X

News Partenaire

Activité Entreprise de Huawei : Aider le passage au numérique des secteurs et entreprises

Un monde intelligent, où chaque chose est connectée et génère constamment des flux de données via des réseaux omniprésents pour un intérêt mutuel, approche à grands pas. Cependant, l'infrastructure numérique doit être sous-tendue par un écosystème solide afin de procurer de la valeur ajoutée à chaque participant. C'est pourquoi Huawei combine les deux domaines au cœur de notre stratégie pour l'activité Entreprise, procurant des plateformes tout en mettant en exergue l'importance du soutien de l'écosystème.

IoT : la France a encore des efforts à faire

Entre inquiétudes liées au stockage des données personnelles, à la sécurité des objets connectés ou à la déprofessionnalisation qu’ils pourraient engendrer, et problèmes de financement de l’innovation, le France a du mal à se faire une place sur le marché de l’internet des objets. Elle a pourtant plusieurs atouts à défendre.

Un rapport d’information de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale se penche sur le potentiel des objets connectés, tant en terme de développement économique que d’amélioration du quotidien.

L’internet des objets est loin d’avoir pris une place considérable en France, notamment du côté des consommateurs. « Seuls 17 % des Français sont équipés en objets connectés », selon le rapport. Pourtant les deux députées en charge de la mission, Corinne Erhel (PS) et Laure de La Raudière (LR), mettent l’accent sur l’utilité au quotidien des objets connectés. 

Big data : « principale source de valeur économique »

« Les objets connectés, lorsqu’ils permettent de mieux maîtriser les conséquences de son comportement, ont pour enjeu de responsabiliser les individus et de les inciter à s’orienter vers des comportements plus vertueux, tant en matière d’habitudes alimentaires, de prévention de risques de santé, de pratiques sportives ou d’amélioration des cycles de sommeil », souligne le texte. 

Les deux députées multiplient les exemples, de l’assiette à la balance connectée, qui doivent permettre d’améliorer le quotidien des utilisateurs, sans même qu’ils s’en rendent compte. « Les objets connectés du quotidien pourraient rapidement se fondre dans l’environnement physique traditionnel des utilisateurs », indiquent-elles.

Le rapport insiste également sur le potentiel du big data : les objets connectés produisant une masse énorme de données, il faut les utiliser pour prévoir les besoins et allouer plus de moyens à leur exploitation, notamment dans le service public. « Vos rapporteures sont convaincues que la donnée sera, demain, la principale source de valeur économique », rien de moins. Les députées donnent l’exemple de la grande distribution. Les données récoltées sur des listes de produits achetés et sur les déplacements via des chariots connectés permettraient d’améliorer l’agencement des rayons ou de proposer des paniers individuels prêts à emporter. 

Les Français se méfient des innovations

Et pourtant, les Français sont réfractaires à l’entrée dans leur quotidien de l’IoT. Selon le baromètre de la confiance des Français dans le numérique, publié en octobre 2016, par la Caisse des dépôts et consignations, La Poste et l’Association pour l’économie numérique (ACSEL), 54 % des utilisateurs sont « gênés par le fait que les données collectées par les objets connectés soient stockés sur internet ». « Plus préoccupant pour le modèle économique des objets connectés, 81 % des internautes sont gênés par la récolte des données par les réseaux sociaux, à des fins d’utilisation commerciale », souligne le rapport d’information.

Pour remédier à la méfiance des Français « envers des innovations technologiques dont ils ne cernent pas bien les contours », le rapport préconise de « faire évoluer le code de la consommation pour prévoir que les opérateurs de services aux personnes par l’intermédiaire d’objets connectés sont tenus de délivrer à ces personnes une information loyale, claire et transparente », notamment en terme de récolte des données personnelles.

Cependant, cette méfiance envers les objets connectés n’est peut-être pas dénuée de sens. Le rapport fait brièvement le point sur la sécurité de l’IoT, « inquiétante à plusieurs titres ». Les attaques du botnet Mirai ou les failles découvertes sur les caméras connectées ont montré la vulnérabilité des objets connectés. « Les solutions de sécurisation des objets connectés ne sont pas la priorité des constructeurs », pointe le rapport. 

De plus, les possibles atteintes à la vie privée augmentent car les objets connectés sont à même de récolter de plus en plus d’informations sur leurs utilisateurs. Le rapport pose donc la question : « l’internet des objets est-il contrôlable ? » Pour les deux députées, la solution réside dans la régulation, souple ou réglementaire que l’Etat doit mettre en place pour s’assurer que l’humain contrôle son environnement connecté et qu’il peut se déconnecter quand il veut.

Des bénéfices économiques attendus

Pour autant, les deux rapporteures veulent mettre l’accent sur les bénéfices que la France pourrait tirer des objets connectés. « L’internet des objets constitue aujourd’hui la première des sept grandes priorités d’actions du plan « Industrie du futur ». L’effet de levier des objets connectés sur les performances de ces entreprises et sur l’industrie française dans son ensemble pourrait être majeur, si ce levier est activé avec justesse », peut-on lire dans le rapport.

En ce sens, pour les rapporteures, la France a tout ce qu’il faut pour se faire une bonne place sur le marché des objets connectés, savoir-faire, technologies de réseaux bas débit avec Sigfox et l’alliance LoRA. Les députées mettent l’accent sur l’importance de la French Tech qui permet des levée des fonds et de distribuer des bourses aux projets les plus innovants. L’IoT Valley de Labège, grâce au projet « campus IoT », devrait devenir « le plus grand espace mondial autour de l’internet des objets », indique le rapport.

Mais des défis restent à relever pour voir les start-up françaises s’imposer. Un environnement fiscal favorable et la reconnaissance juridique de l’innovation sont les deux points soulevés par le rapport. Les start-up françaises mettent en avant la difficulté de se développer et notamment à lever suffisamment de fonds. En outre, les PME-PMI françaises n’ont pas encore réalisé leur transition numérique et ne sont donc pas, pour la plupart, prêtes à utiliser des objets connectés. 



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Datacenters sur le grill

Datacenters sur le grill

Véritable usine de production de l’économie numérique, le datacenter focalise les critiques des associations environnementales. Ces installations dont les plus grosses peuvent consommer jusqu’à une centaine...

Apps de messagerie

Apps de messagerie

Le succès d’une application de messagerie instantanée débute souvent dans une cour d’école et finit entre les mains… de PDG. De plus en plus de collaborateurs échangent des invitations, des...

Le lourd poids de la dette technique

Le lourd poids de la dette technique

Prévisible et bien souvent inévitable, la dette technique continue cependant de donner des sueurs froides aux développeurs. Le problème ne vient pourtant pas toujours du code, mais plutôt de la prise de...

RSS
Afficher tous les dossiers

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

COMMUNICATIONS UNIFIÉES : une convergence accrue entre communication et collaboration - Réussir StopCovid ! - Énergie : les datacenters sur le grill - Le lourd poids de la dette technique - GitLab comme solution DevSecOps - Les femmes, avenir de la filière IT ? - Apps de messagerie, attention danger ? - Pôle IA Toulouse...

 

POSTMORTEM cyberattaque CHU Rouen - OUTILS : Cyber, le risque n°1 - SecNumCloud, référentiel de confiance - Techno : pourquoi il devient urgent de mettre en oeuvre des algorithmes post-quantiques - CAHIER SPÉCIAL : DPO externe, quelles conditions pour une prestation idéale ?...

 

Afficher tous les derniers numéros

Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Malgré des investissements massifs dans le développement à hauteur de près de 4 milliards de dollars l'année dernière, près de la moitié du temps consacré au DevOps est perdu dans la répétition des tâches et dans la logistique. Ceci fait que 90% des entreprises qui ont adopté ces pratiques sont déçues par les résultats, selon une étude publiée par le Gartner.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un Français a été interpellé soupçonné d'avoir administré des sites sur le darknet, permettant "Il était dans le Top 10 des pédophiles les plus recherchés au monde": un père de famille français de 40 ans, inconnu de la justice, a été arrêté dans un village du Sud-Ouest de la France, soupçonné d'avoir animé des sites pédopornographiques accessibles à des "milliers de personnes" sur le darknet, la partie cachée d'internet. [Lire la dépêche...]

Un Français a été interpellé soupçonné d'avoir administré des sites sur le darknet, permettant "Il était dans le Top 10 des pédophiles les plus recherchés au monde": un père de famille français de 40 ans, inconnu de la justice, a été arrêté dans un village de Gironde, soupçonné d'avoir animé des sites pédopornographiques accessibles à des "milliers de personnes" sur le darknet, la partie cachée d'internet. [Lire la dépêche...]

Le dirigeant des Travaillistes britanniques Keir Starmer, le 3 juin 2020 à Londres Le parti travailliste britannique a décidé de se joindre au boycott publicitaire lancé contre Facebook pour exiger du réseau social qu'il fasse davantage pour lutter contre les contenus haineux, a annoncé dimanche l'une de ses responsables. [Lire la dépêche...]

E3 electronic entertainment expoExit le numéro deux, la DRH et le chef de l'unité canadienne: l'éditeur de jeux vidéo français Ubisoft, au cœur d'un scandale d'agressions et de harcèlement, a annoncé un remaniement spectaculaire de sa direction et promis des "changements majeurs dans sa culture d'entreprise". [Lire la dépêche...]

Le patron de Twitter Jack Dorsey à New Delhi en Inde en novembre 2018Le patron de Twitter Jack Dorsey va donner trois millions de dollars pour permettre aux maires de plusieurs villes des Etats-Unis d'expérimenter la mise en place d'un revenu universel, a-t-il annoncé dans un tweet. [Lire la dépêche...]

La reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée par les forces de police et les agents de douane à travers le monde, ainsi que par des banques ou des magasinsLes régulateurs britannique et australien chargés de la protection des données ont annoncé une enquête conjointe sur la start-up américaine Clearview AI, dont la technologie de reconnaissance faciale suscite les inquiétudes. [Lire la dépêche...]

Photo transmise à l'AFP le 7 juillet 2020 par la Farmhouse Garden Animal Home montrant l'ânesse Buckwheat Devenue une vedette sur Zoom avec ses irruptions surprises - et payantes - au milieu de visioconférences,une ânesse a permis de renflouer les finances d'un refuge pour animaux de ferme au Canada, déserté de ses visiteurs pour cause de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Des chercheurs d'emploi lors d'un événement Amazon en septembre 2019 à Crystal City en VirginieLes entreprises ne sont pas souvent prêtes à se lancer dans un examen de conscience sur la diversité - ou son absence - au sein de leur personnel, mais l'élan de colère provoqué par la mort de George Floyd aux Etats-Unis les a obligées à afficher leur solidarité avec les Afro-Américains, voire à faire des dons ou des promesses. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 14 et 15 septembre 2020 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par Corp Agency.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Porte de Versailles les 14 et 15 septembre 2020. Organisé par Corp Agency.

DOCUMATION

Congrès et exposition Documation du 22 au 24 septembre 2020  à Paris Porte de Versailles (Pavillon 4.3). Organisé par Infopromotions.

AP CONNECT

La 3ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 22 et 23 septembre 2020 à Espace Grande Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Organisation.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie