X
Pourquoi un Equality Lounge

News Partenaire

Pourquoi un Equality Lounge

Alex Dayon revient sur les 4 piliers de l’entreprise : la confiance, le succès des clients, l’innovation et l’égalité. Pour cette raison l’Equality Lounge sur le salon Viva Tech ne visait pas à promouvoir les solutions de l’entreprise mais de permettre aux différentes communautés de profiter de cet espace, notamment Paris Code pour effectuer des sessions de formations.


Droit à l’oubli : Google dit non à la Cnil

En juin, la Cnil a mis en demeure Google d’étendre le droit à l’oubli à l’ensemble de ses sites. Ce à quoi le géant du Web répond par la négative, craignant pour la liberté d’expression sur la Toile et soulignant l’incompétence de la Cnil sur la scène internationale.

La Cnil avait mis en demeure le 15 juin dernier Google d’étendre le droit à l’oubli à l’ensemble de ses sites. Isabelle Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil, voulait alors que le géant du web procède « dans un délai de 15 jours, au déréférencement des demandes favorablement accueillies sur l’ensemble du traitement et donc sur toutes les extensions du moteur de recherche ». Car si la CJUE a consacré le droit à l’oubli, elle n’en a pas précisé la portée géographique. Un flou juridique sur lequel joue Google.

Aux termes du délai légal, Google a fait parvenir sa réponse à la Cnil. Il refuse formellement et argumente sa position. « Si le droit à l'oubli a maintenant force de loi en Europe, il n’est pas la règle à l'échelle mondiale. En outre, il y a des exemples innombrables à travers le monde où un contenu qui est déclaré illégal en vertu des lois d'un pays serait considéré comme légal dans un autre » explique Google dans cette note de blog. Et cite divers exemples, de l’interdiction du discours anti-monarchiste en Thaïlande à la prohibition de la « propagande gay en Russie ». Le géant y voit un risque pour la liberté d’expression.

Sanctions ou abandon ?

En outre, Mountain View dénonce l’initiative de la Cnil comme venant d’un seul pays. « Nous croyons qu'aucun pays ne devrait avoir le pouvoir de contrôler le contenu auquel une personne dans un autre pays peut accéder ». Cette demande est, à ses yeux, « disproportionnée » et, surtout, « inutile ». En effet, insiste Google, seuls 3% des Français ont recours à une version du moteur de recherche autre que Google.fr. En d’autres termes, seul un accord à l’échelle internationale pourra faire bouger le géant sur ce point.

Quelles sont désormais les alternatives de la Cnil ? L’institution française peut nommer un rapporteur, en vue de futures sanctions à l’encontre de Google pour ne pas avoir respecté la loi Informatique et Liberté. Au final, l’entreprise américaine pourrait écoper d’une amende de 150 000 euros. ce qui ne doit pas vraiment faire trembler Google. La Cnil pourrait encore clore le dossier, rejoignant l’avis du géant selon lequel elle ne fait pas autorité au niveau international. Enfin, la commission pourrait, d’ici deux mois, trouver des alliés, en Europe mais aussi outre-atlantique, afin de donner plus de poids à son argumentaire. Mais on doute que cela soit possible…


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats


A votre avis...

Cryptoradiateur

Cryptoradiateur

Chauffer gratuitement et écologiquement des bâtiments et des logements grâce à la chaleur issue de serveurs informatiques ! C’est ni plus ni moins la promesse magique de Qarnot Computing.

OpenClassrooms

OpenClassrooms

Jeune pousse montante de l’EdTech française, OpenClassrooms propose des formations 100 % online qui attirent plus de 3 millions d’utilisateurs par mois. Après les cours gratuits, l’école se développe...

Fido 2

Fido 2

Insuffisamment complexes, les mots de passe sont à l’origine d’un nombre croissant de fuites de données et, à l’heure du RGPD, l’intérêt d’une authentification forte...

RSS
Afficher tous les dossiers

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

Afficher tous les derniers numéros

Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le géant informatique américain Microsoft va décupler son effort de formation à l'intelligence artificielle en FranceLe géant informatique américain Microsoft va décupler son effort de formation à l'intelligence artificielle en France, pour satisfaire une demande qui devrait exploser dans les années à venir, a-t-il annoncé jeudi. [Lire la dépêche...]

Fnac Darty annonce être en Fnac Darty a annoncé jeudi être en "négociations exclusives et avancées" en vue d'une prise de participation majoritaire dans WeFix, un réseau de magasins de réparation express de smartphones, dans la lignée de son engagement en matière de "réparabilité" des produits. [Lire la dépêche...]

La commissaire européenne à la Consommation enjoint Facebook de se conformer rapidement aux règles de l'UE en matière de protection des consommateursLa commissaire européenne à la Consommation, Vera Jourova, a enjoint jeudi Facebook de se conformer rapidement aux règles de l'UE en matière de protection des consommateurs d'ici la fin de l'année, faute de quoi elle demandera "des sanctions". [Lire la dépêche...]

Jack Ma, le fondateur du géant chinois du commerce électronique Alibaba, le 19 septembre 2018 à HangzhouJack Ma, le fondateur du géant chinois du commerce électronique Alibaba, a renoncé à son ambitieuse promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis, pour cause de guerre commerciale, selon une interview d'un média d'Etat publiée jeudi. [Lire la dépêche...]

Facebook est en train de mettre sur pied une Facebook est en train de mettre sur pied une "salle de crise" ("war room") installée au siège du groupe, destinée à déjouer "en temps réel" les tentatives de manipulation des élections, ont annoncé des responsables du groupe américain. [Lire la dépêche...]

Kriptoiounivers, Le minage illicite de cryptomonnaies a augmenté de manière très importante depuis un an du fait, en partie, de la fuite d'un logiciel de l'agence de surveillance américaine NSA, selon un rapport publié mercredi. [Lire la dépêche...]

Logo de SFR (Société française du radiotéléphone), à Paris, le 19 avril 2018Affecté par des déboires techniques, SFR a raté ses débuts dans la diffusion sur la plateforme numérique de RMC Sport de matchs de la Ligue des Champions payés à prix d'or et proposera prochainement un bouquet destiné aux fans de foot pour moins de 40 euros.  [Lire la dépêche...]

Au festival Art Rock à Saint-Brieuc, le 25 mai 2012Payer sa bière ou sa galette saucisse en +cashless+ est devenu monnaie courante dans les festivals. Ce système réduit l'attente et sécurise les transactions mais les modes de remboursement et la possible exploitation des données font grincer des dents. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 25 au 28 septembre 2018 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.
Journée de partage d’expériences sur l'IA, la Blockchain, l'Internet des Objets, le Cloud, la Sécurité, le 9 octobre 2018 à Paris (Carrousel du Louvre). Organisée par IBM.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT