X

News Partenaire

AppExchange : l'écosystème des partenaires

L'une des raisons du succès de SalesForce tient dans l'existence d'une plateforme baptisée AppExchange qui comporte plusieurs milliers d'applications complémentaires aux logiciels et technologies proposées par l'éditeur.

Symantec a (encore) émis des certificats TLS invalides

Déjà pris la main dans le sac en 2015, Symantec aurait émis à nouveau plus d’une centaine de certificats HTTPS erronés, certifiant des sites test sans la moindre vérification.

Les éditeurs de navigateurs imposent aux autorités de certification qu’elles ne fournissent de certificats SSL/TLS qu’aux personnes qui possèdent légitimement un nom de domaine. Rappelons que ces certificats doivent assurer pour un site l'authentification du serveur et du client, l’intégrité et la confidentialité des données.

Le respect de cette exigence est particulièrement surveillé. Ainsi, en 2015, lorsque Symantec avait une première fois émis des certificats invalides, Google lui mettait le couteau sous la gorge, l’obligeant à consigner tous les certificats émis par ses autorités de certification. Ce qui ne l’a pas empêché de récidiver. Un chercheur en sécurité, Andrew Ayer, a le premier signalé certaines irrégularités dans l’émission par Symantec de certificats SSL/TLS.

Selon le chercheur de SSLMate, 108 certificats erronés ont été émis entre le 14 juillet 2016 et le 18 janvier 2017. Neuf d’entre eux ont été émis sans la permission des propriétaires des noms de domaines, qui n’étaient par ailleurs pas informés de ces certifications. Les 99 autres certificats, eux, n’ont reçu aucune véritable validation des informations des entreprises concernées. « Ces domaines sont enregistrés auprès de différentes entités et apparaissent totalement totalement indépendants les uns des autres dans la propriété et l'exploitation. Il est peu probable que les propriétaires de ces domaines aient collaboré pour autoriser ces certificats » explique Andrew Ayer.

Encore une bourde

La plupart des certificats SSL/TLS émis adressaient des sites « example.com » ou encore « test.com », laissant entendre qu’ils ont été créés et enregistrés à des fins de tests. Comme l’indique Andrew Ayer, la majorité des certificats ont été révoqués dans l’heure. Mais le mal était déjà fait : il s’agit d’une violation des règles mises en place par l’Internet Engineering Task Force et les navigateurs.

Et pour cause ! Même révoqué, un certificat erroné demeure un vecteur d’attaque. Ils peuvent toujours être utilisés pour forcer les navigateurs à considérer « légitimes» de faux sites. Cela tient à la difficulté de mettre à jour en temps réel les listes noires des navigateurs. En outre, un attaquant pourrait tout simplement s’interposer entre le navigateur et le serveur de révocation. D’où ces strictes exigences des Google et consorts.

A Ars Technica, une porte-parole de Symantec affirme que l’entreprise « a pris connaissance d'une éventuelle situation concernant les erreurs de certificat impliquant Symantec et d'autres autorités de certification. Nous rassemblons actuellement les faits sur cette situation et fournirons une mise à jour une fois que nous aurons terminé notre enquête et vérifié l'information ». Symantec et les trois divisions incriminées, Symantec Trust Network, GeoTrust Inc. et Thawte Inc., encourent la peine capitale : perdre leur compétence à certifier HTTPS les noms de domaine.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité







Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

Télétravail & VPN

Télétravail & VPN

Alors que toutes les entreprises françaises ont été tenues de se tourner vers le télétravail lors de la période de confinement, le recours au Virtual Private Network s’est largement imposé...

Power over Ethernet

Power over Ethernet

Faciliter l’installation et la gestion d’un parc réseau tout en profitant de performances et de services innovants, voici les promesses de la technologie PoE (Power over Ethernet) ou Alimentation électrique par...

Health Data Hub

Health Data Hub

Peu de projets français d’IA auront suscité autant de controverses. La récente plate-forme de données et de services cloud pour la recherche en santé s’est fait de nombreux ennemis. En cause : le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

IT DU MONDE D'APRÈS, IT DE DEMAIN (1) : automatisation, gestion de l'info, mobilité, sécurité - Health Data Hub - Le VPN meilleure solution pour le télétravail ? - Project Reunion Microsoft : retour des apps universelles - Power Over Ethernet, une avancée discrète - Pourquoi Apple choisit ARM plutôt qu'Intel ? - La Silicon Valley dans tous ses états - Produits high tech de loisirs du moment...

 

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Epic Games, l'éditeur du jeu Fortnite, va tenter lundi de convaincre un juge californien qu'Apple doit immédiatement remettre ses jeux sur l'App StoreEpic Games, l'éditeur du jeu Fortnite, va tenter lundi de convaincre un juge californien qu'Apple doit immédiatement remettre ses jeux sur l'App Store, bien que l'éditeur contourne depuis plusieurs semaines les commissions du fabricant de l'iPhone, qu'il juge "tyranniques". [Lire la dépêche...]

Un smartphone avec le logo de TikTok devant le drapeau américain, à Arlington (Virginie) le 3 aoûtLe très populaire réseau social TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, attendait dimanche avant minuit la décision d'un juge américain sur sa disparition, ou non, des plateformes de téléchargement d'applications aux Etats-Unis, énième étape dans cette saga politico-technologique. [Lire la dépêche...]

Facebook a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec Apple pour que le fabricant et exploitant de l'iPhone suspende jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% sur certaines transactionsFacebook a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec Apple pour que le fabricant et exploitant de l'iPhone suspende jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% sur certaines transactions, alors que de plus en plus de voix s'élèvent contre la "taxe Apple". [Lire la dépêche...]

Cinq sénateurs républicains américains ont demandé à Netflix de reconsidérer sa décision d'adapter le roman à succès Cinq sénateurs républicains américains ont demandé à Netflix de reconsidérer sa décision d'adapter le roman à succès "Le problème à trois corps" de l'auteur chinois Liu Cixin, choqués par ses déclarations visant les Ouïghours. [Lire la dépêche...]

Alphabet, la maison-mère de Google, a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec ses actionnaires sur la gestion d'affaires de harcèlement sexuel chez le géant d'internet, avec de nouveaux engagements et règlementsAlphabet, la maison-mère de Google, a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec ses actionnaires sur la gestion d'affaires de harcèlement sexuel chez le géant d'internet, avec de nouveaux engagements et règlements, après des mois d'enquête interne et des poursuites contre le conseil d'administration. [Lire la dépêche...]

Une antenne de téléphonie mobile 5G dans une rue de Pékin, le 24 septembre La 5G est-elle dangereuse pour la santé ? La question monte, et les inquiétudes aussi, au fur et à mesure du déploiement de cette nouvelle technologie de téléphonie mobile. Le point sur ce qu'en dit la science.  [Lire la dépêche...]

Les applis de reconnaissance ne sont pas suffisamment fiables pour répondre à cette question en toute sécurité, met en garde l'agence sanitaire Anses qui rapporte des cas d'intoxication Ce champignon que je viens de cueillir est-il comestible ? Les applis de reconnaissance ne sont pas suffisamment fiables pour répondre à cette question en toute sécurité, met en garde l'agence sanitaire Anses qui rapporte des cas d'intoxication "favorisés" par ces services sur smartphone. [Lire la dépêche...]

Le site d'Uluru, également connu sous le nom d'Ayers Rock, en octobre 2019 dans le parc national Uluru-Kata Tjuta, dans le centre de l'AustralieGoogle a supprimé de son service de navigation virtuelle Google Street View les images qui permettaient de visiter virtuellement Uluru, un site australien sacré pour les aborigènes et fermé aux touristes depuis un an, a annoncé la compagnie vendredi. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

SSI SANTÉ

Le 8ème Congrès National de la Sécurité des SI de Santé a lieu du 29 septembre au 1er octobre 2020 au Mans. Organisé par l'Apssis (Association Pour la Sécurité des Systèmes d'Information de Santé).

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la cybersécurité se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 14 au 17 octobre 2020. Organisées par DG Consultants / Comexposium.

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT