X

ITPT'22 : Le cognitif émerge

Si le cognitif fait le buzz en ce moment, deux entreprises l’intègrent pour apporter des changements technologiques importants. Exemples avec C3DNA et Gridgain.

C3DNA est une nouvelle entreprise mais sa réputation est déjà bien établie du fait d’avoir comme directeur de la stratégie le fondateur de Brocade, Kumar Malavalli. La technologie vient d’Italie et son créateur, Giovanni Morana, chercheur à l’université de Catane en son temps et ancien de ST Microelectronics, est désormais en charge de la recherche et du développement des produits. L’entreprise est soutenue par Hoya Ventures qui a un conseiller au board de l’entreprise. Particularité : son développement en Europe commence par la France avec l’ouverture d’une filiale dirigée par Kamel Kerbib, ancien d’EMC et de Violin Memory avec Bernard Salvan, lui aussi ancien d’EMC, comme directeur technique. Le Royaume-uni devrait suivre courant second semestre et l’Allemagne au début de l’année prochaine.

Pour C3DNA le problème tient en l’état de l’art actuel de l’informatique où les interruptions de services sont banalisées mais coûtent extrêmement cher. Les tâches distribuées comme aujourd’hui ne peuvent être que réactives face aux incidents. Il faut donc repenser le modèle.

Par analogie, l’informatique est confrontée aux mêmes problèmes que l’industrie des télécommunications il y a quelques années. Giovanni Morana a donc pensé y apporter une réponse similaire proche dans sa philosophie de la virtualisation de réseau qui permet de décorréler le plan de contrôle du plan d’opération. Là ces deux plans deviennent Cognitive Application Management Layer et Cognitive Resource Management Layer.

La solution se compose d’un Scout qui fait la découverte en automatique des applications et accompagne les migrations d’un environnement à une autre. Cloud Equalizer permet à chaque application de s’autogérer et d’être portable d’un environnement à un autre (centres de données, cloud privés, clouds publics). Des agents assurent les fonctions de haute disponibilité et de reprise après incidents des applications sans migrations de machines virtuelles ou de transferts par différents environnements. 

Techniquement la solution supporte de plus les architectures Intel et ARM et des API vers une dizaine de clouds publics permettant de migrer tous types d’applications vers ces environnements en quelques minutes, même les applications dites legacy. La solution a pour principal intérêt d’éviter d’être lié à une seule plate-forme Cloud et permet de limiter les outils d’administration en éliminant de nombreuses consoles d’administration liées aux applications. Si la feuille de route des produits n’a pas été rendue publique, elle est solide avec dès l’année prochaine une extension vers Windows. 2018 verra aussi l’ajout de fonctions de sécurité et de gestion des données dont la géolocalisation. Dès 2019, des fonctions de machine learning, de computing en mémoire et de gestion de l’Internet des Objets sont au programme. 

La démonstration du produit en direct avec la migration de différents pools d’applications d’un centre de données situé dans le centre des USA vers un cloud à New-York puis dans une autre région des USA ensuite a été impressionnante du fait d’avoir été réalisée en moins de 5 minutes. La solution intéresse d’ailleurs Orange en France qui est en discussion avec C3DNA mais aussi SAP, Adobe, Oracle et IBM pour des possibilités d’OEM. En Europe, C3DNA vise tout d’abord les opérateurs de télécommunications et les fournisseurs de services Internet avant de s’attaquer au marché des entreprises. C3DNA a fourni une des meilleures sessions sans conteste lors de ce press tour.

Gridgain, pionnier du in-memory

Si Gridgain s’appuie sur du cognitive computing, l’entreprise créée en 2010 est surtout une des premières à avoir mis en avant la computation en mémoire en utilisant Apache Ignite. Elle a levé 31M$ avec parmi ses investisseurs Sberbank, une banque russe de premier plan, et Huawei le géant chinois. La solution a déjà de belles signatures dans le domaine financier avec Barclay’s et Citibank.

Gridgain est à la croisée de deux tendances : la montée inexorable du flux de données dans les entreprises et la baisse du prix des mémoires. D’ailleurs le marché du in-memory, quel que soit ses applications, connaît un fort développement. La société propose une plate-forme en mémoire de traitement des transactions et des processus analytiques. Elle se place sur le backend des bases de données de l’entreprise sans remplacement et se lie par les transactions ACID et se relie aux applications par un jeu d’API unifiées. La solution peut se déployer dans le Cloud de Microsoft ou d’AWS. Le pricing dépend de la configuration nécessaire et du volume de données.

Techniquement la solution monte les données en mémoire puis les traitent suivant les besoins ou les requêtes mais plus rapidement que dans les architectures classiques. La société se positionne sur le « fast data » même sur les données en streaming. L’éditeur a profité de notre visite pour annoncer la version 1.9 de sa solution qui apporte une amélioration des performances de 20 à 40 % selon les tâches, un support amélioré de DML, .Net, C++ et Spark. Kubernetes s’ajoute désormais à la liste des environnements supportés.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

100 milliards !

100 milliards !

Des responsables de l’UE ont profité de la nouvelle Commission Européenne pour demander la création d’un fonds d’investissement de 100 milliards d’euros pour financer les pépites de la tech et...

Externaliser (ou pas) son «SOC» ?

Externaliser (ou pas) son «SOC» ?

Devant le renforcement de la réglementation… devant aussi la recrudescence des cyberattaques… de plus en plus d’entreprises songent à se doter d’un centre d’opérations de...

Devenir “Growth hacker”

Devenir “Growth hacker”

Comment réorienter sa carrière d’informaticien vers le secteur à forte croissance de l’e-marketing ? La Rocket School propose une formation accélérée de douze semaines, suivie par une ou deux...

RSS
Afficher tous les dossiers

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

TRANSFO NUMÉRIQUE : Schumpeter ou Solow ?... Destruction créatrice ou réorganisation ? - Cybersécurité : le modèle Zero trust - Les recettes tech de Meero - Devops : l'open source entre dans la normalité - Processeurs : AMD se détache ! - Infrastructure as Code : l'IAC avec Terraform - Emploi : Que valent les plates-formes pour freelances ?...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Logo de YouTube, la plateforme de vidéos de GoogleYouTube a tout pour séduire les annonceurs: 2 milliards d'utilisateurs actifs mensuels et des outils publicitaires sophistiqués pour les cibler. [Lire la dépêche...]

YouTube a annoncé mercredi que les insultes, les menaces personnelles et le harcèlement en général ne seraient plus tolérés, une nouvelle étape dans le processus d'assainissement de la plateforme de vidéos entrepris depuis plusieurs années. [Lire la dépêche...]

YouTube annonce que les insultes, les menaces personnelles et le harcèlement en général ne seraient plus tolérésYouTube a annoncé mercredi que les insultes, les menaces personnelles et le harcèlement en général ne seraient plus tolérés, une nouvelle étape dans le processus d'assainissement de la plateforme de vidéos entrepris depuis plusieurs années. [Lire la dépêche...]

Les sénateurs ont largement modifié mercredi en commission la proposition de loi LREM de lutte contre la haine sur internet, supprimant sa mesure phare qui visait à obliger plateformes et moteurs de recherche à retirer les contenus "manifestement" illicites sous 24 heures. [Lire la dépêche...]

Des employés dans les bureaux de Twitter à San Francisco le 13 août 2019Le patron de Twitter Jack Dorsey veut lutter contre la désinformation en changeant les règles du jeu et les algorithmes des réseaux sociaux pour encourager des conversations plus équilibrées, moins énervées. [Lire la dépêche...]

Une femme essaie des casques audio à Berlin le 1er septembre 2016Une nouvelle génération de femmes lance podcasts et plateformes audio aux contenus érotiques qui se veulent plus en phase avec le désir féminin, avec l'ambition de contribuer à leur bien-être. [Lire la dépêche...]

Les premiers diplômés de l'Université virtuelle de Côte d'Ivoire, lors de la cérémonie de remise de leurs diplômes, le 28 novembre 2019 à AbidjanSon salon est sa salle de cours. Diarra Bassirra, 20 ans, fait partie des 6.000 étudiants de l'Université virtuelle de Côte d'Ivoire (UVCI), un établissement créé en 2015 pour désengorger le système universitaire dans un pays où 43% de la population a moins de 15 ans.  [Lire la dépêche...]

Une femme essaie des casques audio à Berlin le 1er septembre 2016Une nouvelle génération de femmes lance podcasts et plateformes audio aux contenus érotiques qui se veulent plus en phase avec le désir féminin, avec l'ambition de contribuer à leur bien-être. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 7 au 10 janvier 2020 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

AFCDP

L'Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel (AFCDP) organise la 14ème université des DPO (Data Protection Officers) le 14 janvier 2020

à Paris Maison de la Mutualité. Organisée par l'AFCDP.

FIC

FIC FIC
Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT