X
ITrust : l’alliance de l’humain et de l’IA

News Partenaire

ITrust : l’alliance de l’humain et de l’IA

Près de Toulouse, un père et son fils ont créé une société innovante dont l’ambition est de révolutionner la cybersécurité grâce à l’IA. Levée de fond, création d’une école, d’un centre de recherche… la jeune pousse vogue vers de nouveaux horizons. Mais l’esprit startup perdure, inspiré par la « Silicon Valley » et les bonnes pratiques du rugby. Capitale du ballon ovale oblige !

Google doit fournir des données stockées « en dehors des Etats-Unis », selon un juge

Alors que la justice américaine a donné raison à Microsoft en refusant l’extraterritorialité des mandats visant des données stockées à l’étranger, un autre juge annonce le contraire à Google. Il suffit simplement que le géant du Web rapatrie lesdites informations sur le sol américain.

Un juge fédéral américain estime que Google doit fournir des données stockées « en dehors des Etats-Unis », en vertu de deux mandats émis par le FBI dans des affaires de fraude et d’espionnage industriel. Pourtant, un autre tribunal a considéré il n’y a pas si longtemps que les ordres de perquisition émis dans le cadre du Stored Communications Act (SCA) n’avait pas de portée internationale. L’affaire concernait alors Microsoft et pourrait terminer dans les prochains mois entre les mains des juges de la Cour Suprême.

Alors pourquoi une telle différence de traitement entre Microsoft hier et Google aujourd’hui ? Le géant de Mountain View se prévalait d’ailleurs de cette « jurisprudence Microsoft » dans son refus de communiquer certains éléments au FBI. Il expliquait avoir appliqué le mandat fédéral en transmettant certaines informations, tout en s’opposant à la communication d’éléments qu’il considère comme étant stockés hors du sol américain.

Pas d’ingérence

Mais le juge du tribunal de Philadelphie ne l’entend pas de cette oreille. Dans un premier temps, il considère qu’il n’y a pas de « saisie » des données demandées, puisque les mandats exigent de Google qu’il produise une « copie numérique » desdites données. Le géant du Web reconnaît lui même qu’il transfère régulièrement d’un datacentre à un autre des données de ses utilisateurs sans que ceux-ci en aient connaissance. « Ces transferts n'interfèrent pas avec l'accès ou la propriété des données de l’utilisateur » écrit le magistrat. Conclusion : la copie de ces données depuis le sol américain ne constitue pas une « ingérence significative ».

Mais le juge ne s’arrête pas là et insiste sur la différence entre cette affaire et celle de Microsoft. Dans le second cas, les données étaient hébergées en Irlande. Libre à la justice américaine d’appeler les autorités du pays à l’aide afin de mettre la main sur ces données. En ce qui concerne Google, la tâche risque de s’avérer un peu plus complexe.

Architecture éclatée

De l’aveu même de l’entreprise, les données utilisateurs ne sont pas stockées dans un seul et même fichier. L’architecture des données selon Mountain View fait en sorte que, pour des raisons d’efficacité du réseau, celles-ci sont éclatées. Telle paquet peut donc se trouver à Singapour, un autre en Finlande, un autre en Irlande… Pour reconstituer un seul mail, il sera donc nécessaire de passer par une procédure légale dans chacun de ces pays… tout en sachant que la localisation des paquets est susceptible de changer entre temps. Impossible alors de les obtenir par mandat international, contrairement au cas Microsoft.

Aux yeux du tribunal de première instance, Google est en mesure « de rassembler les données sur ses terminaux en Californie, de les copier en Californie et de les envoyer aux forces de l’ordre aux Etats-Unis ». Le juge exige donc de l’entreprise qu’elle se soumette aux deux mandats et qu’elle s’exécute. De son côté, Google annonce qu’il fera appel et continuera à s’opposer à l’extraterritorialité des mandats (SCA). Avec un peu de chance, la Cour Suprême pourra faire un lot commun des deux affaires.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats


Desktop as a Service

Desktop as a Service

La grande vague du « As a Service » s’intéresse aussi aux PC. Dignes héritiers du VDI en entreprise, de nombreux services de type « Desktop as a Service » (DaaS) sont proposés aux entreprises,...

Big Data

Big Data

Si le bruit fait autour du Big Data a un peu diminué, c’est aussi parce qu’il a franchi de nouvelles étapes vers des utilisations plus matures de la technologie. Et que les cas d’utilisation se tournent maintenant...

Google et les DSI

Google et les DSI

Malgré les condamnations en justice, les augmentations tarifaires, l’abandon de Google +… la firme de Mountain View aurait gagné du crédit auprès des DSI français. Depuis 2018, les contrats...

RSS
Afficher tous les dossiers

LE NOUVEL ÂGE DU CLOUD : conteneurisation, services managés et FinOps - Comment faire baisser la facture du Cloud - 2014-2019 : l'avènement d'une Europe du numérique ? - Le défi technique de la 5G - Les entreprises face à l'agilité généralisée - Visual Studio 2019 - Recettes IFTTT - Test Huawei P30 Pro : le roi de la photo !...

 

SMARTPHONES PLIABLES : juste un truc de geeks ? - Toutes les nouveautés du MWC - La 5G en entreprise - Kit de survie en mobilité - La faillite du "10 nm" chez Intel - DaaS : la fièvre du "as a service" gagne le desktop - Identifier les bugs grâce à l'IA - Développeurs : les meilleures plates-formes pour le recrutement - Inner source : de nouvelles communautés open source...

 

BIG DATA : la maturité ! marché, technologies, retours d'expérience - L'informatique du Grand Débat - Google & les DSI : des armes de séduction fatales ? - Dataops ou quand les méthodes agiles rencontrent le Big Data - Entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri - Tests assistants vocaux avec écrans...

 

Afficher tous les derniers numéros

Les datacenters sont au coeur de l'informatique des entreprises et leur parfaite fiabilité et disponibilité sont donc indispensables. Chaque arrêt de fonctionnement impacte l'image de l'entreprise et peut engendrer des pertes de revenus considérables. Les chercheurs de Rosenberger OSI ont développé en première mondiale une technologie de nettoyage issue de la botanique et plus précisément du lotus.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
La lune et la Statue de la Liberté, le 18 mai 2019 à New YorkHuit lancements de fusées et une mini-station en orbite lunaire d'ici 2024: le patron de la Nasa a présenté jeudi le calendrier du programme "Artémis" qui doit ramener des astronautes sur la surface lunaire pour la première fois depuis 1972. [Lire la dépêche...]

Les comptes Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a rejeté jeudi toute idée de démantèlement du groupe car cela "ne règlerait pas les problèmes" liés aux contenus ou à la vie privée, contre lesquels il dit lutter ardemment, chiffres à l'appui: plus de 2 milliards de faux comptes supprimés en trois mois. [Lire la dépêche...]

Un responsable de la police tient un téléphone contenant l'application Une puissante voix s'élève d'un téléphone dans le silence du métro de Tokyo pour dire "stop": dans la mégapole nippone, les passagères victimes des "frotteurs" plébiscitent une application visant à repousser leurs agresseurs. [Lire la dépêche...]

Près d'un quart des internautes français regardent des programmes TV en direct via des services illégaux selon une étude de l'HadopiDu foot à gogo, des émissions de tous les continents sans restriction... Près d'un quart des internautes français regardent des programmes TV en direct via des services illégaux selon une étude de l'Hadopi, de quoi donner des sueurs froides aux chaînes payantes. [Lire la dépêche...]

Mike Pompeo, le secrétaire d'Etat américain à Washington le 22 mai 2019Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a estimé jeudi que le groupe de télécommunication chinois Huawei mentait sur sa collaboration avec le gouvernement chinois. [Lire la dépêche...]

Plusieurs services de police testent le système de reconnaissance faciale d'AmazonMalgré les protestations de plusieurs associations, les actionnaires d'Amazon ont refusé d'interdire au géant informatique la vente de sa technologie de reconnaissance faciale aux forces de l'ordre, a indiqué le groupe mercredi. [Lire la dépêche...]

Vera Jourova, commissaire européenne à la Justice et aux Droits des consommateurs, donne une conférence de presse à Bruxelles, le 22 mai 2019Un an après l'entrée en vigueur dans l'UE de nouvelles règles pour mieux protéger les données personnelles, près de 145.000 plaintes ont été enregistrées, selon un premier bilan de la Commission européenne publié mercredi. [Lire la dépêche...]

Une boutique Huawei, le 23 mai 2019 à PékinWashington a accusé Huawei de mentir sur ses liens avec les autorités chinoises, qui dénoncent le "harcèlement" des Etats-Unis à l'encontre du numéro deux mondial des smartphones, lâché par nombre de ses partenaires. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 28 mai au 1er juin 2019. Organisé par Taitra.

WWDC

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC19 se tiendra du 3 au 7 juin 2019 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Palais des Congrès les 11 et 12 juin 2019. Organisé par Corp Agency.

GLOBAL LIFI

La 2ème édition du Global Lifi Congress "Visible Light Communications" est organisée à Paris (Salons Hoche) les 12 et 13 juin 2019. Organisé par ERI Lifi Event.

HACK IN PARIS

Pour sa 9ème édition la conférence Hack In Paris sur la sécurité IT se tient du 16 au 20 juin 2019 à Paris, Maison de la Chimie. Organisée par Sysdream.

RSS
Voir tout l'AgendaIT