X

News Partenaire

Pourquoi l'académie de Versailles a choisi EasyVista ?

1ère académie en France (sur 31) avec 100 000 salariés et 1,2 million d’élèves, l'académie de Versailles a une direction informatique qui emploie 200 personnes et traite 6000 demandes par mois. le DSI Jacky Galicher explique dans cette vidéo les raisons du choix de la solution EasyVista.


Sequana : Bull dans la course au supercalculateur

Avec son nouveau Sequana, l’entreprise propriété d’Atos montre qu’elle a des arguments à faire valoir dans cette course à la vitesse. L’entreprise présente un modèle qui sera capable d’atteindre l’exaflop d’ici 2020, soit 20 fois plus que l’ordinateur actuellement le plus puissant. Assistant à la présentation, le ministre Emmanuel Macron s'est montré enthousiaste, de tels projets encourageant la "souveraineté numérique européenne". 

Thierry Breton est un patron heureux et, objectivement, il a toutes les raisons de l’être. Depuis qu’il a pris la tête d’Atos, le groupe qu’il dirige n’en finit pas de progresser.

Après avoir avalé Bull, le groupe emploie aujourd’hui plus de 100000 collaborateurs et M. Breton précise que l’intégration a été parfaite entre les deux entreprises. Aujourd’hui, Atos est présent dans 72 pays, enregistre une croissance moyenne de son chiffre d’affaires de 17,5% par an et a réalisé plus de 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur son dernier exercice fiscal avec un résultat d’exploitation supérieur à 9%.

Alors que la société était endettée à hauteur d’un 1 milliard d’euros lorsqu’il en a pris les rênes, c’est un montant équivalent qui est aujourd’hui disponible en cash et le groupe Atos revendique aujourd’hui une place de N°1 en Europe et dans le Top 5 mondial dans son domaine. La R&D n’est pas oubliée avec plus de 5000 brevets déposés dont certains ont trait au supercalculateur présenté hier.

Avec le Sequana dévoilé le 12 avril, Bull affirme ses ambitions dans la course à l’exaflop, soit 1 milliard de milliards d’opérations par seconde. Pour le moment, le modèle présenté hier offre une puissance de calcul de 1 petaflop mais l’entreprise affirme que sa conception lui permettra de multiplier cette puissance de calcul par 30 d’ici 2 ans et de nouveau par 30 dans les deux années suivantes. Nous serons alors effectivement tout proche de l’exaflop.

Notons que le supercalculateur le plus puissant aujourd’hui est le NUDT conçu et développé par le centre national d’HPC chinois qui affiche une puissance de calcul de 33 à 55 petaflops. A titre de comparaison,le supercalculateur CURIE installé par Bull au CEA offre une puissance de calcul théorique de 2,2 petaflops et occupe la 44ème place du Top 500 des supercalculateurs (http://www.top500.org/list/2015/06/). Un autre modèle baptisé Occigen occupe quant à lui la 36ème place de ce classement mondial. Notons enfin que le supercalculateur le plus puissant installé en France se trouve chez Total dont le Pangea qui occupe la 29ème place du classement. 

Se mêler à la compétition mondiale

Il va s’en dire que les concurrents de Bull ne vont pas rester les deux pieds dans le même sabot et il n’est pas certain que le constructeur français puisse accéder à la place de N°1 qu’il vise mais il est plus que vraisemblable qu’il monte dans le Top 10 d’ici deux ans. Bien évidemment, si les promesses esquissées sont tenues. En effet, la lecture du classement permet de voir qu’il existe une véritable barrière à franchir pour atteindre les 10 petaflops et plus et que seulement 5 modèles entrent aujourd’hui dans cette catégorie. 

Au-delà, de la puissance de calcul, l’un des tours de force du Sequana est son faible encombrement et sa faible consommation électrique. En effet, le modèle présenté hier pèse 4,5 tonnes mais tient dans deux mètres carrés, soit 10 fois moins que le modèle CURIE installé au CEA. L’autre innovation est le système de refroidissement qui a fait l’objet d’un brevet. Le Sequana a une consommation de 250 KW, pratiquement 10 fois moins que son prédécesseur. Thierry Breton que la consommation connue jusqu'à présent représente pratiquement 1 tranche nucléaire soit l’alimentation électrique d’une ville de 60 000 habitants. Il était donc impératif de se livrer à une rupture technologique d’importance et Bull revendique donc aujourd’hui une place de numéro 1 mondial dans le ratio puissance de calcul/énergie consommée.

Le patron du groupe indique que l’on atteint pratiquement les limites de la loi de Moore (doublement du nombre de transistors sur une même surface tous les 18 mois). « cela va fonctionner encore une ou deux fois mais après il faudra changer de méthode. Nous réfléchissons à l’informatique quantique sur un horizon situé entre 2025 et 2035. Il faut travailler sur de nouveaux langages en plus des Qbits. A ma connaissance, il n’y a que 4 équipes au monde qui travaillent sur ces sujets dont nous ». 

Un composant BXI spécifique

Thierry Breton rappelle que le nombre de données produites par l’humanité double également tous les 18 mois depuis 2011. A l’horizon 2020, ce seront 44 zetaocotets qui seront stockés, dont 88% non utilisées. Construite dans l’usine Atos de Angers, le Bull Sequana se distingue par sa technologie de refroidissement à l’eau chaude (Direct Liquid Cooling) mais également par l’intégration d’une couche d’interconnexion brevetée baptisée BXI. L’objectif de ce composant est de décharger les processeurs principaux de leurs tâches annexes pour se concentrer uniquement sur le calcul, ces tâches d’interconnexion étant prises en charge par le BXI, lequel contient 5 milliards de transistors. Toute la gestion des communications est confiée à ces composants. L’interconnexion réseau est de 100Gbits/s. Bull met également en avant la résilience de son supercalculateur capable de se réparer automatiquement en cas de panne.

Emmanuel Macron assure le SAV

A l’occasion de cette présentation, le ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Économie numérique a fait le déplacement pour rappeler que ce projet entrait dans le cadre des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle dont il avait présenté les grandes lignes en septembre 2013.

Visiblement très à l’aise, maîtrisant totalement son sujet, Emmanuel Macron a souligné l’importance de se doter des moyens d’assurer la souveraineté numérique de l’Europe. Les supercalculateurs d’Atos rentrent dans ce projet, assure-t-il et il promet de soutenir toutes ces initiatives.

Un ministre esseulé ?

Nous interrogeons le ministre sur les changements fondamentaux qui vont se produire dans le travail de chacun avec l’avènement de ces machines surpuissantes couplées aux programmes d’intelligence artificielle et nous étonnons que personne ne prenne en compte ces modifications fondamentales qui vont se produire au moment de l’examen d’un projet de loi sur le travail. M. Macron nous rappelle que, pour sa part, il s’est exprimé sur ce sujet, notamment à Lyon au mois d’octobre dernier, à l’occasion d’un discours sur les nouvelles opportunités économiques. « Je pourrais vous en parler pendant des heures », nous explique t-il. La réponse qu’il nous assène montre que s'il est parfaitement au courant des mutations extraordinaires qui vont se produire dans la société dans les prochaines années. Mais nous avons le sentiment qu’il est bien esseulé pour faire comprendre à ses collègues ministres et parlementaires les enjeux sous-jacents. Et là nous semble bien être le problème immense qui se pose : une loi travail qui utilise les recettes et la cuisine du passé sans prendre en compte le futur.

Comme le souligne Bertrand Garé dans sa chronique « avez-vous confiance en demain », « quel sera le contrat social défini dans cette nouvelle société du tout connecté et comment se définira demain la démocratie ». Avec ces milliards d’opérations par seconde permises par ces supercalculateurs, avec les programmes d’intelligence artificielle qui arrivent dans nos quotidiens, c’est précisément une nouvelle Société qui est en train de se dessiner. Et, à l’exception de M. Macron et quelques autres, nous avons le sentiment que les décideurs politiques sont divisés actuellement en deux catégories : ceux qui n’ont pas compris les ruptures décisives qui étaient en train de se produire et ceux qui l’ont compris mais n’osent pas le dire pour des raisons principalement électorales.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos HPC

Actuellement à la Une...

Dossier L'1FO

Messageries sécurisées : des solutions pour tous les usages

L’actualité de ces derniers mois l’a démontré : si l’on veut réellement que les échanges d’e-mails soient sécurisés, il est impératif de chiffrer les messages. Or, la cryptographie est considérée comme trop lourde à utiliser pour la majorité des utilisateurs. Mais une nouvelle génération de logiciels est apparue. Article paru dans le n°156 de L'Informaticien.

Afficher tous les dossiers
Offres d'emploi
RSS
1234

Lancez votre recherche sur la rubrique Emploi avec notre partenaire

News Mag-Securs
1234567

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

LIVRES BLANCS

Une étude Ponemon sur les coûts liés aux failles de sécurité en France, un Livre Blanc 3M France

IBM et Ponemon Institute ont réalisé une étude en 2016 sur les coûts liés aux brèches de sécurité. L'étude a été accomplie dans de nombreux pays dont la France. Il ressort de cette étude que les coûts ont augmenté en passant de 134 € à 141 € par personne. Et, en moyenne, le coût pour une entreprise s'élève désormais à 3,4 millions d'euros. 


Les nouvelles possibilités du Service Management, un Livre Blanc easyvista.

La transformation numérique des entreprises offre de nouveaux champs d’actions en matière de services rendus aux utilisateurs et ce afin d’améliorer leur vie quotidienne et leur productivité. 


Infrastructure IT gérée dans le cloud, un Livre Blanc Cisco Meraki et Inmac-WStore.

Ce Livre Blanc traite des tendances informatiques modernes et explique comment les produits Cisco Meraki fonctionnent en synergie pour fournir une solution informatique globale, fiable et complète pour les entreprises.


Comment choisir la solution de surveillance réseau adéquate ?  Un Livre Blanc Paessler.

Pour que son infrastructure informatique lui donne entière satisfaction, toute entreprise doit pouvoir compter sur un réseau haute performance. Pour maintenir la fluidité des procédures, tous les processus doivent fonctionner de manière fluide, y compris les communications internes et externes entre sites de l’entreprise, ainsi qu’avec les clients et partenaires. Les dysfonctionnements et pannes des processus opérationnels provoquent facilement des pertes de temps et surtout d’argent.


Stockage Flash : 1 000 utilisateurs témoignent, un Livre Blanc HPE.

1 000 responsables informatiques ont été interrogés à l'initiative d'HPE afin de relater les "surprises", bonnes et mauvaises qu'ils ont rencontré lors du déploiement puis l'utilisation de solutions de stockage Flash. L'essentiel des configurations et des utilisations ont été passées en revue pour ce qui constitue la plus grande enquête jamais réalisée sur ce thème et qui permet à chacun de préparer au mieux sa propre voie d'évolution, ceci en évitant les écueils qu'ont pu rencontrer les professionnels interrogés. 


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

SERVEURS : la guerre des processeurs relancée ! ARM/Intel/AMD - NotPetya/Expetr : retour sur une attaque informatique qui change le monde - Poser les bases de la conformité RGPD - Offres Multicloud - French Tech LORnTECH - Kantree simplifie le travail collaboratif - Langage Go Google - Coworking IT...

 

SMART CITY : de l'IT pour piloter les villes - Maîtrisez Windows 10 CREATORS UPDATE - Mettons les robots dans les nuages ! - Comment le BACKUP se réinvente - Créez un projet ARDUINO avec Circuito - Rencontre avec David Fayon : « Comment la France peut devenir la tête de pont du numérique en Europe »...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Des mineurs d'Eldorado protestent contre le gel annoncé des activités de la compagnie canadienne en Grèce. Celle-ci est revenue sur sa décision jeudi.

La compagnie minière canadienne Eldorado a provisoirement retiré jeudi sa menace de geler ses activités en Grèce, soulignant qu'un "dialogue constructif" est engagé avec le gouvernement sur ses projets qui se heurtent à une forte contestation environnementale.  [Sommaire]

La Commission européenne a présenté jeudi de premières pistes pour mieux taxer les géants de l'internet, comme Google, régulièrement accusés de faire ... [Sommaire]

Dans les allées du Tokyo Game Show, le 21 septembre 2017 à Chiba, près de la capitale japonaiseDes joueurs vedettes s'affrontaient à coups de gâchettes numériques jeudi au Tokyo Game Show, le Japon essayant de rattraper son retard dans l'eSport, une discipline qui a déjà conquis massivement l'Occident. [Sommaire]

Un salon des startups, organisé par le magazine TechCrunch, le 18 septembre 2017 à San FranciscoIntimidés par l'enjeu mais toujours enthousiastes, de jeunes entrepreneurs choisissent de jouer leur avenir en quelques minutes dans des compétitions de startups, comme cette semaine à San Francisco, pour convaincre des investisseurs que leur projet aura peut-être un destin à la Facebook.  [Sommaire]

Lors de la dernière assemblée générale des actionnnaires de Toshiba à Chiba, le 28 juin 2017Le conglomérat industriel japonais Toshiba a annoncé jeudi la convocation le 24 octobre d'une assemblée générale extraordinaire d'actionnaires afin d'approuver la cession de sa filiale de puces-mémoires au consortium mené par le fonds américain Bain Capital. [Sommaire]

Dans la salle des échanges de Wall Street, à New York, le 14 septembre 2017La Commission des opérations en Bourse américaine (SEC) a annoncé mercredi soir qu'elle avait été victime de pirates informatiques en 2016 et que ceux-ci avaient pu en profiter pour réaliser des opérations financières illégales. [Sommaire]

Le streaming représente 62% des revenus de l'insdustrie musicale aux Etats-UnisL'industrie musicale américaine a annoncé mercredi être en pleine expansion sur la première moitié de l'année 2017, depuis que les plates-formes de streaming ont atteint les 30 millions d'abonnements payants et que la chute des ventes de CD s'est stabilisée.  [Sommaire]

Une campagne publicitaire pour un smartphone HTC, à Tapei le 6 janvier 2015Le fabricant taïwanais de smartphones en difficulté HTC a annoncé jeudi la revente partielle de ses activités pour 1,1 milliard de dollars au géant américain Google qui cherche à renforcer sa présence sur un marché dominé par Apple et Samsung. [Sommaire]

Le président de Toshiba, Satoshi Tsunakawa, lors d'une conférence de presse au siège du groupe, le 23 juin 2017 à TokyoLe conglomérat japonais aux abois Toshiba a décidé mercredi de vendre son activité de puces-mémoires au consortium mené par le fonds américain Bain Capital, malgré l'opposition résolue de son actuel partenaire Western Digital. [Sommaire]

Le vélo en libre-service Le vélo en libre-service "sans borne" a débarqué mercredi à Washington avec un géant chinois et une start-up californienne bien décidés à chambouler un secteur jusqu'ici dominé par les locations en stations.    [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

MICROSOFT IGNITE + ENVISION

Deux événements Microsoft se tiennent en parallèle à Orlando (Floride) du 25 au 29 septembre 2017 : Microsoft Ignite pour les DSI, professionnels de l'IT et développeurs et Microsoft Envision dédié aux responsables d'entreprises. Organisés par Microsoft.

APS

APS, salon professionnel de la sûreté et de la sécurité, se tient du 26 au 28 septembre 2017 à Paris, porte de Versailles (pav. 5.2/5.3). Organisé par Reed Expositions.

SALONS SOLUTIONS

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI et Big Data, E-Achats, Demat'Expo, Serveurs & Applications - se tiennent du 26 au 28 septembre 2017 à Paris, Porte de Versailles. Organisés par Infopromotions.
Conférence francophone sur la méthodologie "devops" en entreprise le 2 octobre 2017 à Paris (Grand Rex). Organisé par devopsdays.

MICROSOFT EXPERIENCES'17

Deux jours de conférences et 10000 m2 d'espaces d'échange pour s'immerger dans les innovations du numérique les 3 et 4 octobre 2017 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Microsoft.

SMART CITY + SMART GRID

Exposition, contérences et ateliers, le salon de la ville et des territoires intelligents, durables et connectés Smart City + Smart Grig se tient les 4 et 5 octobre 2017 à Paris, Porte de Versailles (Pavillon 2.2). Organisé par Infopromotions.

L'IBM BusinessConnect annuel devient Watson Summit Paris et se tient le 10 octobre 2017 au Carrousel du Louvre. Organisé par IBM.
RSS
Voir tout l'AgendaIT