X
ITrust : l’alliance de l’humain et de l’IA

News Partenaire

ITrust : l’alliance de l’humain et de l’IA

Près de Toulouse, un père et son fils ont créé une société innovante dont l’ambition est de révolutionner la cybersécurité grâce à l’IA. Levée de fond, création d’une école, d’un centre de recherche… la jeune pousse vogue vers de nouveaux horizons. Mais l’esprit startup perdure, inspiré par la « Silicon Valley » et les bonnes pratiques du rugby. Capitale du ballon ovale oblige !

Projet de loi République numérique : OS français et backdoor obligatoires dans le matériel ?

Plusieurs amendements attirent l’attention ces jours-ci : le premier pour l’intégration de backdoor dans les matériels pour faciliter le travail de la police, et un autre qui demande la création d’un OS « souverain ». Parallèlement, certaines pistes veulent encourager l’utilisation de logiciels libres. 

Porté par la secrétaire d’Etat au Numérique Axelle Lemaire, le projet de loi pour la République numérique est cette semaine devant la commission des lois de l’Assemblée nationale. Les amendements pleuvent sur le texte puisqu’on en compte déjà plus de 400. 

Parmi eux, deux ont retenu notre attention. Le premier    N°CL92 a été déposé par 18 députés dont les deux députés Les Républicains Patrice Martin-Lalande et Nathalie Kosciusco-Morizet (NKM). L’idée est limpide : que les constructeurs de « matériels informatiques (téléphones, tablettes, ordinateurs) » se débrouillent pour que la police puisse avoir accès aux informations dans le cadre d’une enquête judiciaire et après autorisation d’un juge. 

Les députés reconnaissent que le chiffrement est « un mouvement vertueux » mais devient une épine dans le pied « lorsqu’il est confronté aux nécessités de protection et de sécurité de l’Etat (…) L’objectif est d’éviter que des systèmes de cryptage individualisés ne retardent la poursuite d’une enquête ». Ils demandent donc que les constructeurs de matériel « prennent en compte dans leurs constructions » cette nécessité. 

L’amendement respire donc la méconnaissance du sujet, tant sur le plan technologique que juridique visiblement. Pour la défense des députés, ils écrivent que le « présent amendement d'appel a pour objet d'ouvrir le débat ». Le débat a toutefois déjà été ouvert plusieurs fois ces derniers mois ; le gouvernement, Axelle Lemaire ou même le directeur de l’ANSSI Guillaume Poupard se sont positionnés en faveur du chiffrement pour tous. 

Un OS « souverain » tricolore ? 

L’autre amendement intéressant (n°CL129) a été déposé par les députés PS Laurent Grandguillaume et Delphine Batho. Il demande ni plus ni moins que la création d’un « Commissariat à la souveraineté numérique rattaché aux services du Premier ministre ». Ce dernier serait alors le représentant de la « souveraineté nationale et des droits et libertés individuels et collectifs que la République protège ».

La demande s’inspire librement de l’ouvrage « La souveraineté numérique » de Pierre Belanger. L’amendement a toutefois pour but de demander un rapport au gouvernement sur la possibilité de créer un tel Commissariat. Il va aussi de pair avec un autre amendement (n°CL116) qui avance peu ou prou les mêmes arguments ; ce dernier étant déposé par plusieurs députés dont Patrice Martin-Lalande et NKM. 

En revanche, on y trouve un vieux marronnier : la création d’un « système d’exploitation souverain à l’usage de tous ». Pour les auteurs, le nouvel espace immatériel est « sous contrôle et souveraineté étrangère » ce qui est un danger pour nos libertés et l’économie. « La clef de souveraineté est le système d’exploitation », écrivent-ils encore. La construction d’un OS souverain a déjà été soulevée à plusieurs reprises, en 2010 en plus récemment en 2014, l’ex-ministre de l’Economie Arnaud Montebourg y réfléchissait à nouveau. Peut-être cette fois-ci pourra-t-on demander conseil à la Corée du Nord, qui avait lancé Red Star, son OS maison, en 2010

Des amendements en faveur du libre

Les propositions en faveur des logiciels libres avaient fait mouche lors de la consultation publique sur le projet de loi pour une République numérique. Et cela trouve un écho auprès de certains parlementaires qui ont déposé plusieurs amendements qui s’en inspirent : les amendements CL412 et CL408 en commission des lois et l'amendement CE28 en commission des affaires économiques, rapporte l’April. Ils souhaitent en substance donner « priorité aux logiciels libres et aux standards ouverts lors du développement, de l’achat ou de l’utilisation d’un système informatique ». 

En revanche, l’association souligne aussi que des députés PS ont déposé des amendements qui proposent uniquement « d’encourager » leur utilisation, et non pas de leur donner la priorité. Une nuance subtile mais qui a son importance. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Learning Management System

Learning Management System

La formation participe à la transformation numérique des entreprises, c’est un fait difficilement discutable. Les LMS ont donc le vent en poupe, servant à la fois de console d’administration aux...

