optent pour des serveurs de ce type. Et pour bien des raisons…

Afficher tous les dossiers

DROIT D'ACCÈS ET COMPTES À PRIVILÈGES - DPO/DPD : en attendant la LIL4 - Tribune Olivier Iteanu - Entretien avec Thomas de Maizière, ministre allemand de l'Intérieur - Bug Bounty - Deceptive security - Gouvernance : retour à la sécurité élémentaire...

 

AU COEUR DE MELTDOWN & SPECTRE - Tendances'18 : expérimenter l'IA au plus vite ! - Développez vos premiers chatbots - Le NAS revient en force - French Tech Bordeaux - Klaxoon réinvente la réunion - Bootcamp développeur mobile - Rencontre avec Éric Léandri (Qwant)...

 

Afficher tous les derniers numéros

"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


La maintenance prédictive, pilier de la transformation digitale, un Livre Blanc Econocom.

LA MAINTENANCE IT, L’INVISIBLE PIERRE ANGULAIRE DE L’ENTREPRISE DIGITALE

La transformation digitale rebat les cartes de la performance des entreprises. Face à l’évolution simultanée des attentes des clients, des modèles économiques, des conditions de marché et des modes de travail, chaque métier doit revoir sa contribution aux trois axes qui conditionnent dorénavant la réussite: l’excellence opérationnelle, l’expérience utilisateurs et l’innovation métier.


CARTOGRAPHIE DU PAYSAGE DES RANSOMWARES, un Livre Blanc Fortinet.

Comprendre la portée et la sophistication de la menace.

Lorsque les cybermenaces sont multipliées par 35 en un an, chaque entreprise doit en tenir compte. C’est précisément le cas avec les ransomwares. Les hacktivistes ont ciblé des entreprises de pratiquement toutes les tailles et représentant une multitude de secteurs industriels dans le monde entier.


Comment moderniser ses centres de données, un Livre Blanc HPE.

La transformation numérique des entreprises crée de nouvelles contraintes sur les directions informatiques, en particulier pour les environnements de stockage. 

La croissance exponentielle des données, la virtualisation massive, l'évolution des charges de travail et la mise en place permanente de nouvelles applications (devops) obligent l'infrastructure de stockage informatique à évoluer. 


Repensez votre approche en matière de cybersécurité, un Livre Blanc Fortinet.

Pourquoi les leaders de la sécurité sont désormais contraints de faire face aux principales menaces de sécurité. 

Le paysage de cybermenace continue de croître et d’évoluer. Cybersecurity Ventures prévoit que la cybersécurité deviendra un business de mille milliards de dollars entre 2017 et 2021.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Orano veut déployer ses activités notamment en AsieNew Areva, recentré sur le cycle du combustible nucléaire, va se rebaptiser Orano et souhaite se développer en Asie et dans les services, a annoncé mardi son directeur général Philippe Knoche. [Lire la dépêche...]

Le chantier de construction de la fusée Ariane 6, à Kourou, le 27 octobre 2017. Le premier vol est prévu mi-2020Le premier essai du moteur Vulcain, qui propulsera l'étage principal de la future Ariane 6, s'est déroulé avec succès, a annoncé mardi ArianeGroup, maître d'œuvre industriel du programme. [Lire la dépêche...]

Alléchés par la flambée du bitcoin, les cybercriminels ont mis au point une panoplie de virus qui siphonnent une partie des gains réalisés grâce aux cryptomonnaies, avertissent des experts en sécurité informatique réunis à Lille mardi et mercredi.Alléchés par la flambée du bitcoin, les cybercriminels ont mis au point une panoplie de virus qui siphonnent une partie des gains réalisés grâce aux cryptomonnaies, avertissent des experts en sécurité informatique réunis à Lille mardi et mercredi. [Lire la dépêche...]

Le groupe américain Microsoft va installer 4 centres de données dans l'HexagoneLe groupe américain Microsoft va installer 4 centres de données dans l'Hexagone afin d'offrir à ses entreprises clientes "la possibilité de stocker leur données en France", a annoncé mardi à l'AFP le président de Microsoft France, Carlo Purassanta. [Lire la dépêche...]

Début janvier encore, les failles de sécurité Meltdown et Spectre ont fait prendre conscience que presque tous les microprocesseurs, qui font fonctionner des milliards d'appareils électroniques, étaient potentiellement vulnérablesLes experts en sécurité informatique, réunis à partir de mardi en forum à Lille, sont confrontés à une demande croissante, la menace étant montée d'un cran en 2017 avec deux cyberattaques mondiales majeures et la multiplication des fuites de données massives. [Lire la dépêche...]

Résultats trimestriels et nombre d'abonnés à la société de streaming vidéo depuis 2015Netflix a attiré un nombre record de nouveaux abonnés fin 2017 et a commencé à récolter les fruits de ses investissements en dehors des Etats-Unis, malgré une concurrence féroce et croissante dans le secteur du streaming vidéo. [Lire la dépêche...]

Le groupe Facebook poursuit son examen de conscience entamé après l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche en 2016, reconnaissant lundi que les réseaux sociaux pouvaient affaiblir une démocratie et promettant de tout faire pour limiter ces risques. [Lire la dépêche...]

Facebook a reconnu lundi qu'un usage trop important des réseaux sociaux pouvait représenter un danger pour la démocratie, tout en assurant une nouvelle fois tout faire pour limiter ces risques. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

FIC

FIC FIC
Le 10ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 23 et 24 janvier 2018 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

La 12ème Université des DPO (Data Protection Officers), anciennement Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés et au RGPD, a pour cadre le mercredi 24 janvier 2018 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel).

RENCONTRES AMRAE

Les 26èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) ont lieu du 7 au 9 février 2018 à Marseille (parc Chanot) sur le thème : "l'intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps". Organisées par l'AMRAE.

AP CONNECT

La 1ère édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 7 et 8 février 2018 à Paris, Espace Champerret. Organisé par PG Promotion.

GLOBAL LIFI

La 1ère édition du Global Lifi Congress "Visible Light Communications" est organisée à Paris (Palais Brongniart) les 8 et 9 février 2018. Organisé par ERI Lifi Event.
RSS
Voir tout l'AgendaIT