X

News Partenaire

8 décideurs IT sur 10 se dirigent vers le Cloud

Paessler AG, spécialiste innovant en surveillance du réseau, a publié des résultats de nouvelles recherches sur le Cloud Computing et la façon dont les décideurs informatiques mondiaux (ITDM) l'utilisent pour répondre aux exigences du monde des affaires en constante évolution. Paessler a enquêté sur plus de 2000 ITDM ; dont 1280 chez des entreprises de moins de 500 employés.


Emmanuel Macron : un programme Numérique en cinq objectifs

Le numérique est « une transformation profonde de nos façons de produire, de consommer, d’apprendre, de travailler, d’échanger » pour Emmanuel Macron. Voici ses propositions. 

Avec l’ex-président du Conseil national du Numérique Mounir Mahjoubi à ses côtés, le candidat Emmanuel Macron a concocté un programme consacré à la révolution numérique. Plutôt humble, il commence par rappeler que les « contours de cette transformation restent largement à inventer » mais que l’Etat doit jouer un rôle de moteur. 

Un programme en 5 objectifs

Après avoir posé un diagnostic, selon lequel le numérique est installé dans les foyers français mais qu’il reste de grands efforts à réaliser, Emmanuel Macron se lance dans un programme en cinq parties. En premier lieu, le candidat d’En-Marche veut s’attaquer (comme tout le monde) à la lutte contre les inégalités d’accès. Il promet notamment de couvrir l’ensemble du territoire en THD à la fin de son éventuel quinquennat, soit en 2022. Un objectif pas irréalisable, à condition d’y mettre les moyens en impliquant comme il se doit les opérateurs notamment. Un récent rapport de la Cour des Comptes estimait plutôt, selon les éléments à disposition, une couverture à 100% d’ici à 2030

Toujours dans ce premier objectif, il veut éliminer les zones blanches et soutenir les opérateurs « en consentant des conditions économiques favorables sur les redevances d’utilisation des fréquences hertziennes ». Il annonce des sanctions financières si les objectifs ne sont pas tenus. Enfin, il souhaite porter une « stratégie d’inclusion » et proposer du temps de soutien et des formations aux outils et aux services numériques avec le concours des associations et collectivités. 

Le deuxième objectif se concentre sur les problématiques rencontrées par les entreprises en matière de numérique. Emmanuel Macron veut créer les conditions pour aider « les TPE et les PME à réussir leur transformation numérique ». Peu de propositions concrètes pour ce point, si ce n’est « un accès privilégié à la formation professionnelle ». Il est d'ailleurs assez amusant de constater que pour aider nos entreprises, Emmanuel Macron a choisi un hébergeur... américain. En l'occurrence, Google

Une logique « d’Etat plateforme »

Le troisième objectif est visiblement le plus développé. Il s’intitule « Améliorer et personnaliser les services publics du quotidien grâce au numérique ». Il prévoit que, d’ici à 2022, la totalité des démarches administratives pourront être effectuées depuis Internet, sauf pour les documents d’identité officiels. 

Emmanuel Macron évoque aussi la création d’un compte citoyen en ligne rassemblant « sur une même interface tous les droits, notamment ceux liés à la santé, à la trajectoire professionnelle, à la formation, à la situation fiscale, aux droits civiques ». Parallèlement, il compte créer un service public numérique de la justice : on y trouvera des informations pratiques et des jurisprudences applicables aux différents cas.

Il compte encourager l’essor de la télé-médecine « afin de donner aux médecins la possibilité d’assurer un suivi à distance, par exemple pour un patient cardiaque via un objet connecté ou en accélérant une consultation chez un patient à risque ». Le candidat fait de ce sujet un axe majeur, qui sera au centre du plan d’investissement de 50 milliards d’euros qu’il souhaite lancer en cas d’accession à l’Elysée. 

Enfin, le candidat veut créer une banque de données numériques. Différente d’un portail open data, elle rassemblerait les données des administrations, permettant aux entreprises d’innover. Le programme prend l’exemple des licences attribuées aux hôtels : des nouvelles start-up pourront ainsi s’adresser par exemple à tous les hôteliers pour leur offrir une alternative aux services existants.

Objectif 4 : réglementation

« Enfermer l’économie de demain dans la réglementation d’hier, c’est s’interdire de faire émerger les innovations qui porteront la croissance », peut-on lire. Ainsi, il annonce d’emblée un « droit à l’expérimentation » qui donnera la possibilité de déroger aux dispositions en vigueur afin de tester de nouvelles solutions. Idée assez intéressante, même s’il faudra s’attarder sur les contours de cette disposition. 

Emmanuel Macron veut une véritable stratégie nationale en matière d’intelligence artificielle, conscient que son « développement va avoir de profonds impacts sur une série de secteurs ». Première étape écrit-il : évaluer les usages potentiels et les enjeux pour le travail et l’emploi de demain.

