X

RGPD : les entreprises en mode panique ?

On ne parle plus que de cela. Si vous n’en avez pas encore entendu parler c’est que vraiment vous êtes très éloigné du monde de l’informatique et que vos centres d’intérêts ne semblent pas vraiment tournés vers le futur ! Les données deviennent la devise, le pétrole des entreprises, leur vraie richesse. Elles peuvent être monétisées, recombinées avec d’autres pour créer de nouveaux services et ainsi fournir de meilleures prestations aux clients. Bref, sans données, les entreprises manquent de carburant pour soutenir leur croissance dans un monde qui se digitalise vite.

Face à ce phénomène, les consommateurs, les clients que nous sommes tous, s’inquiètent un peu de ce que les entreprises peuvent bien faire avec ce qu’elles savent sur nous et, d’ailleurs, certaines savent à peu près tout après quelques analyses simples. Avec les cartes bancaires, nos banquiers connaissent tout de nos déplacements et du mode vie que nous avons. De la même manière, notre opérateur de téléphonie et d’Internet recueille beaucoup de choses de notre vie, nos déplacements, nos motifs d’intérêts et maintenant ce que nous achetons. La convergence des deux mondes, entre les banques qui veulent devenir opérateurs de télécommunications, et les opérateurs souhaitant faire le chemin inverse n’est qu’une preuve de plus de cette volonté de dominer les données que l’on possède sur vous !

Une régulation nécessaire

Pour éviter certains abus et se doter d’une règle commune, 90 % des entreprises européennes ont souhaité pouvoir s’appuyer sur une réglementation concernant les données à caractère personnel. Jusqu’à présent, chaque pays avait ses propres règles en la matière, ce qui pouvait créer des distorsions de concurrence lorsque la donnée devient un produit ! C’est ce que le RGPD (Règlement général sur la protection des données) essaie de mettre en place avec des impacts dans les entreprises sur trois niveaux : technique, juridique et organisationnel. Ces mesures doivent être proportionnées à l’évaluation des risques, c’est-à-dire au préjudice qui résulterait pour les personnes concernées d’utilisation inappropriée de leurs données à caractère personnel. En cas de fuite de données, l’entreprise doit prévenir la Cnil dans un délai de 72 heures afin de prendre des mesures correctives. La réglementation prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial avec un plafond fixé à 20 millions d’euros.

Ce règlement est en vigueur depuis le 24 mai dernier et sera pleinement applicable le 29 mai 2018. Une échéance relativement courte expliquant la course à l’échalote des entreprises pour se mettre en conformité avec ce nouveau cadre.

Le point le plus important du RGPD est que toute entreprise devra être en mesure d’apporter à tout moment la preuve que les données à caractère personnel qu’elle détient sont protégées et surtout inexploitables en cas de vol. Il instaure de plus de nouveaux droits pour les consommateurs ou utilisateurs : le droit d’être informé lorsque ses données ont été dérobées, le droit d’accès à ses données, le droit à la rectification de ses données, le droit d’effacement avec la preuve de cet effacement, le droit de restreindre le traitement sur ses données, le droit à la portabilité des données, le droit de refuser.

On part de loin

Tout est bien dans le meilleur des monde « panglossien », si ce n’est que le point de départ dans les entreprises est loin d’être satisfaisant. Dans un sondage réalisé pour Deloitte, 22 % des firmes françaises disent que leur entreprise ne sera que partiellement ou pas du tout prête à la date fixée. Seules 22 % estiment de plus que c’est réalisable ; 53 % estiment que seuls quelques départements de leur entreprise seront en adéquation avec la régulation. Effectivement, cela va même être très difficile. La même étude indique que moins de 60 % des RSSI disposent d’outils de traçabilité des données. Près de 70 % d’entre eux ne disposent pas d’outils de notification. Ne parlons donc pas d’outils ou de processus de gouvernance des données. Des chantiers sont bien en place mais peu sont à même de répondre aujourd’hui aux objectifs du RGPD.

Dans une table ronde récente du Club de la Presse B2B informatique, le panel de répondants (cabinets de conseils, intégrateurs, éditeurs de solutions de stockage de données) faisait le même constat d’impréparation des entreprises et exprimait des doutes quant à la réalité de la mise en oeuvre de tout cela pour mai 2018. Et de pointer résolument le manque de mise en oeuvre autour de la gouvernance des données, le point clé de cette régulation. La matière peut être de plus techniquement difficile. Comment, par exemple, prouver l’effacement de données personnelles en rapport avec un client ? Avec Internet, que faire des données en cache ?

RGPD, une opportunité à saisir

Pourtant, si le premier constat n’est pas reluisant, il convient de s’atteler rapidement à la tâche, car le RGPD peut rapporter beaucoup. Si les éditeurs de solutions de sécurité et de gouvernance des données se frottent les mains devant cette manne quasi offerte par la réglementation pour conquérir de nouveaux clients, il ne faut pas sous-estimer les effets bénéfiques que peut avoir ce nouveau cadre. Toujours selon l’étude réalisée pour Deloitte, la mise en oeuvre pourrait permettre aux entreprises européennes d’économiser près de 2 milliards d’euros du fait d’une meilleure compréhension de leur patrimoine immatériel. De plus, les données, ainsi protégées et anonymisées, vont gagner en valeur et apporter une confiance plus grande du client dans les entreprises.

C’est aussi une occasion pour que, enfin, tout le monde soit autour de la même table dans l’entreprise, de la direction générale aux responsables de l’informatique en passant par les lignes de métiers. Avec la possibilité enfin de faire travailler tout le monde sur un projet global et transverse. Celui-ci pouvant servir de socle pour la stratégie de l’entreprise dans la valorisation de ses données et des informations qui découlent des analyses réalisées pour se différencier de la concurrence afin de prendre l’avantage. Cela ne sera pas simple mais il ne s’agit pas de lancer le manche après la cognée pour réussir ce projet qui peut apporter beaucoup de valeur et restaurer une confiance parfois mise à mal par les méthodes de vente souvent agressives. ❍


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

GitLab

GitLab

Solution libre de « forge » pour le dépôt de code basé, tout comme GitHub, sur le gestionnaire de versions Git, GitLab continue son ascension. Il offre une solution intégrant parfaitement...

20 TECHNOS

20 TECHNOS

Dossier réalisé par Bertrand Garé et Guillaume Périssat avec Michel Chotard, Alain Clapaud et Bastien Lion.

CI/CD as a Service

CI/CD as a Service

L’intégration et la livraison continues sont des composantes fondamentales de la démarche DevOps. Toutefois, alors que les pipelines doivent prendre en compte les nouvelles architectures – conteneurs notamment –,...

Disque dur

Disque dur

Bousculé par la vitesse des mémoires Flash, le disque dur semble condamné. Pourtant, la demande en capacité ne faiblit pas, au contraire, elle s’envole, portée par les besoins infinis du Cloud…

RSS
Afficher tous les dossiers

BASES DE DONNÉES : le DBaaS va tout balayer - Gestion de l'information : structurer le non structuré ! - Municipales : la politique se numérise, le numérique se politise - Cybersécurité : les planètes Cyber alignées ! - DevOps : WevAssembly, langage assembleur du Web - AMP confié à OpenJS - Pénurie des formations IA - À la recherche de nouvelles compétences IT...

 

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

Afficher tous les derniers numéros

Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Meg Whitman directrice générale de Quibi, lors d'une conférence au salon de Las Vegas, le 8 janvier 2020La moitié de la planète confinée par le coronavirus? Cela n'empêchera pas Quibi de tenter de révolutionner l'industrie du divertissement en lançant dès lundi son service de streaming "nomade", avec des programmes courts spécifiquement conçus pour les téléphones mobiles mais "en qualité hollywoodienne". [Lire la dépêche...]

Le gouvernement britannique s'est réuni via Zoom le 31 mars 2020, avec le Premier ministre, Boris Johnson (en haut à gauche), qui est en quarantaine à cause du Covid-19Quel est le point commun entre Boris Johnson, les amateurs d'apéros à distance et 90.000 écoles dans le monde? Tous utilisent l'application de visioconférence Zoom, pour travailler ou socialiser pendant la pandémie de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Google va publier à partir de vendredi des statistiques issues des données de localisation de ses utilisateurs dans le monde, afin d'aider les pouvoirs publics à évaluer l'efficacité des mesures de distanciation sociale contre le Covid-19Google va publier à partir de vendredi des statistiques issues des données de localisation de ses utilisateurs dans le monde, afin d'aider les pouvoirs publics à évaluer l'efficacité des mesures de distanciation sociale contre le Covid-19. [Lire la dépêche...]

Hannah Koch, administratrice du site dans l'Etat de Victoria, le 30 mars 2020 dans le sud-est de l'Australie1Q96FUMontrés du doigt comme autant de vecteurs de la désinformation, les réseaux sociaux sont aussi les relais d'un remarquable élan de solidarité vis-à-vis du personnel soignant, en Australie notamment, afin de soutenir dans leur vie quotidienne ceux qui risquent leur vie pour faire reculer le coronavirus. [Lire la dépêche...]

Le réseau social Twitter a annoncé jeudi avoir supprimé des milliers de comptes dans plusieurs pays, en raison de leurs contenus jugés pro-gouvernementauxLe réseau social Twitter a annoncé jeudi avoir supprimé des milliers de comptes dans plusieurs pays, en raison de leurs contenus jugés pro-gouvernementaux. [Lire la dépêche...]

L'autorité de régulation des télécoms annonce que les quatre principaux opérateurs candidats à l'attribution des fréquences des futurs réseaux mobiles 5G sont qualifiés pour participer aux enchères, reportées sine die en raison de la crise sanitaireL'autorité de régulation des télécoms (Arcep) a annoncé jeudi que les quatre principaux opérateurs candidats à l'attribution des fréquences des futurs réseaux mobiles 5G sont qualifiés pour participer aux enchères, reportées sine die en raison de la crise sanitaire. [Lire la dépêche...]

Un employé de Lamborghini manipule une imprimante 3D pour la fabrication de visières médicales, dans cette photo transmise le 2 avril 2020Le constructeur italien de voitures de luxe Lamborghini a annoncé jeudi avoir lancé la production de masques et de visières médicales, nouvel exemple de transformation de la production en pleine épidémie de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Les bureaux de Google à New York, le 3 juin 2019Google a annoncé jeudi l'allocation de 6,5 millions de dollars à des organisations de vérification des faits (fact-checking) dans le monde, alors que les fausses rumeurs et conseils dangereux sur le Covid-19 continuent de se propager sur internet. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La première édition de Ready For IT se déroule du 25 au 27 mai 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 27 et 28 mai 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie