X

News Partenaire

8 décideurs IT sur 10 se dirigent vers le Cloud

Paessler AG, spécialiste innovant en surveillance du réseau, a publié des résultats de nouvelles recherches sur le Cloud Computing et la façon dont les décideurs informatiques mondiaux (ITDM) l'utilisent pour répondre aux exigences du monde des affaires en constante évolution. Paessler a enquêté sur plus de 2000 ITDM ; dont 1280 chez des entreprises de moins de 500 employés.


RGPD : les entreprises en mode panique ?

On ne parle plus que de cela. Si vous n’en avez pas encore entendu parler c’est que vraiment vous êtes très éloigné du monde de l’informatique et que vos centres d’intérêts ne semblent pas vraiment tournés vers le futur ! Les données deviennent la devise, le pétrole des entreprises, leur vraie richesse. Elles peuvent être monétisées, recombinées avec d’autres pour créer de nouveaux services et ainsi fournir de meilleures prestations aux clients. Bref, sans données, les entreprises manquent de carburant pour soutenir leur croissance dans un monde qui se digitalise vite.

Face à ce phénomène, les consommateurs, les clients que nous sommes tous, s’inquiètent un peu de ce que les entreprises peuvent bien faire avec ce qu’elles savent sur nous et, d’ailleurs, certaines savent à peu près tout après quelques analyses simples. Avec les cartes bancaires, nos banquiers connaissent tout de nos déplacements et du mode vie que nous avons. De la même manière, notre opérateur de téléphonie et d’Internet recueille beaucoup de choses de notre vie, nos déplacements, nos motifs d’intérêts et maintenant ce que nous achetons. La convergence des deux mondes, entre les banques qui veulent devenir opérateurs de télécommunications, et les opérateurs souhaitant faire le chemin inverse n’est qu’une preuve de plus de cette volonté de dominer les données que l’on possède sur vous !

Une régulation nécessaire

Pour éviter certains abus et se doter d’une règle commune, 90 % des entreprises européennes ont souhaité pouvoir s’appuyer sur une réglementation concernant les données à caractère personnel. Jusqu’à présent, chaque pays avait ses propres règles en la matière, ce qui pouvait créer des distorsions de concurrence lorsque la donnée devient un produit ! C’est ce que le RGPD (Règlement général sur la protection des données) essaie de mettre en place avec des impacts dans les entreprises sur trois niveaux : technique, juridique et organisationnel. Ces mesures doivent être proportionnées à l’évaluation des risques, c’est-à-dire au préjudice qui résulterait pour les personnes concernées d’utilisation inappropriée de leurs données à caractère personnel. En cas de fuite de données, l’entreprise doit prévenir la Cnil dans un délai de 72 heures afin de prendre des mesures correctives. La réglementation prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial avec un plafond fixé à 20 millions d’euros.

Ce règlement est en vigueur depuis le 24 mai dernier et sera pleinement applicable le 29 mai 2018. Une échéance relativement courte expliquant la course à l’échalote des entreprises pour se mettre en conformité avec ce nouveau cadre.

Le point le plus important du RGPD est que toute entreprise devra être en mesure d’apporter à tout moment la preuve que les données à caractère personnel qu’elle détient sont protégées et surtout inexploitables en cas de vol. Il instaure de plus de nouveaux droits pour les consommateurs ou utilisateurs : le droit d’être informé lorsque ses données ont été dérobées, le droit d’accès à ses données, le droit à la rectification de ses données, le droit d’effacement avec la preuve de cet effacement, le droit de restreindre le traitement sur ses données, le droit à la portabilité des données, le droit de refuser.

On part de loin

Tout est bien dans le meilleur des monde « panglossien », si ce n’est que le point de départ dans les entreprises est loin d’être satisfaisant. Dans un sondage réalisé pour Deloitte, 22 % des firmes françaises disent que leur entreprise ne sera que partiellement ou pas du tout prête à la date fixée. Seules 22 % estiment de plus que c’est réalisable ; 53 % estiment que seuls quelques départements de leur entreprise seront en adéquation avec la régulation. Effectivement, cela va même être très difficile. La même étude indique que moins de 60 % des RSSI disposent d’outils de traçabilité des données. Près de 70 % d’entre eux ne disposent pas d’outils de notification. Ne parlons donc pas d’outils ou de processus de gouvernance des données. Des chantiers sont bien en place mais peu sont à même de répondre aujourd’hui aux objectifs du RGPD.

Dans une table ronde récente du Club de la Presse B2B informatique, le panel de répondants (cabinets de conseils, intégrateurs, éditeurs de solutions de stockage de données) faisait le même constat d’impréparation des entreprises et exprimait des doutes quant à la réalité de la mise en oeuvre de tout cela pour mai 2018. Et de pointer résolument le manque de mise en oeuvre autour de la gouvernance des données, le point clé de cette régulation. La matière peut être de plus techniquement difficile. Comment, par exemple, prouver l’effacement de données personnelles en rapport avec un client ? Avec Internet, que faire des données en cache ?

RGPD, une opportunité à saisir

Pourtant, si le premier constat n’est pas reluisant, il convient de s’atteler rapidement à la tâche, car le RGPD peut rapporter beaucoup. Si les éditeurs de solutions de sécurité et de gouvernance des données se frottent les mains devant cette manne quasi offerte par la réglementation pour conquérir de nouveaux clients, il ne faut pas sous-estimer les effets bénéfiques que peut avoir ce nouveau cadre. Toujours selon l’étude réalisée pour Deloitte, la mise en oeuvre pourrait permettre aux entreprises européennes d’économiser près de 2 milliards d’euros du fait d’une meilleure compréhension de leur patrimoine immatériel. De plus, les données, ainsi protégées et anonymisées, vont gagner en valeur et apporter une confiance plus grande du client dans les entreprises.

C’est aussi une occasion pour que, enfin, tout le monde soit autour de la même table dans l’entreprise, de la direction générale aux responsables de l’informatique en passant par les lignes de métiers. Avec la possibilité enfin de faire travailler tout le monde sur un projet global et transverse. Celui-ci pouvant servir de socle pour la stratégie de l’entreprise dans la valorisation de ses données et des informations qui découlent des analyses réalisées pour se différencier de la concurrence afin de prendre l’avantage. Cela ne sera pas simple mais il ne s’agit pas de lancer le manche après la cognée pour réussir ce projet qui peut apporter beaucoup de valeur et restaurer une confiance parfois mise à mal par les méthodes de vente souvent agressives. ❍


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Ordinateur quantique

Ordinateur quantique

L’année 2017 aura vu une accélération impressionnante concernant le futur des ordinateurs quantiques. Les premiers simulateurs ou ordinateurs sont proposés par quelques acteurs qui s’affairent dans un...

Le NAS dans l'entreprise

Le NAS dans l'entreprise

Si les NAS ont commencé par se répandre plutôt dans les foyers pour des besoins personnels, de plus en plus d’entreprises, de toutes tailles, optent pour des serveurs de ce type. Et pour bien des raisons…

Afficher tous les dossiers

AU COEUR DE MELTDOWN & SPECTRE - Tendances'18 : expérimenter l'IA au plus vite ! - Développez vos premiers chatbots - Le NAS revient en force - French Tech Bordeaux - Klaxoon réinvente la réunion - Bootcamp développeur mobile - Rencontre avec Éric Léandri (Qwant)...

 

IA, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE - Stations de travail : cap sur les métiers - RGPD : l'IAM à la rescousse - SOLIDITY, le langage des smart contracts - Comment WINDOWS 10 Fall Creators Update booste la sécurité - Développeurs, avez-vous un agent ? - OpenStack se recentre sur les hébergeurs...

 

Afficher tous les derniers numéros

"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


La maintenance prédictive, pilier de la transformation digitale, un Livre Blanc Econocom.

LA MAINTENANCE IT, L’INVISIBLE PIERRE ANGULAIRE DE L’ENTREPRISE DIGITALE

La transformation digitale rebat les cartes de la performance des entreprises. Face à l’évolution simultanée des attentes des clients, des modèles économiques, des conditions de marché et des modes de travail, chaque métier doit revoir sa contribution aux trois axes qui conditionnent dorénavant la réussite: l’excellence opérationnelle, l’expérience utilisateurs et l’innovation métier.


CARTOGRAPHIE DU PAYSAGE DES RANSOMWARES, un Livre Blanc Fortinet.

Comprendre la portée et la sophistication de la menace.

Lorsque les cybermenaces sont multipliées par 35 en un an, chaque entreprise doit en tenir compte. C’est précisément le cas avec les ransomwares. Les hacktivistes ont ciblé des entreprises de pratiquement toutes les tailles et représentant une multitude de secteurs industriels dans le monde entier.


