X

Aeternam, où comment reprendre le contrôle de son identité numérique

Non la carte d’identité physique n’est pas morte, mais les identités numériques étant nécessaires à l’ère numérique, Aeternam propose un socle commun qui permet de sécuriser et authentifier les données du citoyen. 

Le RGPD (Règlement général sur la protection des données) qui entrera en vigueur en mai 2018 aura de nombreuses répercussions dans différents domaines en ce qui concerne les données personnelles. En septembre nous évoquions par exemple la création du CISPE, un code de conduite qui donne la possibilité que le traitement et le stockage des données s'opèrent uniquement en Europe. Mais à l’horizon 2018, toutes les entreprises devront s’y conformer et cela impose le respect d’un certain nombre de bonnes pratiques et de règles à respecter. 

Fondamentalement c’est l’identité des citoyens qui est en jeu. Et à l’ère du numérique et des services Web, la carte nationale d’identité (CNI) française ne suffit plus, dans la mesure où elle a été pensée pour répondre à un usage dans un monde physique. Si elle n’est pas vouée à disparaître, la RGPD va entraîner un besoin pour tout-un-chacun de pouvoir prouver son identité sur le Web. C’est là qu’intervient le rôle d’Aeternam, une association d’intérêt général qui promeut un ensemble de bonnes pratiques « respectueuses des droits fondamentaux et des normes internationales et nationales dans le cadre de traitements responsables de la donnée personnelle ». 

Un portefeuille d'identités numériques en guise de passeport

« L’identité numérique ne doit plus être pensée comme disposant des mêmes informations que celles de la CNI par exemple. C’est en fait un ensemble d’attributs qui pour avoir de la valeur doivent être signés par différents acteurs assermentés », explique David Robert, président et fondateur d’Aeternam. En effet, l’identité numérique se constitue aussi par exemple par le numéro IMEI (certifié par mon opérateur), mon permis de conduire (Etat) ou ma réputation bancaire (une banque). 

Pour « certifier » une identité numérique, Aeternam propose notamment d’utiliser le système France Connect. Certains organismes assermentés (La Poste, Ameli.fr, Impôts, etc.) pourraient alors garantir les informations que vous donnez.

Cet ensemble de données va permettre aux citoyens de mieux avoir le contrôle sur leurs données et avec qui ils les partagent. En effet, si vous commandez de l’alcool sur Amazon par exemple, le site de e-commerce n’a pas besoin de connaître votre identité, mais seulement si vous êtes majeur et si vous êtes en France pour la TVA. Quant à vous, vous pouvez diffuser votre localisation uniquement au transporteur. A terme, un tel système pourrait donc être utilisé pour le e-commerce donc (qui aura ainsi la garantie d’obtenir des informations vérifiées) mais aussi pour les systèmes de santé ou les compagnies aériennes par exemple. 

Le "wallet" d'Aeternam permet d'envoyer les informations nécessaires et vérifiées lors d'une transaction en ligne par exemple. 

GAFA : un rapport de force inversé ?

Pour l’échange des informations et les contacts entre tierces parties, Aeternam nous indique qu’il utilise la blockchain « permissionnée » NXT ; auditable publiquement, elle est aussi testée par BNP Paribas pour l’échange des titres non cotés notamment. Son principe (en quelques mots) : utiliser un réseau de machines identifiées dans lequel un algorithme de consensus détermine qui crée les blocs de la chaîne de manière aléatoire pour les valider. 

C’est donc une nouvelle manière de gérer les données personnelles qui sera progressivement mise en œuvre. Elle changera en profondeur le rapport à l’identité et aux informations que l’on partagera, y compris sur les réseaux sociaux (les « GAFA » devront s’y plier également) : aujourd’hui basé sur du déclaratif, le rapport de force pourrait s’inverser si jamais c’est l’utilisateur qui choisit les données certifiées qu’il accepte de céder. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

A VOTRE AVIS...
GitLab

GitLab

Solution libre de « forge » pour le dépôt de code basé, tout comme GitHub, sur le gestionnaire de versions Git, GitLab continue son ascension. Il offre une solution intégrant parfaitement...

20 TECHNOS

20 TECHNOS

Dossier réalisé par Bertrand Garé et Guillaume Périssat avec Michel Chotard, Alain Clapaud et Bastien Lion.

CI/CD as a Service

CI/CD as a Service

L’intégration et la livraison continues sont des composantes fondamentales de la démarche DevOps. Toutefois, alors que les pipelines doivent prendre en compte les nouvelles architectures – conteneurs notamment –,...

Disque dur

Disque dur

Bousculé par la vitesse des mémoires Flash, le disque dur semble condamné. Pourtant, la demande en capacité ne faiblit pas, au contraire, elle s’envole, portée par les besoins infinis du Cloud…

RSS
Afficher tous les dossiers

BASES DE DONNÉES : le DBaaS va tout balayer - Gestion de l'information : structurer le non structuré ! - Municipales : la politique se numérise, le numérique se politise - Cybersécurité : les planètes Cyber alignées ! - DevOps : WevAssembly, langage assembleur du Web - AMP confié à OpenJS - Pénurie des formations IA - À la recherche de nouvelles compétences IT...

 

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

Afficher tous les derniers numéros

Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Karen Dova, la PDG de l'entreprise norvégienne No Isolation, devant un écran Komp destiné principalement aux personnes âgées, le 7 avril 2020 à OsloVeuf, Per Leif Rolid vit seul dans sa ferme, à deux heures de route d'Oslo. Un sentiment d'isolement accentué par la pandémie de Covid-19 mais que le vieillard parvient à briser grâce à un simple écran qui lui permet d'être en ligne sans la moindre compétence numérique. [Lire la dépêche...]

Le logo du service de vidéo à la demande de Disney, Disney+La plateforme de vidéo en streaming Disney+ compte désormais 50 millions d'abonnés payants dans le monde, cinq mois après son lancement aux Etats-Unis et deux semaines après son arrivée en Europe. [Lire la dépêche...]

L'application Snapchat semblait en panne dans certaines régions mercredi, de nombreux utilisateurs européens et américains se plaignant sur Twitter de problèmes pour se connecter ou pour publier des photosSnapchat a annoncé mercredi avoir réparé l'application après une panne qui a affecté de nombreux utilisateurs européens et américains quelques heures plus tôt. [Lire la dépêche...]

Des passants dans les rues de Milan le 28 février 2020, avant le confinementUtiliser les données de nos téléphones pour lutter contre le coronavirus, tout en évitant les atteintes aux libertés individuelles: le gouvernement français planche sur ce sujet épineux avec un projet d'application mobile pour "identifier les chaînes de transmission", sur "la base du volontariat". [Lire la dépêche...]

UN client dans un supermarché à Nanterre consulte son téléphone le 27 mars 2020La France travaille au développement d'une application sur smartphone, utilisable "sur la base du volontariat" pour identifier les personnes ayant été contact avec une personne infectée par le coronavirus, ont affirmé le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O. [Lire la dépêche...]

Le fondateur et patron de Twitter, Jack Dorsey, a annoncé mardi qu'il allait donner 1 milliard de dollars pour participer à la lutte contre la pandémie de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Les utilisateurs de WhatsApp ne pourront plus transférer des messages viraux qu'à un seul contact à la fois, pour limiter la circulation des infoxFacebook a annoncé de nouvelles mesures mardi pour lutter contre la désinformation sur sa messagerie WhatsApp, plus confidentielle et donc plus difficile à réguler, alors que les fausses rumeurs sur le coronavirus - dont on prétend qu'il serait causé par la 5G ou soigné par le vinaigre - continuent de se répandre. [Lire la dépêche...]

Les utilisateurs de WhatsApp ne pourront plus transférer des messages viraux qu'à un seul contact à la fois, pour limiter la circulation des infoxFacebook a annoncé mardi que les utilisateurs de WhatsApp ne pourraient plus transférer des messages viraux qu'à un seul contact à la fois, pour limiter la circulation des infox. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La première édition de Ready For IT se déroule du 25 au 27 mai 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 27 et 28 mai 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie