X
Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

News Partenaire

Le rack. La pièce essentielle de votre infrastructure informatique

Protégez et alimentez vos équipements IT grâce au rack le plus polyvalent au monde pour les environnements IT exigeants : le rack NetShelter et les bandeaux de prises rackables APC by Schneider Electric.
Choisissez les racks informatiques et les bandeaux de prises APC pour une tranquillité d'esprit totale !

[MàJ] Locations de vacances : attention aux arnaques sur des faux Airbnb

Pendant la période estivale, les fausses annonces de locations de vacances se multiplient. Si certaines sont décelables par quiconque, d’autres sont réellement sophistiquées. Texte et images de l’une d’entre elles avec qui nous avons joué au chat et à la souris.

Les vacances approchent. Vous n’avez pas encore choisi de lieu de destination et vous vous dites que tout ceci n’est pas bien grave vu la profusion d’offres qui existe sur Airbnb, Abritel, Se loger et autres sites spécialisés.

Voici quelques semaines, à l’occasion d’un week-end, vous avez de nouveau apprécié les services de l’un de ces sites louant un petit studio pour 2 nuits en plein centre d’une grande ville pour moins cher qu’une nuit d’hôtel dans le même quartier. Bref, depuis deux jours vos soirées sont occupées à trouver le meilleur rapport qualité/prix qui soit. Et au hasard de vos recherches vous tombez sur le truc à ne pas rater, en l’espèce une maison sur la Côte d’Azur avec piscine privée pour 2 à 3 fois moins cher que les produits équivalents. Ne croyant plus au Père Noël depuis longtemps, vous vous dites qu’il y a anguille sous roche mais, on ne sait jamais. En l’espèce, vous avez trouvé cette maison dans la partie Vacances du site seloger.com. Ledit site vous met bien en garde sur les annonces qui semblent bizarres. « Un prix défiant toute concurrence, il n'existe pas de villa sur la Côte d'Azur ou en Espagne avec piscine, hammam et ménage compris pour 150€ la semaine. Il faut être réaliste et comparer les prix de biens similaires pour vous assurer que le prix renseigné est « juste » », est-il écrit sur la partie du site « Evitez les Arnaques ». Mais tel n’est pas le cas. Effectivement c’est nettement moins cher mais pas totalement fantasmagorique.

Des personnes fichées Scam

Vous envoyez donc une demande de renseignements. Quelques heures après : miracle, la villa est libre aux dates que vous avez mentionnées et au prix indiqué. De plus en plus méfiant, vous googlez le nom du loueur (Tom Rowler) et de la personne qui vous a répondu (Katy Moczak). Dans les deux cas, l’un des premiers liens est le site Scamwarners.com qui recense les arnaques de ce type. OK, fin de l’aventure.

Pas tout à fait cependant. Le lendemain matin vous vous rendez sur le site airbnb.fr et procédez à une nouvelle recherche. Et vous tombez sur la même maison, le même descriptif. Deux éléments seulement changent : le nom de la personne à contacter et le prix qui est multiplié par 2,5 et correspond aux standards de la région, voire encore en-dessous.

Dans la matinée, vous recevez un nouveau mail de Katy. Vous vous attendez à une demande de transfert de type Western Union. Mais pas du tout. La sémillante Katy vous propose de mettre la maison sur airbnb pour régulariser le deal. Là, les bras vous en tombent. Comment va-t-elle faire pour récupérer ses sous et vous escroquer si elle passe par le véritable site Airbnb, lequel est plutôt sécurisé. Qui plus est, sachant que la maison existe déjà. L’imagination de ces gens et leur talent est réel. En début d’après-midi (c’est-à-dire une heure avant que ces lignes ne soient écrites), vous recevez un magnifique lien vers un site qui n’est plus airbnb.fr ou .com mais www.airbnb.com-request-booking.com/etc... A ce titre lorsque vous entrez dans votre navigateur com-request-booking.com - ce que nous venons de faire - vous tombez sur le véritable site airbnb.fr. En revanche, si vous cliquez sur l'adresse communiquée, vous vous retrouvez sur une copie très fidèle du véritable site. Voir les deux captures ci-dessous. Certes, il existe des différences mais il faut bien connaître le site « réel » pour s’en rendre compte. Toutefois, la volonté de bien faire est un peu manifeste. A notre connaissance, il n’y a pas de module de chat dans Airbnb. Et surtout pas immédiatement après que vous soyez sur la page de présentation d’un logement. La dénommée Sandra nous relancera à plusieurs reprises pour savoir si tout se passe bien.

Moi pas donner les sous

Arrive le moment du paiement. Deux choix vous sont proposés : transfert bancaire et carte de crédit. Une nouvelle fois vous vous demandez comment tout cela est possible. La réponse intervient quant vous cliquez sur la boite à cocher "carte de crédit". Celle-ci est malheureusement indisponible. Zut !!!! quel dommage !!!! Si vous observez attentivement la capture d’écran, vous constatez que les liens termes du service, la politique d’annulation et la politique de remboursement figurent bien dans le bas de la page et ces liens vous renvoient sur le véritable site airbnb.com.


Nous ne poursuivrons pas plus avant et prévenons les sites concernés ainsi que la véritable propriétaire de la maison. Finalement, nous nous rendons via Google Maps au 5 chemin des tourterelles (une adresse impeccable pour se faire pigeonner). En fait de maison, il n’y a qu’une petite cabane sans maison, ni piscine. CQFD.

Nous avons contacté Airbnb, seloger et la véritable propriétaire. Pour seloger, nous avons signalé l’arnaque et demandé que l’on nous contacte, sans succès pour le moment et à l’’heure où nous publions ces lignes, l’annonce est toujours active


MAJ de 17h50 : seloger nous a contacté et a supprimé l'annonce ce que nous avons effectivement constaté. L'entreprise a également indiqué qu'elle préviendrait toutes les personnes qui ont répondu à cette annonce.

Nous avons eu un représentant presse d’Airbnb mais pas de retour officiel pour le moment, notamment sur ce que compte faire l’entreprise avec ce faux site. Enfin, nous avons envoyé un mail (via Airbnb) à la véritable propriétaire en l’informant de la situation mais là non plus nous n’avons pas encore de retour au moment de la mise en ligne. Surveillez donc nos mises à jour à venir !


[MàJ du 21 juillet]

Nous avons reçu de Airbnb la réaction suivante : 

Airbnb protège les hôtes et voyageurs en faisant passer toutes les transactions par notre plate-forme de paiement sécurisé . Les voyageurs paient par Airbnb lorsqu'ils réservent un logement, et les hôtes ne reçoivent le paiement que 24 heures après l'arrivée. En quelques mots: lorsque vous réservez et payez à travers le site Airbnb, votre argent est protégé. C'est l'une des raisons pour lesquelles tant de voyageurs réservent sur Airbnb .
Nous éduquons pro-activement nos nouveaux utilisateurs sur l'importance de gérer leurs réservations strictement sur la plate-forme Airbnb , et notre équipe globale de confiance et sécurité travaille 24/7 pour protéger notre communauté et prévenir les tentatives de fraude. Récemment, nous avons mis en place des adresses électroniques anonymes et un nouvel onglet de sécurité pour protéger les informations privées de nos utilisateurs et rendre notre plate-forme encore plus sûre.

Le représentant nous a également indiqué que l'information avait été transmise à l'équipe Confiance et Sécurité de l'entreprise. Nous avons tenté de nous reconnecter ce matin dans les mêmes conditions et avec le même navigateur (Chrome) et, effectivement, le site est signalé comme trompeur. Il reste cependant possible de passer outre cet avertissement.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Certifications Datacenters

Certifications Datacenters

Si longtemps la réputation d’un centre de données s’est limitée au seul critère de continuité de service, de nouvelles caractéristiques ont aujourd’hui pris de l’importance,...

Que deviennent les DataLabs ?

Que deviennent les DataLabs ?

Lancés en pleine vague Big Data afin d’aider les organisations à entrer dans l’ère de la donnée, les DataLabs doivent aujourd’hui évoluer. Fini “ l’usine à poc ”,...

Processeurs

Processeurs

Avec la promesse d’une performance multipliée par deux, la nouvelle génération de microprocesseurs AMD pour serveurs a de quoi faire bouger les lignes, notamment auprès d’opérateurs de services...

RSS
Afficher tous les dossiers

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

TRANSFO NUMÉRIQUE : Schumpeter ou Solow ?... Destruction créatrice ou réorganisation ? - Cybersécurité : le modèle Zero trust - Les recettes tech de Meero - Devops : l'open source entre dans la normalité - Processeurs : AMD se détache ! - Infrastructure as Code : l'IAC avec Terraform - Emploi : Que valent les plates-formes pour freelances ?...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Esquiver les balles en caoutchouc, renvoyer les lacrymos, échapper aux policiers... Les Hongkongais rentrant de manifestations peuvent reprendre une dose d'adrénaline grâce à un jeu vidéo recréant les heurts avec les forces de l'ordre qui illustre encore la créativité de la mouvance pro-démocratie.   [Lire la dépêche...]

Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla va ouvrir une usine géante en banlieue de Berlin, a annoncé son patron Elon Musk mardi, la quatrième après celles du Nevada, de New York et de Shanghai en Chine. [Lire la dépêche...]

Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement "Facebook Pay", construit sur des fonctionnalités déjà existantes sur ses différentes applications, en insistant sur la séparation avec son projet controversé de monnaie numérique Libra.  [Lire la dépêche...]

Victime de son succès, la nouvelle plateforme de vidéo à la demande de Disney a connu des ratés techniques pour son lancement mardi qui ont empêché de nombreux clients d'accéder à son gigantesque catalogueVictime de son succès, la nouvelle plateforme de vidéo à la demande de Disney a connu des ratés techniques pour son lancement mardi qui ont empêché de nombreux clients d'accéder à son gigantesque catalogue, des premiers dessins animés de Mickey jusqu'à la nouvelle série "Star Wars". [Lire la dépêche...]

Disney+, la nouvelle plateforme de streaming vidéo de Disney, a connu des problèmes techniques à son lancement le 12 novembre aux Etats-Unis et au CanadaDisney+, la nouvelle plateforme de streaming vidéo de Disney, a connu des problèmes techniques à son lancement mardi aux Etats-Unis et au Canada, plusieurs utilisateurs affirmant avoir rencontré des difficultés pour accéder à leur compte. [Lire la dépêche...]

L'algorithme de YouTube, régulièrement accusé de promouvoir des contenus néfastes, se fonde plus sur les mots-clés accolés à une vidéo que sur son succès pour la recommanderL'algorithme de YouTube, régulièrement accusé de promouvoir des contenus néfastes, se fonde plus sur les mots-clés accolés à une vidéo que sur son succès pour la recommander, selon une étude du CSA présentée mardi.  [Lire la dépêche...]

Deux tableaux réalisés avec des techniques de l'intelligence artificelle seront mis en vente aux enchères le 15 novembre 2019 chez Sotheby's
La vente d'un tableau pour 432.500 dollars avait pris le marché par surprise en octobre 2018. Un an après, deux nouvelles toiles arrivent aux enchères à New York, témoin d'un intérêt croissant pour l'alliage art-intelligence artificielle. [Lire la dépêche...]

Le stand Fortnite lors d'un salon à Los Angeles, le 12 juin 2018
Les adeptes du très populaire jeu en ligne Fortnite ont été encouragés lundi a déposer les armes virtuelles pour commémorer l'Armistice dans une carte sans combats conçue avec les anciens combattants canadiens. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BLOCKCHAIN

Conférence et exposition sur les applications d'entreprise de la blockchain à Paris, cité universitaire internationale, les 13 et 14 novembre 2019. Organisés par Corp Agency.
Le WINDEV TOUR 25 est une série de séminaires professionnels gratuits autour de 25 sujets sur les produits WINDEV 25, WEBDEV 25 et WINDEV Mobile 25 dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Bordeaux (Talence) le mercredi 13 novembre de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.
Le WINDEV TOUR 25 est une série de séminaires professionnels gratuits autour de 25 sujets sur les produits WINDEV 25, WEBDEV 25 et WINDEV Mobile 25 dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Nantes (Saint-Herblain) le jeudi 14 novembre de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 19 au 22 novembre 2019 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.
Le WINDEV TOUR 25 est une série de séminaires professionnels gratuits autour de 25 sujets sur les produits WINDEV 25, WEBDEV 25 et WINDEV Mobile 25 dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Bruxelles (Braine-l'Alleud) le mardi 19 novembre de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.
RSS
Voir tout l'AgendaIT