Comment moderniser ses centres de données, un Livre Blanc HPE.

La transformation numérique des entreprises crée de nouvelles contraintes sur les directions informatiques, en particulier pour les environnements de stockage. 

La croissance exponentielle des données, la virtualisation massive, l'évolution des charges de travail et la mise en place permanente de nouvelles applications (devops) obligent l'infrastructure de stockage informatique à évoluer. 


Repensez votre approche en matière de cybersécurité, un Livre Blanc Fortinet.

Pourquoi les leaders de la sécurité sont désormais contraints de faire face aux principales menaces de sécurité. 

Le paysage de cybermenace continue de croître et d’évoluer. Cybersecurity Ventures prévoit que la cybersécurité deviendra un business de mille milliards de dollars entre 2017 et 2021.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le réseau social Twitter a fermé plus de 1.000 nouveaux comptes douteux liés à une agence de propagande numérique basée en Russie, soupçonnée d'avoir voulu influencer la campagne électorale américaine de 2016Le réseau social Twitter a fermé plus de 1.000 nouveaux comptes douteux liés à une agence de propagande numérique basée en Russie, soupçonnée d'avoir voulu influencer la campagne électorale américaine de 2016, a-t-il annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Le logo Twitter le 20 novembre  2017 Le réseau social Twitter a fermé plus de 1.000 nouveaux comptes douteux liés à une agence de propagande numérique basée en Russie, soupçonnée d'avoir voulu influencer la campagne électorale américaine de 2016, a-t-il annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Le logo Facebook photographié à Londres le 4 décembre 2017Facebook a décidé de faire appel à ses utilisateurs pour lutter contre la désinformation et identifier les sources "fiables", énième illustration d'un combat dont il a fait son cheval de bataille après des mois de critiques. [Lire la dépêche...]

Facebook va hiérarchiser les sources d'information selon le degré de fiabilité qui leur est accordé par les utilisateurs du réseau social, a annoncé le groupe vendredi, nouvelle illustration de sa lutte contre les "fausses informations". [Lire la dépêche...]

Visite aux Seychelles grâce aux technologies de réalité virtuelle présentées au Fitur de Madrid, le 17 janvier 2018Une chambre d'hôtel automatiquement personnalisée aux goûts du client, des lunettes de réalité virtuelle en guise de brochures: les nouvelles technologies émergent dans le secteur du tourisme, qui espère ainsi profiter de la mine d'or des données personnelles. [Lire la dépêche...]

En Côte d'Ivoire, l'offre de Zeci, la coentreprise d'EDF et d'OGE, équipe déjà plus de 10.000 foyers, soit environ 50.000 personnesUn peu plus d'un an après avoir lancé leur offre d'électricité solaire hors réseaux en Côte d'Ivoire, EDF et la start-up Off Grid Electric (OGE) étendent leur partenariat au Ghana, a annoncé le groupe français vendredi. [Lire la dépêche...]

Google dispose déjà d'accord d'échanges de licences similaires avec nombre d'entreprises, en particulier les géants sud-coréens Samsung et LGLe géant américain Google et le mastodonte chinois Tencent ont annoncé vendredi un accord d'échange de licences de long terme en vue d'une possible collaboration dans le développement de nouvelles technologies. [Lire la dépêche...]

Sur le stand IBM du salon mondial du numérique CeBIT à Hanovre, en Allemagne, le 15 mars 2015Le groupe informatique américain IBM a vu son chiffre d'affaires trimestriel, qui reculait depuis plusieurs années, repartir à la hausse fin 2017 mais le groupe a aussi subi une perte nette liée à la réforme fiscale. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

FIC

FIC FIC
Le 10ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 23 et 24 janvier 2018 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

La 12ème Université des DPO (Data Protection Officers), anciennement Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés et au RGPD, a pour cadre le mercredi 24 janvier 2018 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel).

RENCONTRES AMRAE

Les 26èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) ont lieu du 7 au 9 février 2018 à Marseille (parc Chanot) sur le thème : "l'intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps". Organisées par l'AMRAE.

AP CONNECT

La 1ère édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 7 et 8 février 2018 à Paris, Espace Champerret. Organisé par PG Promotion.

GLOBAL LIFI

La 1ère édition du Global Lifi Congress "Visible Light Communications" est organisée à Paris (Palais Brongniart) les 8 et 9 février 2018. Organisé par ERI Lifi Event.
RSS
Voir tout l'AgendaIT