X
Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

News Partenaire

Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

Protégez et alimentez vos équipements IT grâce au rack le plus polyvalent au monde pour les environnements IT exigeants : le rack NetShelter et les bandeaux de prises rackables APC by Schneider Electric.
Choisissez les racks informatiques et les bandeaux de prises APC pour une tranquillité d'esprit totale !

Le prix de la liberté

 

Après la loi Travail et les différents événements du début de l’été, vous pouviez penser que, comme salarié ou client d’une entreprise, vous étiez traité comme la cinquième roue du carrosse, voire de cochon de payant taillable et corvéable à souhait pour le plus grand bien d’actionnaires se repaissant de dividendes grâce à votre travail et vos achats. Eh bien, je vous le dis, c’est faux ! Clients ou salariés, en fait, on vous aime !

Mieux que cela, les dirigeants des entreprises souhaitent votre bonheur et votre bien-être, surtout au travail. Ils veulent aussi que vous soyez des clients heureux dépensant à tout va pour leurs produits et services, quel que soit le canal, l’endroit où vous vous trouviez. Vous ne me croyez pas ? En voici les preuves.

Le bonheur, c’est CHO !

Si vous pensez que mettre trois plantes vertes et une table de ping-pong dans une salle suffit au bien-être de vos salariés, passez cet article et rendez-vous directement en Californie sans toucher les 20 000 ! Aujourd’hui le bon¬heur des collaborateurs est au centre des préoccupations des entreprises, comme nous l’a indiqué Philippe Burger, associé en charge du Capital humain chez Deloitte. Et comme on se bat toujours pour ce que l’on n’a pas dans notre pays, une semaine du bien-être au travail vient d’avoir lieu ! Vous n’étiez pas au courant ?

Pourtant, ateliers de massage pour réduire le stress, sessions de yoga pour détendre nos nerfs à vif font flores. Payname, une start-up, s’est même offert un nouveau cadre, le CHO, ou Chief Happiness Officer, un DRH funky, pour s’occuper de vos bonheur et bien-être dans votre travail ! D’autres sont encore plus rock n’roll avec des FGM, des Feel Good Managers, des docteurs de votre burn-out et de votre démotivation annoncée ! Clairement, le bien-être au travail c’est quoi ? Différents textes législatifs le définissent et il peut se résumer ainsi : « Un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué ».

Une étude récente réalisée par Ipsos Mori pour le compte de Dropbox apporte des résultats intéressants dans le domaine. Grâce aux technologies du numérique, 55 % des salariés jouissent d’une certaine autonomie dans leur travail. Et 35 % travaillent occasionnellement en dehors de leur lieu de travail. L’étude a permis de déterminer quatre types de profils de salariés : les autonomes, les créatifs, les non-autonomes, les non-créatifs. Ceux qui ne sont ni créatifs, ni autonomes ont une chance sur deux d’être malheureux dans leur travail. Ceux qui cumulent les deux autres caractéristiques indiquent à 91 % que cela leur permet d’être plus productifs. Ils y voient aussi une plus facile communication en interne et à l’extérieur de l’entreprise, une plus grande autonomie dans l’organisation de leur travail et une efficacité accrue.

Une autre étude de l’Université de Warwick arrive aux mêmes résultats et voit une productivité moyenne en hausse de 12 %. Ces gens heureux dans leur travail seraient d’ailleurs deux fois moins malades que les autres et six fois moins absents. Les employés heureux ont les bons outils numériques pour communiquer et partager les informations tout en conservant une autonomie dans l’organisation de leur travail et peu importe l’endroit d’où ils le font ou les terminaux employés.

Le revers de la médaille

Cette autonomie, cette possibilité d’organiser son travail a un prix avec une frontière de plus en plus floue entre vie personnelle et vie professionnelle. Les sollicitations ne s’arrêtent plus aux murs de l’entreprise et viennent bousculer les schémas classiques (horaires, lieu de travail…). Ainsi les 35 heures aujourd’hui ne sont qu’un mythe et ne servent que de base à la négociation d’un salaire. D’ailleurs cette base horaire a-t-elle encore un sens pour bon nombre de métiers dans les entreprises et en particulier pour le secteur des services à haute valeur ajoutée dont la rémunération ne passe pas forcément sur le temps passé ou les horaires ? Ces gains de productivité donnés a l’entreprise ne sont évidemment jamais mis en avant lors des discussions dans celles-ci. Pour cette légère part de bon¬heur octroyé, les salariés en paient le prix par des salaires bloqués sur leur base horaire et non sur les tâches et le travail réellement effectué.

Sous le vocable de transformation digitale, les entreprises mettent en place une formidable source de gains de productivité, « un choc de productivité », comme le souhaitait dernièrement Leo Apotheker (ancien patron de SAP puis de HP) dans un keynote pour un éditeur néerlandais de solutions ERP. Les salariés vont y gagner autonomie et grande liberté dans leur travail au prix de concessions sur les limites entre vies perso et professionnelle.

Client, fais donc mon travail !

Il en est de même pour un client. Il souhaite aujourd’hui pouvoir dialoguer et utiliser les produits et services quand il le souhaite en utilisant le canal le plus simple pour lui. Le numérique le permet mais aujourd’hui plutôt que d’aller dans une agence bancaire, le client se connecte, procède lui-même au virement à, l’achat d’actions en Bourse, mais continue à payer le service qui n’est aujourd’hui que la mise à disposition d’une plate-forme numérique pour pouvoir le faire. Plus simple, plus pratique, plus rapide. Le client ne peut y voir que des avantages. Il paie par le service cette liberté de pouvoir le faire quand il le souhaite et de la manière qu’il préfère sans avoir à aller dans les magasins et attendre qu’un vendeur soit disponible.

La généralisation de ces pratiques numériques va poser la question de la différenciation pour les entreprises. Quel service rendre à mes clients si ce sont eux qui font le travail ? Certaines entreprises qui utilisent des données des clients pensent à partager la valeur générée et à rétribuer les personnes qui utilisent le service. Et si les clients aujourd’hui pouvaient gagner ne serait-ce qu’une très faible part des économies générées par l’utilisation de plates-formes en ligne mises en place par les entreprises ? Ils y gagneraient enfin plus qu’une simple liberté de façade. ❍

Chronique parue dans le n°149 de L'Informaticien (septembre 2016).


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats, Bullet Points


Ordinateur quantique

Ordinateur quantique

L’année 2017 aura vu une accélération impressionnante concernant le futur des ordinateurs quantiques. Les premiers simulateurs ou ordinateurs sont proposés par quelques acteurs qui s’affairent dans un...

Le NAS dans l'entreprise

Le NAS dans l'entreprise

Si les NAS ont commencé par se répandre plutôt dans les foyers pour des besoins personnels, de plus en plus d’entreprises, de toutes tailles, optent pour des serveurs de ce type. Et pour bien des raisons…

Afficher tous les dossiers

AU COEUR DE MELTDOWN & SPECTRE - Tendances'18 : expérimenter l'IA au plus vite ! - Développez vos premiers chatbots - Le NAS revient en force - French Tech Bordeaux - Klaxoon réinvente la réunion - Bootcamp développeur mobile - Rencontre avec Éric Léandri (Qwant)...

 

IA, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE - Stations de travail : cap sur les métiers - RGPD : l'IAM à la rescousse - SOLIDITY, le langage des smart contracts - Comment WINDOWS 10 Fall Creators Update booste la sécurité - Développeurs, avez-vous un agent ? - OpenStack se recentre sur les hébergeurs...

 

Afficher tous les derniers numéros

"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


La maintenance prédictive, pilier de la transformation digitale, un Livre Blanc Econocom.

LA MAINTENANCE IT, L’INVISIBLE PIERRE ANGULAIRE DE L’ENTREPRISE DIGITALE

La transformation digitale rebat les cartes de la performance des entreprises. Face à l’évolution simultanée des attentes des clients, des modèles économiques, des conditions de marché et des modes de travail, chaque métier doit revoir sa contribution aux trois axes qui conditionnent dorénavant la réussite: l’excellence opérationnelle, l’expérience utilisateurs et l’innovation métier.


CARTOGRAPHIE DU PAYSAGE DES RANSOMWARES, un Livre Blanc Fortinet.

Comprendre la portée et la sophistication de la menace.

Lorsque les cybermenaces sont multipliées par 35 en un an, chaque entreprise doit en tenir compte. C’est précisément le cas avec les ransomwares. Les hacktivistes ont ciblé des entreprises de pratiquement toutes les tailles et représentant une multitude de secteurs industriels dans le monde entier.


Comment moderniser ses centres de données, un Livre Blanc HPE.

La transformation numérique des entreprises crée de nouvelles contraintes sur les directions informatiques, en particulier pour les environnements de stockage. 

La croissance exponentielle des données, la virtualisation massive, l'évolution des charges de travail et la mise en place permanente de nouvelles applications (devops) obligent l'infrastructure de stockage informatique à évoluer. 


Repensez votre approche en matière de cybersécurité, un Livre Blanc Fortinet.

Pourquoi les leaders de la sécurité sont désormais contraints de faire face aux principales menaces de sécurité. 

Le paysage de cybermenace continue de croître et d’évoluer. Cybersecurity Ventures prévoit que la cybersécurité deviendra un business de mille milliards de dollars entre 2017 et 2021.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Des vélos en libre-service à Paris, le 18 novembre 2017Des vélos en libre-service "flottants", sans station et connectés: de plus en plus répandus dans Paris depuis l’automne, plusieurs services promettent de moderniser le cyclisme urbain, mais sont confrontés au vandalisme et aux incivilités, qui ont déjà coulé des tentatives similaires à Lille et Reims. [Lire la dépêche...]

Le réseau social Twitter a fermé plus de 1.000 nouveaux comptes douteux liés à une agence de propagande numérique basée en Russie, soupçonnée d'avoir voulu influencer la campagne électorale américaine de 2016Le réseau social Twitter a fermé plus de 1.000 nouveaux comptes douteux liés à une agence de propagande numérique basée en Russie, soupçonnée d'avoir voulu influencer la campagne électorale américaine de 2016, a-t-il annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Le logo Twitter le 20 novembre  2017 Le réseau social Twitter a fermé plus de 1.000 nouveaux comptes douteux liés à une agence de propagande numérique basée en Russie, soupçonnée d'avoir voulu influencer la campagne électorale américaine de 2016, a-t-il annoncé vendredi. [Lire la dépêche...]

Le logo Facebook photographié à Londres le 4 décembre 2017Facebook a décidé de faire appel à ses utilisateurs pour lutter contre la désinformation et identifier les sources "fiables", énième illustration d'un combat dont il a fait son cheval de bataille après des mois de critiques. [Lire la dépêche...]

Facebook va hiérarchiser les sources d'information selon le degré de fiabilité qui leur est accordé par les utilisateurs du réseau social, a annoncé le groupe vendredi, nouvelle illustration de sa lutte contre les "fausses informations". [Lire la dépêche...]

Visite aux Seychelles grâce aux technologies de réalité virtuelle présentées au Fitur de Madrid, le 17 janvier 2018Une chambre d'hôtel automatiquement personnalisée aux goûts du client, des lunettes de réalité virtuelle en guise de brochures: les nouvelles technologies émergent dans le secteur du tourisme, qui espère ainsi profiter de la mine d'or des données personnelles. [Lire la dépêche...]

En Côte d'Ivoire, l'offre de Zeci, la coentreprise d'EDF et d'OGE, équipe déjà plus de 10.000 foyers, soit environ 50.000 personnesUn peu plus d'un an après avoir lancé leur offre d'électricité solaire hors réseaux en Côte d'Ivoire, EDF et la start-up Off Grid Electric (OGE) étendent leur partenariat au Ghana, a annoncé le groupe français vendredi. [Lire la dépêche...]

Google dispose déjà d'accord d'échanges de licences similaires avec nombre d'entreprises, en particulier les géants sud-coréens Samsung et LGLe géant américain Google et le mastodonte chinois Tencent ont annoncé vendredi un accord d'échange de licences de long terme en vue d'une possible collaboration dans le développement de nouvelles technologies. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

FIC

FIC FIC
Le 10ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 23 et 24 janvier 2018 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

La 12ème Université des DPO (Data Protection Officers), anciennement Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés et au RGPD, a pour cadre le mercredi 24 janvier 2018 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel).

RENCONTRES AMRAE

Les 26èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) ont lieu du 7 au 9 février 2018 à Marseille (parc Chanot) sur le thème : "l'intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps". Organisées par l'AMRAE.

AP CONNECT

La 1ère édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 7 et 8 février 2018 à Paris, Espace Champerret. Organisé par PG Promotion.

GLOBAL LIFI

La 1ère édition du Global Lifi Congress "Visible Light Communications" est organisée à Paris (Palais Brongniart) les 8 et 9 février 2018. Organisé par ERI Lifi Event.
RSS
Voir tout l'AgendaIT