X

Google bat le champion d’Europe de go

La filiale DeepMind de Google vient de réaliser une performance historique en battant nettement le champion d’Europe de go, le Français Fan Hui. Prochaine étape : le champion du monde en mars prochain.

N’ayons pas peur des mots : c’est  une véritable révolution à laquelle nous venons d’assister. En effet pour comprendre pourquoi la performance d’AlphaGo, le logiciel conçu par DeepMind, est phénoménale, il convient de revenir sur les bases de ce jeu.

Le go est l’un des jeux les plus anciens et les plus complexes au monde. Le plateau – la planche – comprend 19 lignes et 19 colonnes, soit 361 intersections. Le nombre de cases est donc près de 6 fois plus important qu’un échiquier. On ne pose pas les pierres dans les cases mais sur les intersections et une pierre posée ne peut plus être déplacée. Pourtant, il s’agit d’un jeu de mouvement car les pierres collées entre elles vont acquérir ce que l’on nomme des degrés de liberté supplémentaires.

Le but du jeu est de conquérir le maximum de territoire et pour ce faire, on commence par les coins, puis les bords et enfin le centre. On le voit : la stratégie est opposée à celle employée aux échecs. Aussi, une pierre posée en un point précis pourra révéler son utilité 20, 30 ou 50 coups plus tard. Bref, jusqu’à présent et en dépit de nombreux progrès, les programmes informatiques étaient capables de battre des joueurs amateurs mais certainement pas des professionnels.

Aucun professionnel n'avait été battu

L’auteur de ces lignes – joueur amateur - se souvient de ses parties contre Nemesis Go dans les années 90. Le programme informatique se faisait écrabouiller sans coup férir, y compris à 9 pierres de handicap, le maximum possible.

Chaque année, un concours de programmation est organisé en Asie avec des récompenses pour un programme capable de battre un joueur professionnel. Ceci ne s’était jamais produit, particulièrement sur un véritable Go-ban 19x19.

En 2008, le programme Mogo a réussi à gagner une partie contre un 8ème dan professionnel, ce dernier lui donnant 9 pierres de handicap. Dans les années suivantes, d’autres victoires ont été remportées par les ordinateurs mais toujours avec des handicaps. En partie égale, aucun n’avait jamais gagné contre un professionnel.

Éparpillé façon puzzle

D’aucuns prétendent que pour devenir champion du monde voire professionnel de go, il faut être asiatique et commencer à 5 ou 6 ans. Ces caractéristiques sont l’apanage de Fan Hui, né en Chine en 1981, naturalisé français en 2013, chargé de l’enseignement du jeu à la fédération française et champion d’Europe 2013, 2014 et 2015. Bref, Fan Hui n’est pas à proprement parler un débutant. Pourtant, au mois d’octobre dernier il s’est fait « éparpiller façon puzzle » par AlphaGo, le programme conçu par DeepMind, filiale de Google. M. Hui a perdu 5-0 en parties normales et 3-2 en parties rapides. Interrogé par nos confrères du Monde, il confesse avoir été surpris par le niveau du logiciel, pensant qu’il allait gagner comme il l’avait toujours fait jusqu’à présent contre MoGo ou CrazyStone, y compris avec des pierres de handicap. Le plus impressionnant tient dans la façon dont le programme joue. « Je n’ai pas du tout eu l’impression de jouer contre un ordinateur. Il joue comme un humain. D’habitude, on voit qu’on joue contre un ordinateur, car il fait des coups bizarres. Avec AlphaGo, il n’y avait pas de coups de ce genre, que des coups normaux. C’est incroyable. Il m’a mis beaucoup de pression. », déclare t-il.

1000 CPU et de l'IA

La revue Nature publie des détails sur le logiciel (vidéo ci-dessous). AlphaGo a un ratio de 99,8% de victoires contre les autres programmes informatiques de go. Il combine des réseaux neuronaux et les méthodes de Monte-Carlo déjà utilisées de longue date par les autres programmes informatiques de go. La puissance de calcul est également énorme puisque Nature évoque plus de 1000 CPU en réseau. Ce logiciel est l’œuvre de DeepMind, la société britannique spécialisée en intelligence artificielle et rachetée par Google/Alphabet en 2014. DeepMind a été fondé par Demis Hassabis, neuroscientifique et lui-même très bon joueur d’échecs. En effet, il était N°2 mondial des moins de 14 ans en 1990. Outre les échecs, et la création de jeux vidéos avant DeepMind, M. Hassabis est également un joueur de poker de très haut niveau ou encore du jeu Diplomatie (4ème mondial en 2006). Il a également été cinq fois champion du monde de Pentamind.

Demis Hassabis : vice-président ingénierie de Google et fondateur de DeepMind.

Depuis la victoire contre Fan Hui, le logiciel a encore progressé et l’objectif est maintenant de défier le meilleur joueur du monde, le Coréen Lee Sedol. Le match devrait se dérouler au mois de mars prochain et aura un retentissement identique à celui qui opposa Deep Blue à Gary Kasparov en 1996, la première fois qu’un ordinateur battît un champion du monde d’échecs.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Afficher tous les dossiers

DROIT D'ACCÈS ET COMPTES À PRIVILÈGES - DPO/DPD : en attendant la LIL4 - Tribune Olivier Iteanu - Entretien avec Thomas de Maizière, ministre allemand de l'Intérieur - Bug Bounty : le mouvement monte en puissance - Deceptive security - Gouvernance : retour à la sécurité élémentaire...

 

AU COEUR DE MELTDOWN & SPECTRE - Tendances'18 : expérimenter l'IA au plus vite ! - Développez vos premiers chatbots - Le NAS revient en force - French Tech Bordeaux - Klaxoon réinvente la réunion - Bootcamp développeur mobile - Rencontre avec Éric Léandri (Qwant)...

 

Afficher tous les derniers numéros
News Mag-Securs
12345678910Last

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

"L'entreprise numérique", un Livre Blanc IDC/Interxion.

Ce livre blanc présente les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 750 entreprises européennes.

Vous y découvrirez l'approche adoptée par les leaders du numérique, combinant l’adoption des services Cloud avec une politique d’hébergement externalisé.  

  


La maintenance prédictive, pilier de la transformation digitale, un Livre Blanc Econocom.

LA MAINTENANCE IT, L’INVISIBLE PIERRE ANGULAIRE DE L’ENTREPRISE DIGITALE

La transformation digitale rebat les cartes de la performance des entreprises. Face à l’évolution simultanée des attentes des clients, des modèles économiques, des conditions de marché et des modes de travail, chaque métier doit revoir sa contribution aux trois axes qui conditionnent dorénavant la réussite: l’excellence opérationnelle, l’expérience utilisateurs et l’innovation métier.


CARTOGRAPHIE DU PAYSAGE DES RANSOMWARES, un Livre Blanc Fortinet.

Comprendre la portée et la sophistication de la menace.

Lorsque les cybermenaces sont multipliées par 35 en un an, chaque entreprise doit en tenir compte. C’est précisément le cas avec les ransomwares. Les hacktivistes ont ciblé des entreprises de pratiquement toutes les tailles et représentant une multitude de secteurs industriels dans le monde entier.


Comment moderniser ses centres de données, un Livre Blanc HPE.

La transformation numérique des entreprises crée de nouvelles contraintes sur les directions informatiques, en particulier pour les environnements de stockage. 

La croissance exponentielle des données, la virtualisation massive, l'évolution des charges de travail et la mise en place permanente de nouvelles applications (devops) obligent l'infrastructure de stockage informatique à évoluer. 


Repensez votre approche en matière de cybersécurité, un Livre Blanc Fortinet.

Pourquoi les leaders de la sécurité sont désormais contraints de faire face aux principales menaces de sécurité. 

Le paysage de cybermenace continue de croître et d’évoluer. Cybersecurity Ventures prévoit que la cybersécurité deviendra un business de mille milliards de dollars entre 2017 et 2021.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Twitter a reconnu que les Twitter a publié mercredi de nouvelles règles censées limiter l'influence des "bots", ces programmes informatiques qui envoient automatiquement des messages et largement incriminés dans la diffusion de la propagande politique sur les réseaux sociaux. [Lire la dépêche...]

Des experts internationaux sonnent l'alarme sur les risques d'une utilisation malveillante de l'intelligence artificielle par Des experts internationaux sonnent l'alarme sur les risques d'une utilisation malveillante de l'intelligence artificielle par "des États voyous, des criminels, des terroristes", dans un rapport publié mercredi. [Lire la dépêche...]

Facebook mise sur les compétitions de jeux vidéo (Entre les compétitions de jeux vidéo ("e-sport"), un marché encore en plein développement, ou le sport classique aux droits de diffusion parfois élevés, Facebook semble privilégier les premières, plus à même de l'aider à séduire de nouveaux utilisateurs. [Lire la dépêche...]

Toyota dit avoir mis au point une technologie permettant de réduire l'utilisation d'un métal de la famille des terres rares jusqu'ici essentiel dans le développement des moteurs électriquesLe géant automobile japonais Toyota a annoncé mardi avoir mis au point une technologie permettant de réduire l'utilisation d'un métal de la famille des terres rares jusqu'ici essentiel dans le développement des moteurs électriques. [Lire la dépêche...]

Un jeu lancé au Royaume-Uni pour se mettre dans la peau d'un créateur de fake news et déconstruire ainsi les techniques de désinformationDiffuser des théories conspirationnistes, discréditer ses opposants ou se faire passer pour eux: voici quelques-unes des stratégies proposées dans un jeu lancé mardi pour se mettre dans la peau d'un créateur de fake news et déconstruire ainsi les techniques de désinformation. [Lire la dépêche...]

Chanel va développer avec la plateforme de vente en ligne de produits de luxe Fartech des services numériques La maison Chanel a signé un partenariat avec la plateforme britannique de vente en ligne de produits de luxe Farfetch afin de développer des services numériques, selon un communiqué commun publié lundi. [Lire la dépêche...]

La messagerie cryptée Telegram a levé 850 millions de dollars pour développer les technologies du blockchain, à la base des cryptomonnaies, une opération qui pourrait constituer un record pour ce secteur, selon des documents publiés par le régulateur boursier américain. [Lire la dépêche...]

Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL, le 27 mars 2017 à Paris, lors de la présentation de son rapport annuelLa présidente de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a assuré aux entreprises qu'elle ferait preuve de souplesse en matière de contrôle après l'entrée en application le 25 mai du règlement européen sur la protection des données. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

ROOMN

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre Monaco (Grimaldi Forum) du 5 au 8 mars 2018. Organisée par DG Consultants.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 12 et 13 mars 2018 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, la 12ème édition d'IT Partners a lieu les 14 et 15 mars 2018 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury 1). Organisé par Reed Expositions.

MICROSOFT TECH SUMMIT

Microsoft propose un événement gratuit dédié aux dernières technologies Azure et Microsoft 365 aux professionnels de l'informatique et aux développeurs : Microsoft Tech Summit Paris (Porte de Versailles) les 14 et 15 mars 2018. Organisé par Microsoft.

DOCUMATION

Congrès et exposition Documation et Data Intelligence Forum, deux événements pour réussir sa digitalisation, du 20 au 22 mars 2018  à Paris Porte de Versailles (Pavillon 4.3). Organisés, conjointement avec les salons Solutions RH, Solutions Intranet, Collaboratif et RSE et I-expo, par Infopromotions.

RSS
Voir tout l'AgendaIT