Autre disposition numérique mais avec un impact économique : créer les conditions favorables, notamment fiscales, au financement de l’innovation. Emmanuel Macron souhaite remplacer l’ISF (Impôt sur la fortune) par un impôt sur le patrimoine immobilier. Par ailleurs, il veut instaurer à nouveau un prélèvement forfaitaire unique sur l'ensemble des revenus tirés du capital mobilier. 

Enfin, idée intéressante mais absolument pas détaillée et documentée : la transparence. Le candidat veut des « instruments » qui permettent à chacun de savoir ce que deviennent « les données qu’il produit en utilisant telle ou telle plateforme ». 

Travailler avec l’Europe

Pro-européen, Emmanuel Macron semble avoir conscience que l’espace du Vieux Continent représente de belles opportunités de développement pour les entreprises. A condition de défendre notre souveraineté et nos intérêts économiques et industriels. Ce faisant, il plaide « pour un marché unique du numérique en Europe, qui permettra aux entreprises innovantes de disposer des mêmes règles partout dans l’Union européenne ». 

Il veut aussi créer un fonds européen de financement en capital-risque, doté d’au moins 5 milliards d’euros. Toujours au niveau de l’Europe, il souhaite rouvrir le dossier du « Privacy Shield » avec les Etats-Unis. Les grandes plateformes (principalement américaines) seront alors régulées par une Agence européenne pour la confiance numérique

Dernière mesure, elle concerne la taxation des géants américains notamment et leurs pratiques d’optimisation fiscale. « Nous nous battrons, au niveau européen, pour une taxe sur le chiffre d’affaires réalisé dans nos pays pour des prestations de service électronique », écrit Emmanuel Macron. 

Vous pouvez retrouver le programme complet d'Emmanuel Macron sur le Numérique en cliquant ici


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier L'1FO

RGPD : serez-vous prêt ? (2)

Comment s'attaquer à cet énorme projet de mise en conformité RGPD autrement qu'en commençant par dresser une cartographie des processus de l'entreprise ? Une première étape indispensable avant de s'astreindre à tenir à jour un registre des traitements des données.  Fin de l'article paru dans le n°157 de L’Informaticien.

Afficher tous les dossiers
Offres d'emploi
RSS
12

Lancez votre recherche sur la rubrique Emploi avec notre partenaire

News Mag-Securs
123456

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

LIVRES BLANCS

Une étude Ponemon sur les coûts liés aux failles de sécurité en France, un Livre Blanc 3M France

IBM et Ponemon Institute ont réalisé une étude en 2016 sur les coûts liés aux brèches de sécurité. L'étude a été accomplie dans de nombreux pays dont la France. Il ressort de cette étude que les coûts ont augmenté en passant de 134 € à 141 € par personne. Et, en moyenne, le coût pour une entreprise s'élève désormais à 3,4 millions d'euros. 


Les nouvelles possibilités du Service Management, un Livre Blanc easyvista.

La transformation numérique des entreprises offre de nouveaux champs d’actions en matière de services rendus aux utilisateurs et ce afin d’améliorer leur vie quotidienne et leur productivité. 


Infrastructure IT gérée dans le cloud, un Livre Blanc Cisco Meraki et Inmac-WStore.

Ce Livre Blanc traite des tendances informatiques modernes et explique comment les produits Cisco Meraki fonctionnent en synergie pour fournir une solution informatique globale, fiable et complète pour les entreprises.


Comment choisir la solution de surveillance réseau adéquate ?  Un Livre Blanc Paessler.

Pour que son infrastructure informatique lui donne entière satisfaction, toute entreprise doit pouvoir compter sur un réseau haute performance. Pour maintenir la fluidité des procédures, tous les processus doivent fonctionner de manière fluide, y compris les communications internes et externes entre sites de l’entreprise, ainsi qu’avec les clients et partenaires. Les dysfonctionnements et pannes des processus opérationnels provoquent facilement des pertes de temps et surtout d’argent.


Stockage Flash : 1 000 utilisateurs témoignent, un Livre Blanc HPE.

1 000 responsables informatiques ont été interrogés à l'initiative d'HPE afin de relater les "surprises", bonnes et mauvaises qu'ils ont rencontré lors du déploiement puis l'utilisation de solutions de stockage Flash. L'essentiel des configurations et des utilisations ont été passées en revue pour ce qui constitue la plus grande enquête jamais réalisée sur ce thème et qui permet à chacun de préparer au mieux sa propre voie d'évolution, ceci en évitant les écueils qu'ont pu rencontrer les professionnels interrogés. 


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

SMART CITY : de l'IT pour piloter les villes - Maîtrisez Windows 10 CREATORS UPDATE - Mettons les robots dans les nuages ! - Comment le BACKUP se réinvente - Créez un projet ARDUINO avec Circuito - Rencontre avec David Fayon : « Comment la France peut devenir la tête de pont du numérique en Europe »...

 

STOCKAGE CLOUD : un casse-tête pour la DSI ! - Règlement européen RGPD : la parole aux entreprises qui s'y mettent - Microsoft Build : toutes les annonces - Wanacrypt : récit d'une cyberattaque historique - French Tech Brest+ - Nginx, nouveau standard de serveur web - Chatbots : l'interface de demain ?...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Dans un matériau blanc d'apparence fin et léger, avec un jeu de découpes et de biais noirs, la combinaison spatiale des futurs astronautes de SpaceX a été dévoilée mercredi par le patron de la société, Elon Musk. [Sommaire]

En avril 2014 l'enlèvement à Chibok dans le nord-est du Nigeria de 276 lycéennes par les islamistes de Boko Haram avait déclenché une vague de soutien internationale véhiculée par #BringBackOurGirls.Le hashtag fête mercredi ses dix ans: ce mot-clef précédé du signe dièse a ponctué sur les réseaux sociaux, par l'émotion, la mobilisation ou l'humour, tous les événements marquants survenus dans le monde depuis 2007. [Sommaire]

Nyi Lynn Seck a ouvert un bureau dans le nord de Rangoun pour développer sa société de réalité virtuelle, le 11 août 2017Des pionniers de la réalité virtuelle ambitionnent de démocratiser l'accès à l'éducation en Birmanie, en permettant aux écoliers de découvrir le monde grâce à des lunettes 3D. [Sommaire]

Google et Wal-Mart s'associent dans le commerce en ligneGrandes manoeuvres dans le commerce en ligne: l'américain Wal-Mart, numéro un mondial de la distribution, va s'associer dès septembre au géant informatique Google pour vendre ses produits, une alliance qui vient directement concurrencer Amazon. [Sommaire]

Logo de l'application Instagram, plateforme de partage de photos détenue par Facebook, le 20 décembre 2012 à ParisLes adolescents et jeunes adultes américains se détournent progressivement du réseau social Facebook au profit d'Instagram et de Snapchat, attirés par le côté visuel de ces plateformes, selon une étude du cabinet eMarketer publiée mardi. [Sommaire]

Participants au Websummit 2016 à Lisbonne le 9 novembre 2016L'ancien président François Hollande prendra la parole à l'occasion du Web Summit, une conférence internationale sur l'innovation numérique organisée du 6 au 9 novembre à Lisbonne au Portugal, ont annoncé mardi les organisateurs dans un communiqué. [Sommaire]

Facebook a décidé lundi de rendre plus visible et accessible à tout moment sa fonction Facebook a décidé lundi de rendre plus visible et accessible à tout moment sa fonction "Safety Check", qui permet à ses utilisateurs d'indiquer à leurs proches qu'ils sont en sécurité après un événement dramatique, une annonce qui intervient après de nouveaux attentats en Europe. [Sommaire]

Le groupe technologique japonais Fujitsu est confronté depuis plus d'une décennie à une concurrence multiple Le groupe technologique japonais Fujitsu a indiqué mardi envisager de s'allier à un tiers pour son activité de mobiles, en réponse à une information de presse selon laquelle il cesserait le développement et la production de ses smartphones. [Sommaire]

La Ligue nationale de football américain signe un accord  de trois ans avec Tencent pour les droits de retransmission en streaming en ChineLa Ligue Nationale de Football américain (NFL) a annoncé lundi un accord de trois ans avec Tencent, mastodonte chinois du jeu vidéo et du web, pour lui concéder les droits de retransmission en streaming en Chine, où la plus riche des compétitions sportives au monde se développe.  [Sommaire]

Un manifestant à Charlottesville le 12 août 2017Après la fermeture par des géants d'internet de sites aux contenus racistes suite aux violences de Charlottesville, les Etats-Unis se posent avec une urgence renouvelée la question des menaces pesant sur la sacro-sainte liberté d'expression.       [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

IFA

Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 3 au 6 septembre 2017. Organisé par Messe Berlin.

SALONS SOLUTIONS

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI et Big Data, E-Achats, Demat'Expo, Serveurs & Applications - se tiennent du 26 au 28 septembre 2017 à Paris, Porte de Versailles. Organisés par Infopromotions.
Conférence francophone sur la méthodologie "devops" en entreprise le 2 octobre 2017 à Paris (Grand Rex). Organisé par devopsdays.

MICROSOFT EXPERIENCES'17

Deux jours de conférences et 10000 m2 d'espaces d'échange pour s'immerger dans les innovations du numérique les 3 et 4 octobre 2017 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Microsoft.

SMART CITY + SMART GRID

Exposition, contérences et ateliers, le salon de la ville et des territoires intelligents, durables et connectés Smart City + Smart Grig se tient les 4 et 5 octobre 2017 à Paris, Porte de Versailles (Pavillon 2.2). Organisé par Infopromotions.

HUBFORUM

Deux jours de conférences, de workshops et de networking pour tirer parti des meilleures pratiques du marché à Paris, Maison de la Mutualité les 10 et 11 octobre 2017. Organisé par Hub Institute.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 11 au 14 octobre 2017. Organisées par DG Consultants.
Voir tout l'AgendaIT