Automatiser la cybersécurité

Automatiser la cybersécurité

Tandis que le nombre d’attaques informatiques en tous genres ne cesse de croître, les experts misent sur l’automatisation et l’intelligence artificielle pour faire face à la menace alors que le nombre...

Edge Computing

Edge Computing

Du simple microcontrôleur capable d’exécuter un algorithme d’IA jusqu’au conteneur maritime de 12 mètres, l’informatique se rapproche au plus près des sources de données. L’Edge...

Ansible

Ansible

Ansible tient une assez belle place dans le palmarès des outils favoris des DevOps. Il permet d’automatiser des traitements sur un parc de machines. Nous allons voir quelles sont ses possibilités en la matière.

Transfo avec Salesforce

Transfo avec Salesforce

Dreamforce, conférence géante à San Francisco, regroupait cet automne près de 170000 personnes sur place et près de 15 millions en ligne. Marc Benioff a multiplié les annonces à cette occasion pour...

RSS
Afficher tous les dossiers

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

L'IA AU COEUR DES MÉTIERS : retours d'expérience Cemex, Lamborghini, Decathlon, HSBC - Google Cloud Platform : tout sur la migration ! - Edge Computing, chaînon manquant - Cybersécurité : lutter contre l'ennemi intérieur - Ansible, outil de prédilection des DevOps - Docker, de Montrouge à la roche tarpéienne...

 

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

Afficher tous les derniers numéros

OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le gouvernement a fait le point avec les principaux moteurs de recherche et réseaux sociaux sur la lutte contre les fausses nouvelles sur le coronavirusLe gouvernement a fait le point vendredi à Bercy avec les principaux moteurs de recherche et réseaux sociaux sur la lutte contre les fausses nouvelles sur le coronavirus, sujet d'inquiétude si l'épidémie prend de l'ampleur, a-t-il indiqué. [Lire la dépêche...]

The new coronavirus has killed more than 2,700 people and infected nearly 79,000 in mainland ChinaLe populaire jeu vidéo "Plague Inc", qui permet de créer un virus pour le répandre à travers la planète, a été banni de la boutique d'applications en ligne du géant informatique Apple en Chine, a annoncé son développeur, en pleine épidémie de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Facebook a annoncé l'annulation de sa conférence annuelle des développeurs prévue pour début mai, à cause des inquiétudes grandissantes autour de la propagation de l'épidémie du nouveau coronavirusFacebook a annoncé jeudi l'annulation de sa conférence annuelle des développeurs prévue pour début mai, à cause des inquiétudes grandissantes autour de la propagation de l'épidémie du nouveau coronavirus. [Lire la dépêche...]

Des caméras de sécurité utilisant la reconnaissance faciale exposées à Pékin, le 24 octobre 2018La justice administrative s'est opposée à la mise en œuvre de la reconnaissance faciale dans deux lycées, présentée comme une expérimentation pionnière par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, mais critiquée par des défenseurs des libertés, selon une décision consultée jeudi par l'AFP. [Lire la dépêche...]

Les applications de rencontre comme Bumble deviennent des outils électoraux aux Etats-UnisA l'approche du coup d'envoi de la primaire démocrate aux Etats-Unis il y a quelques semaines, Rhiannon Payne a passé beaucoup de temps sur l'application de rencontre Bumble: pas pour trouver un copain, mais pour faire campagne pour sa candidate, Elizabeth Warren. [Lire la dépêche...]

Les géants technologiques comme Google ont toute liberté pour censurer des contenus sur leurs plateformes internet, sans enfreindre la Constitution américaine, selon un jugement rendu mercredi par un tribunal de CalifornieLes géants technologiques comme Google ont toute liberté pour supprimer des contenus sur leurs plateformes internet, sans enfreindre la Constitution américaine, selon un jugement rendu mercredi par un tribunal de Californie. [Lire la dépêche...]

les personnes soucieuses de la confidentialité de leurs échanges installent de plus en plus l'application de messagerie chiffrée Signal, précurseure du genre et appréciée des experts même si elle n'évite pas tous les écueils de la sécurité en lignePolitiques, avocats, journalistes et sûrement quelques criminels: les personnes soucieuses de la confidentialité de leurs échanges installent de plus en plus l'application de messagerie chiffrée Signal, précurseure du genre et appréciée des experts même si elle n'évite pas tous les écueils de la sécurité en ligne. [Lire la dépêche...]

Les quatre grands opérateurs français ont déposé un dossier de candidature pour l'attribution des fréquences 5G en France, a annoncé l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) dans un communiquéComme attendu, les quatre grands opérateurs français ont déposé un dossier de candidature pour l'attribution des fréquences 5G en France, a annoncé mercredi l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) dans un communiqué. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

GALA DSI

La 8ème édition du Gala DSI doit réunir plus de 300 DSI au Pavillon d'Armenonville (Paris 16ème) le 10 mars 2020. Organisé par Agora Managers.

IT PARTNERS

Événement du "channel" IT, télécoms et audiovisuel, IT Partners a lieu les 11 et 12 mars 2020 à Disneyland Paris (Disney Events Arena-Ventury). Organisé par Reed Expositions.
RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie